Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chassé-croisé intemporel - en cours

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
hikaru

avatar

Messages : 5356
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 23 Sep 2014 - 17:57

Cette histoire de rumeur ne serait-elle pas juste faite pour discréditer Actarus aux yeux des Euphoriens et pour essayer de le déstabiliser, je sens une histoire de jalousie la-dessous.

En tout cas, j'espère que cela n'est pas vrais, je ne tiens pas vraiment à assister au retour de Véga. affraid

En tout cas, on ressent bien l'inquiétude d'Actarus. Et Vénusia s'en sort plutôt pas mal pour détourner l'angoisse de son chéri. Very Happy cheers

En ce qui concerne la petite dispute de la fin, je suis d'accord avec Alcor, Actarus a bien le droit de décompresser juste avant son mariage. Mais il doit tout de même faire attention à ne pas se mettre son peuple à dos. Ah, le statut de roi n'est pas si facile. scratch

Bravo et merci pour ce nouveau chapitre Homnorak.

J'ai comme l'impression qu'Actarus n'a pas fini d'avoir quelques soucis à se faire avec la spontanéité et le franc-parlé d'Alcor. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 23 Sep 2014 - 18:15

hikaru a écrit:
J'ai comme l'impression qu'Actarus n'a pas fini d'avoir quelques soucis à se faire avec la spontanéité et le franc-parlé d'Alcor. Shocked

Surtout en présence du protocole euphorien et à cause de son rapport avec Phénicia... Cool
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 23 Sep 2014 - 19:04

Merci les filles.

Pour Cochir, merci de me le signaler. Quel mot utiliser pour le définir ? Je le garde car pour moi, c'est lui le responsable informatique depuis le début de mes fic.

Une de vous a trouvé le point de départ côté méchant...
Une réponse peut être évoquée aussi dans le prologue.

Et oui, j'aimerai jouer un peu sur les frictions entre les deux peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
anterak 08

avatar

Messages : 11745
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 23 Sep 2014 - 21:38

bravo homnorak cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Carabibi

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 49
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 24 Sep 2014 - 11:19

Véga le retour, NOOONNNNN affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://captaincara.deviantart.com/gallery/
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 20:38

j'ai la paresse de vérifier sur l'ordi (je vais éviter d'y aller ce soir pour me coucher tot...) du coup, je sais que mes goldoraphiles du forum vont me sortir les réponses au 1/4 de tour...

Comment s'appelle la fiancée d'Argoli et le garçon du village écrasé ?

Le chapitre 3 est presque fini, faut juste fignoler les phrases qui à la lecture à voix haute avec ma fille, c'était pas top. Je posterai peu-être demain matin. Et le chap 4 devrait suivre assez rapidement car il est déjà écrit de longues dates. Faut juste que je l'adapte pour que ça colle avec cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 20:58

Capella! (je pense en avoir besoin aussi! What a Face )

Le petit garçon, m'en souviens plus... Question
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 21:15

le petit garçon, c'est Dauphinor Wink
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 21:41

Bravo! cheers
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 21:42

merci merci.Je savais bien que ça irait plus vite en passant par ici
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 21:59

lol! lol! On est trop fortes! cheers
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mar 30 Sep 2014 - 22:06

cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10565
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 0:04

J'avais aussi les deux réponses mais j'arrive un peu tard !!! lol! lol! lol!

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 0:06

hihi le contraire m'aurait étonnée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10565
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 0:28

Wink Wink Wink Wink

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 8:54

Merci pour vos réponses, je vais compléter tout de suite les phases manquantes

Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
anterak 08

avatar

Messages : 11745
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 13:38

Gurendaizä a écrit:
J'avais aussi les deux réponses mais j'arrive un peu tard !!! lol! lol! lol!

mois aussi lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 15:55

Chapitre 3

Agenouillé devant l'autel familial des Riguel, aménagé dans une pièce au rez-de-chaussée, les mains posées sur mes genoux, le visage baissé, j'attendais l'arrivée de ma fiancée, luttant contre le mal de tête, résultat de mes débauches nocturnes. L'odeur de l'encens et de la cire fondue des bougies qui encadraient la photo de la mère de Vénusia me rappelaient une cérémonie lointaine, à l'époque où la paix régnait sur Euphor.

Je devais avoir 9 ans, peut-être moins. Ma soeur de 3 ans peinait à rester calme et sa gouvernante courait derrière elle pour la faire assoir. Mes parents, habillés de leur costume d’apparat ne souriaient pas. Ma mère portait de temps en temps un mouchoir brodé sur ses yeux tandis que mon père, les mains jointes, fixait une table devant lui. Cette table, décorée d'une nappe en soie émeraude, contenait des coupelles d'où s'échappait de la fumée blanche, autour d'un corps allongé.

Mon grand-père était mort suite à une longue maladie. Je l'avais peu connu, ma mère estimant que la chambre d'un malade n'était pas la place pour un enfant. Mais je gardais le souvenir d'un homme attentionné. Du fond de son lit, il nous racontait à Aphélie et moi, des histoires de guerriers et de dragons. Je réclamais sans cesse la légende du dragon rouge. Je rêvais du chevalier guerrier, porteur d'une lame d'argent et cavalier du dernier dragon à crête carmine.

Un effleurement sur mon bras me sortit de ma torpeur. Mizar m'interrogeait du regard. Je lui fis un signe de tête et parcourus l'assemblée. Phénicia jouait un air euphorien sur une cythare. Mon père berçait Hoshi, délicatement. La joue appuyée contre l'épaule de son grand-père, le pouce en bouche, la petite racontait et rigolait avec son frère. Elle venait d'avoir 6 mois et faisait le bonheur de la famille. Artus adorait jouer avec elle. Il avait la prescience de l'innocence et était le seul à savoir rapidement ce que le bébé voulait. Vénusia n'hésitait pas à la lui laisser quelques minutes, une responsabilité que le garçon prenait avec sérieux. Une ombre s'interposa dans l'encadrement de la porte. Je retins mon souffle devant l'apparition. Vénusia portait un kimono spécialement tissé pour la cérémonie aux couleurs de ma famille. L'imprimé représentait un champ de lys blancs et de lotus roses, fleurs associées à nos caractères. Sa chevelure remontée sur sa tête en chignon, le front ceint du diadème royal que je lui avais offert lors de la naissance de notre fille, me rappelaient ma mère. Elle était magnifique.

Je me levais et m'inclinai en avant pour marquer l'admiration et le respect qu'elle m'inspirait. Son père qui l'accompagnait lui tenait la main en avant, fier comme un coq, si vous me permettez l'expression. Il portait lui aussi son kimono de cérémonie.

- Actarus, Prince d'Euphor, je te confie ma fille. Prends-en soin car elle est la prunelle de mes yeux.

Sa voix se cassa et il se détourna rapidement pour rejoindre la rangée de coussins où se tenait mon père. Je pris la main de ma fiancée et la portai à mes lèvres.

- En ce jour merveilleux, je te promets de te protéger et de te chérir au péril de ma vie.
- Et moi, je te promets de rester à tes côtés quoi qu'il arrive et de te soutenir dans le rôle que tu me confies.

Nous nous tournâmes ensemble vers le prêtre qui officiait pour notre union. Je ne vis rien de la cérémonie et je crois que Vénusia non plus, nos yeux plongés les uns dans les autres. Je pouvais lire l'espoir dans ses prunelles marron, le soulagement aussi. Je lui serrai les doigts en réconfort. Le prêtre nous ramena à l'ordre d'un léger toussotement tandis que j'entendais un léger rire moqueur derrière moi. Mizar présentait le petit coussin où reposaient nos alliances, des anneaux double, l'un d'or et l'autre de phorus, un alliage de ma planète aussi précieux que l'or terrestre, dont les reflets multicolores changeaient en fonction de l'atmosphère, surmontés d'une pierre très fine en maryl, le minerai du médaillon royal.

- Moi, Duke Actarus Fleed Umon, par cet anneau, je te prends pour épouse et reine et te promets amour, fidélité, protection pour l'éternité, lui déclarai-je, bien haut en lui passant le bijou à son annulaire gauche.

Ma voix se répercuta sur les parois de la petite pièce. J'eus la sensation qu'elle fusait vers l'extérieur comme une étoile. Je surpris un scintillement sur le coin gauche de l'autel mais mon attention fut captée par Vénusia.

- Moi, Vénusia Hikaru Riguel, par cet anneau, je te prends pour époux et te promets amour, fidélité et soutien pour l'éternité.

Lorsqu'à son tour, elle me passa l'anneau, j'encadrai son visage de mes mains puis, avant que le prêtre conclue au mariage, je l'embrassai sous les cris d'allégresse de notre famille.
Le banquet qui suivit ressemblait à toutes les fêtes auxquelles j'avais participées au Ranch. Le soleil couchant dardait ses rayons sur la place centrale, éclairant d'une douceur orangée les bâtiments des écuries. Quelqu'un avait allumé les lampions aux différentes couleurs. Les membres du Centre, les rares euphoriens qui m'accompagnaient, les Banta aussi nous entouraient. Je fus heureux de voir que même mon secrétaire, assis près de Cochyr discutait sans montrer de signe de supériorité. Argoli était aux petits soins avec sa femme Capella, enceinte de quelques mois. Nous avions invité Cassiopée, Dauphinor et Carina. Les enfants jouaient ensemble, entre les tables ou s'éloignaient un peu vers les écuries ou les paddocks. Mizar les surveillait tout en discutant avec la petite orpheline qui un jour avait retrouvé le sourire grâce au Prince des étoiles. Elle ne connaissait pas ma réelle identité mais gardait en mémoire son voyage dans le ciel, portée par le rayon de Goldorak.

Eveillée par la musique et les voix, Hoshi n'arrivait pas à s'endormir. Vénusia s'était éloignée pour lui donner à manger et je la vis revenir avec la petite enveloppée de son écharpe dans son dos. Elle me fit une mine contrite.

- Impossible de la déposer dans son lit. Même Dame Antonella n'a pas réussi. Pourtant elle frotte ses yeux, baîlle à s'en décrocher la machoire.
- C'est fête aussi pour elle. Elle a peut-être aussi besoin de se sentir rassurer.

La petite me regardait et tendit sa petite main que j'attrapais. Elle me serra les doigts, me fit une grimace et commença à pleurer. Je me penchai vers elle pour déposer un baiser sur sa joue et je lui parlai en euphorien. Ma langue natale tenait parfois lieu de berceuse. Elle ferma les yeux et desserra un peu son étreinte. Je lui essuyai du doigt les larmes qui coulaient le long de sa joue.

- Elle n'a jamais réagi ainsi, remarquai-je.
- Elle est agitée depuis ce matin. J'ai à peine eu l'occasion d'avoir un instant pour me préparer. Ni Phénicia, ni Mizar, ni Artus ne pouvaient l'éloigner de moi.

Ce comportement m'intriguait. Je ne connaissais pas suffisamment les bébés pour comprendre ce qui la faisait réagir ainsi et Hoshi n'avait jamais montré de signes particuliers du fait de ses deux origines. Je perçus à nouveau un scintillement sur ma gauche. Je me retournai vivement mais ne vis rien de particulier en dehors de l'ombre sur le sol formée par les lampions.

- Comment te sens-tu ? me demanda Vénusia enlaçant ses doigts aux miens. Nous étions debout près de la piste dégagée pour les danses.

Je n'eus pas le temps de répondre interrompu par Alcor qui était monté sur l'estrade de l'orchestre et haranguait la foule.

- Allez, allez. Nous allons profiter que notre couple préféré soit debout pour lancer le bal. Connaissant notre prince, il risque de se défiler. Actarus et Vénusia, en piste. Montrez-nous ce que vous savez faire avec vos jambes.

Les musiciens entamèrent les premières notes d'une valse que j'avais apprise à danser lors de mon apprentissage princier, il y a des années de cela. Le rythme euphorien n'était pas différent de cette musique autrichienne. J'enlaçai ma femme et commençai à tournoyer autour de la piste en faisant attention à ne pas aller trop vite pour Hoshi qui dormait maintenant profondément, sa tête collée au dos de sa mère.

- Je suis euphorique, répondis-je enfin à Vénusia. Je me dis que je vis un rêve et que le réveil risque d'être brutal. Je ne peux exprimer le bonheur que je ressens.

Elle me sourit doucement.

- J'ai peur moi aussi que ce ne soit qu'un rêve. Cela fait maintenant plus d'un an que la guerre est finie, plus de six mois que nous sommes à nouveau réunis et pourtant, j'ai toujours un pincement à l'estomac chaque matin avec cette impression que tout cela vient de mon imagination.
- Mais maintenant, plus rien ne peut nous séparer. Nos coeurs et nos âmes sont enfin réunis. Ces anneaux que nous portons sont la preuve de notre appartenance à chacun. Je ne l'aurais jamais cru possible lorsque je t'ai rencontrée, ma petite lycéenne, alors que je remontais péniblement la pente. Sans toi et ta persévérance, ta présence au quotidien pour rythmer mes journées, je n'aurais pas pu combattre... parce que je savais que tu m'attendais même sans savoir ce que je faisais.

Alors que la danse ralentissait, je m'écartai de la piste pour laisser la place aux autres danseurs. Je continuai à l'enlacer, me penchant en avant pour l'embrasser. La lumière que j'avais déjà repérée lors de la cérémonie et avant la danse flottait derrière Vénusia. Je me raidis, m'interrogeant sur sa provenance. Vénusia se rendit compte de mon inattention et examina, elle aussi, le point où portait mon regard. L'ombre dominait à nouveau l'espace.

- Que se passe-t-il ?
- Rien...

Je secouai la tête. Je devais oublier cette première réaction instinctive.

- Par trois fois, j'ai vu une lueur comme un scintillement qui flottait autour de nous. La première fois, j'ai pensé à un reflet mais là, j'ai cru apercevoir une silhouette.

Vénusia balayait des yeux la zone d'ombre.

- Une silhouette ?
- J'ai distingué un pantalon de samourai. Il avait un sabre sur le côté et des longs cheveux...

L'angoisse m'envahit soudain. Je me rappelai les paroles de Lukas : "Alphgar est de retour. Tu sais bien que c'est une légende. Il va et vient selon son caprice." puis l'histoire que me racontait mon grand-père. Pourquoi m'en suis-je souvenu en début d'après-midi ?

- Non, non ce ne peut pas être lui...

Vénusia m'entoura de ses bras et posa la tête sur ma poitrine. J'enfouie ma main dans ses cheveux bousculant la coiffure si soigneusement parée et déposai un baiser sur ses mèches, respirant son parfum naturel de lotus.

- Actarus ?

Phénicia contournait une table pour nous rejoindre.

- Que se passe-t-il ? Je perçois ta peur. As-tu reçu des nouvelles de cet oiseau de mauvaise augure ? demanda-telle en cherchant des yeux, Eradius.
- Non, tout va bien, Phéni.
- Alors vieux frère ! Vous êtes les hôtes d'honneur et vous vous cachez ?

Alcor qui avait suivi ma soeur prit la main de Vénusia.

- Viens danser. Depuis le temps que je l'attends, cette danse à deux.

Il emmena ma femme qui ne put rien faire pour se dégager.

- Actarus, allons rejoindre Oncle Procyon, me proposa Phénicia.

Je la suivis tout en jetant un regard à nouveau à l'ombre qui entourait le bâtiment le plus proche. Tout semblait calme et normal. Mon père m'invita à m'assoir près de lui.

- Alors mon garçon, heureux ?
- Oui.

Nous nous sourîmes.

- Je suis heureux moi aussi. Ma vie est maintenant comblée : un fils, une fille et deux petits enfants.
- Grâce à toi. Merci, père.
- Voyons, Actarus, pourquoi me remercies-tu ?
- Si tu ne m'avais pas secouru, je ne serais pas là.
- Oh ça...

Nous restâmes un instant silencieux.

- Tu es inquiet, Actarus.
- Décidément, tout le monde sait lire en moi, remarquai-je, un léger sourire aux lèvres.
- Que se passe-t-il ?

Je secouai la tête.

- Tu es la troisième personne à me poser cette question en moins de trente minutes.
- Nous t'aimons tous, Actarus
- Et vous avez appris à me protéger dès que je montre des signes de faiblesse.
- Ce n'est pas de la faiblesse que de s'inquiéter.

Je laissai passer quelques minutes avant de lui répondre.

- Tout est si bizarre depuis deux jours. J'ai l'impression qu'un marteau va me taper sur la tête et m'enlever tout ce que j'ai de plus précieux.
- N'est-ce pas ce que ressens tout jeune marié ? Toi d'autant plus que tu as toujours pris soin de protéger ceux que tu aimes en dépit de tout ?
- Peut-être. Je ne sais pas.

J'admirai Vénusia qui virevoltait en rigolant dans un rock endiablé avec Alcor.

- Dans un mois, j'arrache Vénusia à sa famille et à sa Terre. Elle n'aura personne pour l'épauler à part moi et je risque d'être accaparé par mes fonctions.
- Phénicia reste donc ici ?
- Oui. Elle ne veut pas se séparer d'Alcor. Du coup, Dame Antonella reste aussi pour la surveiller.
- Ça promet de l'animation, remarqua mon père.
- Tu veux bien continuer à les loger?
- Bien sûr.

Il me tapa légèrement l'épaule.

- Mon fils, détends-toi. Ce n'est pas tous les jours que tu te maries et cette fête-là va rester longtemps dans ton esprit.

Je frémis à ces mots alors qu'un étrange sentiment m'envahissait. Par réflexe, je levai la tête pour regarder la lune ronde qui éclairait le ciel étoilé.

- Père, soufflai-je. Je ne pouvais pas détacher mon regard du satellite.
- Bon sang ! s'exclama-t-il à côté de moi.

Un léger voile rouge recouvrait à présent la lune si blanche depuis quelques mois accentuant ses cratères et dessinant des formes sinistres, rappels des jours sombres que nous pensions lointains.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä

avatar

Messages : 10565
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 16:49

Actarus et Vénusia sont enfin mariés !!!!  cheers cheers cheers Le bonheur et la paix semblent enfin revenus !

Mais, quelle est cette lueur ? Pourquoi est il inquiet ? Et surtout, la lune qui se pare de reflets rouges !!! affraid affraid affraid Est-ce la réalité ou le fruit de son imagination ?

Vivement la suite !!!! cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11745
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 16:54

merci homnorak Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 18:04

I love you jolie scène, merci ! I love you C'est tout doux ! Mais cette lueur rouge me rappelle de mauvais souvenirs Sad Décidément, ils ne seront jamais tranquilles !!
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 18:16

Bravo, tu as su très bien décrire ce mariage finalement! J,ai même été un peu émue comme notre Riguel national!cheers cheers

La petite Hoshi (qui a dû hériter du don familial) sentirait-elle un danger pour sa famille?

Homnorak a écrit:
Je suis euphorique What a Face , répondis-je enfin à Vénusia. Je me dis que je vis un rêve et que le réveil risque d'être brutal. Je ne peux exprimer le bonheur que je ressens.

Très bien dit!I love you I love you Mais je souhaite que le réveil ne soit justement pas trop brutal... Neutral

Bravo Homnorak!
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4462
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 18:23

Ah oui tiens, moi aussi j'avais tilté sur "euphorique" cheers ! Forcément !
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 18:26

Je me demande si c'était voulu... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   Mer 1 Oct 2014 - 19:24

merci.
pour euphrique, ce n'est pas voulu mais j'y ai pensé en l'ecrivant
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chassé-croisé intemporel - en cours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chassé-croisé intemporel - en cours
Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chassé croisé
» Thème de Novembre 2014 "Chassé-croisé" (fin le 23/11)
» CHASSE CROISE A NOTTING HILL de Jane Sigaloff
» Croisé . Sarazin ( En cours ) au 1.72
» Chassé croisé ... & Où est le point d'accroche ? ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: