Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La conception de la série

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
homnorak



Messages : 3325
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 41
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: La conception de la série   Sam 29 Oct 2016 - 21:28

Coté info, peut-etre Christian pourra te donner plus d'info.
Je crois savoir que Go Nagai n'a pas vraiment eu de marge de manoeuvre. D'ailleurs, n'y a-t-il pas eu des problèmes de droits avec la Toei ?

C'est vrai que Phénicia vient un peu comme ça rapidement. Ce qui permet de relancer peut-etre la série qui s’essoufflait un peu. Et puis, il fallait bien une compagne à notre Alcor.

Le retrait de Vénusia, je crois qu'on s'est tous demander pourquoi. Mais c'est ce qui a permis de faire plein de belles fic... Ben oui, pourquoi doit-elle encore montrer de quoi elle est capable ? Elle est dans la patrouille auprès de celui qu'elle aime. Peut-on imaginer que c'est acquis pour les deux ? Bon ok, la fin, il l'abandonne notre cher Prince Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
venusia45



Messages : 4131
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 44
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: La conception de la série   Sam 29 Oct 2016 - 22:28

Pour Vénusia, on en a parlé pas mal de fois mais je ne sais plus sur quelles discus. Un perso de jeune fille qui pilote et ne se cantonne pas au rôle traditionnelle de la fille qui accomplit ses tâches ménagères et s'occupe de sa maison et de son père, ça passait mal. D'où une chute des audiences au moment où elle prend davantage de place dans la série. Le perso de Phénicia, extraterrestre, donc qui peut faire de la moto, piloter...faire ce que fait Actarus, ou même Alcor, ça passe mieux. Son introduction dans la série ex nihilo (aucune mention d'une quelconque soeur dans les épisodes précédant le 40 à ma connaissance) viendrait donc d'un désir de redynamiser les audiences Wink
Revenir en haut Aller en bas
hikaru



Messages : 4599
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 43
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La conception de la série   Sam 29 Oct 2016 - 23:18

J'ai essayé de chercher l'endroit où l'on en avait parlé, mais comme toi, je ne m'en rappelle plus vraiment. En tout cas, tu as bien résumé le pourquoi de l'apparition soudaine de Phénicia et la mise au second plan de Vénusia, c'est juste une question d'audience, donc de gros sous.
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Sam 29 Oct 2016 - 23:38

Le quatrième membre devait bien et bel être en effet Sayaka, mais QUI vraiment a opposé son véto et decidé de créer une petit soeur à Actarus, je ne saurais le dire.

Les taux d'audience chutaient régulièrement.
Si les 30 premiers épisodes tournaient entre 21 et 27 % d'audience avec une récurrence autour de 23/24, à partir du 31, c'est la dégringolade.
Si en plus le courrier des téléspectateurs gueulait sur cettte version sous-fifre de Koji, les concepteurs ont du se dire qu'il fallait changer quelques chose.

La série devient plus guerrière, on augmente l'importance d'Alcor en accroissant sa puissance de feu et on met Vénusia dans la bataille. Certains disent qu'une femme pilote ça a déplu au Japon je n'en suis pas sur mais qui sait?.

Mais l'audience continue de chuter avec notamment un 11,7% pour l'épisode 42.

On change encore des trucs dont le plus visible est l'apparition de Phénicia.
Les scènes au Ranch se font plus rare, la série devient plus dure.

Ca remonte au dessus de 20 à partir du 57 et après ça fait le yoyo entre 12 (ep 66) et 23 (ep 63) mais avec une récurrence autour de 19/20, ce qui n'est pas satisfaisant.

Grendizer a couté très très cher par rapport aux autres séries de robot géant car la qualité de l'animation ça se paye.


Dernière édition par vilak le Sam 29 Oct 2016 - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Sam 29 Oct 2016 - 23:41

Il y avait vraiment beaucoup d'espoirs mis dans ce "Super-Mazinger".
Tout le monde s'attendait à des taux d'audience records et à des ventes de produits dérivés en conséquence..

La déception a été énorme car qui dit série avec peu d'audience dit peu de gens pour acheter les produits dérivés.
Hors celui qui a droit de vie ou de mort sur une série au Japon, c'est le sponsor qui, dans le cas de Grendizer et de 99% des séries de SF et d'action, est  LE FABRICANT DE JOUETS.
Celui-ci va alors demander une nouvelle série avec un nouveau robot et espérer que sa reproduction en jouer se vendra mieux que la précédente.


Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965



Messages : 6071
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 50
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 0:18

Mon petit grain de sel ici:

Peut-être aussi que les % d'audience ont varié en réponse à la qualité inégale des designs de la série? Hummm? Parce que qq épisodes sont vraiment moches à ce niveau malheureusement. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 1:02

On peut tout imaginer mais sincèrement je ne crois pas.
Si nous ne nous en sommes pas rendu compte de la faiblesse de certaines images, il est certains que les japonais ne s'en rendaient pas compte à l'époque.

Pour 1975, l'animation était sans égale, bien au dessus des standards de la télévision de l'époque.

Et puis en 2016, c'est facile d'être exigeant. Maintenant avec Internet, la multiplication des supports, et l'information qui arrive sans soucis, nous sommes plus critiques qu'auparavant où on n'avait pas les moyens d'enregistrer et de revoir un truc passé à la télé, on ne pouvait pas le voir et revoir pour le décortiquer.

Maintenant oui, on peu être dénigrant envers cette animation qui accuse ses 40 ans. Mais en 75, c'était la crème de la crème.

Y a vraiment eu beaucoup de pognon mis là dedans.

Le dessin animé c'est du business, on exige d'atteindre un retour sur investissement à hauteur du prévisionnel, si ce n'est pas le cas, on saborde la série.

Regarde la superbe série Albator 84, elle été stoppée au bout de 22 épisodes alors qu'elle devait en compte au moins 26.
Tout ça parce qu'elle se faisait détruire dans la course à l'audience par ses concurrents (Lamu et un jeu télévisé culte).
Sa qualité n'a pas été remise en cause, c'est juste que les gens préféraient regarder autre chose.
Et pour Grendizer, je ne sais pas ce qui lui était opposé à la TV.
A cette époque il y avait cinq ou six série de robot géants par semaine à la Télé nippone, Grendizer était noyée parmis les autres.

Mais la présence de Koji, dans un rôle de side-kicks a très très très fortement déplu, soit en sure.
Je connais un fan de Batman qui ne regarde plus la série Gotham car il trouve que les personnages qu'il chéris sont très mal représentés et utilisés. C'est un peu ça Koji dans Grendizer, on peu dire ce qu'on veut, il y est rabaissé pour ne pas faire de l'ombre au nouveau héri qui, étant extra-terrestre, ne peu pas être notre futur Alcor.

On ne saura jamais ce qui aurait le mieux servi l'audience :
-Un Koji qui est le héro (du genre Actarus est mort en s'écrasant sur Terre)
-Un Grendizer sans Koji.

j'avais fait des recherches pour expliquer l'horrible audience de l'épisode 42 du dimanche 18 juillet 76 :

-La fin de semaine (mercredi 13/Vendredi 16) était l'O-bon, la Fête des morts, très important au Japon. Même si ce n'est pas férié, beaucoup de familles posent des congés et partent se recueillir sur la tombe de leurs ancêtres même si c'est à l'autre bout du (petit) pays.

-Le lendemain, lundi 19, était un jour férié chômé (Umi no Hi, jour de la mer, 3e lundi de juillet)

-Dans la région de Kyoto, il y avait les fêtes du Gion Matsuri du 17 au 24 juillet.

Bref, une famille intelligente pouvait très bien partir du mercredi 13 au lundi 19.

Les vacances scolaire d'été n'avaient pas encore débuté mais juillet est l'époque des éliminatoires de baseball pour une qualification au Koshien, évènement qui met les lycéens en ébullition.

-----
Mazinger Z avait une audience moyenne entre 25 et 29.
Sa meilleure audience fut l'épisode 68 du 17 mars 74 avec 30.4%.



Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965



Messages : 6071
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 50
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 1:16

Je ne dis pas que le design est mauvais (pour une série qui a 40 ans) mais même à l'époque de la première diffusion, je me rappelle avoir remarqué qu'Actarus (ben oui, c'est LUI que je regardais le plus Embarassed ) n'était pas dessiné toujours pareil...

Vilak a écrit:
Je connais un fan de Batman qui ne regarde plus la série Gotham car il trouve que les personnages qu'il chéris sont très mal représentés et utilisés. C'est un peu ça Koji dans Grendizer, on peu dire ce qu'on veut, il y est rabaissé pour ne pas faire de l'ombre au nouveau héri qui, étant extra-terrestre, ne peu pas être notre futur Alcor.

Ça oui, je peux comprendre. Moi-même fan finie de Star Trek depuis (quasiment) la première heure, je ne peux pas piffer les derniers films qui redessinent toute la série originale même s'ils demeurent de bons divertissements Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 1:24

Il faut regarder les conditions dans lesquelles Goldorak a été diffusé en France.
Nous étions hypnotisés par cette série.

Grendizer lui, n'avait que sa qualité d'animation, un scénario extrèmement original et la présence de Koji, héro national, pour se différencier des autres à la TV japonaise, que ce soit en bien et en mal.

Oui, ta passion pour Actarus te permettait à toi de noter des différences de graphismes.
Mais la majorité des spectateurs japonais n'aimaient pas assez ce personnage, qui mettait dans l'ombre l'adoré Koji, pour le noter. ET s'ils l'ont noté, ils ne s'en seraient pas plaints, ils été abreuvés de séries bien moins bien animées.

Non, vraiment, je suis convaincu que ça n'a joué aucun rôle car même le plus pourris des épisodes de Goldorak est mieux animé que le meilleurs des Mazinger déjà existants.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8458
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 15:30

Et pourtant, Oscar, je n'ai qu'à peu près un an de différence avec toi et je ne me souviens pas avoir remarqué autrefois des différences de représentation des personnages ! Actuellement, je m'en rends compte surtout en ce qui concerne...Actarus, Vénusia, et...Goldorak que je trouve dans certains épisodes sublimement dessiné mais dans d'autres je le trouve presque trop mastoc !

Apparemment Fossoirak a été créé, suite au combat souterrain de Goldorak dans l'épisode 35. Il pouvait se déplacer avec ses "tarrierropunchs" mais ne pouvait pas combattre en même temps.

Je trouve dommage aussi que Phénicia soit apparue d'un seul coup alors qu'avant Actarus n'en faisait jamais allusion (dommage que les dialogues n'ont pas été modifiés en conséquence mais c'était certainement trop tard parce que les précédents épisodes avaient certainement été diffusés)

Citation :
Il y avait vraiment beaucoup d'espoirs mis dans ce "Super-Mazinger".
Tout le monde s'attendait à des taux d'audience records et à des ventes de produits dérivés en conséquence..

Les téléspectateurs étaient-ils devenus lassés des séries de super-robots ou du moins devenus indifférents malgré la qualité de la série ?



Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 20:18

Le Fossoirak, qui apparait un peu plus loin, dans le 45, montre bien que l'ajout d'un 4ème pilote va bientôt arriver.

Comme il faut 4 semaines pour produire un épisode, on peut penser que cet ajout a été faire autour du 40, à un moment où les taux d'audience chutent bien.

Pareil pour le 49. Les mecs viennent juste de se prendre la baffe du 42 et ses 11% alors Phénicia a du être créé vite fait.

Pour ta question pertinente sur "lassés", je ne crois pas. Le robot géant a encore eu de beaux jours devant lui t dans la paire d'années suivante, tout autant de séries ont été produite.

J'attribue vraiment les taux d'audiences faibles à l'utilisation de Koji.

Koji a sauvé la Terre dans 91 épisodes de MAzinger Z et dans deux ou trois de Great MAzinger, c'est un héro, une idole.

Et le voilà qui rapplique dans Grendizer avec sa soucoupe merdique pour faire le side-kick.

Comme les spectateurs étaient abreuvés de séries de robots géants, ils ont préférer zapper celle où leur héro se faisait ridiculiser d'épisode en épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Tijoe



Messages : 20
Date d'inscription : 26/10/2016

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 20:32


Et ben dis donc ! Avec tout ça c'est à se demander comment Grendizer a pu tenir 74 épisodes Suspect
J'ai l'impression que d'autres séries ont été sabordées à une vingtaine d'épisodes pour bien moins que ça ...

Tant mieux pour nous en tout cas Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8458
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 20:44

On dirait bien qu'on a eu chaud tout de même !!!! cherry
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9303
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 20:52

oui mais un quinzaine d’épisodes de plus ça aurait été bien lol!
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8458
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 20:57

Oh oui alors !!!!! cheers cheers cheers cheers lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9303
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 21:03

même plus quand on vois Dragon ball avec plus de 500 episodes
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 21:36

Tijoe a écrit:

Et ben dis donc ! Avec tout ça c'est à se demander comment Grendizer a pu tenir 74 épisodes Suspect
J'ai l'impression que d'autres séries ont été sabordées à une vingtaine d'épisodes pour bien moins que ça ...

Tant mieux pour nous en tout cas Surprised

Mais la question peut vraiment se poser tu sais?

Comme malgré tout, la série faisait des bénéfices et que, même si ceux-ci étaient loin d'atteindre ceux escomptés, ça devait les faire chier de la stopper, tellement de travail et d'argent ont été mis dedans qu'ils ont voulu tirer jusqu'au bout.

Et puis il y a toujours des gens, surtout au Japon, pour acheter des produits dérivés, du moment qu'il sont beaux. Et niveau mécha design, Grendizer c'était vraiment la crème de la crème.
Regardez tous les produits dérivés qui sont sortis.

Je maintiens ma position quand je dis que le sponsor a droit de vie ou de mort sur une série. Mais Poppy a toujours gagné du fric avec Grendizer. Et puis peut-être qu'ils ont trop produit et qu'ils ont fait durer la série pour épuiser leur stock.

La Toei, elle vendait ses épisodes a un prix fixe qui, avec l'argent reçu de Poppy, couvrait tous les frais de fabrication donc elle non plus ne perdait pas de fric.

Donc c'est la chaine qui presque seule souffrait de la mauvaise audience. Mais bon, Grendizer avait globalement une meilleur audience que Great Mazinger, dont il a pris la suite, donc peut-être qu'ils n'étaient pas si mécontents que ça...

Je redis donc que Grendizer n'a fait perdre d'argent a personne mais que tout le monde a été déçu car ils s'attendaient à mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8458
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 22:13

Eh bien, heureusement qu'il y a eu des produits dérivés ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tijoe



Messages : 20
Date d'inscription : 26/10/2016

MessageSujet: Re: La conception de la série   Dim 30 Oct 2016 - 23:19


et après ?
Jacques Canestrier est venu au Japon et leur a acheté la série. Quelles étaient leurs réactions ?
Ils n'ont pas été contents que des Européens s'intéressaient à ce qu'ils faisaient ? (enfin, intéressés ... peut-être pas le mot qui convient quand on sait qu'en réalité ils voulaient juste remplir des cases en été, sans soupçonner l'énorme succès que ça allait être)
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Lun 31 Oct 2016 - 2:06

Tijoe a écrit:

et après ?
Jacques Canestrier est venu au Japon et leur a acheté la série. Quelles étaient leurs réactions ?
Ils n'ont pas été contents que des Européens s'intéressaient à ce qu'ils faisaient ? (enfin, intéressés ... peut-être pas le mot qui convient quand on sait qu'en réalité ils voulaient juste remplir des cases en été, sans soupçonner l'énorme succès que ça allait être)

Canestrier n'est qu'un intermédiaire et bref partenaire entre Bruno René-Huchez et les Chaines de TV Françaises (je simplifie certes mais il n'avait pas de contact avec les sociétés japonaises).
C'est BRH qui a découvert et ramené Goldorak et ses suivants en France.

Leur réaction a été assez placide.

Il faut tout d'abord comprendre qu'au Japon, les programmes ne sont pensés et faits que pour le marché domestique. A cette époque l'export représentait une partie tellement faible dans le chiffre d'affaire des sociétés de production nippones qu'elles n'y pensaient même pas.

Donc quand les occidentaux sont venu fouiller dans leur catalogue et prendre deux trois trucs, tous ces dessins animés étaient déjà amortis.

Pour elles l'export c'était du fric en plus alors elles n'ont donc pas trop cherché à comprendre et ont pas demandé cher car cette rentrée surprise n'était qu'un joli bonus, un peu comme si on te payait une deuxième fois pour un travail déjà fait.

BRH a eu Goldorak, Candy et Mazinger pour vraiment pas cher car en plus il a expliqué à la Toei que le nombre de téléviseurs en France était bien plus faible qu'au Japon et qu'il pouvait pas payer ce que les chaine japonaises leur donnaient. Il l'a bien couillonné car il a obtenu l'exclusivité pour 10 ans et pas seulement pour la France, mais pour tous les pays francophones, l'Italie et l'Espagne. Je crois même qu'il y avait quelques autres pays dans le deal, comme l'Allemagne et des pays arabes (le monsieur a travaillé auparavant dans le pétrole, il avait des contacts).

Au final toutes ces sociétés japonaises se sont pas montrés gourmandes car c'était juste une jolie rentrée d'argent qui se présentait sans avoir rien à faire d'autre que de prêter des bandes qui dormaient dans les étagères en attendant une hypothétique rediffusion (les rediffusions étaient très rares à cette époque et la vidéo était un marché inexistant pour les séries TV).

Et n'oublions pas que quand BRH a acheté ces premiers dessins animés, il travaillait pour Marubeni, une monstrueuse société multinationale auprès de laquelle la Toei, Poppy et ses autres interlocuteurs n'étaient que des nains.

En plus comme leur interlocuteurs comme Berlusconi et Huchez n'étaient pas trop honnêtes et leur disait que leur série marchaient pas trop en Europe, elles ont quand même mis pas mal de temps, après 1980, pour apprendre que c’était faux.

Elles s'en doutaient peut-être au vu des razzias que les Européens venaient faire dans leurs catalogues depuis cinq ans mais elles ont quand même encore mis un peu de temps pour comprendre que l'export ça pouvait être la poule aux oeufs d'or et qu'elles pouvaient augmenter leur prix sans problème.

Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8458
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La conception de la série   Lun 31 Oct 2016 - 16:28

Citation :
Je crois même qu'il y avait quelques autres pays dans le deal, comme l'Allemagne et des pays arabes (le monsieur a travaillé auparavant dans le pétrole, il avait des contacts).

Il me semble pourtant qu'en Allemagne, la série n'a pas été diffusée, seulement un film, Goldorak kampf der welten .

Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9303
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: La conception de la série   Lun 31 Oct 2016 - 16:32

tout a fait pour l'Allemagne les allemands c’étaient baser sur la version française il me semble Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8458
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La conception de la série   Lun 31 Oct 2016 - 20:18

Dommage qu'ils n'ont pas eu la série complète !!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9303
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: La conception de la série   Lun 31 Oct 2016 - 21:15

certes Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
vilak



Messages : 544
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 42
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La conception de la série   Lun 31 Oct 2016 - 22:14

Je n'ai jamais dit que Goldorak a été diffusé en Allemagne, j'ai dit que BRH avait les droits pour l'Allemagne.

Il y a bien eu discussions avec une chaine allemande mais BRH a vu (ou imaginé) que son interlocuteur teuton voulait l'arnaquer donc il n'a pas fait l'affaire.

Cela a précipité son renvoi de Marubeni car à ce moment ça se passait très mal entre lui et son nouveau chef de service, personne d'ailleurs présente avec lui en Allemagne pour la négociation. Ce nouveau boss, japonais, et lui n'ont jamais pu se blairer et le peu de temps qu'ils ont travaillé ensemble a été parsemé de fortes frictions et tensions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conception de la série   Aujourd'hui à 23:28

Revenir en haut Aller en bas
 
La conception de la série
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Goldorak - La Série :: Route 7-
Sauter vers: