Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sentier (terminée)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
hikaru

hikaru

Messages : 5384
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 18:32

Citation :
« Ce n’est pas possible! Pas ici, pas encore! Vais-je enfin un jour me réveiller de ce cauchemar! »

Mais il fut emporté. À l’orée d’une autre forêt, dans une autre vie, à l’aboutissement d‘une autre bataille. Il portait ses habits de combat, une arme chaude d’avoir trop servi dans la main et les soldats abattus de l’envahisseur qui se consumaient l’un après l’autre autour de lui, emportant dans le ciel rougi d’Euphor les relents de soufre, seuls souvenirs de leur vie sacrifiée pour Véga. Il goûta de nouveau l’âcre saveur de sa propre bile…

Sad Pauvre Actarus !  Sad (même si je m'en doutais qu'il était un espion de Véga)

Citation :
Umon contempla tristement son fils. Il avait voulu lui sauver la vie, lui offrir un avenir meilleur et le protéger pour toujours de ses démons. Et voilà qu’ils ressurgissaient ici, pour le tourmenter de nouveau et réclamer peut-être une revanche sur le passé. Il aurait dû s’inquiéter pour l’avenir de la Terre, pour cette planète bleue qui, jusqu’à maintenant, n’avait pas connu les affres causées par un envahisseur extra-terrestre. Mais il ne pouvait pour l’instant que se désoler pour cet enfant de son cœur qui n’allait plus connaître le repos.

Beau et triste passage.  I love you  Sad

La petite Vénusia a vraiment fait preuve de beaucoup de courage.  cheers

Bravo Oscar pour cette palpitante suite qui risque d'être lourde de conséquence pour l'avenir de tous et surtout pour Actarus. cheers  cheers  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 18:41

hikaru a écrit:
Bravo Oscar pour cette palpitante suite qui risque d'être lourde de conséquence pour l'avenir de tous et surtout pour Actarus. cheers  cheers  cheers

Merci Hikaru Embarassed Embarassed Embarassed Comme je l'ai dit, l'action se passe environ deux ans avant le DA... Nous connaissons tous la suite.Evil or Very Mad

Je suis contente car Vénusia et toi avez toutes deux remarqué mes passages préférés de ce chapitre... Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

anterak 08

Messages : 11812
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:05

super merci oscar Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5384
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:10

Oscar1965 a écrit:
Je suis contente car Vénusia et toi avez toutes deux remarqué mes passages préférés de ce chapitre... Embarassed Embarassed Embarassed

Ce sont ceux qui nous touchent le plus aussi et où on ressent beaucoup d'émotion. Sad cheers
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:14

hikaru a écrit:
Oscar1965 a écrit:
Je suis contente car Vénusia et toi avez toutes deux remarqué mes passages préférés de ce chapitre... Embarassed Embarassed Embarassed

Ce sont ceux qui nous touchent le plus aussi et où on ressent beaucoup d'émotion. Sad cheers

Tout comme la dame !!
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:21

anterak 08 a écrit:
super merci oscar Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Et merci à toi Antérak!

hikaru a écrit:
Oscar1965 a écrit:
Je suis contente car Vénusia et toi avez toutes deux remarqué mes passages préférés de ce chapitre... Embarassed Embarassed Embarassed

Ce sont ceux qui nous touchent le plus aussi et où on ressent beaucoup d'émotion. Sad cheers

venusia45 a écrit:
Tout comme la dame !!


I love you  I love you  Embarassed  Embarassed

(Ce que c'est de maîtriser le piton "citations multiples!) cheers
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:32

Oscar1965 a écrit:
Je suis contente car Vénusia et toi avez toutes deux remarqué mes passages préférés de ce chapitre... Embarassed Embarassed Embarassed

et

Oscar1965 a écrit:
(Ce que c'est de maîtriser le piton "citations multiples!) cheers

hihi j'y arrive aussi geek
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5384
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:36

Oscar1965 a écrit:
(Ce que c'est de maîtriser le piton "citations multiples!) cheers

venusia45 a écrit:
hihi j'y arrive aussi geek

Et moi aussi. geek cheers
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:38

bon, rendons à Oscar ce qui est à Oscar: c'est grâce à ton explication que j'y suis arrivée lol! total respect, colonel !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5384
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:44

venusia45 a écrit:
bon, rendons à Oscar ce qui est à Oscar: c'est grâce à ton explication que j'y suis arrivée lol! total respect, colonel !

Chapeau bas colonel Oscar! Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
lamarmotte97

lamarmotte97

Messages : 673
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 51
Localisation : france

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:55

Merci pour cette suite palpitante !!!
De beaux passages et un grand courage de la part de Vénusia !!!
Mais soyons positive, il reste deux ans avant le réveil de Goldorak... et des choses à vivre...Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://lamarmotte97.skyrock.com
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 19:56

lol! lol! lol!

Et je balaie le sol de mon chapeau à plumes (que je ne porte que dans le manga) pour vous saluer mesdames!

Et merci beaucoup Lamarmotte!
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 21:47

Oscar1965 a écrit:
lol! lol! lol!

Et je balaie le sol de mon chapeau à plumes (que je ne porte que dans le manga) pour vous saluer mesdames!

Elle le porte (à la main) dans l'ép. 20 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Dim 1 Fév 2015 - 22:05

venusia45 a écrit:
Oscar1965 a écrit:
lol! lol! lol!

Et je balaie le sol de mon chapeau à plumes (que je ne porte que dans le manga) pour vous saluer mesdames!

Elle le porte (à la main) dans l'ép. 20 Wink

Je suis rouillée. Embarassed Il me faudrait revoir les épisodes mais en ce moment je suis plutôt dans une phase Goldorak...
Revenir en haut Aller en bas
Carabibi

Carabibi

Messages : 2774
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 49
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Lun 2 Fév 2015 - 8:28

Merci pour ce chapitre, Oscar1965 cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://captaincara.deviantart.com/gallery/
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Lun 2 Fév 2015 - 12:43

De rien Carabibi, contente que cela te plaise! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

homnorak

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Lun 2 Fév 2015 - 22:24

Merci pour ce chapitre.

que de tristes souvenirs reviennent à la surface d'Actarus Sad
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Lun 2 Fév 2015 - 22:47

Merci Homnorak! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10684
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Lun 2 Fév 2015 - 23:28

Magnifique ce chapitre !!!! Mais j'ai l'impression que je vais devoir reprendre bientôt du service ! pale pale pale Wink Wink Wink lol!

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Mar 3 Fév 2015 - 0:02

Gurendaizä a écrit:
Magnifique ce chapitre !!!! Mais j'ai l'impression que je vais devoir reprendre bientôt du service ! pale pale pale Wink Wink Wink lol!

Qui sait? Wink

Merci beaucoup Gurendaizä!
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Sam 7 Fév 2015 - 20:40

La suite... (après une petite mauvaise manoeuvre de ma part)


Dernière édition par Oscar1965 le Sam 7 Fév 2015 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Sam 7 Fév 2015 - 20:43

Voici enfin la conclusion de cette étrange histoire. Attention,totalement romantal et sentimentique...  Wink



Chapitre 8



En guise de remerciement pour avoir pris soin de sa fille pendant son absence, Riguel organisa un petit souper pour le professeur et son fils. Il cuisina d’excellentes brochettes sur le barbecue et s’avéra être un hôte assez distrayant avec des anecdotes sur son passé de cow-boy aux États-Unis. Au fil de la soirée, Actarus réussit à se détendre et à oublier un peu les récents événements.

La campagne s’endormait doucement alors que Riguel préparait les digestifs et que ses deux enfants finissaient de tout ranger. Ce repas, finalement  avait été un merveilleux prélude à l’été. Umon en profita pour entraîner son fils sur la terrasse, loin des oreilles indiscrètes. La journée avait été chargée et les deux hommes n’avaient pas encore eu un moment pour discuter en privé :

- Actarus, je me suis renseigné à la police. Il semblerait que l’homme que vous avez capturé se mure maintenant dans un silence absolu. Il refuse de dévoiler pour qui il travaillait exactement et à qui étaient destinées ces armes. De toute façon les policiers pensent qu’il ne savait pas grand-chose, qu’il n’était qu’un petit exécutant.
- Comment pouvait-il ne rien savoir? fit Actarus surpris, Il a été découvert avec l’autre et…

Procyon l’interrompit :

- Pour deux raisons, mon fils. Premièrement, il ne possédait qu’une simple carabine lors de votre confrontation. Je ne crois donc pas que son complice lui faisait entièrement confiance. Et surtout… c’est un humain.

Actarus en resta bouche bée :

- Quoi? finit-il par articuler. Un humain? Pas un homme de Véga?
- Un homme tout ce qu’il y a de plus normal. Un petit malfrat sans envergure… Et comme Vénusia l’a déjà identifié comme étant son agresseur, il sera au moins accusé pour cela et recevra une sentence  appropriée…

Actarus garda le silence un moment. Puis il répondit, d’un ton amer :

- Donc nous n’apprendrons rien de plus de ce côté.
- J’en ai bien peur. Il faudra patienter et rester sur nos gardes.
- Et nous préparer, ajouta le jeune homme. Ils seront de retour. Ils sont peut-être déjà ici, à tisser leur trame en vue d’une invasion. Père, j’aimerais… j’aimerais que nous discutions de Goldorak. Il faudrait qu’il soit plus facile à sortir de sa cachette qu’il ne l’est en ce moment. Je voudrais pouvoir m’en servir rapidement si un jour…

Procyon plongea son regard dans celui de son fils :

- Tu en es sûr? Je sais à quel point cette machine te rappelle de mauvais souvenirs…

Actarus se perdit un instant dans la contemplation des ombres de plus en plus profondes qui représentaient les bâtiments de la ferme, les arbres et les collines. Il tendit son visage au vent frais et odorant et se régala des bruissements mystérieux de cette paisible nuit naissante. Enfin, il trouva les paroles appropriées :

- Père, je me sens de plus en plus terrien. Toi… et cette planète m’avez accueilli sans rien me demander en retour. Je ne laisserai pas ces monstres nous conquérir et détruire toute cette beauté comme ils l’ont fait avec Euphor… Jamais.

Il regarda posément cet homme qui était devenu son ancre sur cette planète, avant d’ajouter :

- Alors, oui, j’en suis sûr.

Procyon hocha la tête, il s’en était douté mais avait voulu connaître malgré tout jusqu’où allait la détermination de son fils. Maintenant, il savait. Cela impliquait le risque très concret que son fils soit tué un jour. Cette révélation lui fit monter les larmes aux yeux. Il fixa sans rien dire le jeune homme, la gorge nouée par une infinie tristesse. Troublé, Actarus, qui tentait vaillamment de garder le contrôle de ses émotions, se détourna enfin en ajoutant :

- Excuse-moi, père, j’ai besoin d’être seul un moment.

Alors que le jeune homme s’éloignait dans le noir, il lui sembla entendre la voix de Procyon qui murmurait :

« Actarus, les cicatrices montrent d’où nous venons. Elles ne doivent pas nous dicter ce que nous allons devenir. »

***

Les ombres avaient laissé place au voile opaque de la nuit. La lune s’était levée mais se cachait encore derrière les nuages. Vénusia était partie à la recherche de son nouvel ami. Elle ne le trouvait nulle part et commençait à s’inquiéter lorsqu’elle s’arrêta soudain, interdite : une étrange et triste mélopée lui parvenait, portée par la brise. Fascinée, elle s’avança à pas feutrés vers la source qui semblait se trouver quelque part dans le petit bois qui donnait son nom au ranch. C’était une chanson dans une langue inconnue, un air étrange et envoûtant, porteur d’une infinie mélancolie. Ne désirant pas en briser la magie, elle se tint immobile, ombre parmi les ombres, et en savoura anonymement la mystérieuse beauté jusqu’à ce que la dernière note se soit étouffée dans un sanglot. Alors, elle s’avança.

Il était là : assis parmi les spectres argentés des troncs élancés. Les genoux relevés, il avait le front appuyé sur ses paumes, son accablement si poignant que le cœur de la jeune fille se serra, comme le soir de leur rencontre, lorsqu’elle avait surpris ses pleurs éperdus dans la nuit. Elle s’approcha et s’assit souplement à côté du jeune homme avant de simplement lui toucher la joue. D’un geste compatissant, elle essuya une larme échappée par ce regard bleu, d’une profondeur insondable et déchiré de détresse. Ces deux miroirs énigmatiques qui, dès le début, avaient bousculé l’innocence de son âme de jeune fille. Sans un mot, elle glissa ses doigts entre les doigts glacés d’Actarus.

Comme au premier jour de leur étrange amitié, lorsque le contact de sa tête contre le dos du jeune homme avait calmé ses angoisses, elle laissa ce simple toucher lui communiquer à son tour un peu de force et de sérénité. Le vent avait repris la chanson tout à l’heure fredonnée et les feuilles qui leur servaient de toit en murmuraient la mélodie. Soudain Vénusia releva la tête : apporté par la brise, elle avait perçu un autre bruit, quelque chose qui lui fit d’abord froncer les sourcils avant de faire naître un tendre sourire sur ses lèvres. Elle se releva et dit, sans lâcher la main de son compagnon :

« Viens »

Actarus se laissa faire, encore sous le coup des émotions qu’avaient fait naître en lui les paroles de ce chant ancien venu de la lointaine Euphor. La jeune fille l’entraîna vers l’un des enclos qui entouraient la propriété. La lune apparaissait enfin, débarrassée de son manteau de nuages, lorsqu’il aperçut la jument baie piétinant impatiemment, piaffant et hennissant par petits coups sous les pâles rayons. Vénusia enjamba facilement la clôture et marcha vers la bête, lentement, les paumes ouvertes :

« Alors, c’est maintenant qu’il arrive ma belle? Oui… oui, là, tout doux. Tout ira bien, tu verras… »

L’animal sembla se calmer au son de cette douce voix familière. Actarus, sans s’en rendre compte, avait retenu son souffle. Au bout d’un petit moment, la jument se laissa caresser la tête par la jeune fille qui continuait à lui murmurer des paroles d’apaisement. Elle promena ses mains sur le ventre gonflé de l’animal qui, à la surprise du jeune homme, se laissa faire sans broncher. Puis, un peu gauchement, le cheval se laissa choir sur le côté, dans l’herbe haute de l’enclos. Vénusia s’accroupit auprès d’elle et lança un drôle de regard vers le jeune homme, écho d’un défi qu’il lui avait lancé quelques jours plus tôt :

« Alors, tu viens? fit-elle.»

Actarus se retrouva, assit au sol auprès de la jument en travail, n’osant pas la toucher, fasciné, subjugué par la scène qui se déroulait sous ses yeux. Un instant suspendu, volé à l’écoulement inexorable du temps… Une frêle jeune fille qui chuchotait des mots sans suite en caressant les flancs d’une bête entraînée par le courant inéluctable de la nature vers l’aboutissement de sa grossesse. Enfin, la voix de Vénusia s’éleva :

« Voilà… c’est presque fini… Encore un petit effort ma douce… Tu y es presque… »

Le poulain, frêle, pâle et incroyablement fragile aux yeux d’Actarus, se leva enfin avec une stupéfiante facilité. La jument, tournée vers lui, fit patiemment la toilette du petit qui se précipita avec vigueur sur les mamelles de sa mère. Un lambeau de la poche qui l’avait protégé jusqu’à sa naissance lui couvrait encore le dos, telle une couverture argentée.

-On dirait un fantôme... murmura le jeune homme, ouvrant la bouche pour la première fois depuis très longtemps.

Vénusia acquiesça :

-Un jeune fantôme avec une cape toute brillante comme celle d’un prince.

Pour une raison qu’elle ne comprit point, Actarus contempla le petit avec un sourire triste. Alors elle se lança :

-Actarus… Nous avons besoin d’aide ici, au ranch. Mon père est d’accord pour t’employer si cela t’intéresse.
-Quoi? Moi? Mais, Vénusia, je n’y connais strictement rien au travail de ferme!
-Tu apprendras! dit-elle, sans oser le regarder dans les yeux. Je suis certaine que tu en es capable.

Le jeune homme se rappela soudain son premier jour ici : le bien-être qu’il avait ressenti après une dure soirée de travail en plein air, à soigner ces bêtes qu’il connaissait à peine. Il observa le tableau attendrissant de la mère et de son poulain niché au creux de son cou.

« Sa vie débute, pensa-t-il. Peut-être trouverai-je, moi aussi, une sorte de commencement ici? »

Une voix vint interrompre sa rêverie :

-Actarus… Le petit aura besoin d’un nom. Comment devrions-nous l’appeler?
-Mais, je ne sais pas! Vénusia…
-Choisis le nom que tu veux! Ce sera…

Elle hésita puis trouva enfin en elle le courage de planter son regard dans ces yeux si troublants :

- Ce sera mon cadeau… pour m’avoir sauvée l’autre jour et pour m’avoir donné le courage de faire face à ces mauvais souvenirs… Je t’en prie, accepte-le. Trouve-lui un nom et nous l’élèverons ensemble.

L’âme du jeune homme, si longtemps restée dans la froideur de ses souvenirs, se réchauffa à ces paroles. Il observa encore un moment les deux chevaux avant de conclure en caressant le poulain blanc avec un petit sourire :

- Que penserais-tu de Vif Argent?

La lune coulait ses rayons sur le dos toujours recouvert du jeune animal. Vénusia emmêla se doigts dans la courte crinière d’ivoire avant de répondre :

-Je crois que ce sera parfait. On dirait presque… le nom du cheval d’un prince de conte fée!

Au firmament, la lune, aussi ronde qu’un fruit mûr, se teintait lentement de rouge.

Fin


Dernière édition par Oscar1965 le Sam 7 Fév 2015 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lamarmotte97

lamarmotte97

Messages : 673
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 51
Localisation : france

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Sam 7 Fév 2015 - 21:21

J'ai le privilège de lire la fin de ton histoire en premier !!!
Très beau final !! cheers cheers
La scène de la naissance et toute sa symbolique...c'est émouvant...Merci Oscar Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://lamarmotte97.skyrock.com
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Sam 7 Fév 2015 - 21:34

Belle fin ! Comme Lamarmotte, je relève la symbolique de cette nouvelle naissance pour Actarus, au travers de la mise bas de Vif Argent...

Et la dernière phrase...On sait ce qu'elle signifie...Les épreuves n'ont pas fini de poursuivre nos héros.

Belle histoire d'amitié, de réconfort, de rédemption et de partage en tout cas !

Merci Oscar !
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   Sam 7 Fév 2015 - 21:40

lamarmotte97 a écrit:
J'ai le privilège de lire la fin de ton histoire en premier !!!
Très beau final !! cheers cheers

Merci Embarassed Embarassed Je suis touchée.

Citation :
La scène de la naissance et toute sa symbolique...c'est émouvant...Merci Oscar Smile  

Vénusia a écrit:
Comme Lamarmotte, je relève la symbolique de cette nouvelle naissance pour Actarus, au travers de la mise bas de Vif Argent...

Merci les filles. C'est drôle parce la petite phrase dans la tête d'Actarus à ce moment s'est imposée sans que je l'ai vraiment planifiée... Bizarre!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sentier (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sentier (terminée)
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Offre terminée.
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]
» Maquettes terminées de Beute ou Capturé
» [Terminé] Mazzer Major

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: