Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Songe d'une nuit de printemps (Terminé)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Oct 2014 - 23:00

ouh la, j'en suis pas encore là (et A et V non plus d'ailleurs Laughing ) . On verra bien Laughing Je laisse ce soin à Hikaru pour l'instant (dans la cuisine du ranch par exemple Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Oct 2014 - 23:15

venusia45 a écrit:
ouh la, j'en suis pas encore là (et A et V non plus d'ailleurs Laughing ) . On verra bien Laughing Je laisse ce soin à Hikaru pour l'instant (dans la cuisine du ranch par exemple Laughing )


lol!

Désolée de te décevoir, mais dans mon histoire non plus, ils n'en sont  pas encore là. Il va falloir attendre encore un peu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2014 - 0:00

Zut! Et comme les miens ont vrrraiment d'autres chats à fouetter No  (non, pas de fouet en vue dans le prochain chap. promis!)... Il faudra trouver autre chose pour s'encannailler.What a Face

Antérak mon chou, tu n'aurais pas un fanart ou deux pour nous planqués (j'ai découvert ce mot cet été: "planqué" , je suis devenue adepte) quelque part? Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2014 - 21:25

lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 0:24

II.

Passant enfin la tête hors de la pièce d'eau, Actarus grommela :

- « Je viens, Père, je viens. Ca y est...Mais tu te rends compte !...Deux vêtements différents...aussi difficiles à mettre l'un que l'autre...J'aimerais que tu compatisses un peu quand même ! Mais qu'est-ce qui m'a pris d'accepter de venir ? Je me sens engoncé là-dedans, tu ne peux pas savoir ! »

Procyon, un petit sourire narquois et complice aux lèvres, saisit la balle au bond et répondit du tac au tac à son fils :

-« Ce qui t'a pris ? Voyons voir...La reconnaissance envers ton vieux père peut-être ? Ou le respect filial envers l'un de ses vieux amis...A moins que ce ne soit, peut-être, la perspective de pouvoir passer une soirée avec Vénusia sans avoir son père sur le dos, non ? »

Actarus rougit violemment et bafouilla une réponse incompréhensible que son père ne chercha même pas à déchiffrer. Il avait visé juste, semblait-il. Cela le conforta dans sa décision d'amener Vénusia à cette soirée, qui s'annonçait des plus mémorables. Il alla vers Actarus, l'enlaça et lui sourit. Il était fier de ce fils que le ciel lui avait envoyé. Fier de son courage, de sa ténacité et de son inébranlable volonté. Et fier également de sa magnifique prestance. Il n'aurait pas voulu d'autre fils que celui-ci, et pensa que le destin, qui s'était joué de lui bien des fois, avait fait preuve d'une grande clémence en lui envoyant ce Prince de l’espace, dont la beauté physique n’avait d'égale que la grandeur d'âme.

Bien qu'il s'en défendît et qu'il n'en perçût que les contraintes, Actarus, dans ce costume qu'il venait d'endosser, débordait d'élégance et de distinction. En fait, il ne semblait pas qu'il fût déguisé. On eût dit que le fait de porter une telle tenue lui était inné. Malgré ses récriminations, il semblait évoluer avec aisance et sa grâce naturelle se fondait avec facilité dans cette parure d'un autre temps, pas si éloignée finalement des vêtements qu'il avait coutume de porter sur Euphor.  Roméo d'un autre temps, dans sa tenue de brocart taillée dans un camaïeu de beige, d'or et d'ivoire, le jeune homme était magnifiquement vêtu. La chemise de batiste fine, les dentelles affleurant aux manches soulignaient la majesté et la finesse de ses attaches, qu'il s'agisse de son cou ou de ses poignets. Les bas mettaient en valeur ses jambes à la fois musclées et élancées, et le corps du vêtement, ajusté à sa taille, magnifiait sa silhouette athlétique au port altier. Alors que le jeune homme rougissait de plus belle, peu habitué aux éloges, Procyon admira son allure et le complimenta, tout en songeant en son for intérieur qu'il ne serait sans doute pas le seul à le trouver si bel et bien apprêté en cette soirée de fête.

 Il ne croyait pas si bien dire. Venant de sa propre chambre, et frappant vigoureusement à la porte de la chambre, Vénusia s'entendit répondre favorablement et ouvrit d'un air résolu. Cela faisait déjà plusieurs fois qu'elle avait osé s'enquérir auprès de ses compagnons de soirée de l'avancement des préparatifs, et elle n'y tenait plus. Elle avait bien l'intention de profiter de la soirée dans son intégralité. D'un ton enjoué et décidé à la fois, elle proféra :

- « Alors vous êtes prêts, nous pouvons y a... »

Le reproche expira sur ses lèvres, la réprobation qui se lisait dans son regard fit place à une expression de surprise, et l'admonestation se changea en un murmure appréciateur.

- « Actarus...Tu...tu es...magnifique... » bredouilla la jeune fille, les joues empourprées, la voix étranglée. Elle se mordait les lèvres, littéralement clouée sur place, et ne pouvait empêcher son regard de briller d’une lueur qu'elle ne maîtrisait pas. Elle déglutit difficilement. Le jeune homme qu'elle avait toujours vu vêtu de son éternel pantalon marron à franges et d'un pull jaune fort pratique pour panser les chevaux mais assez peu seyant apparaissait devant elle dans un costume Renaissance qui sculptait son corps, mettant en valeur sa musculature et son charme naturel. Pour dire les choses très simplement, et comme le lecteur aura pu s'en douter par lui-même, Actarus, ainsi vêtu, était fort à son goût. Elle qui avait apprécié le kimono se pâmait devant ce vêtement d'un autre temps qui transfigurait celui qu'elle aimait. Les émotions se bousculaient et le cœur de Vénusia battait à tout rompre : elle était bouleversée, non seulement parce qu'elle découvrait Actarus sublime dans son habit, mais aussi parce que ses propres émotions la poignaient. Un envie folle lui vint de se jeter à son cou, au mépris de toutes les convenances. Elle ne le ferait pas...Non, elle avait bien trop d'éducation pour cela...et Procyon était là ! Elle resta néanmoins, figée, sans mot dire, sous l'air déconcerté d'Actarus, à la fois flatté de cet intérêt et trop timide pour oser réagir. Mais Dieu ce qu'il était beau ainsi !...Ce qu'il était...différent, et à la fois, presque lui-même. Une impression étrange s'empara du cœur de la jeune fille : c'était comme si..., comment pourrait-elle le formuler... ? Comme si elle voyait quelqu’un d'autre devant elle, comme si Actarus n'était plus palefrenier mais Prince. Il portait ce vêtement avec une telle prestance, une tel naturel...A croire que dans une autre vie il avait été coutumier du fait. C'était une impression très étrange et fort déstabilisante. Elle rougit de plus belle, songeant qu'on pouvait lire dans son cœur comme dans un livre ouvert, et que la bienséance lui aurait commandé de ne pas se dévoiler ainsi, surtout devant Procyon. Confuse, elle porta ses mains à ses joues, tentant de les rafraîchir, et baissa les yeux comme une petite fille prise en faute, le regard troublé, la gorge sèche, encore sous l'emprise de l'intense émotion qu'elle venait de ressentir.

Procyon n'avait pas perdu une miette des pensées de la jeune fille, si transparente qu'elle en devenait émouvante; il avait perçu son trouble et compris qu'elle avait besoin de reprendre contenance,  devant son fils et surtout devant lui-même. Instigateur malgré lui de ces affres, il vint gentiment à son secours en endossant judicieusement pour la circonstance le rôle du père protecteur :

- « Tu vois Actarus, il n'y a pas que moi qui trouve que cet habit te va bien ! Mon ami Sato a vraiment un goût très sûr. Et toi Vénusia, tu es superbe ! Cette robe te va à ravir ! »

La jeune fille adressa un regard à la fois ému et plein de gratitude à Procyon. Elle était belle, elle aussi, dans sa robe rebrodée de fils d'or. La découpe Empire, qui serrait le vêtement juste sous la poitrine, permettait au velours de s'épanouir en corolle, mettant en valeur sa silhouette fine et longiligne. La teinte incarnat du tissu s'accordait parfaitement avec sa chevelure brune, dont les mèches tirées en arrière, étaient rassemblées sous une charmante coiffe agrémentée d'un voile crème. Un léger maquillage complétait la tenue, et cette sobriété soulignait les longs cils de la jeunes fille, faisait briller ses lèvres et rosir ses joues...même si, à cet instant précis, le fard n'était pas le seul responsable de la jolie teinte arborée par ses pommettes ! L'ensemble était à la fois très féminin, plein de charme et d'une sage sensualité.

- « Ah mes enfants, vraiment vous êtes resplendissants, et très bien assortis en Roméo et Juliette ! » ajouta négligemment Procyon  dans un sourire, tout en regardant son fils.

Ce dernier, à l'instar de la jeune fille qui avait tempétueusement franchi la porte quelques secondes auparavant, restait immobile, la dévisageant avec stupéfaction. Où était Vénusia ? Où était passée la jeune fille qui trayait les chèvres en short rose et capeline blanche tout en rabrouant son père ? La jeune femme qui se tenait devant lui respirait la beauté, la grâce, la sensualité sans vulgarité. Ces yeux bruns, ces lèvres brillantes, ce cou virginal que rehaussait la délicate coiffure, mettant en valeur la pureté de ses lignes, était-ce là celle qu'il connaissait, la vraie Vénusia, était-ce cette timide adolescente qu'il avait l'habitude de côtoyer tous les jours au ranch, qui ne sortait jamais sans un chaperon et tentait désespérément de grappiller quelques minutes à ses côtés, en l'aidant à brosser les chevaux, à les débourrer ou dans d'autres tâches plus ou moins agréables ? L'avait-il seulement regardée une fois comme il la voyait ce soir ? Il était troublé. Séduit. Ebranlé. Bouleversé par cette apparition. Comme sa cavalière, il sentit ses joues rougir et sa poitrine envahie par une douce chaleur qu'il décida de ne pas refréner. Elle était si douce, cette émotion qui s'emparait de sa poitrine, envahissait ses joues, glissait dans ses flancs ! Pourquoi ne pas  s'y laisser prendre, finalement ? Actarus décida de lâcher prise et de jouer le jeu...Le temps d'une soirée, aucun risque, juste le temps d'une soirée, tentait-il de se convaincre..., soirée qui semblait s'annoncer sous les meilleurs auspices ! Peut-être les prémisses d'autres belles surprises ! Il en accepta en tout cas l'augure et se détendit, aidé en cela par la sublime jeune fille qui se dressait en face de lui.

Brusquement, un éclair passa dans son regard.... Cette émotion si douce, c'était la tendre réminiscence de temps bénis, de temps lointains. Un écho du passé sembla se superposer à cette vision enchanteresse...La tenue de Vénusia, le charme de Vénusia, la prestance de Vénusia...En d’autres temps, nul doute qu'elle aurait parfaitement tenu sa place à la cour du Roi d'Euphor...Son cœur se serra, avant que Procyon, décidément très perspicace, ne vienne interrompre les élans du cœur de son fils en reprenant d'un ton badin :

- « Il faudra faire des photos, Rigel n'en croira pas ses yeux ! Au fait, vous savez ce que représentent ces vêtements, n'est-ce pas ? »

Le deux jeunes gens acquiescèrent. Si Actarus n'était guère familier des grandes histoires d’amour terriennes, il n'en allait pas de même de Vénusia, qui connaissait l'universel destin des amants de Vérone et sa transcription par le génie de Stratford(1). Une bien belle histoire, mélancolique à souhait...mais dont la jeune fille espérait qu'elle n'augurerait en rien de sa propre romance...si un jour celle-ci se concrétisait. De toute façon, jusqu’à présent, Actarus ne la regardait pas, ou du moins pas comme elle aurait désiré qu'il la regarde. Curieux sentiment que l'Amour, qui nous attrape dans ses filets au lieu d’emprisonner le cœur de celui que l'on voudrait garder pour soi, et qui nous laisse libre  juste au moment où l'on voudrait être prisonnier des bras de l'autre ! Quoi qu'il en soit, Vénusia s'était montrée ravie du cadeau inespéré envoyé par Sato. Pour cette soirée, pour cette nuit de printemps, Actarus serait son cavalier, et elle danserait à ses côtés. Même si ce ne devait être qu'un rêve,  il serait sien et elle serait sienne par l'entremise de cette légende dorée. Elle s'était ainsi hâtée de raconter à Actarus les méandres du destin dans lequel Sato avait souhaité les faire entrer pour cette soirée, ce qui n'avait tout d'abord guère enthousiasmé le jeune homme, trop familier de la mort pour s'en réjouir. Vénusia l'avait alors traité de rabat-joie avant de lui faire partager son exaltation à l'idée de passer un moment qui sorte de l'ordinaire. La gaieté communicative de la jeune fille et les fines allusions de Mizar qui avait suivi toute la conversation avaient achevé de dérider Actarus. Alea jacta est !


(1) http://www.lonelyplanet.fr/article/2014-lannee-shakespeare-10-lieux-visiter voir le lieu n°5...un hommage japonais à Shakespeare !
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 1:27

Oh qu'ils doivent être beaux , nos deux tourtereaux! cheers

Je paierais cher pour voir Actarus avec des chausses... Embarassed Embarassed Et Vénusia doit être charmante aussi.

Vénusia45 a écrit:
Il était fier de ce fils que le ciel lui avait envoyé. Fier de son courage, de sa ténacité et de son inébranlable volonté. Et fier également de sa magnifique prestance. Il n'aurait pas voulu d'autre fils que celui-ci, et pensa que le destin, qui s'était joué de lui bien des fois, avait fait preuve d'une grande clémence en lui envoyant ce Prince de l’espace, dont la beauté physique n’avait d'égale que la grandeur d'âme.

I love you I love you I love you

Merci Vénusia!

Question perso: tu as dis avoir de bons souvenirs de cette pièce: tu as déjà joué Roméo et Juliette? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 1:50

Suite à une petite recherche:

Pour Vénusia: sur le premier. la robe à gauche et la 2e est pile celle du film de Zeffirelli

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 2012_12_12_01_25_1739_15_gajg

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Cd0898817087009cb8144639371b7025

Pour Actarus, pour respecter tes couleurs, c'est plus difficile mais j'ai trouvé celle-ci avec le mec devant vers le centre. (Heu, c'est un ballet je crois, ce qui expliquerait le petit côté ...moulant Embarassed  Embarassed  Embarassed )

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 RJ+28+avril

(Si tu préfère que ne pollue pas ta fic avec ces images, un petit mot et je les retire illico...)


Dernière édition par Oscar1965 le Dim 2 Nov 2014 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 10:00

rhooo non, laisse-les ! C'est super gentil I love you ! La robe de Juliette, c'est effectivement celle que j'avais en tête pour Vénusia, et pour Actarus, quand on regarde le film, c'est bien moulant (combiner par ex les couleurs grège du gars au milieu et un haut qui descende un peu plus comme celui juste à sa gauche ). D'ailleurs sur le croquis, c'est aussi bien ajusté !

Je n'ai jamais joué R & J mais je l'ai étudiée -dans une vie antériure, à 17 ans Laughing - et je l'ai fait étudier il y a quelques années avec les élèves, une classe adorable I love you (j'ai même été inspectée dessus Laughing Un chouette souvenir, ça s'était très bien passé !)
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 10:34

Très beau chapitre.  Very Happy  cheers

On ressent tout à fait l'intense émotion et le trouble de notre Roméo et Juliette.  Embarassed
Comme ils doivent être beaux tous les deux!  I love you  

Citation :
-« Ce qui t'a pris ? Voyons voir...La reconnaissance envers ton vieux père peut-être ? Ou le respect filial envers l'un de ses vieux amis...A moins que ce ne soit, peut-être, la perspective de pouvoir passer une soirée avec Vénusia sans avoir son père sur le dos, non ? »

En plus de la phrase qu'Oscar a soulignée, j'aime beaucoup celle-ci. Plutôt perspicace le Professeur.  cheers

Merci Vénusia45.
Revenir en haut Aller en bas
kotakinab

kotakinab

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 18:27

Merci Vénusia45, pour ce chapitre où les deux jeunes gens se redécouvrent sous un jour nouveau ! cheers
Et je souligne moi aussi les mêmes phrases qu'Oscar et Hikaru !
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Oct 2014 - 18:28

Merci Kotakinab et Hikaru !
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 16:41

Un nouveau chapitre, avec un personnage que vous reconnaîtrez, et que la créatrice m'a gentiment autorisé à figurer dans mon histoire Wink Un grand merci Oscar !

-----------------------------------------------------

- « Allons les enfants, il est temps de faire honneur à nos hôtes » déclara Procyon. Et ce fut d'un pas décidé qu'il entraîna Actarus et Vénusia sur le palier. Le  soirée les attendait. Tous trois descendirent ainsi vers la gigantesque salle de réception sise au rez de chaussée du manoir de la famille Sato. Décorée avec goût, mêlant le frais parfum des fleurs de sakura à la douce fragrance des lys, cette pièce aux dimensions respectables qui allait servir d'écrin à la fête, respirait le charme discret, l'élégance et le luxe sans ostentation.

 Immobile à la porte du salon, Vénusia se sentit brusquement intimidée, gauche, incapable de faire un pas. La foule qui se pressait  devant elle  composait la fine fleur de la haute société tokyoïte. Sato et sa famille avaient en effet noué des relations autant avec les milieux intellectuels et universitaires, qu'artistiques, politiques ou diplomatiques. Se côtoyaient ainsi devant les yeux effarés, éblouis et perdus de Vénusia l'acteur de théâtre kabuki le plus en vue du moment, le conseiller spécial auprès de l'ambassadeur de France au Japon, le président de l'université de Tokyo où officiait Sato ou encore une célèbre mangaka dont le dernier opus faisait fureur et s'arrachait en librairie. Tout ce beau monde, costumé et infiniment à l'aise, attendait, un verre à la main, plongé dans d'intenses discussions où se mêlaient culture, bons mots et humour fort  à propos, maîtrisant à la perfection cet art difficile et délicat de la conversation mondaine. Vénusia se raidit, consciente de ne pas appartenir au même monde. Même si sa grâce et sa prestance égalaient celle des autres convives,  son éducation simple et traditionnelle, sa conversation, franche et sans détour, n'avaient rien de commun avec ceux dont elle s'apprêtait à partager la soirée. Elle aurait voulu, à cet instant précis, devenir petite souris pour se faufiler sans être aperçue loin de ce splendide salon, revenir sur ses pas et s’enfuir le plus loin possible, le plus vite possible...

 A ses côtés, Actarus avait perçu le trouble de sa cavalière. Son éducation princière l'avait habitué à ce type de réception, et il avait appris à prendre la distance qui convenait et à adopter l'attitude à la fois détachée, avenante et courtoise, qui sied à un futur souverain. Les mondanités faisaient partie intégrante de son existence sur Euphor : dîners de gala donnés en l'honneur d'un membre de la famille royale, réceptions venant couronner un traité signé avec une planète voisine, inaugurations ou commémorations, le Prince était familier de tous ces codes. Il comprit que cet apparat embarrassait Vénusia, qu'elle se sentait inférieure, entourée d'inconnus, et qu'elle avait besoin d'être rassurée. Surmontant sa pudeur, il s'approcha d'elle et, dans un chuchotement, dans un souffle, il lui murmura à l'oreille :

- « Tu as ta place ici, autant qu'eux, tu sais. Tu es superbe ce soir, n'aie pas peur. Tu n'as rien à craindre...Et je suis là, ne l'oublie pas. »

 Vénusia resta un instant interdite et de nouveau, le rouge envahit ses pommettes. Était-ce lui qui avait parlé ainsi ?  Lui d'habitude si secret, qui ne se laissait que très rarement aller à la confidence et n'avait pas permis jusqu’alors le moindre rapprochement entre eux ?  Elle pouvait encore sentir son souffle dans son cou, le grain de sa voix à son oreille, la douceur de ses mots qui résonnaient encore comme une douce caresse. Elle frissonna. Ainsi il la trouvait jolie ! Ainsi il se préoccupait de son bien-être ! Il en avait dit davantage en cette minute qu'en des années de présence à ses côtés au Ranch, sur les terres de son père...Un doute l'effleura : était-il sincère ou n'avait-il susurré ces paroles que dans le but de la tranquilliser et d'avoir une cavalière qui pût tenir son rang, pour faire honneur à son père ? Non, impossible ! Elle chassa cette idée d'un revers de la main : Actarus respirait l'honnêteté, il ne pouvait avoir dit quelque chose qu'il n'aurait pas pensé au plus profond de lui-même. Non, ses sens ne l'avaient pas trompée ; il pensait sincèrement que cette soirée se devait d'être inoubliable, et qu'elle y avait sa place tout autant que ceux et celles que fréquentait habituellement la famille des mariés. Et par-dessus tout, il affirmait sa présence, il était là pour elle ! Un intense sentiment de sécurité la submergea, en même temps qu'un désir fou de se blottir dans les bras de celui qu'elle aimait...Mais pas tout de suite, non. Elle se devait de faire honneur au père de celui que son cœur avait choisi, et elle ne le décevrait pas. Rassérénée, elle redressa la tête et s'approcha de la porte.

 La réception s'avéra délicieuse : mets délicats et raffinés, vins fins choisis avec goût, exquise  musique pour accompagner le murmure des conversations durant le repas, avant de laisser place à la danse....Suivant le conseil d'Actarus, Vénusia avait décidé de se montrer à la hauteur, et de profiter comme il se devait de cette soirée où elle avait sa place autant que les autres convives. Elle fit honneur au repas, sentant la douce proximité de son cavalier qui la rassurait, et  s'autorisa exceptionnellement, pour accompagner le dessert, un splendide bavarois fraise-chocolat des plus raffinés, le fond d'une coupe de ce breuvage français dont elle avait entendu parler sans l'avoir jamais goûté. La délicate sensation des petites bulles frémissant contre son palais et descendant dans sa gorge constitua pour la jeune fille une expérience inédite. Grisée sans être grise, elle se sentit envahie par une douce chaleur, un bien-être extraordinaire, que renforçait à coup sûr la présence à ses côtés de ce beau jeune homme pour lequel battait son cœur. Il la rassurait, lui qui semblait évoluer avec grâce et aisance auprès des conviés et de l'entourage des mariés, passant sans accroc d'une conversation légère à une discussion plus technique, sous l'égide de son père. Il était d'ailleurs à ce moment-là avec lui, un peu à l'écart, entouré de scientifiques de l'université de Tokyo. Un verre à la main, souriant, il écoutait Procyon et semblait échanger d'une manière passionnée et intéressée avec Sato. De quoi pouvaient-ils bien parler ? Un instant, Vénusia se demanda quel intérêt le jeune homme pouvait tirer de cette discussion, lui qui passait tout son temps avec ses chevaux. Un sourire mélancolique lui vint, réalisant qu'elle était loin de tout connaître de lui. Qui était-il, ce jeune homme venu d'on ne sait où, que Procyon leur avait présenté tout en gardant le secret sur son passé ? Qu'avait-il vécu pour être d'un tempérament si contrit, d'un contact si secret ? Elle se surprit à essayer d'imaginer ce qu'avait pu être sa vie, quelles étaient ses espérances et ses désirs, et si elle en serait un jour la destinataire privilégiée. Ses pensées vagabondèrent, mais elle fut brusquement tirée de ses pensées par la main d'Actarus, qui se posa délicatement sur son bras, et par sa voix qui résonna tendrement à ses oreilles :

- « Vénusia, viens, s'il te plaît, je voudrais te présenter quelqu'un.

-Me...présenter quelqu'un ?

-Oui, c'est une collègue du professeur Sato, qui lui a dit le plus grand bien de mon père. Ils sont en train de discuter tous les deux. »

Vénusia hocha la tête. Elle doutait fortement qu'une scientifique, sans doute universitaire, ait un intérêt quelconque à la rencontrer, elle, la fille d'un fermier, mais la politesse et le respect envers Procyon exigeaient qu'elle se conformât à cette étiquette. Ce fut donc de bonne grâce qu'elle suivit Actarus. Ce dernier l'entraîna vers son père, en pleine conversation avec une jeune femme, gracile et élancée. Le splendide kimono qu'elle portait pour faire honneur à son hôte, ivoire et rebrodé de fleurs de sakura d'un rose léger, soulignait la finesse du corps et révélait par contraste une peau et des cheveux noirs, des traits harmonieux et un port d'une grande distinction. En entendant les pas de son fils, Procyon se retourna et fit les présentations.

- « Vénusia, je te présente le docteur Sayari Huria de la faculté d’astrophysique de l’université de Nairobi au Kenya. Docteur Huria, voici Vénusia Rigel, la fille de mon ami Rigel, sans lequel je n'aurais pas pu faire construire ce Centre de Recherches dont nous parlions à l'instant. »

Vénusia rougit et s'inclina légèrement, tandis que Sayari, plus directe, lui saisit les mains et la salua avec chaleur.

- « C'est un plaisir de vous rencontrer, Mademoiselle. La science doit beaucoup à votre père, vous savez, et j'aimerais personnellement vous en remercier. J'ai eu l'occasion de lire certaines des publications du Professeur Procyon, même si c'est la première fois que nous nous rencontrons, et j'admire infiniment la finesse de ses analyses et la passion qu'il met à poursuivre ses recherches sur les traces d'une vie dans d'autres galaxies. 

-Merci Docteur Huria, c'est un plaisir pour moi aussi » balbutia Vénusia, intimidée par cette femme à la fois si belle et pleine d'assurance.

Les yeux d'un noir de jais de la jeune scientifique reflétaient la chaleur de ses propos, et Vénusia ne put s'empêcher de remarquer que ceux de Procyon brillaient du même éclat. La jeune fille, qui n'ignorait rien des efforts du Professeur auprès de son père pour la faire participer à cette soirée, sourit en se disant que peut-être, lui qui avait voulu jouer les messagers de l'Amour, se trouvait pris à son propre piège, destinataire à son tour d'une flèche qu'il pensait lui-même envoyer. Il semblait captivé par les paroles de la jeune femme, et Vénusia nota d'ailleurs que tous deux étaient parfaitement coordonnés, le kimono immaculé de Sayari trouvant un écho dans celui, d'un noir corbeau, de Procyon, qui avait gardé son vêtement de cérémonie. Le noir et le blanc de leurs vêtements contrastaient avec celui de leur peau ; le yin et le yang, opposés et assortis à la fois, fondamentalement différents en même temps que complémentaires, l'un appelant l'autre, l'essence du couple, en somme...

- « Ma pauvre Vénusia, tu as l'âme trop romanesque, se rabroua en elle-même la fille de Rigel ! Voilà que tu prêtes aux autres tes propres pensées. Tout le monde n'est pas fleur bleue comme toi ma pauvre fille.... »

Ce fut toutefois dans un sourire, escortée d'Actarus, qu'elle rejoignit sa place, en attendant le début du bal. Procyon semblait-il avait trouvé celle qui l'accompagnerait durant le reste de cette soirée  décidément prometteuse...
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 17:11

Je ne sais pas ce qu'en pense le juge Oscar, mais personnellement j'aime beaucoup cette sentence. lol!

Les pensées de Vénusia qui voit qu'Actarus évolue dans ce monde avec aisance sont très justes.

Citation :
Qui était-il, ce jeune homme venu d'on ne sait où, que Procyon leur avait présenté tout en gardant le secret sur son passé ? Qu'avait-il vécu pour être d'un tempérament si contrit, d'un contact si secret ? Elle se surprit à essayer d'imaginer ce qu'avait pu être sa vie, quelles étaient ses espérances et ses désirs, et si elle en serait un jour la destinataire privilégiée.

Son questionnement sur le passé d'Actarus est tout à fait normal.

Et comment ne pas craquer pour ce doux murmure:

Citation :
- « Tu as ta place ici, autant qu'eux, tu sais. Tu es superbe ce soir, n'aie pas peur. Tu n'as rien à craindre...Et je suis là, ne l'oublie pas. »

Merci Vénusia pour ce très beau chapitre et bon courage pour la reprise de demain. Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 17:25

Qu'il est prévenant ce gentil cavalier si mystérieux! J'ai l'impression que notre Vénusia va passer une trrrrès belle soirée...

Perso je vais relever les bouts de phrase qui me touchent plus particulièrement:

Citation :
Les yeux d'un noir de jais de la jeune scientifique reflétaient la chaleur de ses propos, et Vénusia ne put s'empêcher de remarquer que ceux de Procyon brillaient du même éclat. La jeune fille, qui n'ignorait rien des efforts du Professeur auprès de son père pour la faire participer à cette soirée, sourit en se disant que peut-être, lui qui avait voulu jouer les messagers de l'Amour, se trouvait pris à son propre piège, destinataire à son tour d'une flèche qu'il pensait lui-même envoyer. Il semblait captivé par les paroles de la jeune femme, et Vénusia nota d'ailleurs que tous deux étaient parfaitement coordonnés, le kimono immaculé de Sayari trouvant un écho dans celui, d'un noir corbeau, de Procyon, qui avait gardé son vêtement de cérémonie. Le noir et le blanc de leurs vêtements contrastaient avec celui de leur peau ; le yin et le yang, opposés et assortis à la fois, fondamentalement différents en même temps que complémentaires, l'un appelant l'autre, l'essence du couple, en somme...

Contente de voir que Cupidon a emporté plus d'une flèche à ce bal... lol! lol! Et heureuse de revoir Sayari en compagnie de mon prof préféré! Razz  I love you  I love you

Merci Vénusia, encore un chapitre de maître!
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 17:29

Merci Hikaru !

Merci pour la reprise (7 h de cours demain, ouch, ça pique Laughing ) J'ai pas mal bossé pendant ces vacances mais je me suis bien changé les idées aussi Wink Je vais peut-être proposer aux enfants de regarder des Goldo, ça fera du bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 17:32

Oscar1965 a écrit:
Qu'il est prévenant ce gentil cavalier si mystérieux! J'ai l'impression que notre Vénusia va passer une trrrrès belle soirée...

Avec Actarus, de toute façon, elle ne peut que passer une bonne soirée  I love you

Citation :
Contente de voir que Cupidon a emporté plus d'une flèche à ce bal... lol! lol! Et heureuse de revoir Sayari en compagnie de mon prof préféré!

Merci Vénusia, encore un chapitre de maître!

Embarassed Merci ! Contente de voir que ce que j'ai fait avec Sayari te convient ! Je m'en doutais un peu, note bien Very Happy


Dernière édition par venusia45 le Dim 2 Nov 2014 - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

anterak 08

Messages : 11901
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 52

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 17:40

superbe merci Venusia cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 17:43

merci Anterak !
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10791
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 18:12

Magnifique cette histoire !!!! D'habitude j'aime bien celles avec un peu d'action et de suspense (pour cause ! Wink)  mais celle-ci est vraiment superbe ! Merci Vénusia !

Au fait, elle se déroule avant que Vénusia ne connaisse la véritable identité d'Actarus, non ?

cheers cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 20914310
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 19:16

Merci Gurendaizä. contente de voir que ça te plaît alors que tu préfères d'autres types d'écrits Wink

Pour le timing, oui, je la situe avant l'ép. 23 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10791
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 19:59

De toutes façons, après une expédition sur Akérèbe, cela fait du bien d'avoir un peu de douceur ! Wink lol!

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 20914310
Revenir en haut Aller en bas
kotakinab

kotakinab

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 21:16

Merci pour ce chapitre, Vénusia45 ! cheers
Et je trouve que c'est une très bonne idée d'avoir invité Sayari dans ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 21:17

Merci Gurendaizä et Kotakinab Wink
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

anterak 08

Messages : 11901
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 52

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 22:55

Gurendaizä a écrit:
De toutes façons, après une expédition sur Akérèbe, cela fait du bien d'avoir un peu de douceur ! Wink lol!

c'est clair Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Nov 2014 - 23:01

anterak 08 a écrit:
Gurendaizä a écrit:
De toutes façons, après une expédition sur Akérèbe, cela fait du bien d'avoir un peu de douceur ! Wink lol!

c'est clair Very Happy

oh que oui !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une nuit de printemps (Terminé)   Songe d'une nuit de printemps (Terminé) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Songe d'une nuit de printemps (Terminé)
Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spectacle AHLAM LAYLA - Songe d'une Nuit d'Orient
» Songe d'une nuit d'été
» Songe d'une nuit d'été
» Songe d'une nuit d'automne
» [Shakespeare, William] Le songe d'une nuit d'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: