Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Collection des films Mazinger (1) : Mazinger Z contre la tribu des démons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chibi

avatar

Messages : 767
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 41
Localisation : Metz (Moselle)

MessageSujet: Collection des films Mazinger (1) : Mazinger Z contre la tribu des démons   Sam 29 Aoû 2015 - 12:01

Mazinger Z contre la tribu des démons (dit aussi "Devilman contre Mazinger Z")






Généralités



Résumé

On retrouve les méchants « classiques » de Mazinger Z, le docteur Hell et le Baron Ashura, qui se sont mis en tête cette fois d’asservir les démons du général Zenon pour vaincre Mazinger Z et ainsi envahir la Terre.  Mais celui-ci aura un allié de poids en la personne de Devilman, alias Akira Fûdo, qui va l’aider à lutter contre eux et surtout contre Sirène, un de ses ennemis de toujours. Au départ, Devilman constate que Mazinger Z ne peut voler et fait passer l’information à Koji d’une façon disons très…personnelle. Mais Koji ignore que le professeur Yumi prépare un scrander qui lui permettra de voler et qui, à la fin, lui procurera l’avantage décisif.

Les séries d’origine : Mazinger Z et Devilman

Mazinger Z et Devilman sont deux séries nipponnes emblématiques des années 1970, l’une diffusée de 1972 à 1974 et l’autre de 1972 à 1973. Comme pour Getter Robo où le personnage central, Ryoma, est transformé en une sorte de gendre idéal, loin de l’original qui est plutôt du genre combattant solitaire en rupture de ban avec la société, l’adaptation de Devilman est très sage et édulcorée, le manga d’origine étant plutôt rude et centré horreur, destiné clairement à un public adulte (seinen).

Mazinger Z a fait l’objet d’une diffusion française incomplète en 1987 qui n’a pas rencontré son public (24 épisodes sur 92 diffusés seulement) malgré le succès énorme au Japon où elle est encore maintenant une série culte (plus que Goldorak d’ailleurs, les japonais n’ayant que moyennement apprécié le rôle réduit d’Alcor/Koji dans celle-ci).

Devilman, de son côté, n’a jamais eu cet honneur et il faudra attendre la sortie d’un coffret spécial en 1999 pour y trouver la première version remontée du film, commercialisée en VHS. Quant à la série en question, elle a connu, comme Mazinger Z d’ailleurs, des reboots ces dernières années, clairement réservés à un public adulte. La publication de mangas continue également, le dernier Devilman datant de 2014 au Japon.
Les éditions Black Box ont commencé la publication du manga original de Go Nagai en France depuis cette année, prémices, espérons-le, pour l’arrivée de la série en DVD avec ses séquelles. On retrouve également Devilman dans le manga Dynamic Heroes, qui n’existe pas en version française mais qui est une merveille graphique.

Doublages






Armement et commandes utilisés dans le film




Mazinger Z mesure 18 m pour 20 tonnes. Il est constitué de super alliage Z et a été construit par Juzo Kabuto, le grand-père de Koji.



Devilman, outre sa capacité de transformation (il passe du corps d’Akira Fudo à celui du démon Amon à volonté, à la commande « devil ! »), possède également certaines capacités spéciales. Il cicatrise très vite, vole et peut se téléporter en plus du bonus de force et de taille que cela lui apporte (vu le film, il fait quasiment la taille de Mazinger Z). Il possède même des pouvoirs télépathiques limités.

Critique

Scénario : 3/5

Un scénario classique : le docteur Hell veut envahir la Terre en asservissant la tribu des démons et Mazinger Z l’en empêche, aidé par Devilman. On y retrouve les démons de la tribu des démons et les monstres mécaniques du docteur Hell et du baron Ashura. C’est aussi deux égos qui s’affrontent, celui d’Akira Fudo et de Koji, qui ont tous deux un caractère très fort et qui, une fois n’est pas coutume, s’affrontent à moto.
Et l’intérêt du scénario le plus majeur, selon moi, est de voir pour la première fois le scrander fonctionner et Mazinger Z voler. Ce scrander non intégré, qui rappelle celui de Venus A dans Great Mazinger, sera l’ancêtre du scramble dash de son successeur.

Intérêt : 3/5

Là, c’est plus mitigé. Le film permet une introduction à la série Devilman, ce qui est une bonne chose, et se regarde plutôt bien malgré sa durée réduite. En VO, ça passe malgré quelques incohérences par ci, par là (Devilman qui a du mal à cicatriser, par exemple, malgré son pouvoir spécial). Je n’ai pas vu la première VF, mais vu la distribution j’ai vu que les noms originaux avaient été conservés, ce qui est plutôt une bonne chose. Cependant, la version française de 2015 est une catastrophe, et je pèse mes mots. Non contents de changer les noms des personnages (Akira devient Apollo, par exemple, et je vous fais grâce du reste), le massacre continue au niveau des attaques qu’on a tenté de franciser au maximum en rapport avec la VF de Goldorak. Par exemple, le rocket punch de Mazinger Z (il lance son poing), devient le fulguropoing qu’on connaît bien, bonjour la confusion. Les professeurs, comme Procyon dans Goldorak, ont tous des noms d’étoiles et le pire est pour Sayaka, rebaptisée du nom de Calliste (en rapport avec Callisto, peut-être ?). Mais en quoi cela gênait-il de garder les noms originaux ? On n’est plus dans les années 70-80 où on francisait à tout va. Donc, si vous voulez avoir une expérience satisfaisante sur ce film, passez direct à la VOSTFR, ce que permet le DVD.

Graphisme : 2,5/5

On a un graphisme franchement inégal, qui trahit les nombreuses personnes qui ont travaillé sur ce film, sans parler de certains raccords vraiment limites. Ca s’améliore un peu à la fin du film, mais au début c’est la valse des dessinateurs.

La bestiole du jour : 4/5




Sirène a une sacrée classe. Elle peut passer d’un beau visage de jeune femme à son visage de démone beaucoup moins regardable (elle fait penser en cela à la marquise Yanos, de Great Mazinger). C’est Mazinger Z qui la réveille de l’endroit où elle était endormie et plus ou moins enfermée, et c’est ce qui déclenche l’intervention de Devilman. Dans l’esprit des sirènes grecques, elle a un corps de femme avec des ailes d’oiseau. Dans la série, c’est le démon qui va poser le plus de problèmes à Devilman. Dans le manga, elle était amoureuse du démon Amon, à présent partie intégrante d’Akira, et veut donc se venger. Elle est capable de prendre forme humaine et possède également un pouvoir de télékinésie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Collection des films Mazinger (1) : Mazinger Z contre la tribu des démons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COLLECTION DES FILMS MAZINGER
» Collection des films Mazinger (1) : Mazinger Z contre la tribu des démons
» Collection mes films d'horreur
» Collection des films Mazinger (2) : Mazinger Z contre le Général Dark
» [Collection] les grands films artisitiques / Gaumont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : univers Mazinger :: Univers Mazinger - Guides et Critiques-
Sauter vers: