Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une princesse nommée "Etoile"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 16:21

Cette nouvelle fait suite au « Premier Noël sur Euphor ». C'est préférable de la lire avant car il y a un personnage qui apparaît à ce moment là. Cela se passe environ 7 mois après le retour sur Euphor. Je voulais aussi rendre hommage à la naissance, allaitement et portage comme je les ai vécus et vus pour la première fois dans un manga (et même un dessin animé), celui de Ame et Yuke.

Un cadeau pour vous : ici

(1re partie)

***
C'est fini. Nous avons réussi. Les larmes brouillent ma vue. Je distingue à peine la lueur orange de l'explosion. J'entends Vénusia dans la radio.

- Actarus, nous avons réussi.
- Oui, nous avons gagné. Nous avons détruit le diable, annoncé-je.

C'est un rêve, cela ne peut pas être réel. Mon cerveau est vide. Je suis épuisé par ce dernier combat qui fut pourtant rapide.

- Allez, on retourne sur Terre, ordonné-je. 

Je pousse Goldorak à sa puissance maximale. Le cosmorak me suit mais je prends de la distance. La porte du barrage est ouverte. Je m'engouffre dedans, remets la soucoupe en position et éteins le moteur. J'espère qu'il ne servira plus pour la guerre. Je pose ma tête sur le dossier et ferme les yeux. Les émotions diverses m'envahissent : la joie, les pleurs, la tristesse, la colère mais, plus que tout, l'espoir. 

- Actarus ! Tout va bien ?

Vénusia est debout à côté de la rambarde, elle est seule. Elle est toujours habillée de son uniforme, les cheveux en bataille. Ses yeux sont rouges. Je quitte le cockpit et saute pour la rejoindre. Un élan me pousse vers elle. Nous avons réussi. Un nouveau chemin s'ouvre à nous. Je la prends dans mes bras.

- Nous avons réussi.

Je répète plusieurs fois la phrase, mon visage enfoui dans ses cheveux.

Elle me regarde les yeux mouillés. J'embrasse les larmes qui coulent sur ses joues puis descend vers sa bouche. J'apprécie la saveur du sel sur ma langue. Je la serre plus fort. Mes mains plongent dans ses boucles courtes. Elle répond à mon baiser avec passion. Cette passion que nous avons tue parce que la guerre prenait toute notre énergie. Les dernières semaines avaient été épuisantes. Un éternuement nous interrompe.

- Actarus, ben alors, vieux frère, on t'attend pour fêter la victoire.

Nous nous séparons vivement mais gardons les mains liées. Plus de barrière entre nous. Je ne le voulais plus. Une petite voix s'insinue néanmoins en moi. Alcor et Phénicia nous regardent, un peu choqués. Je vois une lueur espiègle apparaître dans les yeux de mon ami.

- Désolé d'avoir interrompu vos retrouvailles.

Je lui réponds, un sourire étirant mes lèvres. 

- Tu es sûr ?
- Allons retrouver mon père, continué-je.


***

J'étais assis derrière mon bureau. Mon esprit se souvenait de ce jour mémorable qui avait amené la paix dans les galaxies. Vénusia me manquait trop. Je poussai un soupir et regardai mon fils jouer sur le tapis, près de moi. Artus ne me quittait pas. Cela faisait un mois que nous nous étions trouvés. Les premiers jours avaient été difficiles. Il ne quittait pas Dame Antonella et refusait de m'approcher. La patience acquise auprès des chevaux me permit de l'apprivoiser. Je l'emmenais souvent avec moi, lui faisait découvrir les animaux, les fleurs, les roches. Euphor se reconstruisait petit à petit. La nature reprenait ses droits.
Phénicia, à son habitude, entra précipitamment dans la pièce, faisant claquer la porte derrière elle. Elle était essoufflée. Je me levai aussitôt pour la rejoindre.

- Que se passe-t-il ?
- Oh Actarus ! Je viens d'avoir une vision. Il faut que tu retournes sur Terre. Vénusia a besoin de moi.

Surpris, je la pris par les épaules et la secouai.

- Quoi ? Que veux-tu dire ? Qu'as-tu vu ?

Mes doigts la serraient fortement. Je la vis faire une grimace et aperçus du coin de l'oeil, Artus se réfugier sous le bureau. J'avais élevé la voix. Il ne le supportait pas. Je relâchai ma soeur.

- Excuse-moi, petite soeur. Viens t'assoir et raconte-moi.
- Comme toujours c'est confus dans ma tête mais je l'ai entendue m'appeler. Sa voix était pressante. Elle ne disait rien d'autres que mon prénom puis le tien avant de disparaître, souffla Phénicia.

Je tenais fortement ses mains. Je réfléchis. Depuis Noël, la pression se faisait en moi pour que je retourne sur ma planète adoptive. Ce que venait d'annoncer Phénicia confirma ma décision. Je sentis Artus près de moi. Il s'était approché doucement. Je le pris sur mes genoux et lui caressait ses cheveux. Il ne parlait pas encore. Il utilisait ses mains pour s'exprimer. Il fit le geste de tristesse vers moi puis le signe partir.

- Oui, mon ange. Je vais partir quelques semaines. Quelqu'un d'important a besoin de moi.

Il baissa la tête puis se tortilla pour descendre de mes genoux. Je vis bien qu'il était triste. Je le retins un instant. Je ne pouvais pas l'abandonner une nouvelle fois.

- Veux-tu venir avec moi ?

Il hocha la tête, un sourire éclaira son visage. 

- Alors, nous allons nous préparer.

***

La Terre était en vue. Avec les améliorations apportées sur Goldorak, nous avions accéléré sa puissance. Le voyage ne prit que 20h. Dix pour rejoindre la porte de la Croix du Sud, dix autres pour rejoindre notre point d'arrivée grâce à la vitesse de distorsion. J'avais aménagé la soucoupe pour accueillir Phénicia, Artus et Dame Antonella. Euphor avait été confiée à Lukas, mon second. Il avait repris les rênes comme il l'avait fait en attendant mon retour.

- Actarus appelle le Centre, Actarus appelle le Centre. 

La radio émit des grésillements. Je vérifiai le code de la station et relançai mon appel. Dix minutes plus tard, j'eus une réponse.

- Actarus ? C'est toi ?
- Oui, Père. J'approche de la Terre. Tu peux brouiller les ondes ?

***

Une sonnerie retentit dans la salle d'observation.

- Professeur, professeur, lança Antarès, nous recevons un appel sur la fréquence privée ?
- Quoi ?

Le professeur Procyon s'approcha de la console principale.

- D'où vient-il ?
- Attendez, je règle l'instrument... Ça vient de...

La voix du scientifique s'excita.

- Professeur, ça vient de Goldorak !
- Comment ? Vite, branchez le scope et le micro.

Pendant que l'assistant ajustait les appareils, Procyon regarda les deux parties de l'écran se rejoindre. Il serra ses mains contre sa poitrine.

- Père, vous m'entendez ?
- Actarus ? C'est bien toi ?
- Oui, Père. J'approche de la Terre. Tu peux brouiller les ondes ? demanda son fils.
- Bien sûr. Argoli, vous avez entendu ? 
- C'est déjà fait, professeur, répondit-il.
- Tout va bien, Actarus ?

Il entendit un rire étouffé.

- Oui, ne t'inquiète pas pour nous. J'ai Phénicia avec moi et deux autres personnes. Nous serons là dans moins de deux heures.
- Je t'attends.

***

Me revoilà à la maison. Goldorak reprit sa pose sur son socle mobile. Je sautai en bas et rejoignis mon père qui m'attendait avec Argoli, Antarès et Cochyr. Je les étreignis, heureux de les revoir puis je me retournai vers la soucoupe. J'avais aménagé une ouverture sur sa base pour faciliter les déplacements des voyageurs. J'aidai Phénicia à sorti. Elle se précipita, à son tour, vers Procyon.

- Mon oncle ! Comme je suis heureuse de vous revoir.

Je pris ensuite Artus des bras de Dame Antonella qui descendit précautionneusement et méfiante envers ces étrangers qu'elle ne connaissait pas. Mon fils venait de se réveiller. Il cacha son visage dans mon cou. Je lui chuchotai tout bas pour le rassurer. Revenu auprès des terriens, je fis les présentations. Je caressai la joue d'Artus pour l'inciter à lever la tête. Mon père s'exclama.

- Oh, il ressemble à...

Il n'osa pas continuer sa phrase. Je lui confirmai à sa place.

- Oui, c'est le fils d'Aphélie et... le mien. Il s'appelle Artus.

Je vis une contrariété passé sur le visage de mon père pendant quelques secondes. Puis il sourit et s'approcha.

- Bienvenue sur Terre, Artus.

Le garçon replongea vers mon cou.

- Il est farouche, sa vie n'a pas été facile et il ne parle pas encore. Par contre, je lui ai appris notre langue. Il comprend les mots principaux, expliquai-je.
- Bien, venez vous rafraîchir et vous reposer. Tu me diras après ce que nous vaut ton retour.

Je hochai la tête. Je n'avais qu'une envie : prendre ma moto et me précipiter au ranch. Cependant, je devais brider mon impatience. Mon père méritait une explication et un résumé de ce qui s'était passé depuis 7 mois. Je ne pus m'empêcher de nourrir ma curiosité.

- Comment vont Alcor et Vénusia ?
- Alcor est retourné aux USA pour se perfectionner dans l’ingénierie aérospatiale. Vénusia a commencé l'université à Tokyô mais elle est revenue, il y a deux mois.
- Elle a arrêté ses études ? demandai-je
- Non, elle continue par correspondance. Elle... Enfin, tu verras cela avec elle. 

Je vis un sourire poindre au coin de sa bouche. Je m'interrogeai. Pourquoi a-t-elle ainsi quitter la grande ville ? C'était son rêve de partir là-bas. Que signifiait le sourire de mon père ?

***


(à suivre)


Dernière édition par homnorak le Mar 8 Avr 2014 - 9:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 16:45

Encore une nouvelle histoire ! Chic !  cheers 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 16:58

Ah! Youppi pour ta nouvelle fic!

Et puis, Notre petite Vénusia n'aurait-elle pas un cadeau pour son Prince?  
Spoiler:
 
Pourquoi le professeur aurait-il souri sinon?

Merci, cette histoire ensoleille ma journée Homnorak! sunny 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 16:59

eh eh... faut dire que mon introduction est assez clair pour la suite, non ?  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:13

Oscar a écrit ce que je pensais...Ca sent le mustela ton histoire Wink  I love you I love you 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:16

ah non, pas le mustela  Evil or Very Mad Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:17

Ce matin, j'ai pas pu faire ma grasse mat' à cause de cette histoire. Alors il fallait absolument que je la mette par écrit
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:19

je ne suis pas fan non plus mais ça sent plutôt bon (enfin ça me rappelle l'odeur de ma chambre de maternité, même si je n'en ai pas utilisé par la suite Wink donc plutôt un bon souvenir). Avec quoi on change les bébés sur Euphor Very Happy? Ca me fait penser à un dessin que j'ai vu sur une autre fic écrite du point de vue d'Alcor (Actarus changeant une couche, c'était mimi !)
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:24

homnorak a écrit:
Ce matin, j'ai pas pu faire ma grasse mat' à cause de cette histoire. Alors il fallait absolument que je la mette par écrit

C'est tant mieux pour nous alors! cheers Je connais ce sentiment, j'ai littéralement passé une nuit blanche à cause de la mienne... 

Euh... excusez mon ignorance: C'est quoi le mustela? Question 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11768
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:26

bravo homnorak  cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:28

Citation :
C'est quoi le mustela?


c'est un produit pour laver les bébés, souvent distribué en maternité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:40

Merci! Je me disais aussi... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:48

Avec quoi on change les bébés sur Euphor Very Happy? [/quote]

=> produits naturels Wink un mélange d'huile d'olives (enfin un fruit similaire) et eau de chaux et puis comme les usines sont en construction mais ils évitent beaucoup la pollution, couches lavables. Les couturières et les tisserans ont beaucoup de succès.

venusia45 a écrit:
Ca me fait penser à un dessin que j'ai vu sur une autre fic écrite du point de vue d'Alcor (Actarus changeant une couche, c'était mimi !)

=> c'est quelle fic , ça ne me dit rien
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:51

eux aussi connaissent le liniment oléocalcaire Wink!

venusia45 a écrit:
Ca me fait penser à un dessin que j'ai vu sur une autre fic écrite du point de vue d'Alcor (Actarus changeant une couche, c'était mimi !)

Citation :
c'est quelle fic , ça ne me dit rien

Je cherche et je mets le lien Wink
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 17:52

Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 18:30

Merci Vénusia45 de me l'avoir fait découvrir: je viens de la dévorer! flower 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 21:09

Eh bien que de nouvelles : 2 enfants en si peu de temps: il va falloir agrandir la nurserie! et puis, ce petit frère ou petite sœur fera peut-être parler Artus !
Merci Homorak de ce nouveau bébé !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
kotakinab

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Sam 22 Fév 2014 - 21:14

Super, cette nouvelle histoire !  cheers cheers cheers 
J'attends la suite avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 10:07

Merci Homnorak pour cette belle suite du DA.

Avec un enfant d'Aphélie et probablement un de Vénusia, la famille s'agrandie très vite.  I love you 
Je me demande comment vont se dérouler les retrouvailles entre Actarus et Vénusia. Et je crains la réaction de Riguel.  affraid 

 cheers
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 10:15

Hikaru a écrit:
Et je crains la réaction de Riguel. affraid

Tu sembles bien le connaître Wink
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 10:19

Disons que j'ai déjà eu à faire à lui par le passé.  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 10:44

Il va bien trouver une corde pour y pendre ce "vaurien" d'Actarus même si il est Prince !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 10:47

euh SweetCandy, tu n'as quand même pas accès à mes brouillons, si ?  scratch Razz Razz 
On le connait trop bien ce Riguel
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 11:57

La suite
----------------------

Après le repas que nous servit mon père, j'emmenai Artus dans ma chambre pour lui faire découvrir mon environnement terrestre. Je voulais qu'il puisse se reposer pendant que je serais au ranch. Phénicia et Dame Antonella prenaient leur quartier, un peu plus loin. La gouvernante devait nous rejoindre un peu plus tard pour s'occuper du garçon. Comme j'allais être absent une bonne partie de la soirée, je voulais passer quelques instants avec mon fils pour le rassurer. Il ne m'avait pas quitté lors du repas, mangeant à peine.

Je le fis passer à la salle de bain où je commençai à faire couler un bain. Je le déshabillai et le déposai ensuite dans la baignoire. Il était fluet pour son âge. Le manque de nourriture au début de sa petite vie devait y être pour quelque chose. J'espérai qu'à force de contact, je pourrai établir une confiance suffisante en lui pour qu'il puisse s'épanouir. La vie au palais n'était pas facile et pas conçue pour un enfant. Je ne voulais néanmoins pas l'éloigner car j'avais peur qu'il ne se sente rejeté. Après sa toilette, je l'installai dans les draps. Dame Antonella entra sur ses entrefaits, un livre en main. Elle prit le relai pendant que je me dirigeai vers la douche. Je laissai l'eau chaude couler un long moment sur mon dos. La chaleur détendit mes muscles. Je me savonnai les cheveux et le corps. Les cicatrices de mes emprisonnements étaient bien atténuées. Je repensai au plaisir qu'avait Vénusia de les caresser lorsqu'elle me veillait suite à mes blessures. Elle le faisait quand elle était seule, à l'insu des autres. Elle avait une touche légère que je reconnaissais avant même d'ouvrir les yeux. Plusieurs fois, j'avais pu l'examiner avant qu'elle ne se rende compte de mon réveil. Elle rougissait alors et retirait promptement ses mains qu'elle tentait de cacher ensuite derrière son dos.

Je me séchai et pris un pantalon en jean et un t-shirt noir. Mes vêtements terriens flottaient sur mes bras et mon torse, comme aux jours de mon arrivée sur Terre. Je me rendis compte que la vie sur Euphor n'avait pas été de tout repos. Je repensai aux premiers jours de ma rencontre avec Vénusia quand elle me préparait des plats succulents pour me remplumer.

Dame Antonella terminait l'histoire lorsque je sortis, frais et propre.


- Pourrez-vous vous occuper d'Artus pendant mon absence ? demandai-je
- Bien sûr, votre Altesse. Son Altesse, Maria Grâce vous accompagne ?
- Oui. Nous allons retrouver des amis. Nous aurons certainement beaucoup à nous raconter.

Artus poussa un cri pour attirer mon attention. Je m'accroupis près de lui.

- Tu reviendras ? signa-t-il
- Je vais voir une amie très chère. Pendant ce temps, tu vas te reposer. A ton réveil, je serai là, le rassurai-je.
- Est-ce que ma maman habite ici ?

Surpris par cette question, je jetai un œil à sa gouvernante. Elle secoua négativement la tête.

- Non. Ta maman est venue ici mais elle est partie maintenant. Je peux te faire un gros câlin ?

Il accrocha ses bras autour de mon cou. Je prenais plaisir à ces petits gestes. J'étais encore un peu hésitant sur la manière d'agir mais petit à petit nous prenions mutuellement confiance.

- Bonne nuit, mon garçon. A demain.

***

Personne au ranch n'était au courant de notre retour. Je le voulais ainsi pour faire une surprise. Mon père avait été hésitant à ma demande. Depuis mon arrivée, il avait un comportement étrange lorsque j'évoquais le Ranch ou ses habitants. J'avais l'impression d'être entouré d'un grand mystère. Phénicia était installée derrière moi sur le buggy. Elle n'avait pas voulu prendre sa moto. Trop de souvenirs avec Alcor m'avait-elle confié. A l'approche du ranch, je ralentis. Rien n'avait changé en 7 mois. Le soleil se reflétait sur le mirador. Riguel devait y être perché pour surveiller le ciel. A n'en pas douter, toute la famille sera au courant de notre arrivée.

***

- Qu'est-ce que c'est ? Ce n'est pas possible !

Riguel régla sa longue vue vers le nuage de poussière qui apparaissait au loin. Il aperçut une machine rouge et blanche. Un seul véhicule avait ces couleurs et il était au garage du Centre depuis 7 mois. Personne ne la sortait.

-Vénusia, Mizar, venez voir. Le buggy d'Actarus est de sortie !

Les enfants sortirent de la maison.

- Papa, qu'est-ce que tu racontes ? interrogea Vénusia.

Elle vit son père trépigner dans sa tour. Elle mit la main au-dessus de ses yeux pour regarder à son tour le chemin. Son cœur battait à tout rompre. Avait-elle bien entendu ? Qui pouvait conduire le buggy ? Elle posa la main sur son ventre et le caressa. Dernièrement, elle faisait des cauchemars et appelait fréquemment ses deux amis euphoriens. Elle se réveillait en sursaut, sa chemise de nuit trempée, les jambes lourdes ce qui l'empêchait de se rendormir.

- Vénusia, Vénusia, c'est... oui, c'est...

Riguel poussa un cri.

- C'est lui ! Où est ma carabine ? Je vais l'accueillir moi. Comment ose-t-il revenir ?
- Papa, veux-tu te taire et poser ça ?

La jeune fille comprit qui étaient les visiteurs. Elle se précipita vers l'entrée du ranch.

- Vénusia, je t'interdis de courir. Dans ton état, tu ne peux pas.

Elle n'entendit pas son père. Elle n'avait d'yeux que pour la moto qui s'approchait. Essoufflée, elle attendit appuyée sur la barrière, ses mains croisées sur son cœur. Mizar la rejoignit.

***

Je vis Vénusia courir vers nous. Pour ne pas l'envelopper de poussière, j'arrêtai le véhicule à 50 mètres et sortis en bondissant au-dessus du guidon.

- Vénusia !
- Actarus ! C'est toi ? C'est bien toi ?

Nous courûmes ensemble pour nous rejoindre. Nous nous étreignîmes.

- Oh Vénusia. Enfin !

Je la serrai dans mes bras, mon nez posé sur ses cheveux. Je retrouvais la senteur des orchidées et du jasmin. Son odeur si particulière m'avait tant manqué.
Elle prit ma tête entre ses mains, plongea son regard de velours dans mes yeux. Des larmes perlaient au coin. Elle murmura mon prénom. Nos bouches se rejoignirent. Je savourais de nouveau ses lèvres fraîches. Nos langues jouèrent ensemble.

- Mais je rêve ! Vénusia, je ne t'ai pas élevée pour te montrer ainsi en société !

Riguel nous sépara et me fit face.

- Actarus, j'ai deux mots à te dire. Et tu as intérêt à faire ce qu'il faut ensuite sinon, je sors mon lasso et je te pends.
- Hein ? Bonjour Riguel, je suis content de te revoir, moi, lui fis-je.

Je ne comprenais pas ce qu'il me disait.

- Papa, c'est comme ça que tu accueilles des amis ? le sermonna sa fille.
- Des amis ? Il était où pendant 7 mois, hein ? Il s'occupait de toi peut-être ?
- Papa, tais-toi ! Tais-toi ! l'interrompit-elle

J'étais perdu. Pourquoi cette querelle ? Phénicia, à son habitude, vient à mon secours.

- Bonjour Oncle Riguel. Je suis contente de vous revoir. Le temps a été long là-haut, vous savez !
- Ah ma petite Phénicia. Tu n'as pas changé.
- Vous non plus.

Pendant que ma sœur s'occupait de Riguel, je m'approchai à nouveau de Vénusia. Je ne quittai pas son visage. Elle était plus pâle et avait maigri.

- Comment vas-tu ? Je suis si heureux de te revoir.

Elle baissa les yeux et bougea sa main vers son ventre. C'est alors que je vis... J'eus un choc. Je levai vivement la tête et la vis hocher la sienne. Mon visage s'éclaira.

- Tu comprends la réaction de mon père ?

J'éclatai de rire et la repris dans mes bras.

- Oh, Vénusia. Et moi qui pensais que tu étais en danger et mourante lorsque Phénicia m'a fait part de son rêve ! C'est...

Son visage s'assombrit.

- Tu es revenu parce que tu m'as cru en danger ?
- J'ai tout laissé là-bas pour venir le plus vite possible. C'est merveilleux, Vénusia.

Elle toucha mes cheveux et se blottit contre moi.

- Je suis heureuse que tu sois là. J'avoue que j'étais inquiète ces derniers temps.

Nous marchions vers le ranch sans nous préoccuper de Riguel, Mizar et Phénicia. De loin, j'entendis ma sœur retenir l'Ancien afin de nous laisser de l'espace.

***



(à suivre)


Dernière édition par homnorak le Mar 25 Fév 2014 - 8:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   Lun 24 Fév 2014 - 12:23

Bravo pour cette suite Homnorak.  cheers 

J'ai vraiment aimé la rencontre entre tous nos amis.  cheers 

Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire face à l'attitude de Riguel. Et oui, il fallait s'en douter, la corde n'était pas très loin.  Laughing 
Et je suppose qu'il n'a pas encore fini de râler notre cher Riguel, heureusement que Phénicia est là pour le calmer un peu.  cheers 

Merci pour ce bon moment.  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une princesse nommée "Etoile"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une princesse nommée "Etoile"
Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etoile verte
» MAJ Etoile Rouge
» [Maillet, Michelle] L'Etoile noire
» etoile de noel
» Etoile des neiges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: