Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Albator, le corsaire de l'espace : le film.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Dim 13 Oct 2013 - 12:07





Bonjour à tous,

Comme vous le savez, l'adaptation en "live" de la série "Albator, le corsaire de l'espace" ("Space pirate Captain Herlock") sortira sur nos écrans le 25 décembre 2013.

Avez-vous l'intention d'aller le voir ? Et pour quelles raisons ?

A vos claviers !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
homnorak



Messages : 3327
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 41
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Dim 13 Oct 2013 - 15:55

Je ne sais pas trop. Ça va dépendre aussi s'il sort en belgique.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
anterak 08



Messages : 9329
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Dim 13 Oct 2013 - 18:07

ca a l'air bien en tout cas je me laisserais peut etre tenter  Very Happy


Dernière édition par anterak 08 le Lun 14 Oct 2013 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hikaru



Messages : 4600
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 43
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Dim 13 Oct 2013 - 20:03

Peut-être par curiosité, mais les premiers extraits que j'ai vus ne correspondent pas franchement à mes souvenirs d'Albator, c'est beaucoup trop noir et le vaisseau est bof! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Dim 13 Oct 2013 - 21:04

Je partage entièrement ton avis, hikaru.

Si on se base sur les différents trailers, photos et affiches promotionnelles, et ce même si Leiji Matsumoto a participé au projet, c'est vrai que cela ne correspond pas vraiment aux séries que nous avons pu visionner étant enfants.

L'ambiance est très "dark", très sombre et rappelle par certains côtés l'OAV "Space pirate Captain Herlock : the endless odyssey" qui, bien que graphiquement très réussie, demeure à mes yeux toutefois une déception, surtout pour ce qui est de la psychologie des personnages et pour son final déroutant pour ne pas dire autre chose.

Quant à l'Arcadia, je me suis déjà exprimé plusieurs fois à son sujet. Cet engin est véritablement hideux et n'a, à quelques détails près, rien en commun avec les deux appareils que nous avons pu voir précédemment. Si tant est qu'il s'appellera bien "Arcadia" ou "Atlantis" dans le film, il ne mérite même pas ce nom selon moi. Quitte à choisir un appareil différent, il aurait peut-être été plus simple d'utiliser le "Death Shadow III", autrement dit "L'ombre de la mort" que l'on a vu dans la série "Albator 84" qui était autrement plus réussi que ce truc-là ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8484
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 7:58

Non, je n'irais pas !

Déjà je ne suis pas tellement enthousiasmée par le sujet, de plus si tu dis que l'atmosphère est encore plus sombre que dans la série, non, cela me tente encore moins !

Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 12:27

En toute honnêteté, seules les deux premières séries ("Albator 78" et "Albator 84") m'ont réellement plu. J'admets quand même avoir un petit faible pour la seconde, même si elle a été "coupée en plein vol", faute d'audience suffisante. Elle aurait dû avoir le même nombre d'épisodes que la première (42) alors qu'il n'y en a eu que 22 (27 si on compte le film qui a été honteusement découpé en cinq épisodes diffusés en plein milieu de la série ... félicitations à ceux qui ont trouvé l'idée).

Les différentes séries d'OAV qui ont suivi ont été relativement décevantes :

"Harlock Saga" n'est qu'une adaptation partielle du manga "L'anneau des Nibelungen" (les deux premiers tomes) et le résultat, aussi bien d'un point de vue scénaristique que graphique n'est pas vraiment réussi : on n'a pas vraiment le temps, ni même l'envie de s'attacher aux personnages, relativement différents de ceux que nous connaissons, à l'image de Mimé, complètement différente, que ce soit par son rôle ou par son apparence, de Clio (78) ou Mima (84).

"CosmoWarrior Zero" est, malgré certaines qualités, une véritable escroquerie (bon, j'exagère mais c'est comme ça que je l'ai ressenti) : les 13 épisodes de la série originale sont assez sympathiques, mais Albator n'apparait pas très souvent : un comble lorsqu'on sait que la série a été présentée comme "La jeunesse d'Albator". Seuls deux épisodes supplémentaires (14 et 15 donc) le mettent réellement en scène.

"Endless Odyssey" reprend, à quelques détails près, les mêmes personnages que la série de 78. Si certains passages sont très intéressants (Nausica / Kei Yuki capitaine de son propre appareil, la reconstitution quoi qu'un peu longue de l'équipage originel de l'Arcadia, les retrouvailles entre Albator et Toshiro / Alfred dans le royaume des morts ...), l'intrigue met trop longtemps à se mettre en place, les personnages ne sont pas aussi attachants que leur modèle (ils n'ont pratiquement aucune influence sur le récit et leurs interventions sont réduites au strict minium), Albator fait davantage penser à une machine sans états d'âme qu'au pirate que nous connaissons tous et le final est franchement déroutant, à tel point qu'on a vraiment envie de se dire : "Tout ça pour ça ?".

En toute honnêteté, s'il y a un seul film à voir et que je vous recommande vivement de voir en version originale (beaucoup de passages ont été censurés en VF et plusieurs scènes sont manquantes), c'est bien "L'Atlantis de ma jeunesse"(encore que la traduction soit imparfaite), préquelle de la série "Albator 84". Je pense que je posterai une petite critique à ce sujet quand j'aurai un moment ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
homnorak



Messages : 3327
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 41
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 14:30

J'ai beaucoup aimé "L'atlantis de ma jeunesse", cela m'a permise de mieux comprendre le personnage Albator.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 14:42

homnorak a écrit:
J'ai beaucoup aimé "L'atlantis de ma jeunesse", cela m'a permise de mieux comprendre le personnage Albator.
=> Il est effectivement très réussi et compte parmi mes animes préférés. Cependant, le fait d'avoir pu le visionner en version originale me l'a fait aimer encore plus dans la mesure où j'ai pu voir et comprendre pas mal de petites choses.

Je reviendrai plus en détail là-dessus, mais plusieurs passages (pas forcément nécessaires à la compréhension de l'histoire dans sa globalité) ont été purement et simplement censurés ou dénaturés par la traduction en VF (pourtant plutôt fidèle pour une fois). C'est notamment le cas pour :

- le générique de début (avec la présentation d'Albator et des gros plans du "Death Shadow III" / "L'ombre de la mort").
- le flash-back se déroulant pendant la deuxième guerre mondiale et narrant la rencontre entre les ancêtres d'Albator et Toshiro / Alfred. Dans ce cas présent, une grande partie de la scène a été coupée et les dialogues, pourtant essentiels, remplacés par le générique français de la série ...
- la véritable explication quant au sacrifice des habitants de la planète Tokarga.
- la chanson du générique de fin, pourtant très réussie.

Franchement, il y a beaucoup à dire sur ce film ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
homnorak



Messages : 3327
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 41
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 19:02

Pfft, je l'ai vu en mars mais je ne me souviens plus si je l'ai vu en VF ou vO sous titrée Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä



Messages : 8484
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 19:37

Merci pour toutes  ces infos ! J'ai vu  Albator 78 mais je ne me souviens plus vraiment si j'ai vu Albator 84 ! Cela m'a drôlement marquée !!!

lol! 

Et puis, étant une fille, je n'ai jamais été vraiment sensible au charme d'Albator, lui préférant, et de loin, le Prince d'Euphor et son sublime robot !Very Happy Very Happy Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 20:23

kimi_san a écrit:
Je partage entièrement ton avis, hikaru.

Si on se base sur les différents trailers, photos et affiches promotionnelles, et ce même si Leiji Matsumoto a participé au projet, c'est vrai que cela ne correspond pas vraiment aux séries que nous avons pu visionner étant enfants.

L'ambiance est très "dark", très sombre et rappelle par certains côtés l'OAV "Space pirate Captain Herlock : the endless odyssey" qui, bien que graphiquement très réussie, demeure à mes yeux toutefois une déception, surtout pour ce qui est de la psychologie des personnages et pour son final déroutant pour ne pas dire autre chose.

Quant à l'Arcadia, je me suis déjà exprimé plusieurs fois à son sujet. Cet engin est véritablement hideux et n'a, à quelques détails près, rien en commun avec les deux appareils que nous avons pu voir précédemment. Si tant est qu'il s'appellera bien "Arcadia" ou "Atlantis" dans le film, il ne mérite même pas ce nom selon moi. Quitte à choisir un appareil différent, il aurait peut-être été plus simple d'utiliser le "Death Shadow III", autrement dit "L'ombre de la mort" que l'on a vu dans la série "Albator 84" qui était autrement plus réussi que ce truc-là ...
Complètement d'accord avec toi !

Après avoir vu - en plus des trailers - 12 minutes du début, j'ai peut dire que  je ne retrouve rien de ce qui me plaisait dans les Albators des années 70/80 ( la série tv 'Albator 78' ; les films 1 et 2 de 'Galaxy Express' ; le film 'Atlantis de ma jeunesse' et la série tv 'Albator 84') et autre adaptation de l'œuvre Matsumoto (Le film de 'Princesse Millenium').
Ces DA je ne les trouvaient pas forcément tous parfaits dans leurs esthétiques, mais ils avaient un charme et une poésie, qui a mes yeux, fait complètement défaut dans ces extraits.

De plus, ce film - sur le plan visuel - m'a tout l'air d'un gros pompage des blockbusters et des animés à succès, de ces trente dernière années...
Je retrouve pêle mêle des scènes à la : Star War ; Alien ; Seigneur des anneaux ; Pirate des caraïbe ; Harry Potters ; Crest of the stars ; Macross ; etc ... et je suis sur que j'en oublie.

Ex : les soldat ennemis et leur look à la stormtrooper ; Clio (Mimé) qui ressemble à une caricature de lamhirh (l’héroïne au oreilles d’Elfe de 'Crest of the stars' et 'Banner of the stars') ; Les armures des pirates qui ressemble celles des ennemis dans Macross ; Le vaisseau d'Albator qui n'est n'est plus qu'un croisement batard entre celui du '84' et le Gothlauth (le vaisseau de la mère de l'héroïne dans 'Crest of the stars')

Quand les producteurs et réalisateur adapte une oeuvre avec l'intention afficher "de la dépoussiérer", cela consiste bien souvent à faire un pot-pourrie de l'histoire original, avec des idées tirer des grand succès du moment, sans réellement se soucier si cela peut coller avec...  

J'ajouterai que, la dedans, Albator m'a l'air d'être une sacré ordure : dans les 12 premières minutes du film, son vaisseau atterrit à proximité d'une ville  style 'western' ; aussitôt des quidam se précipitent pour essayer de se faire engager ; qu'est-ce que fait l'équipage... et bien avec bénédiction du capitaine, il alignent les mecs sur le bord de la rampe d'accès (par l'ouverture on devine que le vaisseau est en vol, car le sol est flou); à chacun, ils demandent la raison pour laquelle il veux s'engager  et si la réponse ne leur plaisent pas, ils balancent le type dans le vide....
Certe, peut après ont vois l'un d'entre eux se relever, mais vu la hauteur d'ou il a l'air d'avoir chuté, cela me parait plus relever du miracle qu'il ne se soit briser la nuque...

                              -------------------------------------

Quand à l'OAV "Space pirate Captain Herlock : the endless odyssey".. le comportement du héros et de certain personnages pourtant présenté comme des gentils... m'a mis plus que mal à l'aise, avec:

- Un Albator qui envoi chier la reine des ruines, quand elle lui parle de sauvé l'humanité, alors qu'un peut plus tard, il écoutera avec respect les confession d'un salaud qui avait massacré 500 prisonnier!
- Le même; qui accepte de tuer un adolescent, en cas ou ce dernier n'accepterait pas de se réformer, pour devenir "adulte"!
- Un fils, qui accepte de son père, le fait que ce dernier ait commandité un assassinat contre son propre enfant!

+ quelque autres trucs qui m'on agacé :

- Albator me s'intéresse qu'à défendre une planète morte!
- Le même qui est assez bête (contrairement à ceux du 78 et 84), pour négliger toute prudence en acceptant un duel avec un vaisseau adverse, et laissant le choix du lieu à son adversaire, ce qui est aberrant, car un vrai tacticien, n'accepte jamais un combat basé sur le règle du jeux de l'adversaire.
- les Zombies et monstres, que j'ai trouvé plus grotesque, les un que les autres!
- Mausicaä, devenu une "bimbo" au lèvre gonflé!
- le coup des jouets d'Alfred, qui détruisent les mitrailleuses - un "gag" que je trouve complètement débile!
- les explications sur le big-bang... très très lourde, et tiré par les cheveux


Dernière édition par Vautour2b le Mer 23 Oct 2013 - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lamarmotte97



Messages : 631
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 49
Localisation : france

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Lun 14 Oct 2013 - 22:33

Oui!
c'est avec une certaine impatience que j'attends sa sortie!
Cela peut surprendre mais souvent les adaptations nous déçoivent, ici, dès le départ le film paraît plus sombre, Nausica est "craquante" !!!Shocked  et beaucoup de choses sont éloignées de notre série d'enfance mais justement, les images sont superbes avec les nouvelles techniques, c'est une "curiosité" à voir et je reste ouverte...
J'avoue que cela me tente énormément...il suffit juste d'y aller sans attendre que cela colle aux épisodes d'origine; de plus certains films valent par la qualité des images et les extraits m'ont mis l'eau à la bouche dans ce domaine...  
Revenir en haut Aller en bas
http://lamarmotte97.skyrock.com
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Mar 15 Oct 2013 - 6:26

kimi_san a écrit:

En toute honnêteté, s'il y a un seul film à voir et que je vous recommande vivement de voir en version originale (beaucoup de passages ont été censurés en VF et plusieurs scènes sont manquantes), c'est bien "L'Atlantis de ma jeunesse"(encore que la traduction soit imparfaite), préquelle de la série "Albator 84". Je pense que je posterai une petite critique à ce sujet quand j'aurai un moment ...

+ 100 ... à ce sujet je conseil le coffret 'collector' d'Albator 84, édité par Declic : il contient à la fois la série et le film en vf et vostfr, et il sont tout les deux en version intégrale, sans aucune coupure (générique ; écrans titre japonais et les écrans destiné au coupure publicitaire)

A noté que : quand on regarde le film en version française et que l'on arrive à un passage qui avait été censuré, et donc non doublé, et bien tous passe automatiquement en vostfr le temps de la scène, avant de revenir en vf ..( et il en est de même pour la série).
Ceci dit, comme Kimi, je conseil de préféré la vostfr, car, en plus d'être incomplète, la vf a énormément d'erreurs et d'incohérences (celles de la vf de Goldo sont vraiment très minime en comparaison) même si certaine voix sont excellentes (Daniel Gall double le soldat qui arrête Albator  au début du film)
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Mar 15 Oct 2013 - 9:31

Vautour2b a écrit:
+ 100 ... à ce sujet je conseil le coffret 'collector' d'Albator 84, édité par Declic : il contient à la fois la série et le film en vf et vostfr, et il sont tout les deux en version intégrale, sans aucune coupure (générique ; écrans titre japonais et les écrans destiné au coupure publicitaire)
=> J'ai longtemps hésité avant de l'acheter, mais je vais peut-être me laisser tenter. C'est toujours un "plus" que de pouvoir visionner la série en VOSTFR. A ce propos, est-ce que tu peux désactiver les "eye-catches" pendant le visionnage ou tu dois faire avec ?

Vautour2b a écrit:
A noté que : quand on regarde le film en version française et que l'on arrive à un passage qui avait été censuré, et donc non doublé, et bien tous passe automatiquement en vostfr le temps de la scène, avant de revenir en vf ..( et il en est de même pour la série).
=> C'est exactement ce qui a été fait aussi sur le coffret collector de "Cobra" (édité lui aussi par Déclic). Je préfère avoir ça plutôt qu'un doublage à la qualité douteuse et qui tranche singulièrement avec le reste de l'épisode ...

Vautour2b a écrit:
Ceci dit, comme Kimi, je conseil de préféré la vostfr, car, en plus d'être incomplète, la vf a énormément d'erreurs et d'incohérences (celles de la vf de Goldo sont vraiment très minime en comparaison) même si certaine voix sont excellentes (Daniel Gall double le soldat qui arrête Albator  au début du film)
=> Si je me rappelle bien, il n'y en a pas autant que ça. Je vais me revoir les deux versions dans la semaine et faire un article détaillé à ce sujet.

J'en profite justement pour rebondir sur le doublage qui, comme la série qui suit ("Mugen Kido SSX" / "Albator 84") n'est pas des plus réussis, contrairement à ce qui a été fait sur "Goldorak". Si les personnages d'Albator (François Leccia), Alfred (Jacques Balutin), Maya (Catherine Lafond), Nausica (Claude Chantal), Zeda (Pierre Trabaud° bénéficient d'un seul et unique interprète, ce n'est le cas ni pour Emeraldas, ni pour Mima, ni pour Zoll (pourtant doublé par Daniel Gall au début du récit).

Pour la série, la palme du doublage revient néanmoins à Monsieur Zon dont la voix change à plusieurs reprises en fonction des épisodes (et même parfois dans un seul épisode).

De ce point de vue, même si les "souvenirs d'enfance" sont bien là, je ne peux que conseiller de regarder la série en VOSTFR ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8484
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Mar 15 Oct 2013 - 13:08

Citation :
"eye-catches"
De quoi s'agit il ? Question 
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san



Messages : 1868
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 42
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Mar 15 Oct 2013 - 13:56

Pour reprendre l'article sur Wikipedia :

Un eyecatch est une courte scène ou une illustration figée utilisée au début et à la fin d'une coupure publicitaire dans un programme japonais, plus particulièrement les anime et les tokusatsu télévisuels. Typiques de ces genres, ils apparaissent en Europe en plein milieu des épisodes, n'étant pas coupés, et constituent une sorte de pause préservant le suspense, par exemple. Ils sont considérés comme faisant partie intégrante du programme, et durent entre 2 et 5 secondes. Ils peuvent varier d'un épisode à l'autre, et être assez élaborés pour retenir l'attention du spectateur, lui donner des visions inhabituelles des personnages, ou tout simplement lui rappeler quelle anime il regarde.

Il me semble que, dans le cadre de la série "Albator 84" / "Mugen Kido SSX", l'eyecatch représente Albator avec le logo de la série sur un fond musical.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8484
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Mar 15 Oct 2013 - 19:48

Ah oui, j'en ai vu sur Mangas ! Au milieu d'un épisode, il y a une image fixe !

Tandis que pour Goldo, l'écran devient noir pendant moins d'une seconde !
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Mar 15 Oct 2013 - 20:21

kimi_san a écrit:
Vautour2b a écrit:
+ 100 ... à ce sujet je conseil le coffret 'collector' d'Albator 84, édité par Declic : il contient à la fois la série et le film en vf et vostfr, et il sont tout les deux en version intégrale, sans aucune coupure (générique ; écrans titre japonais et les écrans destiné au coupure publicitaire)
=> J'ai longtemps hésité avant de l'acheter, mais je vais peut-être me laisser tenter. C'est toujours un "plus" que de pouvoir visionner la série en VOSTFR. A ce propos, est-ce que tu peux désactiver les "eye-catches" pendant le visionnage ou tu dois faire avec ?
Non il ne sont pas désactivables ... mais il n'y en a qu'un seul par épisode, et ils sont plutôt jolie avec Albator se retourne en faisant voler sa cape.

A noter pour ceux habite Paris ou se proche banlieue, qu'il est possible de trouver ce coffret 'collector' pour 19 euros à la boutique Manga Story, 13 rue Voltaire, dans le 11ème  ...(à la fnac et en grande surface, il monte facilement à plus de 30 euros)

Edit: ont peut aussi y trouver pour 9 euros, le dvd du premier film de Galaxy Express.

http://www.declic-collection.fr/dc/index.php?script=produit_dvd&ref=5077&tag=259&gclid=CN2qh9y6mboCFdQPtAodXgUAzA


kimi_san a écrit:
Vautour2b a écrit:
Ceci dit, comme Kimi, je conseil de préféré la vostfr, car, en plus d'être incomplète, la vf a énormément d'erreurs et d'incohérences (celles de la vf de Goldo sont vraiment très minime en comparaison) même si certaine voix sont excellentes (Daniel Gall double le soldat qui arrête Albator  au début du film)
=> Si je me rappelle bien, il n'y en a pas autant que ça. Je vais me revoir les deux versions dans la semaine et faire un article détaillé à ce sujet.
Pour la série je suis d'accord, mais pas pour le film... dans lequel elles sont tout de même énorme.

Ex : Dans la toute première scène, avec l’ancêtre moustachu d'Albator au commande d'un biplan ; dans la VO, on entend la voix off du personnage qui se présente lui-même ; dans la VF, c'est Albator qui parle et qui présente le pilote comme étant son père - alors qu'il ont mille ans d'écart.... plus loin, la VF donne au sujet de la perte de carburant une version très différente de la VO ; dans la VO c'est le pilote lui même qui se déleste d'une partie de son carburant pour alléger l'avion ; dans la VF cela devient une fuite accidentelle qui causera sa perte... ce qui est une pure invention : dans la VO, à aucun moment il n'est dit que lancêtre à 'disparut à jamais' en essayant de traverser la montagne... bien au contraire, tout dans la VO laisse sous-entendre que cet épisode, l'ancêtre lui-même l'a raconté dans un bouquin....

kimi_san a écrit:
J'en profite justement pour rebondir sur le doublage qui, comme la série qui suit ("Mugen Kido SSX" / "Albator 84") n'est pas des plus réussis, contrairement à ce qui a été fait sur "Goldorak". Si les personnages d'Albator (François Leccia), Alfred (Jacques Balutin), Maya (Catherine Lafond), Nausica (Claude Chantal), Zeda (Pierre Trabaud° bénéficient d'un seul et unique interprète, ce n'est le cas ni pour Emeraldas, ni pour Mima, ni pour Zoll (pourtant doublé par Daniel Gall au début du récit).

Pour la série, la palme du doublage revient néanmoins à Monsieur Zon dont la voix change à plusieurs reprises en fonction des épisodes (et même parfois dans un seul épisode).

De ce point de vue, même si les "souvenirs d'enfance" sont bien là, je ne peux que conseiller de regarder la série en VOSTFR ...
Tout à fait.. le doublage Français d'Albator 84, malgré la qualité de certains comédiens et comédiennes, c'est plutôt folklorique.

A propos de doublage , et puisqu’on parle à la fois de Goldorak et d'Albator saviez-vous que Phénicia et Eméraldas, en plus d'avoir en commun d'êtres des pilotes de vaisseaux et des princesse guerrières, ont aussi  l'originalité d'avoir eux deux doubleuses Française en commun :

1) Claude Chantal, qui a prêté sa voix à Emeraldas dans les épisodes 30 et 31 d'Albator 78, et a été la première voix de Phénicia (ep.49 à 52).
2) Catherine Lafond, qui a doublée Emeraldas dans Albator 84 et a été la seconde voix de Phénicia (ep.53 à 74).

(Catherine Lafond a aussi été la voix de Jasmine, l'espionne Sylvidre qui tombera amoureuse du capitaine Albator)
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Jeu 24 Oct 2013 - 6:58

Les 12 premières minutes du film :

http://www.youtube.com/watch?v=of2rx2jwHTA
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8484
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Jeu 24 Oct 2013 - 7:50

Merci ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
hikaru



Messages : 4600
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 43
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Jeu 24 Oct 2013 - 9:39

Merci Vautour2b pour cette extrait. Mais à vrai dire, je ne sais pas en penser ! Question 

L'on retrouve bien les personnages d'Albator, mais ils sont si différents.
Toutefois, j'ai bien aimé la façon dont le Capitaine a fait arraisonner l'autre vaisseau, tout en douceur comme toujours !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä



Messages : 8484
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 49
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Jeu 24 Oct 2013 - 13:40

Je reste sur ma première impression, je ne pense pas aller voir ce film ! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08



Messages : 9329
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Jeu 24 Oct 2013 - 14:06

merci:D 
Revenir en haut Aller en bas
Vautour2b



Messages : 448
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 47
Localisation : Gif sur Yvette (91)

MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Jeu 24 Oct 2013 - 19:17

Gurendaizä a écrit:
Je reste sur ma première impression, je ne pense pas  aller voir ce film ! lol! 
+ 1000

A propos d'Albator, depuis cette semaine, il y a une exposition sur les 60 ans de carrière de son 'papa'

http://www.albatorssx.com/forum/viewtopic.php?t=1545
http://www.espacejapon.com/fr/le_monde_de_leiji_matsumoto

Quelque image de l'expo ici :

http://blog.livedoor.jp/leiji_site/archives/2013-10.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albator, le corsaire de l'espace : le film.   Aujourd'hui à 23:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Albator, le corsaire de l'espace : le film.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Albator le corsaire de l'espace:
» Albator, le corsaire de l'espace : le film.
» Albator 78 / Albator, le corsaire de l'espace / Uchûkaizoku Captain Herlock : la série.
» Albator, Corsaire de l'Espace : Edition Limitée et Numérotée 30/04/14
» Albator, le corsaire de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : C'est vous ! :: Espace détente ...-
Sauter vers: