Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fin des Mazinger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: La fin des Mazinger   Lun 12 Mai 2014 - 20:40

L’action se situe entre les épisodes 1 et 2. J’y explique à ma façon l’absence des deux Mazinger dans la série. Bien évidemment, j’ai complètement éludé les deux courts métrages qui ne m’ont jamais convaincu .

La Terre est menacée d’une invasion extraterrestre. Cette phrase qui semble sortie d’un film de science-fiction est pourtant désormais notre quotidien.
La première attaque a été repoussée par un robot « ami » d’origine inconnue. Il est un peu plus grand que Great Mazinger et semble bien plus puissant.

J’ignore qui en est le pilote mais j’ai de forts soupçons concernant un type particulièrement antipathique qui lave le cul des vaches dans un ranch. Il est soit disant le fils du brillant astronome qui a accepté de m’aider dans mes travaux sur la recherche spatiale. Il dit des choses très étranges et quand je le regarde, je me dis souvent qu’il n’a rien d’humain. Je suis certain que son « père » aussi est dans le secret au sujet de ce robot. Mais je me heurte à un mur et personne ne me dit rien.

J’ai donc repris contact avec le Professeur Yumi qui n’a pas paru le moins du monde surpris par mon histoire. Il n’a même pas sautillé lorsque je lui ai dit que j’allais reprendre du service aux commandes de Mazinger Z, il m’a juste dit d’être prudent. Comme par hasard, Tetsuya aussi était là et les deux Mazinger, complètement retapés, semblaient sortir de l’usine.

Visiblement il se passait des choses dont personne ne voulait me parler.

Pendant quelques semaines de paix, je me suis réhabitué à piloter le robot de mon grand-père. J’ai retrouvé tous les réflexes qui m’ont sauvé tant de fois la vie. Tetsuya aussi s’est durement entraîné pour atteindre son niveau d’il y a quelques mois. Je l’ai interrogé mais il n’en savait pas plus que moi. Pour le sortir de sa retraite, Yumi n’avait rien voulu lui dire d’autre qu’une invasion extraterrestre commençait et qu’il faudrait se battre.

Enfin, une nouvelle attaque s’est produite aujourd'hui sur Tokyo. Tetsuya et moi sommes partis fièrement au combat, forts de notre expérience, sûrs de notre puissance.

Nous avons été laminés en tout juste une minute. Au bout de quelques passes d’armes avec un monstre de métal à l’apparence d’un grizzli, Mazinger Z a été décapité. J’ai avec sa tête roulé sur deux cent cinquante mètres, disparaissant dans la crevasse d’un parking éventré. Tandis que je fulminais de rage, j’ignorais que j’avais eu beaucoup plus de chance que Tetsuya qui est mort bravement, le brain condor broyé par les mâchoires de l’infernal plantigrade. Ce qui restait de nos deux machines ne résista pas longtemps aux féroces assauts de la sauvage machine.
Et dire que Bélier voulait venir avec son robot merdique...

M’échappant de justesse avec mon Jet Pilder, je croisais en m’enfuyant ce robot inconnu qui m’avait déjà sauvé la vie. Les navettes qui me poursuivaient me lâchèrent les basques et se retournèrent toutes pour l’affronter. Il les décima en quelques secondes.
Je me posais alors au sommet d’un gratte-ciel et regardais en spectateur le combat entre les deux géants d’acier. Le grizzli, qui m’avait semblé tellement fort et que je croyais invincible quelques instants auparavant a été détruit après quelques échanges de feu.

Au centre de Yumi, il règne ce soir une ambiance lugubre. Je ne sais pas comment mais quelqu’un a ramené ce qu’il restait du corps de Tetsuya. Nous allons l’enterrer dignement auprès de mon père.

Je suis fatigué, je ne sais plus où je suis, à qui faire confiance et qui nous combattons. Demain, je retourne au centre d’étude spatiale à coté du ranch où vit ce palefrenier qui a sûrement les réponses à toutes mes questions. J’espère pour lui qu’elles me conviendront...
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4298
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 45
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Lun 12 Mai 2014 - 21:16

Sad Sad pauvre Tetsuya ! Impressionnante, cette scène de combat. C'est court mais dense !

Beau récit ! J'aime le POV d'Alcor, sa manière de rendre compte de ses relations avec Actarus (qui "lave le cul des vaches  lol! "). Merci !!
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 9725
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 50
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Mar 13 Mai 2014 - 2:16

Citation :
J’ignore qui en est le pilote mais j’ai de forts soupçons concernant un type particulièrement antipathique qui lave le cul des vaches dans un ranch.

 lol! lol! lol! lol! 


Triste fin pour Tetsuya et les deux Mazinger !  Embarassed Embarassed Embarassed 

Mais quel est ce robot extraordinaire qui vient à bout des envahisseurs en quelques secondes ?  Wink 

Merci pour ton beau récit !!!  cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 10954
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Mar 13 Mai 2014 - 5:29

court me tres joli récit lol! lol! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 4886
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Mar 13 Mai 2014 - 6:46

Etant donné la façon dont Alcor parle de ce palfrenier du ranch, cela promet une rencontre musclée.  cheers
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 9:02

Je viens également de lire ce récit court, bien écrit et riche en action. Je trouve que c'est intéressant de retranscrire cette histoire du point de vue d'Alcor. Une vision en "point of view" de la part d'un personnage accentue la force du récit. Le côté "J'y étais !" apporte un plus non négligable.

Comme le souligne Gurendaïza, la façon dont il décrit Actarus promet une rencontre "musclée" qui sera retranscrite fidèlement dans l'épisode #2, "Le prince d'un autre monde".

Cependant, je ne vais pas y aller par quatre chemins : je ne partage pas l'enthousiasme des autres lecteurs, bien au contraire. J'ai détesté cette histoire. S'il est évident que les Mazinger sont moins puissants que Goldorak (il est clair que tu t'es basé sur la série et non sur le manga original de Gô Nagaï sur les chapitres 4 et 5), la façon dont ils sont "laminés" est trop rapide et le sort infligé à Tetsuya "ne passe pas" pour moi.

Peut-être parce que c'est un personnage que j'apprécie tout particulièrement ? S'il perd la vie dans le manga "Great Mazinger" signé Gosaku Ota, c'est parce qu'il se sacrifie en se faisant sauter avec sa machine pour détruire la Forteresse Demonika de l'empire de Mykène. Une mort "noble" comparée avec celle que tu dépeins dans ton récit. Pour moi, ça ne passe pas.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 10:55

Je comprend ton point de vue et ne m'en offusque pas.

Je n'aime également pas beaucoup les fan fictions où mes personnages préférés sont tués et je reconnais que de faire mourir sans panache un personnage que tu adores a du bien te refroidir.

Mon opinion sur Tetsaya est neutre, je ne l'aime ni ne le déteste. C'est donc pour cela que je l'ai fait mourir sans regret car il me faut expliquer son absence à lui aussi de la série.
Comme ces récits, je les écrits avant tout pour ME distraire ou combler un trou qui me dérange, tu peux comprendre mon point de vue.

Effectivement, tous mes récits prennent pour base la VF de la série et éludent les deux court métrages. Je n'y inclus les informations supplémentaires données par la VO que lorsqu'elles ne contredisent pas le texte de Gatineau. Et bien évidemment, tu t'en es rendu compte, je ne tiens aucun compte des différents mangas.

Dans un autre récit, "Deus Ex Machina", que tu peux lire ici :
http://invincible-goldorak.forumactif.org/t820-deus-ex-machina
j'explique que Yumi et Procyon ont emmené Actarus évaluer les deux Mazinger et qu'il a estimé "qu'ils ne tiendraient pas dix minutes contre un bon Golgoth". C'est donc cohérent.
Hors, toujours en restant cohérent avec mes autres fan fictions, il y a dans mon monde six ou sept ans que Actarus n'a pas vu un Golgoth, la technologie a fait surement des progrès et ce Grizzli peut très bien être, même surement, plus performant que les monstres qu'il a connu.
Ce laminage, même si je l'ai plus utilisé pour donner de la force au texte que pour rabaisser les Mazinger, n'est donc pas invraisemblable, même s'il n'est pas très glorieux je le reconnais.
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 11:21

vilak a écrit:
Je comprend ton point de vue et ne m'en offusque pas.

=> Merci de le comprendre, c'est agréable de pouvoir échanger de cette manière. Certains auteurs sont en effet tellement sûrs de la véracité de leurs écrits que toute discussion avec eux est impossible. C'est "leur vérité" et c'est tout. Mad

vilak a écrit:
Je n'aime également pas beaucoup les fan fictions où mes personnages préférés sont tués et je reconnais que de faire mourir sans panache un personnage que tu adores a du bien te refroidir.

=> Tu as bien résumé les choses. C'est vrai que c'est un personnage que j'apprécie et qui est assez "jusqu'au-boutiste". Des trois héros de la trilogie Mazinger (Alcor, Tetsuya, Actarus), c'est de loin le plus borné de tous.

vilak a écrit:
Mon opinion sur Tetsuya est neutre, je ne l'aime ni ne le déteste. C'est donc pour cela que je l'ai fait mourir sans regret car il me faut expliquer son absence à lui aussi de la série.

=> Je comprends également ton point de vue. Le problème, c'est que pour lui, on ne peut se baser que sur le court-métrage "L'attaque du Dragosaure" ainsi que sur les films présents dans le coffret édité par AB pour lequel les versions françaises sont, malheureusement, déplorables. Dans le dernier épisode de la série originale, Tetsuya est sérieusement blessé suite à son combat final contre l'empire de Mykène (il fait équipe avec Alcor justement dans des circonstances assez compliquées et très chargées émotionnellement puisque son père adoptif se sacrifie) et on ne sait pas s'il récupère l'intégralité de ses capacités physiques. La scène est d'ailleurs reprise dans le manga "Dynamic Heroes".

vilak a écrit:
Comme ces récits, je les écrits avant tout pour ME distraire ou combler un trou qui me dérange, tu peux comprendre mon point de vue.

=> Absolument.  Smile

vilak a écrit:
Effectivement, tous mes récits prennent pour base la VF de la série et éludent les deux court métrages. Je n'y inclus les informations supplémentaires données par la VO que lorsqu'elles ne contredisent pas le texte de Gatineau. Et bien évidemment, tu t'en es rendu compte, je ne tiens aucun compte des différents mangas.

=> C'est effectivement ce que j'ai pu constater. Cependant, ce n'est qu'un constat et pas un reproche. J'espère que tu ne l'as pas pris en tant que tel.

vilak a écrit:
Dans un autre récit, "Deus Ex Machina", que tu peux lire ici :

http://invincible-goldorak.forumactif.org/t820-deus-ex-machina

j'explique que Yumi et Procyon ont emmené Actarus évaluer les deux Mazinger et qu'il a estimé "qu'ils ne tiendraient pas dix minutes contre un bon Golgoth". C'est donc cohérent.
Hors, toujours en restant cohérent avec mes autres fan fictions, il y a dans mon monde six ou sept ans que Actarus n'a pas vu un Golgoth, la technologie a fait surement des progrès et ce Grizzli peut très bien être, même surement, plus performant que les monstres qu'il a connu.

=> Je vais justement le lire. Cela me permettra d'appréhender cette histoire sous un aspect différent.

vilak a écrit:
Ce laminage, même si je l'ai plus utilisé pour donner de la force au texte que pour rabaisser les Mazinger, n'est donc pas invraisemblable, même s'il n'est pas très glorieux je le reconnais.

=> Je comprends ton approche et elle est logique pour combler un "trou" dans la série (l'absence de lien entre les Mazinger et Goldorak également), mais de mon point de vue, ça n'est pas passé. Encore une fois, c'est juste mon opinion personnelle. Very Happy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 9725
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 50
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 13:15

Citation :
Comme le souligne Gurendaïza, la façon dont il décrit Actarus promet une rencontre "musclée" qui sera retranscrite fidèlement dans l'épisode #2, "Le prince d'un autre monde".

J'apporte une petite rectification, ce n'est pas moi l'auteur de cette remarque mais hikaru ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 14:08

Gurendaizä a écrit:
J'apporte une petite rectification, ce n'est pas moi l'auteur de cette remarque mais hikaru ! Wink

=> Ouch ! J'ai voulu aller trop vite ... honte à moi ! Rendons donc à César ce qui est à César ... Merci Hikaru ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 14:20

Je connais bien Tetsuya (pardon pour le A dans mon premier message). J'ai vu grand nombre d'épisodes de GM et, si je ne peux me vanter d'avoir vu l'intégrale, j'ai vu tous les grands arcs et autres épisodes essentiels.
Mon sentiment neutre envers ce personnage est donc issu de cette expérience et non juste de l'insupportable vision du "dragondosaure" (beurk!).
L'épisode de ses origines sur l'île est un épisode que j'aime beaucoup et que je regarde souvent.

Non, aucune matière à trouver tes mots plus hauts qu'ils ne le sont, j'ai bien compris tout ce que tu voulais dire et c'est tout à fait normal que, malgré que tu comprennes mon point de vue, tu restes sur ta maigre appréciation de mon récit dont, et je t'en remercie, tu as bien gouté les modestes qualités littéraires.

J'espère que "Deux Ex Machina" te plaira.
Et si tu t'en sens le courage, il y a aussi plein d'autres istoires de moi dans la partie fan fiction de Goldorak, dont bien sure "Il était une fois Euphor", mon prologue de la série, la plus longue et la plus travaillée et "Actarus Roi", le retour du Prince sur Euphor.
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 14:41

vilak a écrit:
Je connais bien Tetsuya (pardon pour le A dans mon premier message). J'ai vu grand nombre d'épisodes de GM et, si je ne peux me vanter d'avoir vu l'intégrale, j'ai vu tous les grands arcs et autres épisodes essentiels.

=> Voilà qui est bien ! Il est regrettable que la série n'ait pas été diffusée dans nos contrées ! Certains épisodes sont inoubliables. Je pense notamment à l'affrontement entre Great Mazinger et le Général des Ténèbres (Ankoku Daishogun) !

vilak a écrit:
Mon sentiment neutre envers ce personnage est donc issu de cette expérience et non juste de l'insupportable vision du "dragondosaure" (beurk!).

=> Il faut prendre ce court-métrage pour ce qu'il est : du divertissement, guère plus. Le pire, c'est qu'un manga entier y est consacré ...

vilak a écrit:
L'épisode de ses origines sur l'île est un épisode que j'aime beaucoup et que je regarde souvent.

=> Idem ... tout comme le retour de Kôji / Alcor dans les derniers épisodes.  Very Happy

vilak a écrit:
Non, aucune matière à trouver tes mots plus hauts qu'ils ne le sont, j'ai bien compris tout ce que tu voulais dire et c'est tout à fait normal que, malgré que tu comprennes mon point de vue, tu restes sur ta maigre appréciation de mon récit dont, et je t'en remercie, tu as bien gouté les modestes qualités littéraires.

=> Merci pour ta compréhension. J'ai commencé à lire tes autres oeuvres et j'apprécie ton style. Quand quelqu'un a du talent, il faut le reconnaître.

vilak a écrit:
J'espère que "Deux Ex Machina" te plaira.

=> Je te ferai part de mon ressenti une fois que je l'aurai terminée !  Very Happy

vilak a écrit:
Et si tu t'en sens le courage, il y a aussi plein d'autres istoires de moi dans la partie fan-fiction de Goldorak, dont bien sure "Il était une fois Euphor", mon prologue de la série, la plus longue et la plus travaillée et "Actarus Roi", le retour du Prince sur Euphor.

=> Je me pencherai très prochainement sur la question, tu peux en être sûr.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 14:54

Je pense que, en 1980, Mazinger Z, mais seulement s'il avait été présenté comme "La jeunesse d'Alcor", aurait bien marché.
Et après oui pourquoi ne pas enchaîner sur Great Mazinger.

Dire que les italiens ont eu tout à l'envers :
1978 : Rai 2, UFO Robot Goldrake... Alcor s'appelle Alcor
1979 : Canale 5, Il grande Mazinger... Alcor s'appelle Koji Kabuto
1980 : Rai 1, Mazinga Z... Alcor s'appelle Ryo Kabuto

Mais la présence du Boss Robot tout au long de Great Mazinger montrait bien qu'il y avait un lien entre ces séries. Alors quand Koji est arrivé dans les derniers épisodes, ils n'ont pu que faire le rapprochement. En revanche peut-être ont-ils pensé que ça devait être après Goldrake?

Il faut dire que GM a été diffusé sur canal 5 alors que Goldrake n'était pas terminé sur Rai 2 et s'est achevé alors qu'on était en plein Mazinger Z sur Rai 1.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 9725
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 50
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Jeu 14 Sep 2017 - 19:46

Je ne sais plus si tu as déjà répondu à la question (sinon désolée) mais des trois séries, laquelle les italiens ont préféré ?

Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 0:15

Gurendaizä a écrit:
Je ne sais plus si tu as déjà répondu à la question (sinon désolée) mais des trois séries, laquelle les italiens ont préféré ?

Question Question Question


Ce n'est pas grave.
Excuse-moi d'avoir mi du temps à répondre mais je voulais vérifier combien de fois tu m'avais déjà posé la question et combien de fois j'y avais répondu.

Dans les deux cas, car je te réponds toujours mon coeur, la réponse est 18.

Donc pour la dix-neuvième fois, j'ai l"honneur et le privilège de te dire que Atlas UFo Robot est la série de robot géant préférée des italiens.
Après c'est Jeeg. Ensuite vient le rigolo Daitarn 3, puis le cataclysmique Zambot 3. Et les deux Mazinger sont à la traine.

Je t'aime Germaine et je donnerai ma vie pour toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 9725
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 50
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 0:57

Embarassed Embarassed Embarassed Wink Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 9:50

Pour préciser, Goldorak et Jeeg se tiennent dans un mouchoir de poche avec un avantage pour notre grand cornu, effet lunaire sans doute.

C'est vrai que, quand on regarde, on a l'impression que les Mazinger sont les rois. Mais regarde ce que publie Dynamic au Japon. Nagai étant un Dieu vivant en Italie, comme Matsumoto (normal ils ont tout eu en anime, tout!), tous les blockbusters y sont publiés et comme les remakes et reboots des robots des Kabuto sont légions (Mazinger, c'est sa bonne gagneuse, avec Deviman et son univers étendu ), ça laisse faussement penser que Mazinger y est N¨1.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 9725
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 50
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 13:23

Ils ont vraiment eu de la chance d'avoir tout eu.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2076
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 13:26

Gurendaizä a écrit:
Ils ont vraiment eu de la chance d'avoir tout eu..  Very Happy

=> Je n'aurais pas dit mieux ... et ils ont même eu droit aux séries "Getter Robo" si ma mémoire est bonne ... Shocked

_________________
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 10954
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 13:46

les veinards cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
vilak

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 43
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 18:31

"L'Italie, l'autre pays de la japanim" par LVD
Un petit article très intéressant sur la question :

http://blogdelvd.blogspot.fr/2012/09/litalie-lautre-pays-de-la-japanim.html
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 10954
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 19:36

merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 9725
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 50
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   Ven 15 Sep 2017 - 20:39

merci ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin des Mazinger   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin des Mazinger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mazinger
» Générique de début et de fin japonais GREAT MAZINGER
» Great Mazinger : Fan-arts !
» Great Mazinger : special Jun Honoo !
» Expo Mazinger Z, Great Mazinger, Grendizer (Goldorak) et Gattaiger aux studios Toei Animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : univers Mazinger :: Univers Mazinger - Fan-fictions-
Sauter vers: