Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 13:14

C'est vrai, mais en même temps pour moi cela ne serait pas un frein qu'il vienne d'une autre planète !!! Et puis je suis fan du couple Actarus et Vénusia !

Après, bien sûr qu'elle a le droit au bonheur mais je ne le voyais pas tout à fait comme ça !!! Wink  cheers cheers cheers 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 17:10

Ma chère Gurendaizä, je crois que je suis aussi une fan du couple Actarus-Vénusia !!!!! Mais, là, Aphélie a survécu, alors?

Bon la suite !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 17:11

Ici Sweetcandy à l’antenne. Nous avons quelques problèmes de lignes. Nous allons écouter la chanson « REVIVRE » de Gérard Mansay.

Bon, nous retournons au ranch du Bouleau Blanc pour retrouver madame Vénusia dans son récit avec son nouvel ami en Australie.

J’étais donc dans ma chambre à préparer ma valise pour repartir aux Etats-Unis quand un coup bref sur la porte me fit sursauter. J’allais répondre quand Pierre entra et me lança :

« Pourquoi n’es-tu pas restée avec nous ? Je croyais qu’Aurore t’avait expliqué le déroulement de la soirée….mais que fais-tu ? »

« Je m’en vais, ça ne se voit pas ? », lui répondis-je en criant sans le regarder.

Il me prit tendrement dans ses bras son visage dans mes cheveux.

« Vénusia chérie, que se passe-t-il ? Regarde-moi s’il te plait ! »

Je me retournai et il prit mon visage de ses deux mains. Ses yeux reflétaient une angoisse difficilement contenue.

« Oh, arrête avec tes Vénusia chérie. Ton père a déjà choisi ta femme, j’ai bien compris qu’il ne m’acceptera jamais. »

Il serra ses doigts, ferma les yeux et dit d’une voix ferme et sans équivoque :

« Jamais je n’épouserai cette poupée enfarinée. Tu entends. Jamais !! Asseyons-nous je dois te parler. »

Nous prîmes place sur le lit face à face. Il me saisit les mains tout en me regardant dans les yeux et j’entendis sa colère endiguée derrière ses explications.

«  Il y a cinq ans, mon père m’a présenté une jeune fille dite de bonne famille à la nouvelle année. Quelle ironie ! Oui ! Son père étant banquier, ses intérêts intéressaient mon paternel. Je t’avoue que peu à peu, je suis tombé amoureux d’elle. »

Il ferma les yeux et baissa la tête. Je lui caressai une joue et comprenant son embarras, je lui murmurai :

« Mon amour, c’est ton passé. Je ne suis pas jalouse. Tu peux continuer ou te taire.»

Il m’embrassa désespérément, longuement. J’en voulais toujours plus. A bout de souffle, nous interrompîmes ce baiser brulant et enlacés tendrement, il continua :

« Je t’aime, n’en doute pas, ma fée clochette. Mais, ce repas a été un vrai cauchemar. Quand il m’a présenté cette Charlotte je ne sais pas qui, j’avais envie de quitter la soirée avec toi à mes côtés. Je me rappelais la traitrise de l’autre. J’ai essayé d’être galant mais une adorable jeune fille m’attirait plus. »

« Mon incorrigible séducteur ! Comment s’appelait-elle ?»

«  Je ne sais plus ! Elle se jouait de moi. Ce qu’elle désirait avant tout c’était le titre de marquise. Ahhhhhh !! Un an après notre rencontre, nous célébrions nos fiançailles qui durèrent deux ans jusqu’à ce que je la surprenne avec Alex, mon meilleur ami et associé. Quelle garce ! »

« Pierre ! ». J’étais tellement surprise d’un tel mot dans sa bouche.

« Que veux-tu que je dise d’autre ? J’étais rentré plus tôt d’un voyage d’affaire à Los Angeles pour la demander officiellement en mariage. Dans ma poche, se cachait un bracelet en diamants de chez Van Cliff. Ils sortaient ensemble depuis plus d’un an. Te rends-tu compte ? Je l’aurai tuée si Alex ne m’avait pas retenu. Je suis rentré en Vendée et j’ai balancé la bague de fiançailles à la figure de mon père. Tu as du remarquer la cicatrice sur sa joue gauche ! Et je lui avais interdit de ne plus jamais intervenir dans ma vie sentimentale. Comment a-t-il osé ? J’ai promis à ma sœur chérie que je serai calme. Soit. Mais mon père ne perd rien pour attendre. »

Je le sentis se calmer. Il reprit avec hésitation :

« J’aimerai te présenter à la famille le soir du réveillon. Qu’en penses-tu ? »

Que répondre à cette requête séduisante ? Il fallait que je réfléchisse rapidement, il était clair que je ne désirais plus partir.

« Hum ! Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Nous sommes ici pour Aurore et je ne veux pas ruiner sa fête. Explique-toi calmement avec ton père, tout du moins, essaye ! Et puis, cette jeune fille n’y est pour rien. Bon ! Nous devrions peut-être rejoindre les autres avant qu’ils ne remarquent notre absence. »

« Tu es la sagesse même…. Tu rangeras ta valise plus tard ! »

Je lui souris en secouant la tête. Il m’embrassa sans s’attarder et sortit avec précaution de la chambre. Je le suivis quelques minutes après en prenant le second escalier de service. J’arrivai dans la cuisine quand Aurore fit son entrée.

« Vénusia, tu te cachais ? Je te cherchais pour te présenter à ma belle-famille. T’inquiète ! Juste comme amie. Ah, j’oubliais : ne crains rien de la part de Marie-Charlotte. Elle est partie. Mon frère a tellement était froid avec elle ! Je n’ose imaginer la colère de notre père ! »  

« Aurore, que peut-il se passer ? »

« Ce que j’appréhendais le plus : une dispute pénible. Mon père était prévenu qu’il ne devait plus présenter de fille à Pierre. Mon frère lui a assez répété. Tu connais son histoire avec Estelle ? »

« Oui, mais…. je ne connaissais pas son prénom. »

« Je comprends. Çe fut terrible. Je ne reconnaissais plus ni mon frère ni mon père. Ils sont restés fâchés plus d’un an. Mon père lui avait forcé la main au début. Tu comprends, un banquier ! Ayant appris qu’elle le trompait, je l’avais persuadée de quitter Alex, je ne voulais pas que Pierre souffrît. Malheureusement, elle voulait être marquise. Eh, bien, elle a tout perdu : le titre et Alex. Il a fallu qu’il choisisse. Elle ou sa charge d’avocat. Mon frère peut être sans pitié. Alex a quitté Estelle et exerce à Los Angeles aujourd’hui. Tu penses bien qu’ils ne pouvaient plus travailler dans le même cabinet. »

« Mais pourquoi ton père a recommencé, connaissant le caractère entier de son fils ? »

«  Je te prie de m’excuser mais je dois rejoindre mes invités. Je t’expliquerai plus tard. »

En rentrant dans le salon, je vis deux revolvers me fixer. Je me suis retrouvée aux commandes de Venusiak prête à tirer un delta-lame, calme et déterminée. Pierre voulait me rejoindre mais je lui fis comprendre qu’il devait rester avec son interlocuteur. Aurore me présenta sa belle-famille en s’interposant entre son père et moi. Je parlai en gardant le sourire et en fixant le marquis. Je n’avais plus peur de lui. La fête pouvait continuer.



Dernière édition par sweetcandy37 le Jeu 10 Juil 2014 - 22:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 17:12

Oh, oh !!! Quel caractère, madame ! Réussirez-vous à convaincre le patriarche ? Nous le saurons peut-être après l’intervention du roi d’Euphor.

LE ROI D’EUPHOR M’A PREVENUE QUE LE RECIT QUE VOUS ALLEZ ENTENDRE N’EST AUTORISE QU’Ā UN PUBLIC AVERTI. MERCI DE TENIR COMPTE DE CET AVERTISSEMENT !

En rentrant sur Euphor après mon entrevue avec le roi de Rubis, je retrouvais à la sortie de Goldorak ma sœur légèrement contrariée. Mais, elle détourna la conversation quand je la questionnais sur son mal être.
Elle m’expliqua les dernières décisions prises avec Aphélie : tout d’abord les explorations avaient repris avec le commandant Anterak08 à la tête de l’expédition. Le survol des terres prêtes à revivre à l’antipode d’Astridacity devait commencer leur long périple. L’équipe de quatre dont trois chercheurs était partie l’avant-veille emportant avec elle tout l’espoir de vie nouvelle. Nous ne devions les revoir que dans trois semaines.

Je trouvai mon épouse dans notre salon très euphorique. Elle se jeta dans mes bras et nous nous embrassâmes avec fougue. Elle commençait déjà à déboutonner ma veste sans retenue – j’admets que je ne la reconnaissais pas, elle toujours discrète dans notre relation avant son accouchement, mais j’appréciais énormément ce changement – lorsque le téléphone sonna. Je l’entendis dire :

"Ne décroche pas. Ne pouvons-nous pas nous amuser un peu ! Tu m’as tellement manqué."

Je n’en revenais pas. Mais que s’est-il donc passé pendant mon absence pour que mon Aphélie se soit transformée en cette femme si décidée ? Est-ce ce changement qui perturbe ma sœur ?

Je lui fis alors comprendre que les affaires de l’état étaient plus importantes que notre relation et que nous aurions la soirée pour nous deux. Je lui en fis la promesse. J’ai vu alors que je l’avais déçue mais elle devait savoir que notre planète passait avant nous, le couple royal. Elle me laissa tout en claquant la porte du salon avec véhémence. Je haussais les épaules tout en me mettant en relation avec mon interlocuteur. Il y avait longtemps que nous nous étions disputés, tout s’arrangerait dans la soirée.
Hélas, quand je réussis à me libérer de mes tâches nombreuses, la nuit euphorienne était très avancée et  Aphélie s’était endormie sur le sofa de notre chambre. Je la pris doucement dans mes bras et sans la réveiller je la posai sur notre lit. Comme elle était belle dans sa nuisette en soie paille qui dévoilait le galbe gracieux d’un sein ferme que j’aurai désiré mordiller ! Je le caressai du bout de mon index puis, doucement me dirigeai vers notre salle d’eau où je pris une douche relaxante avant de m’étendre auprès de mon épouse adorée.

Le lendemain matin, je me réveillai en sursaut. Aphélie avait quitté le lit conjugal. Elle se tenait devant la fenêtre de notre chambre donnant sur le jardin aujourd’hui fleuri de petites fleurs rouges appelées Rubina en souvenir de la fille de Véga morte en me sauvant des griffes d’Horos. Son regard sans vie m’effraya et je me retrouvai vite derrière elle pour la serrer tendrement contre mon torse. Elle tourna alors ses yeux vers les miens et me sourit. Je commençai à déposer de petits baisers sur son front, puis sur son nez, ses joues fraiches. Je stoppai pour la contempler, ses yeux se mirent à briller. Alors, je pris ses lèvres tout d’abord sagement. J’attendais qu’elle réponde avant d’approfondir mon baiser. Elle ferma les yeux sans réaction. Je m’écartai d’elle et je la suppliai :

"Pardon mon ange pour hier soir. Quand je suis rentré, tu t’étais assoupie et je n’ai pas voulu te réveiller. Ma beauté, laisse-moi t’aimer ! J’ai tant besoin de ton amour et de ton soutien ! "   

Spoiler:
 
Nous restâmes allongés l’un contre l’autre, quelques minutes, silencieux, attendant le retour d’une respiration normale. Je lui murmurais que je l’aimais, qu’elle m’avait manqué. Des larmes emplirent ses jolis yeux, je bus alors les gouttes d’eau salée sur son visage. Oui, je commençais à réapprendre le bonheur à deux auprès de la femme que j’avais choisie.

Mais, le devoir m’appelait. Je me levais tout en caressant la peau tiède d’Aphélie. Elle frémit, je saisis un drap de notre lit et la couvris avant qu’elle ne retourne dans les bras de Morphée. Je la contemplais, sereine, magnifique, tentante. Refoulant mon désir renaissant, je me dirigeai vers la salle d’eau pour une douche bienfaisante. Je m’habillais rapidement tout en devinant la silhouette filiforme de ma reine étendue lascivement devant mon corps inassouvi. Je quittai brusquement la chambre pour m’éloigner de cette douce tentation.

J’entrevoyais un avenir radieux pour notre couple. Il est vrai que j’étais fautif puisque mon amour pour Vénusia avait balayé les sentiments sincères que j’éprouvais pour Aphélie avant le conflit, sentiments qui renaissaient. Ce n’était pas la passion magique ressentie pour ma terrienne merveilleuse mais une tendresse ravissante et réconfortante m’aidant à apprécier mon épouse et à accomplir mes devoirs royaux. Il ne manquait qu’un héritier pour finaliser notre bonheur !


Eh bien, je n’aurai jamais pensé que vous seriez aussi volubile sur votre relation avec votre épouse, votre Majesté !! Toutes les dames à l’écoute ont dû être agréablement surprises et ont sûrement  apprécié ces détails intimes ! Votre épouse a bien de la chance de vous avoir auprès d’elle !
Bon, reprenons nos esprits.
Demain, nous aurons une nouvelle surprise.
Je vous souhaite une bonne fin de journée et à bientôt pour « Histoires vécues » de Sweetcandy sur la radio que vous aimez, j’ai nommé « Invincible ».


Merci à Homnorak pour les corrections


Dernière édition par sweetcandy37 le Jeu 10 Juil 2014 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 21:19

Merci sweetcandy pour ces nouveaux chapitres !!!!  cheers cheers cheers cheers 

Juste une petite remarque à ce sujet :

Citation :
Je me suis retrouvée aux commandes de Venusiak prête à tirer un victorang

Vénusiak n'a pas de Victorang, il s'agit de l'Alcorak !  Wink Peut être voulait-elle parler du Deltalame, mais peut-être est-ce son émotion qui a provoqué cette erreur !  Wink 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 21:23

merci Sweetcandy ! Ca fait du bien de voir A. un peu serein même si la dernière phrase laisse supposer que tout ne s'est pas éteint  I love you I love you 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 21:27

Merci pour ce nouveau chapitre.

ça avance entre les couples...

Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 21:46

Merci Sweetcandy pour ce nouveau chapitre.  cheers 
En effet les choses semblent s'arranger dans les deux couples.

Même si j'apprécie beaucoup d'imaginer Actarus dans certains moments intimes de sa vie  Embarassed , j'avoue que j'ai un peu de mal à l'imaginer en train de raconter tout ça, lui qui est si pudique sur ses sentiments.

Mais peut-être que cette nuit d'amour leur aura permis de donner naissance à un petit héritier, sait-on jamais.  Very Happy  cheers
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 22:39

Gurendaizä a écrit:
 

Juste une petite remarque à ce sujet :

Citation :
Je me suis retrouvée aux commandes de Venusiak prête à tirer un victorang

Vénusiak n'a pas de Victorang, il s'agit de l'Alcorak !  Wink Peut être voulait-elle parler du Deltalame, mais peut-être est-ce son émotion qui a provoqué cette erreur !  Wink 

Merci Gurendaizâ : je crois que notre Vénusia a eu quelques moments d'oubli !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 22:42

hikaru a écrit:
Merci Sweetcandy pour ce nouveau chapitre.  cheers 
En effet les choses semblent s'arranger dans les deux couples.

Même si j'apprécie beaucoup d'imaginer Actarus dans certains moments intimes de sa vie  Embarassed , j'avoue que j'ai un peu de mal à l'imaginer en train de raconter tout ça, lui qui est si pudique sur ses sentiments.

Mais peut-être que cette nuit d'amour leur aura permis de donner naissance à un petit héritier, sait-on jamais.  Very Happy  cheers

C'est vrai qu'Actarus est très pudique mais il voulait partager son bonheur avec nous ! Cela ne lui arrive pas si souvent !!!
Et la vie d'un roi sur une planète en reconstruction n'est pas si palpitante à raconter !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 10 Juil 2014 - 22:56

sweetcandy37 a écrit:
Et la vie d'un roi sur une planète en reconstruction n'est pas si palpitante à raconter !!!

C'est sûr que là c'est très palpitant.   Embarassed cheers
Revenir en haut Aller en bas
kotakinab

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Ven 11 Juil 2014 - 11:18

Merci Sweetcandy pour ce nouveau chapitre !    cheers 
Les 2 couples se retrouvent et semblent se consolider... Ils méritent ce bonheur, après toutes les épreuves qu'ils ont traversées ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11768
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Ven 11 Juil 2014 - 11:53

merci sweetcandy cheers cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Ven 11 Juil 2014 - 12:11

Merci Sweetcandy!
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mar 22 Juil 2014 - 20:40

Bonjour tout le monde. Une petite suite !!!

PPLAUDISSEMENTS ET OVATIONS !!

Bonjour à vous amis fidèles d’Invincible ! Merci de m’accueillir avec tant d’enthousiasme !!!

CRIS

Merci, merci ! Je vous avais promis une surprise : eh, bien, vous pouvez constater que même si notre équipe est toujours au studio, je viens d’arriver au salon Japon Expo 15ème Impact  au parc des expositions de Paris Nord Villepinte! Que de monde ici pour célébrer la culture et les loisirs japonais avec tous les fans de manga, d’animation, tous les amoureux du Japon, des invités prestigieux et des intervenants passionnés autour de deux maîtres mots « connaissance  et divertissement »!
Je peux vous assurer que c’est une véritable fête et un lieu de rencontre exceptionnel entre les passionnés autour de mille et une activités, défilés de mode, showcases, projection en avant-première, cosplay, concours de karaoke, tournois de jeux vidéo, initiation aux arts martiaux, conférences et plus encore.
Parmi ces rencontres privilégiées, Japan Expo accueille des dizaines d’invités de marque : mangaka, designers, réalisateurs, musiciens, scénaristes, producteurs, et bien d’autres. Tout droit venus du Japon ou d’ailleurs, ces invités d’exception forment l’unité créative du festival. Parmi les nombreux exposants se trouvent aussi tous les éditeurs du marché du manga, de l’animation et du jeu vidéo, de très nombreuses boutiques, des Jeunes Créateurs inspirés par le Japon, ainsi que plus de 150 fanzines et stands amateurs. Venez nous rejoindre nombreux, vous tous fans du Japon !!!

Mais en attendant, nous allons écouter la suite de « Histoires vécues » avec le témoignage de madame Vénusia !

APPLAUDISSEMENTS

Bonjour à vous, amis fidèles, à l’écoute sur vos radios ou à Paris à cette merveilleuse exposition !
J’espère que vous pourrez bientôt venir visiter mon beau pays qu’est le Japon !  Nous vous recevrons volontiers au ranch du Bouleau Blanc ; vous pourrez y découvrir ainsi le lieu où le roi d’Euphor a passé ces quelques années si mouvementées à défendre notre planète si belle !

Je reprends donc mon récit, si vous le voulez bien !


LA SUITE ! ENCORE !

Merci, merci. Souvenez-vous, je passais les fêtes de fin d’année en Australie chez mon amie Aurore, la sœur de Pierre, l’ami très cher de mon cœur.

Pendant les deux jours suivants, nous avons dû nous montrer discrets. Isabella, l’épouse du marquis m’accepta avec enthousiasme et préparait son cher époux au repas du réveillon pendant lequel je lui serai présentée officiellement.

Le soir venu, elle m’aida, secondée par Aurore, à m’habiller et à me parer de tous les atouts féminins utiles pour convaincre le patriarche : un médaillon, un diadème, une parure, une mantille. J’étais paniquée. Le reflet du miroir me renvoya l’image d’une jeune fille que je ne reconnaissais pas. Elles avaient fait un vrai miracle.

Il était l’heure de se rassembler au petit salon où nous attendaient les femmes de la famille de Jean-Charles, le mari d’Aurore ainsi que ses amies françaises et australiennes. Les salutations effectuées, j’aperçus la porte de grand salon où les hommes nous attendaient. Je me mis à trembler. Heureusement, Isabella me serra le bras et me sourit pour m’apaiser. Elle inclina la tête et les deux battants s’ouvrirent.
 
Notre hôte entra la première, suivie par ses deux belles-mères, puis de ses deux belles-sœurs. J’aperçus le regard apaisant de Pierre. Chaque femme rejoignit son alter ego alors que j’attendais immobile. Pierre se rapprocha de moi et me tendit une main. J’y déposai la mienne et nous avançâmes vers le marquis aux sourcils froncés et aux yeux noirs de colère contenue. Alors, j’entendis ce qui avait été prévu dans l’après midi même si nous nous fréquentions depuis peu :

« Père, nous vous présentons notre amie très chère, mademoiselle Vénusia Riguel. Vous la connaissez déjà et nous espérons que vous l’accepterez dans notre famille. »

Les minutes silencieuses qui suivirent glacèrent l’atmosphère. Personne n’osait rompre le silence, les yeux du marquis étaient si explicites.
Cependant, la main d’Isabella pressa le poignet de son mari sur lequel elle était posée. Aurore s’était avancée vers moi et m’embrassa en me félicitant. Pris malgré lui au piège des deux femmes de sa vie, il soutint le regard de son fils puis me regarda. Je ne cillai pas et il déclara d’une voix grave :

« Bienvenue mademoiselle dans la famille Maupillier. »

Soulagée, je me lançai dans une révérence de remerciement la tête inclinée. J’attendais que mon futur beau-père s’approchât de moi. Je vis alors une large main se tendre devant mon visage. J’y posai la main droite et me relevai. C’est alors que les félicitations fusèrent autour de moi. Aurore fit servir des coupes de champagne.
Ma belle-famille avait réussi à me faire accepter. Je ne les remercierai jamais assez. Pierre restait sérieux mais je devinais une joie indicible dissimulée. Il me saisit une main qu’il portât à ses lèvres et je l’entendis murmurer :

« Je t’aime, mon étoile enchantée ! »

Si nous avions gagné avec le marquis de Maupillier alors pour le sieur Riguel, ce n’était qu’une question de principe. Mais, comment allait réagir le premier face à mon père d’un autre temps ? J’espérais que papa se comporterait dignement sans être ridicule.
Où avais-je posé les pieds ?

Je ne voulais pas y penser et participais sans réserve à cette soirée inoubliable pendant laquelle à minuit, j’embrassais mon Pierre sous le gui annonciateur de jours heureux.  


Dernière édition par sweetcandy37 le Mar 22 Juil 2014 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mar 22 Juil 2014 - 20:42

Donc tout s’arrange pour madame Vénusia. Et pour notre roi, que lui réserve l’avenir ?

Bonjour à tous. Je crois, Sweetcandy, que vous êtes bien entourée de nombreux fans du Japon, pays cher à mon cœur. Je tiens à redire toute mon admiration pour cette terre de prédilection de mon père adoptif, le professeur Procyon.
Je reprends donc mon récit.

Après ces moments d’échange passionnels, je repris vite le cours normal d’un souverain dans une galaxie en renaissance. Aphélie et ma sœur s’entendaient mieux pour assurer l’intérim

Eh, oui en tant qu’ambassadeur de la paix, je devais m’absenter d’Euphor sur de longues périodes. Le temps passé en autarcie à Astridacity, ensemble quotidiennement était hélas terminé ! Notre relation s’est un peu compliquée à la longue.

Les deux premières années, quand je revenais au palais, mon épouse se jetait dans mes bras avec tout son amour. Son soutien me permettait de tenir mes engagements trop accaparants. Nous attendions avec impatience la venue d’un enfant mais son corps refusait de nous donner ce petit être que je voulais chérir. Je la quittais toujours avec regret mais le devoir avant tout.
Je crois qu’Aphélie comprenait la situation ayant eu une éducation princière. Mais Phénicia m’apprit cependant qu’elle supportait mal la solitude et que je devais plus m’occuper d’elle. Je ne pris pas au sérieux son conseil, elle avait choisi de devenir ma femme et par là même d’assurer la charge de reine d’Euphor. Elle connaissait les clauses du contrat, je ne lui ai jamais cachées.

En effet, les multiples échanges entre les différentes planètes renaissantes voulaient assurer dorénavant la stabilité des gouvernements.
Pour cela, il avait été décidé qu’un représentant de chaque planète devait être présent dans chaque équipe gouvernementale.
C’est ainsi que nous avons vu arriver sur Euphor une dizaine d’ambassadeurs accompagnés de leur famille. De notre côté, le choix s’est avéré difficile ne voulant pas privilégier une famille par rapport à d’autre.
Nous avions donc décidé d’élire à la majorité nos futurs délégués volontaires. Cette journée mémorable s’est déroulée sous de bons auspices et sans heurt. Les élus rejoignirent leur affectation une semaine après. Ils montèrent dans leur navette allouée sous les vivats des euphoriens heureux de reprendre leur place dans la galaxie aujourd’hui pacifiée.

Par cette mutualisation des moyens, nous espérions très fort que le mot « guerre » pourrait être définitivement rayé de notre vocabulaire. Illusion ou pas ?

Mais, je savais que le cœur des hommes est souvent hanté par la domination et le pouvoir. Il existera toujours quelque part un esprit maléfique prêt à asservir les mondes. Ainsi, je suggérais que toutes les planètes assurent leur protection par une armée bien entrainée et renforcée par des armes sophistiquées.
Au fond de mon cœur, je ne voulais pas la construction d’un nouveau Goldorak : machine de guerre terrible dans les mains d’un fou furieux. Mais, tous mes congénères m’expliquèrent que si, chaque planète était protégé par une telle machine, alors nous serions tous sur le même pied d’égalité et donc moins enclin à vouloir étendre son hégémonie.
Après maints débats, je dus céder et je vis avec des yeux inquiets la naissance de dix machines semblables technologiquement à mon cher destrier aujourd’hui redevenu opérationnel. - Oui l’air d’une partie de ma planète avait été enfin nettoyé de ses particules nocives et les liaisons satellitaires avaient pu reprendre petit à petit.--

Mais, je priai qu’aucune puissance ne se réveillât et je recommençai mes cauchemars de cris et de douleur.

Je ne sais pas si mes craintes réveillèrent les forces d’Aphélie, mais elle m’apprit qu’elle était enfin enceinte. Je restai un mois près d’elle, mon âme enfin apaisée.

Pendant sa grossesse, j’écourtais mes éloignements et je fus soulagé et heureux d’étreindre ma petite fille aux cheveux noirs et aux yeux verts : ma petite Callista, symbole de renaissance d’une planète détruite il y a plus de dix ans !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mar 22 Juil 2014 - 20:49

Merci pour ce témoignage. C'est quand même inquiétant ces multiples goldorak. S'ils sont invincible comme l'original, ça craint pour le "démon" qui voudra les récupérer...
Voilà enfin son désir réalisé : une petite fille. Peut-on espérer une amélioration de leur couple ?
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mar 22 Juil 2014 - 20:53

Une jolie petite princesse!

Bravo et merci Sweetcandy!
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mar 22 Juil 2014 - 23:11

Un mariage en perspective, une petite princesse qui vient enfin au monde.  cheers 

Je vois que la vie poursuit son chemin pour Actarus et Vénusia.  cheers 

Merci Sweetcandy.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mer 23 Juil 2014 - 0:15

Cela m'inquiète aussi ces dix machines semblables à Goldorak !!!!  affraid affraid affraid 

Par contre, c'est enfin le bonheur pour Actarus et Aphélie avec leur petite fille, et cela a l'air de bien se passer aussi pour Vénusia !

Merci sweetcandy !!!!

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
kotakinab

avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Mer 23 Juil 2014 - 7:36

hikaru a écrit:
Un mariage en perspective, une petite princesse qui vient enfin au monde.  cheers 

Je vois que la vie poursuit son chemin pour Actarus et Vénusia.  cheers 


Oui, et leurs chemins prennent des directions différentes.
Merci Sweetcandy !  cheers
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

avatar

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 24 Juil 2014 - 0:07

merci Sweetcandy ! Les multiples goldo m'inquiètent un peu aussi ! Pour le reste les choses semblent s'arranger, ouf !!
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 24 Juil 2014 - 1:27

Oui, pourvu que les propriétaires de ces robots n'aient pas d'intentions belliqueuses, sinon... affraid

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 24 Juil 2014 - 18:47

Actarus ne voulait garder qu'un seul de son Goldorak : mais, comment ne pas faire profiter d'une technologie aux autres! Il est altruiste notre cher Prince !!! Smile 

Il y a aura sûrement des garde-fous pour qu'un "méchant" n'en prenne pas le pouvoir !!!  sunny 

Oui, je voulais que Vénusia et actarus aient une vie de couple "heureuse" (sans oublier, ma foi, les aléas de la vie pas toujours rose !!!) lol! 
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   Jeu 24 Juil 2014 - 19:40

Et dis moi, ces robots ressemblent-ils physiquement à Goldorak ?

Citation :
Oui, je voulais que Vénusia et actarus aient une vie de couple "heureuse"

Peut-être est-ce davantage dans l'ordre des choses après tout, Vénusia qui tombe amoureuse d'un terrien, et Actarus avec Aphélie ! Mais... pale 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAINT VALENTIN - INTERVIEW SURPRISE
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» La fête de la saint Valentin
» [Terminé] Saint Valentin !! Défis express'
» cartes saint valentin
» Petite enveloppe Saint Valentin en velun
» Les Bleus premiers pas dans la police - Joyeuse Saint Valentin mon amour - Yann/Kévin - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: