Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 22 ... 41  Suivant
AuteurMessage
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Sam 21 Mar 2015 - 23:19

merci Hikaru ! L'un de mes épisodes préférés également, et très bien amené !


Dernière édition par venusia45 le Sam 21 Mar 2015 - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Sam 21 Mar 2015 - 23:41

homnorak a écrit:
moi aussi j'aime bien la dynamique de ce chapitre... Les souvenirs qui remontent petit à petit est très intéressant.Merci

lamarmotte97 a écrit:
Un de mes épisodes favoris aussi et un très bon délire !!
Merci !

venusia45 a écrit:
merci Hikaru ! L'un de mes épisodes préférés également, et très bien amenés !

Pour cette épisode vraiment très spéciale, j'avais envie d'essayer quelque chose de différent. Very Happy Embarassed

Merci à vous quatre Homnorak, Lamarmotte, Vénusia et Anterak.
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 19:55

Eh bien voilà la suite, mais pas la fin de l'épisode 23.  Very Happy

Bonne lecture à tous.



Chapitre 38 :


Après un moment d’absence, je me retrouvai à cheval en train de grimper un chemin escarpé. Je ne comprenais pas moi-même ce que je faisais là, ni pourquoi j’avais décidé d’emprunter ce sentier aussi étroit et abrupt qui surplombait la rivière. Cela ne me ressemblait pas de prendre autant de risque.

Subitement, Actarus me doubla avec son cheval et se mit devant moi afin de me barrer le passage.

    - Ça suffit, on retourne au ranch.* Ce chemin est bien trop dangereux ! … Vénusia, tu sais bien que nous ne le rattraperons pas aujourd’hui. Alors ne fait pas la mauvaise tête et rentrons… Vénusia, tu te décides ?* me dit-il sur un ton ferme et résolu.

Mais, je n’en avais que faire de sa sollicitude et de ses recommandations. Le regard rempli de colère, je le fixai dans les yeux.

    - Dis-moi d’abord où tu étais allé ? Je t’en prie, dis-le-moi Actarus ?*

J’avais un dernier espoir qu’ici, loin de tout, loin de tous, il accepterait enfin de me parler. Il sembla hésiter quelques secondes, mais rapidement, comme toutes les autres fois où je lui avais posé cette question, je le vis se renfermer sur lui-même et baisser la tête, avant de me rétorquer ce que je redoutais le plus :

    - Je ne peux pas, je ne peux rien te dire !

Ces mots me brisèrent le cœur. Je sentis ma gorge se serrer et des larmes me monter aux yeux. Mon dernier espoir venait de s’envoler. J’étais amère et tellement déçue que tout se termine ainsi, au milieu de nulle part, sur ce chemin sans issue. Je n’avais plus rien à perdre, alors je laissais mon cœur exprimer mes regrets.

    - Actarus, depuis quelques temps déjà, je n’te comprends plus. J’ai toujours fait preuve d’une grande patience envers toi. J’ai accepté pendant longtemps le fait que tu ne me dises pas tout de ta vie, tout simplement parce que je t’aime et que j’espérai sincèrement qu’un jour tu finirais par m’en parler de toi-même. Mais, aujourd’hui, ces non-dits me pèsent… J’ai besoin de savoir pour comprendre, pour te comprendre, Actarus… À plusieurs reprises, je t’ai laissé la possibilité de tout me raconter, mais chaque fois, tu as refusé avant de te murer dans le silence… Je ne sais pas comment tu vois notre avenir, mais moi, j’en ai assez ! Tu entends, j’en ai vraiment assez ! dis-je d’une voix très lasse.
     - Vénusia !

Les yeux écarquillés et le regard stupéfait, Actarus semblait très troublé par mes derniers mots. Sans doute, venait-il de comprendre pourquoi j’étais aussi en colère ? Peut-être avait-il compris qu’il ne s’agissait pas seulement de Vif-Argent ou de mon père, mais bien de nous deux ? Peut-être s’était-il rendu compte combien il m’avait déçue en refusant de m’avouer la vérité ? Peut-être avait-il besoin que je lui ouvre mon cœur pour enfin ouvrir les yeux ?

Mais pour tout vous dire, cela n’était que des suppositions, puisque comme toujours dans ces cas-là, il était resté muet. Alors, avec une infinie tristesse dans les yeux, je le regardai, espérant, je ne savais même plus quoi, mais espérant, tout de même, un peu encore.

En mon fort intérieur, je redoutais plus que tout que notre histoire se finisse ainsi. Cette seule idée me faisait terriblement souffrir. J’avais rêvé d’amour et de jours heureux. J’avais espéré un bel avenir pour nous deux, peut-être même un merveilleux mariage et une famille. Oui, je l’avais imaginé bien des fois. Mais jamais. Oh, grand jamais ! Je n’avais pensé qu’un jour nous nous retrouverions à ce point de non-retour.  

    - Actarus, tu dois comprendre que sans confiance rien n’est possible…
    - Je t’assure que j’ai confiance en toi, Vénusia ! Les raisons qui me poussent à me taire n’ont vraiment rien à voir avec cela…
    - Si ce n’est pas un problème de confiance, alors c’est quoi ? Je t’en prie Actarus, j’ai besoin de savoir !
    - C’est … c’est uniquement pour te protéger, m’avoua-t-il enfin.
    - Me protéger ! Cela n’a aucun sens ! Me protéger de qui, de quoi ? Je ne me sens pas particulièrement en danger et le seul qui me fasse souffrir ici, c’est toi !
    - Ce n’est pas ce que je veux, non ! Je n’ai jamais voulu cela, bien au contraire, se défendit-il avec empressement.
    - Alors, explique-toi ?
    - Non ! Pardonne-moi, mais je ne peux pas, je refuse de te faire courir ce risque !
    - Tu es aussi têtu que mon père ! soupirai-je de dépit. Bien, c’est comme tu voudras ! Garde donc ce satané secret, je n’veux plus rien savoir ! Va-t’en ! Laisse-moi tranquille ! Je n’veux plus te voir !
Face à ma colère, Actarus me dévisagea complètement effaré, mais resta bouche bée.

***

À ce moment précis, comme si les éléments avaient voulu marquer ce tragique instant, de gros nuages gris firent leur apparition et le tonnerre éclata,  faisant résonner son écho contre les montagnes.

Effrayé, mon cheval recula de quelques pas et se rapprocha dangereusement du ravin.

    - Attention, Vénusia !*

Brusquement, un éclair déchira le ciel. De peur mon cheval se cabra.
Prise au dépourvu, je fus déséquilibrée. Et sans avoir le temps de comprendre ce qui s’était passé, je chutai dans les profondeurs du précipice.

Je tombai, encore et encore. Les yeux fixés sur l’endroit d’où je venais d’être désarçonnée, je tombai, ignorant quand cette descente allait prendre fin.

Pendant quelques secondes, je fermai les yeux et vis défiler une partie de ma trop courte vie. Puis craignant pour la suite des événements, je profitais de mes derniers instants de lucidité pour dire adieu à tous ceux que j’aimais. Le cœur blessé et les yeux embués de larmes, je m’apprêtais à rejoindre celle qui m’avait donné la vie.


***

« Noooooon ! Mamaaaan!» criai-je du fond de mon inconscience.

Je me sentais tomber, tomber à n’en plus finir. J’avais tellement peur. Mon cœur s’affolait. J’essayais de me raccrocher à quelque chose, à n’importe quoi. Soudain, je sentis une main dans la mienne, je la serrai de toutes mes forces, espérant qu’elle me retiendrait, m’empêchant ainsi de tomber plus bas et de m’écraser contre le sol.

    - Vénusia ! … Je t’en prie, calme-toi. Tu es en sécurité. Je suis là … Ca va aller maintenant !... Voilà, du calme … C’est mieux ainsi.

Entendre cette voix douce et familière m’apaisa immédiatement. Elle me rassura surtout sur le fait que j’étais bel et bien en vie. Mais comment ? Après une telle chute, comment avais-je pu survivre ? Comment ce miracle était-il possible ? C’était vraiment incroyable !

***

Du fond de ma mémoire, une série d’images surgit soudainement.

Je me revis tomber. Puis, chose incompréhensible, je vis Actarus sauter après moi dans le vide.

« Il est complètement fou ! Pourquoi fait-il ça ? Non mon amour ! Non! » pensai-je.

Mais, je n’eus pas le temps de me poser davantage de questions, car aussitôt, une intense lumière jaillit autour de lui.

Que se passait-il ? Actarus paraissait flotter au milieu de ce halo de lumière.

Lorsqu’il réapparut, je fus à la fois abasourdie et effrayée de le voir vêtu différemment. Il ne portait plus ces habits de travail, mais une sorte de combinaison de vol, comme celle d’Alcor, dont les couleurs dominantes étaient le rouge et le noir. De plus, un casque lui recouvrait la tête.

Je ne comprenais pas.

Subitement, je reconnus cette combinaison et le dessin en forme d’ailes qui ornait la poitrine.

J’avais peur de comprendre.


***

Maintenant, je me rappelais. Oui, tout était clair !

Actarus avait sauté derrière moi. Il m’avait rattrapée juste avant que je touche le sol, me sauvant ainsi d’une mort certaine. Oui ! C’était ça !

Je me souvenais aussi de la suite, lorsqu’il m’avait révélé son secret, ainsi que sa véritable identité. Chacun des mots qu’il avait alors prononcés, était gravé dans ma mémoire.

« Je m’appelle Actarus, Prince d’Euphor. Actarus Procyon n’est que mon nom d’adoption. Je viens d’une autre planète* ».

***

Actarus, mon Actarus était un homme d’une autre planète. Comment ? Comment cela se pouvait-il ? Je refusais de le croire. C’était tout bonnement impossible ! S’il avait été un extraterrestre, je m’en serais inévitablement aperçue ! Oui, c’était certain !

Bien sûr, je ne l’avais jamais vu sans vêtement, mais nous avions été très proches parfois. Et tout ce que j’avais pu contempler de lui, ressemblait en tout point au corps d’un homme de la Terre. Oh, non pas que je sois capable de comparer, puisqu’à dire vrai, il était le seul homme qu’il m’ait été donné d’observer d’aussi près, mais j’en étais certaine, Actarus était un humain comme tous les êtres qui habitent la Terre. Il n’était pas comme ces monstres qui nous voulaient du mal.

Non ! Actarus ne pouvait pas être un extraterrestre. Je ne pouvais pas le concevoir.

***

Petit à petit, mes yeux s’ouvrirent. J’avais l’impression de revenir d’un très long cauchemar. Pourtant, je devais me rendre à l’évidence que tout cela n’était pas un mauvais rêve, mais la réalité.

Doucement, je reprenais contact avec mon environnement. J’étais allongée dans une vieille couverture et d’après la roche qui me servait de plafond, nous devions être dans une grotte. Tout à coup, non loin de moi, j’entendis le crépitement du bois qui brulait. Puis, je sentis la bienfaisante chaleur du feu qui me réchauffait. Curieuse, je tournai légèrement la tête sur le côté et là, à travers les flammes, je distinguai Actarus assis sur un rondin de bois. Il paraissait songeur.

Je reconnus ces longs cheveux châtains dont les boucles tombaient sur ses épaules, je vis son nez, sa bouche que j’aimais tant embrasser et surtout ses yeux, ces magnifiques yeux bleus qui me faisaient chavirer. Je ne pouvais pas croire qu’il était originaire d’une autre planète.  

    - Comment est-ce que tu te sens ?* me demanda-t-il avec beaucoup de douceur.
    - Ça peut aller, lui répondis-je avec hésitation en essayant de me relever un peu pour m’assoir. Oh ! Mais, comment as-tu osé ?* m’écriai-je offusquée en constatant que j’étais quasiment toute nue sous la couverture.
    - Tu serais morte de froid avec ces vêtements humides. Ils sont secs maintenant.*

Aussitôt, je voulus ramasser mes vêtements qui séchaient à côté du feu. Même si je savais parfaitement qu’il n’avait pas profité de la situation et qu’il avait agi ainsi dans mon intérêt, je ne me sentais pas très à l’aise ainsi dévêtue à côté de lui. Nous n’étions pas encore aussi intimes.

En les attrapant, ma main frôla la sienne. Je connaissais très bien ce doux contact de sa peau et d’habitude, je l’appréciais beaucoup, mais cette fois, j’eus la sensation de toucher la main d’un inconnu. Alors, instinctivement, je la retirai.

Cette réaction de rejet me déconcerta et je vis dans le regard d’Actarus que cela le blessa. Sans rien dire, il se leva et me laissa seule pour que je puisse me vêtir. J’étais désolée pour lui, mais j’avais besoin de temps pour me faire à l’idée qu’il n’était pas un terrien.

***

Peu après, je le rejoignis dehors. Ne sachant comment réagir, je m’approchai tout doucement de l’entrée de la grotte. Il était un peu plus loin. Le dos tourné, il semblait perdu dans ses pensées, mais il perçut tout de même ma présence.

    - Vénusia…
    - Actarus, tu es donc un extraterrestre ?*
    - Oui… Je vais t’expliquer,* me dit-il cette fois tout en gardant le dos tourné. Je viens d’une planète qui s’appelle Euphor et qui se situe dans la nébuleuse de Véga. Nous vivions heureux et en paix avec les peuples des planètes voisines, …, jusqu’au jour où le dirigeant de la planète Stikadés, le Grand Stratéguerre a voulu s’emparer de notre technologie et de notre savoir pour imposer sa suprématie sur les autres planètes. Devant notre refus de collaborer, il …

J’entendais ce qu’il me racontait, néanmoins j’avais beaucoup de mal à le croire, c’était tellement impossible pour moi d’imaginer que loin de la Terre, loin du système solaire, il puisse exister d’autres planètes habitées. Et qu’Actarus venait de l’une d’elles. Pourtant, je n’avais aucune raison de mettre en doute sa parole car je sentais combien tout ce qu’il me révélait était douloureux pour lui.

    - Il a essayé de nous soumettre par la force. Ma planète a été anéantie et mon peuple massacré. La plupart des survivants ont été faits prisonniers et sont devenus des esclaves. Je suis probablement l’un des derniers euphoriens vivant et libre de la galaxie… Il faut que tu saches que les hommes de Véga me recherchent ainsi que ma soucoupe*… Qu’ils sont prêts à tout pour s’emparer de Goldorak. Voilà pourquoi je dois dissimuler mon identité.*
    - Je te demande pardon mais je n’arrive pas à me faire à l’idée que mon ami Actarus est un homme venu d’une autre planète. Je ne peux pas l’admettre.*
    - Vénusia !* me dit-il d’une voix fébrile en se retournant enfin vers moi.
    - Excuse-moi, je t’en prie, j’ai besoin d’être seule.*

Sans attendre, je montai sur mon cheval et partis sur les chemins environnants.

Une balade, un grand bol de nature allait certainement m’aider à m’apaiser et à y voir un peu plus clair. J’avais besoin de réfléchir. J’avais besoin d’un peu de temps pour pouvoir enfin admettre l’incroyable.

À suivre…


(*) Extrait de la transcription d’Homnorak de l’épisode 23 : Le déluge des nouveaux mondes (VF) / Les cris de Hikaru dans les flots en furie (VF).


Dernière édition par hikaru le Mar 31 Mar 2015 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11745
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 20:11

merci hikaru cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
juliett_009

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 37
Localisation : québec

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 20:27

merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://julie-juliett.blogspot.com
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 20:32

Oh que c'est beau!

Hikaru a écrit:
En mon fort intérieur, je redoutais plus que tout que notre histoire se finisse ainsi. Cette seule idée me faisait terriblement souffrir. J’avais rêvé d’amour et de jours heureux. J’avais espéré un bel avenir pour nous deux, peut-être même un merveilleux mariage et une famille. Oui, je l’avais imaginé bien des fois. Mais jamais. Oh, grand jamais ! Je n’avais pensé qu’un jour nous nous retrouverions à ce point de non-retour.


Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Et triste aussi... Elle a bien raison Vénusia...

J'adore ce que tu as fait de cet épisode. C'est très bien rendu. I love you I love you I love you

Merci et Bravo Hikaru
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 21:31

Merci Anterak et Juliett.  Very Happy


Oscar1965 a écrit:
Oh que c'est beau!

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Et triste aussi... Elle a bien raison Vénusia...

Embarassed  Embarassed  Embarassed

Oscar1965 a écrit:
J'adore ce que tu as fait de cet épisode. C'est très bien rendu. I love you  I love you  I love you

Merci beaucoup Oscar.
Revenir en haut Aller en bas
lamarmotte97

avatar

Messages : 673
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 51
Localisation : france

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 21:45

Bravo ! très belle histoire... I love you I love you cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://lamarmotte97.skyrock.com
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 22:28

tres beau rendu.
Merci pour cette suite.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 22:39

Merci Hikaru !! J'aime beaucoup cet épisode et ce que tu en fais !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Dim 29 Mar 2015 - 22:45

lamarmotte97 a écrit:
Bravo ! très belle histoire... I love you I love you cheers cheers

homnorak a écrit:
tres beau rendu.
Merci pour cette suite.

venusia45 a écrit:
Merci Hikaru !! J'aime beaucoup cet épisode et ce que tu en fais !


Merci à vous trois Lamarmotte, Homnorak et Vénusia. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10565
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 30 Mar 2015 - 8:04

Merci hikaru !!!!! Très beau chapitre !!!! cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 30 Mar 2015 - 14:26

Gurendaizä a écrit:
Merci hikaru !!!!! Très beau chapitre !!!!  cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Merci Gurendaizä. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 15:28

Bon, j'avais prévue de faire l'épisode 23 en 3 chapitres, mais comme le dernier est long, j'ai préféré le couper en deux.

Alors, voilà la première partie du chapitre 39.
Bonne fin de week-end de Pâques et bonne lecture à tous. Very Happy



Chapitre 39 (1er partie):


Cheveux au vent, je galopai. J’avais besoin de prendre l’air, de m’éloigner de cet endroit où, bien malgré moi, j’avais enfin appris toute la vérité sur Actarus. J’avais tant de fois espéré connaître son secret, mais maintenant que je le savais, j’étais beaucoup moins sûre de moi. Même si cela expliquait ces disparitions et ces absences, je réalisais qu’il aurait peut-être été préférable pour nous deux que je continue à l’ignorer. Cette vérité était beaucoup trop difficile à accepter pour moi. Je n’arrivais tout simplement pas à concevoir que celui que j’aimais puisse être un homme d’une autre planète.

Me cramponnant aux rênes de mon cheval, je galopai sans but et sans réellement prêter attention aux paysages qui défilaient devant moi. J’étais bien trop obnubilée par le souvenir de ce qui venait de se passer. Je revoyais notre poursuite dans la montagne, puis ma chute. Cette chute qui avait tout déclenchée.

Oh ! Bien sûr, comme tout le monde, depuis l’arrivée de l’armée de Véga sur notre Terre, je savais que les extraterrestres existaient, cependant je les considérais comme des êtres différents, des méchants, des monstres sans cœur dont la seule motivation était de nous envahir. C’était si facile de les détester. Mais là, il s’agissait d’Actarus, du fils adoptif du Professeur Procyon, du jeune homme qui un jour de printemps, était venu au ranch et avait fait chavirer mon cœur, de celui qui d’un seul regard, était capable de me faire fondre. Il s’agissait aussi de ce Prince des étoiles qui avait tant de fois risqué sa vie pour nous protéger sans rien attendre en retour. Comment ne pas l’aimer ? Et pourtant. Cela me faisait tellement peur.

La peur de l’inconnu sans doute, la peur de tout ce que j’allais découvrir à travers lui, mais aussi la peur de le perdre et qu’il nous soit tout simplement impossible de vivre notre amour.

Lui l’extraterrestre, moi la terrienne.

Lui le Prince, moi la petite fermière.

***

Alors que mon cheval avançait au pas, un scintillement entre les arbres attira mon attention. Qu’est-ce que cela pouvait-être ?

Curieuse, sans doute un peu trop, je m’approchai. J’entendis alors du bruit et des chuchotements. Je descendis de ma monture et marchai le plus discrètement possible le long du chemin. Dissimulée derrière un buisson, je pouvais voir sans être vue.

Depuis mon poste d’observation, j’entraperçu des soucoupes volantes ainsi que des soldats de Véga. Effarée, je ne pus retenir un petit cri que j’étouffai aussitôt en mettant ma main devant ma bouche.

« Pourvu qu’ils ne m’aient pas entendue ! Il faut que je prévienne Actarus ou le Professeur » pensai-je illico.

Mais soudain, derrière moi, j’entendis mon cheval hennir et partir au galop.

Je me mis à trembler de peur en imaginant ce qui avait bien pu l’effrayer ainsi.

Prenant mon courage à deux mains, je me retournai et dus me rendre à l’évidence.

    - Halte ! Ne bougez pas! me fit une voix bizarre et saccadée.

C’était un de ces êtres encagoulés qui constituait l’armée de Véga. Il était entre mon cheval et moi, et me tenait en joue. Je restais pétrifiée, incapable de savoir quoi faire. M’enfuir en courant? Non, c’était une très mauvaise idée, à coup sûr, je me ferais descendre.

À cet instant, comme s’il avait pu m’entendre de là où il était, je me mis à penser très fort à Actarus, à prier. Comme je regrettai d’être partie seule et qu’il ne soit pas là pour m’aider. Lui aurait certainement su comment réagir. Moi pas.

Ce soldat m’obligea à le suivre. Une arme pointée dans mon dos, j’avançais vers mon destin. Je n’en menais pas large au milieu de tous ces extraterrestres qui se retournaient sur mon passage, j’étais littéralement morte de trouille. Qu’allait-il advenir de moi ? Subirai-je le même sort que les prisonniers d’Euphor ? À cette seule supposition, un énorme frisson de peur me traversa le corps. Ma tête se mit à tourner, j’avais l’impression que j’allais défaillir.

Brusquement, une main me stoppa et me ramena à ma triste réalité. Je sursautai et ressentis du dégoût face à cet être horrible qui se tenait devant moi. Avec sa peau grisâtre, ses oreilles et son crâne pointus, il aurait fait faire des cauchemars à n’importe quel gamin. Je préférais détourner la tête pour ne pas le voir. Mais ce monstre attrapa fermement ma figure entre ces longs doigts griffus et m’obligea à le regarder.

Après quelques minutes à me dévisager, il me repoussa vivement, me faisant tomber à terre. Puis, il s’adressa au soldat qui m’avait fait prisonnière dans une drôle de langue que je ne comprenais pas.
Toutefois, à la façon respectueuse dont le soldat se présentait à lui, je devinais que ce monstre hideux était le chef.

Subitement, il se retourna vers moi et chose incroyable, il m’adressa la parole en utilisant notre langue. J’étais estomaquée.

    - Debout ! Si je ne me trompe pas, tu es une habitante du ranch, me questionna-t-il d’une voix autoritaire sans vraiment attendre de réponse. Je t’aurais bien gardé pour mon usage personnel, mais je suis certain que tu me seras beaucoup plus utile comme appât. Connaissant le grand cœur de notre cher Prince, je suis convaincu qu’il sera disposé à nous obéir dans l’espoir de sauver ta vie ridicule et sans aucune valeur, proféra-t-il en me fixant avec une lueur de cruauté dans les yeux.
    - Non ! hurlai-je apeurée.

***

Je venais de réaliser que ma curiosité risquait non seulement de me coûter la vie, mais qu’elle pouvait aussi me coûter celle d’Actarus et par conséquent celle de celui qui nous protégeait des envahisseurs. J’ignorais quoi faire, mais je refusais d’être responsable de ça. Il fallait absolument que je trouve une solution.

Discrètement, j’observai tout ce qui se passait autour de moi. Mais malheureusement, j’étais encerclée et sous bonne garde. Je ne voyais aucune échappatoire.

Au milieu de ce chao, je compris pourquoi Actarus refusait de me révéler sa véritable identité avec tant d’acharnement et qu’il préférait garder le secret sur notre relation. Il craignait que cela me mette en danger. Peut-être craignait-il aussi sa réaction s’il m’arrivait malheur ? Lui qui avait déjà perdu tant d'êtres qui lui étaient chers.

Forte de ce constat, j’en concluais qu’il était indispensable que je fasse taire mes sentiments pour lui. Qu’il était nécessaire que ces monstres continuent à les ignorer. Dans le cas contraire, cela ne ferait qu’aggraver cette situation. De plus, je ne me le pardonnerais jamais s’ils s’en servaient contre lui, pour le contraindre à obéir ou même pire, à se livrer.

***

Peu de temps après, des soldats se mirent à courir en direction de leur chef, ils semblaient alarmés. De toute évidence, il se passait quelque chose. Le monstre s’avança au bord de la falaise.

    - Bienvenu à toi Prince d’Euphor !* s’exclama-t-il bien fort.

À ces mots, mon cœur s’affola. Je me réjouissais du fait qu’Actarus soit enfin là, j’espérais de tout cœur qu’il réussirait à me venir en aide, mais en même temps, je craignais ce qui allait se passer. Comment réagirait-il lorsqu’il découvrirait que j’étais prisonnière de ces monstres ? Qu’allaient-ils exiger en échange de ma libération ?  

    - Amenez la fille !* ajouta-t-il.

Aussitôt, le soldat qui me gardait, enfonça son arme dans mon bras et me fit signe d’avancer jusqu’à la falaise.

    - Oh, Vénusia !* s’écria Actarus.

En contrebas, sur le barrage, je découvris le Prince d’Euphor vêtu de sa tenue de combat. J’eus alors envie de crier à l’aide, de le supplier de tout faire pour me délivrer. Mais je me retins. Même s’il essayait de le dissimuler, moi qui le connaissais bien, à travers ce casque qui lui couvrait la tête, je devinais déjà suffisamment d’inquiétude dans ces yeux.  

    - Si tu veux sauver la vie de cette fille, va chercher Goldorak, amène-le ici et précipite le dans le réservoir. Quand nous inonderons la vallée, j’aimerais voir comment ta machine se comportera dans le torrent… Si tu refuses, je jette ton amie du haut du barrage !*
    - D’accord Hydargos. Tu as gagné !* formula Actarus avant de partir instantanément.

***

Hydargos, puisque tel était son nom, semblait vraiment pressé de voir Goldorak revenir. Il paraissait aussi impatient qu’un enfant qui va recevoir ces cadeaux de Noël. À n’en pas douter, il détestait le Prince d’Euphor.

Quant à moi, j’ignorais comment les choses allaient se dérouler, mais je refusais que Goldorak soit détruit à cause de moi. Je n’étais pas plus courageuse qu’une autre, mais j’étais prête à affronter mon destin car Goldorak était bien trop essentiel à la survie de l’humanité. Et moi, je refusais de voir son pilote mourir.

À suivre …



(*) Extrait de la transcription d’Homnorak de l’épisode 23 : Le déluge des nouveaux mondes (VF) / Les cris de Hikaru dans les flots en furie (VF).


Dernière édition par hikaru le Mer 8 Avr 2015 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 16:03

Citation :
La peur de l’inconnu sans doute, la peur de tout ce que j’allais découvrir à travers lui, mais aussi la peur de le perdre et qu’il nous soit tout simplement impossible de vivre notre amour.

Lui l’extraterrestre, moi la terrienne.

Lui le Prince, moi la petite fermière.

un beau résumé de tout ce qui les sépare, et qui finalement les rapprochera... Merci Hikaru !
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11745
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 16:05

merci hikaru Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 16:23

venusia45 a écrit:
Citation :
La peur de l’inconnu sans doute, la peur de tout ce que j’allais découvrir à travers lui, mais aussi la peur de le perdre et qu’il nous soit tout simplement impossible de vivre notre amour.

Lui l’extraterrestre, moi la terrienne.

Lui le Prince, moi la petite fermière.

un beau résumé de tout ce qui les sépare, et qui finalement les rapprochera... Merci Hikaru !

Very Happy C'est drôle parce que ce premier paragraphe et notamment ce passage me sont venu tout naturellement. Et n'ont quasiment pas subi de retouche.

Contente que tu le soulignes. Embarassed

Merci Vénusia.

Merci à toi aussi Anterak.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10565
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 17:26

Magnifique !!!!! Merci hikaru !!!! cheers cheers cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 18:38

Merci Gurendaizä, t'inquiète Goldorak va bientôt faire son apparition. Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10565
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 19:36

Youpiiii !!!! cheers cheers cheers cheers Wink Wink Wink Wink lol! lol! lol!

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 20:24

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 23:25

Hikaru a écrit:
Je n’étais pas plus courageuse qu’une autre, mais j’étais prête à affronter mon destin car Goldorak était bien trop essentiel à la survie de l’humanité. Et moi, je refusais de voir son pilote mourir.

I love you I love you I love you

En fait, elle est courageuse. Brave de tout cet amour qu'elle porte à Actarus...

Merci Hikaru! Beau chapitre, une fois de plus!


Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Lun 6 Avr 2015 - 23:45

Merci Homnorak.

Oscar1965 a écrit:
I love you I love you I love you

En fait, elle est courageuse. Brave de tout cet amour qu'elle porte à Actarus...

Merci Hikaru! Beau chapitre, une fois de plus!



Je suis bien d'accord avec toi, mais elle ne s'en rend pas encore compte. Very Happy

Merci beaucoup Oscar. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kotakinab

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Mar 7 Avr 2015 - 18:31

Très beau chapitre encore une fois, merci Hikaru ! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   Mar 7 Avr 2015 - 18:50

kotakinab a écrit:
Très beau chapitre encore une fois, merci Hikaru !  cheers cheers cheers

Merci à toi Kotakinab. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois parmi les étoiles 2ième partie (récit en cours)
Revenir en haut 
Page 3 sur 41Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 22 ... 41  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la Sibérie [Maslov, Nicolaï]
» Il était une fois un fil
» Il était une fois une souris
» Il était une fois dans l'ouest
» Il était une fois en Anatolie - film Turc de Nuril Bilge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: