Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 13 Nov 2013 - 21:46

Parce qu'une série n'est rien sans ses personnages, et ce même si nous les connaissons tous, un petit tour d'horizon des différents personnages qui se sont illustrés, en bien ou en mal, sur les 22 épisodes de "SSX" !

Le sujet sera complété au fur et à mesure (laissez-moi deux minutes pour rédiger les biographies et ce qui va avec !)



Albator reste dans la lignée du film "Waga Seishun no Arcadia" : peut-être la meilleure représentation du personnage phare de l'univers de Leiji Matsumoto.

Albator :
Comme je l'ai mentionné plus tôt en parlant du film, jamais Albator n'aura été aussi "humain" que dans cette série. Il n'est ni le pirate prêt à défendre la Terre contre les sylvidres de la série "Albator 78", ni le héros dépourvu d'émotions et "revenu de tout" de la série "Endless Odyssey".

Si ses principaux traits de caractère, à savoir sa bravoure, son intelligence, son sens de la stratégie et son courage sont déjà là, il n'est pas un héros invincible pour autant. Prêt à lutter contre les humanoïdes en respectant un certain code de l'honneur (son affrontement contre le commandant Zeda dans le film en est la preuve), il peut tout aussi bien sourire du bonheur de ses amis que pleurer la perte d'êtres chers. Dans certaines situations, ses décisions ne sont pas forcément les plus judicieuses et il lui arrive de perdre le contrôle de la situation, à l'image de son deuxième affrontement contre son ancien vaisseau, l'Ombre de la Mort.

Par ses forces et ses faiblesses, cette version "SSX" est pour moi la version la plus réussie du personnage.



Si Albator est le héros de "SSX", Tochirô (Alfred) est incontestablement l'âme de la série.

Alfred (Tochirô Ooyama) :
Si Albator est logiquement le héros de la série, Tochirô est incontestablement l'âme de "SSX". Concepteur de génie à l'intelligence sans égale, il a non seulement construit l'Arcadia, chef d'oeuvre de technologie qui est, comme il le dit lui-même, "une autre partie de lui-même". Ce n'est pourtant pas son unique création : il a en effet conçu le premier appareil commandé par Albator, l'Ombre de la Mort, ainsi que la station spatiale connue sous le nom "d'Oasis de l'espace" et qui sera plus tard baptisée "SSX". Son talent ne s'arrête pas là puisqu'il est le seul ingénieur capable de comprendre et de réparer le Queen Emeraldas. C'est d'ailleurs en voulant sauver Emeraldas, dont il est follement amoureux, qu'il contractera la maladie qui finira par l'emporter.

Petit par la taille mais grand pour tout le reste, toujours souriant et de bonne humeur, un coeur "grand comme ça", artilleur hors-pair (il n'a pas son pareil pour détruire les vaisseaux humanoïdes qui passent à sa portée), il se montre parfois plus réfléchi qu'Albator lui-même. Sa seule véritable faiblesse est son amour pour Emeraldas, puisqu'il perd tout contrôle si quelqu'un vient à s'en prendre à elle, à s'en moquer ou à la critiquer. Il n'hésitera pas d'ailleurs à s'opposer à Albator et à en venir aux mains pour défendre ses convictions. Personnage aussi sympathique qu'attachant, il est impossible de ne pas l'aimer !



Emeraldas, le troisième membre du trio "SSX". Si elle n'apparait que dans quelques épisodes, ses prestations ne passent jamais inaperçues ...

Emeraldas :
Emeraldas est le troisième membre du gang "SSX" pourchassé par les humanoïdes. Comme toutes les jeunes femmes présentes dans l'univers d'Albator et à plus grande échelle dans l'oeuvre de Leiji Matsumoto, c'est une Jeune femme longiligne aux traits fins et à la longue chevelure oscillant selon les oeuvres où elle apparait entre le blond et le roux (ce qui est le cas pour "SSX"). Fine duelliste, tireuse d'élite, capable de massacrer à elle toute seule un détachement de soldats humanoïdes, signant son passage d'une rose, elle est à bien des égards l'alter-égo féminin d'Albator dont elle reprend même certaines caractéristiques physiques, notamment la fameuse cicatrice (infligée par le commandant en second Murigson dans le film "Waga Seishun no Arcadia").

Arborant fièrement le Jolly Roger sur fond rouge (pas de quartier donc !), que ce soit sur ses vêtements et sur son vaisseau, le Queen Emeraldas, elle n'apparait pourtant que dans quelques épisodes seulement (4 sur 22 sans compter ses représentations sur des plans furtifs ou fixes), son ombre, ne serait-ce que par les pensées de Tochirô qui est profondément amoureux d'elle, plane sur toute la série. Si ce n'est pas explicitement montré contrairement à "Albator 78" ou à d'autres oeuvres plus récentes comme "Cosmowarrior Zero" ou "Queen Emeraldas" (dont elle est l'héroïne), elle lui voue également un amour aussi sincère que profond. Leur lien est particulièrement mis en évidence dans l'épisode #18 de la série : piégée par les troupes humanoïdes menées par Monsieur Zon, elle ne devra son salut qu'à Tochirô qui, à cette occasion contractera la maladie qui l'emportera dans l'avant-dernier épisode.



Victime des humanoïdes, Mima est la première à rejoindre le nouvel équipage de l'Arcadia.

Mima (La Mime) :
Unique survivante de sa planète détruite (cela va sans dire) par les Humanoïdes, Mima se voit obligée de se mettre à leur service. C'est dans le Quartier général des forces humanoïdes sur la Terre qu'elle rencontre Albator pour la première fois. Apprenant par hasard les projets de destruction de la planète Tokarga dont son ami Zoll est originaire (et pour lequel elle semble avoir des sentiments) elle change de camp et est la première à rejoindre l'équipage de l'Arcadia.

Contrairement à Clio dans "Albator 78", cette jeune femme (et non une cyborg comme on peut le penser) à la longue chevelure blonde et aux yeux blancs occupe un poste à responsabilité dans la mesure où elle est en charge des communications et de la surveillance radar. C'est elle également qui veille à la destinée de l'Arcadia quand le reste de l'équipage se repose : elle peut en effet rester éveillée le temps qu'elle veut sans avoir à suivre de cycle de sommeil régulier. D'humeur toujours égale, une seule chose lui fait véritablement peur : la légende de la Déesse dorée qui, "le jour où elle se mettra en colère, détruira l'univers tout entier". Une légende qui n'en est pas vraiment une comme nous l'apprendront les derniers épisodes de la série.



Fougueux, parfois inconscient, Johnny représente la jeunesse au sein de l'équipage.

Johnny (Tadashi Monomo) :
Après avoir perdu ses parents dans une attaque humanoïde et vu mourir de famine l'un après l'autre ses sept frères et soeurs, Johnny (dont on n'apprendra le nom qu'au milieu de la série en VF alors qu'on le saura beaucoup plus tôt dans la VO) espère échapper à la misère en tuant Albator et en empochant la prime qui va avec. C'est dans un duel (perdu évidemment) que lui et le pirate se rencontrent pour la première fois. Convaincu par ses arguments (mais aussi par Tochirô), il s'embarque à son tour sur l'Arcadia pour rechercher la planète idéale (Arcadia justement en VO).

Impulsif et fougueux, ne songeant qu'à se venger de ceux qui ont causé la perte de sa famille, il lui arrive fréquemment de ne pas suivre les conseils qu'on lui donne et de n'en faire qu'à sa tête. Il ne mesure pas toujours les conséquences de ses actes et se retrouve par conséquent dans des situations difficiles, à tel point qu'Albator devra plusieurs fois risquer sa vie pour lui porter secours. Mais au fil des épisodes, il gagne en maturité et en expérience et certaines de ses interventions s'avéreront même décisives.



Le docteur Ban, nouveau médecin de bord de l'Arcadia.


Recueillie en même temps que le docteur Ban, la petite Lydia demeurera elle aussi sur l'Arcadia.

Lydia (Rebbi) et le docteur Ban (doctor Ban) :
Après que le vaisseau qui les transportait ait été attaqué par une bande de pillards (les Loups du ciel en VF), le docteur Ban et la petite Lydia sont recueillis par Albator. Si celui-ci ne compte pas les conserver à son bord, la petite fille souhaite en revanche absolument  y demeurer, et ce pour une bonne raison : elle espère retrouver son père, disparu pendant la guerre contre les humanoïdes. Elle ignore cependant que celui-ci s’est mis au service de l’envahisseur et n’en saura d’ailleurs jamais rien puisque tout l’équipage décidera de garder le secret.

Contrairement à Johnny, vif (un peu trop) et fougueux, Lydia (dont l’aspect graphique est sensiblement identique à Mira, la petite sœur de Zoll, voir « Waga Seishun no Arcadia ») représente l’innocence de l’enfance dans toute sa pureté et sa naïveté. Elle s’entend très bien avec tous les membres de l’équipage, en particulier avec Nausicaa (dont elle est très proche), Mima et bien entendu Johnny … avec qui il lui arrive de faire les 400 coups !

De son côté, le docteur Ban (même s’il n’est jamais nommé en VF) assure, comme son titre l’indique, la fonction de médecin à bord. Il sera d’ailleurs régulièrement mis à contribution et son rôle s’avérera crucial à la fin de la série puisque c’est lui qui diagnostiquera le mal dont souffre Tochirô (voir plus haut).  Il est à noter qu’il existe, dans l’univers de Leiji Matsumoto, un autre personnage portant ce nom : si son apparence nous est inconnue (on ne le voit que sous la forme d’un pendentif), il n’en occupe pas moins une place importante dans cet univers puisqu’il est le père d’Emeraldas et de Maetel.



Nausicaa est la dernière à rejoindre l'équipage de l'Arcadia. Celui-ci est désormais au complet !

Nausicaa (Kei Yûki) :
C'est la dernière à rejoindre Albator dans son combat contre les humanoïdes. Si le personnage est déjà présent dans "Albator 78" (on la retrouvera également dans "Endless Odyssey" ... mais ça ne vaut même pas la peine d'évoquer cette série d'OAV), ses origines sont radicalement différentes dans "SSX". Fille unique d'Henry O'Connor, rédacteur en chef d'un journal d'opposition à la dictacture humanoïde et responsable de la station d'information de l'espace, elle intègre l'équipage suite au sacrifice de ce dernier qui lui a cependant implanté (dans son enfance) dans son subconscient le chemin qui mène vers la planète idéale. C'est en prenant conscience de ses sentiments envers notre capitaine préféré qu'elle finira par s'en rappeler.

Si elle occupe, comme Mima, un poste à responsabilité au sein de l'équipage (elle s'occupe en effet du chargé du contrôle informatique et des différents instruments de mesure et de navigation), la jeune femme, douce et sensible mais déterminée, apporte une touche féminine bienvenue ... et se retrouvera parfois au coeur de l'action (notamment dans l'épisode #20 "Le mal de l'espace").



L'envahisseur Humanoïde.

Les Humanoïdes (Illumidas) :
A ne pas confondre avec les humanoïdes présents dans d'autres séries de Leiji Matsumoto (notamment « Galaxy Express 999 » et « Cosmowarrior Zero ») et qui sont des humains mécanisés), les humanoïdes sont une race extraterrestre belliqueuse qui, par leur puissance militaire, ont peu à peu conquis l'univers tout entier et réduit nombre de peuples à l'esclavage quand ils ne les ont pas purement et simplement exterminés (ce qui est arrivé à la planète de Mima et à la planète Tokarga comme on l'a vu dans le film). Leur organisation militaire est une mécanique « bien huilée », composée de plusieurs flottes et armadas déployées un peu partout dans l’espace. Personne n'a jusque-là jamais osé s'opposer frontalement à eux ... jusqu'à ce qu'Albator, Tochirô et Emeraldas entrent en scène.

S'ils sont les ennemis désignés d'Albator et de son équipage, que ce soit à cause de la mort de Maya (se reporter au film une nouvelle fois) ou des atrocités dont ils se sont rendus coupables aux quatre coins de l'univers, ils ne sont pas particulièrement intéressants. A l’exception du commandant Zeda (pour moi le plus intéressant de tous) et, dans une moindre mesure, le commandant Amus, aucun chef de guerre ou militaire de rang ne sera suffisamment développé pour susciter un quelconque intérêt.

Les soldats eux-mêmes ne sont guère mieux lotis puisqu’ils apparaissent complètement amorphes et « longs à la détente », à tel point qu’on peut se demander s’ils sont capables de penser. En ce sens, les soldats véghiens dans « Goldorak » leur sont nettement supérieurs (et nettement mieux traités) puisque certains sont à même de prendre des décisions et d’agir pour mettre Actarus et ses compagnons en difficulté.



Si "SSX" relate le combat d'Albator contre les humanoïdes, ce n'est pourtant pas son ennemi le plus redoutable. Ce rôle revient en effet à Monsieur Zon ...

Monsieur Zon :
Comme nous l'avons vu, "SSX" narre le combat entre les humanoïdes et Albator et son équipage. Pourtant, le véritable "méchant" de la série n'est pas un humanoïde mais un terrien tout comme notre capitaine préféré, ce qui constitue d'ailleurs leur unique point commun. Si les terriens ont été réduits à l'esclavage, ceux qui avaient un quelconque talent à faire valoir s'en sont mieux sortis. C'est le cas de Feydar Zon, un ingénieur extrêmement talentueux. Concepteur d'un ingénieux système de communication instantané (l'équivalent d'un téléphone spatial si on veut), il va rapidement s'imposer comme concepteur pour les armées de l'occupant. Si ses vaisseaux sont nettement plus performants que ceux de l'envahisseur tout en restant quand même un ton en-dessous de l'Arcadia, il faut croire que les humanoïdes se sont passés le mot (orgueil ? maladresse ?) pour ne pas les exploiter ou pire encore, les réduire en miettes.

Propulsé à la tête d'une armada humanoïde suite à sa rencontre avec la Déesse dorée (dont je parlerai plus tard), Zon devient alors l'ennemi juré d'Albator, les deux hommes s'affrontant essentiellement par vaisseaux interposés durant plusieurs épisodes jusqu'à leur dernier combat dans l'épisode final. Si l'épisode #12 nous explique les raisons qui ont déclenché la haine de Zon vis-à-vis du pirate, l'épisode #22 nous révèle ses véritables intentions : éliminer, peu importe l'ordre, Albator et les humanoïdes avant de se lancer, avec ses fidèles, à la conquête de l'univers tout entier ! Inutile de dire qu'il ne parviendra pas à ses fins.

Il faudra attendre les dernières minutes de l'épisode final pour que cet homme "d'une intelligence supérieure et dont les connaissances sont universelles" (ce sont là les propres mots d'Albator pour le décrire) finisse par se racheter, tel Dark Vador dans "Le retour du Jedi". Comment ? Je vous laisse le découvrir si vous n'avez pas vu la fin ...



La déesse dorée, divinité aux pouvoirs sans limites détenant le secret de la planète idéale ...

La déesse dorée :
Si on apprend son existence lors d’une conversation entre elle et monsieur Zon alors que celui-ci se trouve dans une situation délicate (les circonstances de cette « rencontre » ne sont pas expliquées dans la série), sa première apparition « graphique » n’intervient qu’à l’avant dernier épisode.

Comme on le constatera dans le dernier épisode où elle rencontrera physiquement Albator et monsieur Zon sur ce qu’il convient d’appeler la planète idéale, « ce monde parfait que nous chercherons » comme le dira Albator lui-même, ses pouvoirs, ses connaissances (elle dit connaître tout ce qui se passe d’un bout de l’univers à l’autre) et la puissance dont elle dispose grâce au « feu du ciel » (en VF), sont sans limites.


EDIT : pour le paragraphe dédié aux humanoïdes, je vais tenir compte de l'avis de Vautour2b sur le commandant Amus ... puisqu'il faut bien sauver quelqu'un ...

_________________


Dernière édition par kimi_san le Dim 16 Fév 2014 - 18:36, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9312
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 13 Nov 2013 - 21:55

merci kimi cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8467
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Jeu 14 Nov 2013 - 0:16

Merci pour cette présentation ! cheers 

C'est étrange, si je me souviens bien avoir vu Albator 78, je suis moins certaine pour Albator 84! Peut-être ai-je vu quelques épisodes ici ou là !
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Jeu 14 Nov 2013 - 18:14

Je suis complètement d'accord avec le portrait que tu viens de faire des deux principaux personnages d'"Albator 84" Kimi Very Happy cheers... y compris dans tes comparaisons avec ceux des autres animés ! Very Happy(mais j'imagine que tu n'es guère surpris Wink )

Dans le cas d'Albator, j'ajouterai que celui du "84" est également le meilleur tacticien et le plus réfléchi de toutes les versions du Capitaine balafré : comme un vrai chef de guerre, il cherche avant tout à remporter la victoire dans une bataille... quitte à embrouiller ses adversaires pour mieux les attirer dans une embuscade ; conscient de sa valeur, il ne se laisse pas prendre aux provocations et aux calomnies ("Je ne me bats pas pour le plaisir" dit-il en refusant une première fois le duel avec Zon) ; quand la petite Lydia se fait prendre en otage après qu'il l'ait déposé sur une planète, il comprend tout de suite la leçon et la garde à bord ; etc...

J'ajouterai qu'il est également le plus humain pour une autre raison : il lui est arrivé de tuer un homme désarmé et à terre, mais c'était sous le coup de la colère ; jamais on ne l'aura vu prendre la tête d'un escadron de la mort, massacrant sans distinction les Sylvidres infiltrées  ou accepter d’assassiner un jeune garçon, un peu voyou, au cas où celui-ci refuserait de se réformer...

Merci et bravo Very Happy





EDIT : correction de deux ou trois petites fautes d'orthographe (Kimi).
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Ven 15 Nov 2013 - 21:36

Voici un lien vers Kaizoku Kikan Arcadia, un film pilote de 4 minute qui avait été fait dans le but de vendre le projet du futur Mugen Kidô SSX / Albator 84.



Apparemment tel qu'il était prévu au départ, cela aurait pu ressembler à une sorte de mix entre "Albator 78" (le croiseur Sylvidre (éperonné par l'Arcadia "vert") , les femmes métadroïdes (ou cyborgs) au look de sylvidre) et l'''Albator 84" v-final (pour les graphismes de décors, de l'Arcadia, des trois "SSX" et de la Mime). Quant à la scène de la potence, elle fait allusion au manga "Gun Frontier", adapté vingt ans plus tard en animé (1) (l'homme à gauche de la jeune femme est un autre ancètre d'Albator).

En examinant la partie avec le combat aérien entre les deux avions et l'image du char, j'en déduis que le flash-back sur la seconde guerre mondiale avec les ancêtres de d'Albator et Tochiro, était peut être prévu pour se dérouler sur le front du Pacifique, non pas sur celui de l’Europe comme dans "Atlantis de ma jeunesse / Waga Seishun no Arcadia" (l'un des avions est d'ailleurs un P-38 Lightning, le chasseur avec lequel les ricains ont abattu l'avion de Yamamoto).

Emeraldas est vraiment trop craquante dans la scène où elle est toute triste I love you 

(1) A noter que dans le manga et son adaptation, la scène de la pendaison était plutôt coquine : la jeune femme y était toute nue ...



EDIT : correction de deux ou trois petites fautes d'orthographe (Kimi).


Dernière édition par Vautour2b le Ven 15 Nov 2013 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Ven 15 Nov 2013 - 22:55

Vautour2b a écrit:
Voici un lien vers Kaizoku Kikan Arcadia, un film pilote de 4 minute qui avait été fait dans le but de vendre le projet du futur Mugen Kidô SSX / Albator 84
=> Wow ! Super trouvaille que celle-ci, Vautour2b ! Je ne l'avais jamais vu ... et effectivement, il y a pas mal de petites choses intéressantes là-dedans. Cela rejoint d'ailleurs un peu ce qui se dit dans le petit livret disponible dans le coffret collector édité par Declic Images (et que je me repasse souvent ces temps-ci). Si la série avait été plus longue, cela aurait permis notamment de faire le lien entre les sylvidres (Mazones) de la série "Albator 78" avec les humanoïdes (Illumidas) de "SSX".

Un regret de plus ... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Ven 15 Nov 2013 - 23:19

Oui  ... l'autre truc que je regrette, est que, l'insuccès de Mugen Kidô SSX, avait aussi tuer dans l’œuf les projets de film et série autour d'Eméraldas Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Sam 16 Nov 2013 - 8:30

Merci pour avoir complété tes fiches... J'ai tout particulièrement apprécié celle sur Eméraldas, aussi bien pour la bio que tu fais d'elle, que pour ses captures d'écran très bien choisies I love you
C'est vrai qu'elle n'apparait que très peu dans le "84", ce qui est bien dommage... surtout qu'elle n'a jamais été aussi belle que sous les crayons de Kazuo Komatsubara (1) (même si j'aurais été curieux de voir que cela aurai donné avec Shingo Araki - mais il n'est pas intervenu sur les épisodes où elle apparait)

Je suis très content de voir que tu préfères la Nausicaa / Kei Yûki des versions "84" et "78" (au passage : quand je vois ce qu'il en ont fait dans "Endless Odyssey" et le film 3D, je suis soulagé qu'Eméraldas ait échappé à pareille outrage).

Pour les Illumidas je suis globalement d'accord toi, mais dans la série, je sauverait tout de même le commandant Amus, qui sans avoir l'intérêt de Zeda, sort tout de même un peu du lot (il s'oppose à l'invasion de la planète Azila, qui lui vaudra, en partie, d'être destitué).


(1) A l'inverse, je hais la façon d'on elle a été relookée par Keisuke Masunaga dans  Cosmowarrior Zero



EDIT : correction des fautes (Kimi).

Edit : merci ! (Vautour2b)
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Sam 16 Nov 2013 - 15:27

Vautour2b a écrit:
Merci pour avoir complété tes fiches...
=> Normal. Il me reste encore à traiter le docteur Ban, la petite Lydia (et son père), mais surtout la Déesse dorée.

Vautour2b a écrit:
J'ai tout particulièrement apprécié celle sur Eméraldas, aussi bien pour la bio que tu fais d'elle, que pour ses captures d'écran très bien choisies I love you
=> Jamais facile de trouver les bonnes captures d'écran pour présenter un personnage. Mais avec Emeraldas, c'était assez facile !


Vautour2b a écrit:
JC'est vrai qu'elle n'apparait que très peu dans le "84", ce qui est bien dommage... surtout qu'elle n'a jamais été aussi belle que sous les crayons de Kazuo Komatsubara (1) (même si j'aurais été curieux de voir que cela aurai donné avec Shingo Araki - mais il n'est pas intervenu sur les épisodes où elle apparait)
=> Je suis d'accord. Comme tu le mentionnais précédemment, l'annulation de "SSX" en 1983 a condamné le projet d'un long métrage centré sur Emeraldas. Ce n'est qu'en 1998 avec la série d'OAV "Queen Emeraldas" que cette injustice sera réparée.


Vautour2b a écrit:
Je suis très content de voir que tu préfères la Nausicaa / Kei Yûki des versions "84" et "78" (au passage : quand je vois ce qu'il en ont fait dans "Endless Odyssey" et le film 3D, je suis soulagé qu'Eméraldas ait échappé à pareille outrage).
=> Le cas de Nausicaa est malheureusement loin d'être isolé, que ce soit dans un anime ou dans une adaptation "live". Les personnages tels que nous les avons connus ont un aspect graphique "réaliste" et surtout un background personnel qui les rend crédibles. Aujourd'hui, ça se limite (désolé pour la gent masculine) à du "fan-service" ou seul le physique importe. En clair, tout dans le physique et rien dans la tête, ce qui donne un personnage terriblement "creux" et sans aucun intérêt. Le pire est toutefois atteint dans le cas des produits dérivés.

Pour appuyer ma démarche, je vais quitter temporairement "SSX" pour revenir sur "Goldorak" avec l'une des représentations de Phénicia signées par Yamato :




Soyons honnêtes : cette interprétation du personnage n'a rien à voir avec le personnage que nous connaissons.


Vautour2b a écrit:
Pour les Illumidas je suis globalement d'accord toi, mais dans la série, je sauverait tout de même le commandant Amus, qui sans avoir l'intérêt de Zeda, sort tout de même un peu du lot (il s'oppose à l'invasion de la planète Azila, qui lui vaudra, en partie, d'être destitué).
=> J'ai tenu compte de ton avis. Effectivement, c'est le seul humanoïde (dont la destitution par le général Krüger survient dans l'épisode #11 "L'invasion") qui ait un soupçon de morale ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Sam 16 Nov 2013 - 16:49

kimi_san a écrit:

=> Jamais facile de trouver les bonnes captures d'écran pour présenter un personnage. Mais avec Emeraldas, c'était assez facile !
... sans n'en n'était pas moins sympathique Smile 


kimi_san a écrit:
Je suis d'accord. Comme tu le mentionnais précédemment, l'annulation de "SSX" en 1983 a condamné le projet d'un long métrage centré sur Emeraldas. Ce n'est qu'en 1998 avec la série d'OAV "Queen Emeraldas" que cette injustice sera réparée.
En effet, même si, hélas, ce retard nous nous privent de l’esthétique et du charme si particulier des animés à Matsumoto des années 70/80.

kimi_san a écrit:
Le cas de Nausicaa est malheureusement loin d'être isolé, que ce soit dans un anime ou dans une adaptation "live". Les personnages tels que nous les avons connus ont un aspect graphique "réaliste" et surtout un background personnel qui les rend crédibles. Aujourd'hui, ça se limite (désolé pour la gent masculine) à du "fan-service" ou seul le physique importe. En clair, tout dans le physique et rien dans la tête, ce qui donne un personnage terriblement "creux" et sans aucun intérêt. Le pire est toutefois atteint dans le cas des produits dérivés.

Pour appuyer ma démarche, je vais quitter temporairement "SSX" pour revenir sur "Goldorak" avec l'une des représentations de Phénicia signées par Yamato :
(..................)
Soyons honnêtes : cette interprétation du personnage n'a rien à voir avec le personnage que nous connaissons.
Oui, une complète caricature, bien calibré pour la clientèles des otaku moderne.
Les figurines de la Nausicaa du film 3D, sont aussi révélatrice de cette mode (sauf que cette fois ci, c'est hélas fidèle au modèle)



kimi_san a écrit:
J'ai tenu compte de ton avis. Effectivement, c'est le seul humanoïde (dont la destitution par le général Krüger survient dans l'épisode #11 "L'invasion") qui ait un soupçon de morale ...
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru



Messages : 4599
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 43
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Dim 24 Nov 2013 - 9:52

Emeraldas par Sophiesga. Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9312
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Dim 24 Nov 2013 - 11:11

superbe dessin cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8467
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Dim 24 Nov 2013 - 17:30

Joli ! cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Dim 24 Nov 2013 - 20:52

Magnifique cheers  I love you  merci Very Happy .... (ceci dit, la connaissant, j'aimerai pas être celui à qui elle jette un regard pareille pale)
Revenir en haut Aller en bas
hikaru



Messages : 4599
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 43
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Dim 24 Nov 2013 - 22:25

Il est clair qu'il ou elle va passer un mauvais moment !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37



Messages : 1753
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 55
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mar 26 Nov 2013 - 21:19

Quel beau regard ma foi !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
anterak 08



Messages : 9312
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 27 Nov 2013 - 5:35

domage qu'elle ai cette horrible cicatrice
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8467
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 27 Nov 2013 - 13:10

Comme Albator ! Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9312
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 27 Nov 2013 - 13:34

oui mais pour une femme aussi belle Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8467
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 27 Nov 2013 - 18:51

Tu as raison ! Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37



Messages : 1753
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 55
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Mer 27 Nov 2013 - 21:16

Oui une femme très belle avec du caractère ma foi !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
anterak 08



Messages : 9312
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Jeu 28 Nov 2013 - 5:24

c'est le moins que l'on puisse dire Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Jeu 28 Nov 2013 - 22:22

J'ai complété les fiches "personnages" en rajoutant ce qui manquait ... et je vais faire un petit "focus" sur les différents vaisseaux et méchas aperçus dans "SSX" ...

Cette fois encore, et vu que les choses ne peuvent se faire toutes seules, laissez-moi un peu de temps pour tout écrire ! Shocked 



L’Arcadia : le chef d’œuvre de Tochirô.

L’Arcadia (Atlantis) :
Un chef d’œuvre esthétique, une incontestable réussite technologique, l’apothéose du génie créatif de Tochirô. Comment pourrait-on qualifier autrement ce vaisseau de légende ?

Habile croisement entre un cuirassé (Oui Yamato, c’est à toi que je pense !), un avion, un galion et un sous-marin, ce nouvel Arcadia est à la fois très semblable et très différent du modèle vu dans « Albator 78 ». Les spectateurs que nous étions à l’époque (moi le premier, d’ailleurs) ont, du moins au début, été assez déroutés par ce design bien particulier. La proue, ornée d’une gigantesque tête de mort soulignée par deux tibias croisés (l’emblème des pirates dans toute sa splendeur !) lui donne un aspect plus massif sans toutefois remettre en cause la pureté de sa ligne. A quelques détails près, on retrouve les caractéristiques du modèle « 78 ».

De ce vaisseau « absolument unique en son genre » selon les propos de M. Zon (dont les talents d’ingénieur spatial sont reconnus) se  dégage une incroyable impression de puissance : il suffit de visionner son premier décollage pour s’en convaincre. Nous avons ici affaire à un véritable monstre dont l’armement dépasse largement celui de son prédécesseur avec trois tourelles équipées de trois canons-laser (Laséro-canons en VF) dont une positionnée sous le fuselage, une batterie de lasers, deux batteries de DCA rétractables placées de part et d’autre de la coque et six tubes lance-missiles sur la proue. L’Arcadia embarque à son bord plusieurs chasseurs biplace « Spacewolf » et des drones automatisés spécialement conçus pour faire diversion.

S’il est le plus puisant de tous les vaisseaux vus dans la série, il est pourtant loin d’être indestructible. Sa fiabilité a été régulièrement prise en défaut (dysfonctionnement des propulseurs, vulnérabilité de l’ordinateur principal à une attaque venant de l’extérieur par exemple) et il s’est parfois retrouvé surpassé par son adversaire en situation de combat : ce fut notamment le cas contre le premier vaisseau de poursuite « Mark I » conçu par M. Zon et surtout l’Ombre de la Mort dans sa version « automatisée ».


Le Death Shadow (l’Ombre de la Mort), le premier vaisseau d’Albator.

Le Death Shadow (l’Ombre de la Mort) :
L’Ombre de la Mort n’est autre que le premier vaisseau commandé par Albator. Tout comme l’Arcadia, il a été conçu par Tochirô et a servi dans les forces solaires pendant la guerre contre les humanoïdes. Une fois celle-ci perdue, Albator n’eut d’autre choix que de le remettre à l’occupant … en s’arrangeant pour l’endommager le plus sérieusement possible de sorte à ce qu’il ne puisse plus voler. Manque de chance puisque le vaisseau sera rapidement réparé et ce pour une bonne raison : l’ordinateur de bord a gardé en mémoire toutes les tactiques de combat utilisées par son ancien commandant. C’est tout d’abord le capitaine Bentselle (jamais nommé en VF et qui n’est autre que le père de Lydia) qui en assure le commandement … avant qu’il ne soit complètement automatisé.

La version automatisée (m’est avis que M. Zon n’est pas étranger à ça quand on connaît son talent en la matière) a causé bien des soucis à Albator dans la mesure où celui-ci était amené, comme l’explique justement Tochirô, à se battre contre « un autre lui-même qui pense exactement comme lui » (l’ordinateur étant à même d’anticiper ses actions). Seule une intervention extérieure lui a permis de retourner une situation compromise.

Bien qu’étant désormais hors d’état suite à cet ultime combat, le rôle du Death Shadow dans la série n’est pas terminé puisque c’est dans cette épave rouillée que Tochirô, en phase terminale, parvient à transférer via une machine dissimulée dans ses entrailles, son esprit dans l’ordinateur de l’Arcadia. Il est à noter que le design du Death Shadow est légèrement différent dans ce dernier épisode puisque son allure reprend celle du manga. La séquence de « transfert de pensée » est d’ailleurs issue du film « Galaxy Express 999 » sorti en 1979 et où la première version de l’Arcadia fait son apparition.


Le Queen Emeraldas.

Le Queen Emeraldas :
Si l’Arcadia est une combinaison de plusieurs machines vues par le passé, ce même raisonnement s’applique au Queen Emeraldas. Par sa forme caractéristique, il ressemble à un zeppelin (moyen de transport qui a connu son heure de gloire pendant l’entre-deux guerres et dont la suprématie aérienne prit fin avec le désastre du Hindenburg en 1937) dont la nacelle est la parfaite réplique d’un galion du XVIeme siècle et qui n’est pas sans rappeler la poupe de l’Arcadia. Les deux appareils arborent fièrement le Jolly Roger. Si celui d’Albator est noir, celui d’Emeraldas est rouge.

Il est regrettable que son rôle soit très limité dans « SSX ». Hormis deux épisodes où on le voit lutter aux côtés de l’Arcadia contre de multiples vaisseaux humanoïdes, il est systématiquement représenté comme étant en difficulté, que ce soit dans le film (atterrissage en catastrophe suite à son passage dans le « domaine de la sorcière ») ou dans la série (incapable de traverser la Voie Lactée après avoir été endommagé par la flotte humanoïde commandée par M. Zon). On serait tenté de croire que le potentiel de ce vaisseau est très limité alors qu’il n’en est rien en réalité.

Il serait trop long de s’attarder sur son historique, mais c’est dans le manga « L’anneau des Nibelungen » qu’on en apprend le plus sur lui : de conception très ancienne, il aurait été construit par une civilisation extraterrestre particulièrement avancée et serait en quelque sorte « vivant » (puisque doté d’une volonté propre). Il semble également avoir le pouvoir de prédire l’avenir : il sait qu’Emeraldas deviendra son capitaine et que Tochirô sera le seul être suffisamment intelligent pour le comprendre et le réparer …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Ven 29 Nov 2013 - 12:14

Merci pour ce nouvelle article Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Ven 29 Nov 2013 - 12:18

anterak 08 a écrit:
domage qu'elle ai cette horrible cicatrice
Perso je m'y suit très vite fait, et je trouve même maintenant que cela ajoute à son charme Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.   Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Albator 84 / Mugen Kidô SSX / Endless Orbit SSX : la série.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mugen] Projet GD (figurine inédite inside) et tales of war
» Achat d'un Mugen MBX5R
» Personnage de l'univers d'albator : libre inspiration
» Liste d'échange du Capitaine Albator
» Saint Seiya Legend RPG Mugen Asgard !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Autres animes / Séries :: Autres animes-
Sauter vers: