Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeMer 11 Fév 2015 - 8:53

lol! lol! lol! dans l'ovt d'Alcor (il va faire la tête, là Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeMer 11 Fév 2015 - 8:56

venusia45 a écrit:
lol! lol! lol! dans l'ovt d'Alcor (il va faire la tête, là Laughing )

J'imagine sa tête. Shocked Shocked Shocked lol!
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

homnorak

Messages : 3348
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeMer 11 Fév 2015 - 9:02

Gurendaizä a écrit:
Moi c'est un épisode que je n'ai jamais vraiment aimé (certainement à cause du nom de Cénuvia) mais grâce à ce chapitre je le vois d'un nouveau jour !!!!

cheers cheers cheers cheers

J'ai commencé à l'apprécier avec la VO.

Merci pour ce nouveau chapitre. Actarus qui tente de se dévoiler un peu, qui ose dire ce qu'il ressent un peu...

Tu as bien fait de faire quelque chose sur cet épisode car il est tout en émotion et en effet, il est là pour faire le parallèle avec l'histoire d'Actarus. Je trouve qu'on comprend un peu mieux certaines de ses réactions
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeMer 11 Fév 2015 - 9:14

homnorak a écrit:
J'ai commencé à l'apprécier avec la VO.

Merci pour ce nouveau chapitre. Actarus qui tente de se dévoiler un peu, qui ose dire ce qu'il ressent un peu...

Tu as bien fait de faire quelque chose sur cet épisode car il est tout en émotion et en effet, il est là pour faire le parallèle avec l'histoire d'Actarus. Je trouve qu'on comprend un peu mieux certaines de ses réactions

C'est vrai qu'avec la VO, même si elle est proche de la VF, on ressent parfois les choses différemment.

J'avoue que j'ai longtemps hésité avant de me lancer sur cette épisode, mais certaines images, certaines réaction d'Actarus m'ont donné envie d'essayer. Et puis, je ne vais pas tout raconter, mais pour la suite j'avais besoin qu'Actarus commence à s'ouvrir un peu. Wink

Merci beaucoup Homnorak.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10793
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeMer 11 Fév 2015 - 19:14

Eh bien tu as bien réussi !!!! cheers cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 20914310
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeMer 11 Fév 2015 - 19:23

Gurendaizä a écrit:
Eh bien tu as bien réussi !!!! cheers cheers cheers cheers

C'est très gentil, merci Gurendaizä. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 17:19

Voilà un petit peu de lecture pour finir ce week-end.  Very Happy
Cette histoire se rapporte à l'épisode 21 de Goldorak "Les continents submergés".

Petite précision, j'ai mélangé la VO et la VF qui sur cette épisode diverge un peu.  Embarassed  

Bon dimanche et bonne lecture à tous.



Chapitre 34 :


Ce matin-là, les températures étaient particulièrement froides. L’hiver avait encore bien du mal à laisser sa place au printemps. Pour autant cela n’avait pas empêché Actarus de sortir certains chevaux pour les brosser dehors. Quoi qu’en disait mon père, je le trouvais vraiment courageux de travailler à l’extérieur par un temps pareil.

En entrant dans l’écurie avec Mizar, je me rendis compte de suite que quelque chose n’allait pas. L’un des chevaux poussait d’horribles gémissements. Affolée, je me dirigeai hâtivement vers la source de ces plaintes. C’était Tara.

***

Cette jeune et jolie jument de couleur marron avait une histoire très singulière puisque sa mère n’avait malheureusement pas survécu au poulinage.  Alors, pour lui sauver la vie, Actarus l’avait élevée et nourrie lui-même, passant de nombreuses nuits à dormir dans l’écurie pour prendre soin d’elle et lui donner le biberon.

De ce fait, il existait un lien très particulier entre eux. À n’en pas douter, Actarus éprouvait une forte empathie pour cette jeune jument orpheline, il se sentait responsable d’elle et celle-ci lui était infiniment attachée et reconnaissante.

***
En la découvrant dans cet état, allongée par terre et brulante de fièvre, je savais déjà qu’Actarus en serait très affecté.

    - Mizar, va prévenir Actarus. Vite !

De suite, Mizar sortit en trombe de l’écurie.

    - Actarus ! Viens vite, alerte. Tara va mal.*
    - Quoi ? Tara ?*

Suivit d’Alcor et de Mizar, Actarus arriva précipitamment près de moi. Ces yeux étaient  remplis d’une grande inquiétude qui en disait long sur l’attachement qui le liait à cette pauvre bête. Aussitôt, il se laissa tomber à genoux devant Tara, lui prit la tête et commença à la caresser tout en lui parlant avec beaucoup de douceur.

    - Tara, qu’est-ce qui t’arrive ? Ça ne va pas…Elle a une fièvre épouvantable. Alcor, demande à Riguel de venir tout de suite*, le somma-t-il sans même le regarder.
    - D’accord !*
    - Ah, sage ma belle, du calme ! Ne bouge pas, on va te soigner, rassure-toi. Riguel arrive.*

***

Les chevaux ne sont peut-être que des bêtes aux yeux de certains, mais pour nous ils font partie intégrante de notre vie, de notre famille. Dès ma plus tendre enfance, mon père m’avait appris à toujours les traiter avec amour et respect. Selon lui, c’était la meilleure façon de les apprivoiser et de se faire accepter d’eux. Alors à chaque fois que nous avions la chance de voir un poulain naître, nous nous en réjouissions, et au contraire, lorsqu’un malheur frappait l’un d’eux, nous en étions tous profondément attristés.

Voir Tara aussi souffrante et  Actarus tellement inquiet me serra le cœur. Nous savions parfaitement tous les deux qu’elle ne survivrait pas longtemps si nous ne faisions pas baisser sa température. Et l’idée qu’elle puisse mourir nous était insupportable.

***

    - Ah ah, c’est bien ce que je craignais. Cette malheureuse bête a attrapé une pneumonie*, le verdict de mon père fut sans appel.
    - Quoi ? Une pneumonie ?* s’écria Actarus avec effroi.
    - Si on ne fait rien, elle va mourir. Il lui faudrait une injection de pénicilline mais hélas je suis à court.*
    - Riguel, je pars en acheter en ville*, proposa immédiatement Actarus.
    - Merci. Je compte sur toi.*
    - Restez tous à côté d’elle, le temps que je revienne.*
    - On ne bougera pas !*
    - Actarus ! Fais vite, je t’en prie*, le priai-je alors qu’il s’éloignait déjà.

***

Cela faisait de longues, de très longues minutes qu’Actarus était parti. Mon père passait son temps à faire les cent pas, allant et venant inlassablement. Sortant quelques minutes dehors avant de revenir aussitôt en direction du box de Tara, guettant le moindre bruit, surveillant la moindre lumière qui l’avertirait du retour d’Actarus et de son précieux chargement. Je l’entendais maugréer et même parfois maudire Actarus d’être aussi long.

    - Bon sang, mais qu’est-ce qu’il fait ? Grrr… Ce n’est pas possible d’être aussi lent !... Oh ! Là là ! La ville est juste à côté, il ne faut pas trois heures pour s’y rendre, tout de même !... Comment ai-je pu faire confiance à ce bon à rien ? Si Tara meurt par sa faute je le pendrais haut et court ! Ça lui apprendra !...

Je savais qu’il disait tout ça sous le coup de la colère et de l’angoisse, mais cela me faisait tout de même mal au cœur de voir mon père traitait celui que j’aimais avec si peu d’égard. D’autant plus que j’étais persuadée qu’il faisait son maximum pour aller le plus vite possible, sachant qu’une portion de la route devait certainement être enneigée et glissante.

Malgré tout, comme lui je trouvais l’attente vraiment interminable, vraiment insupportable. Les secondes me paraissaient des minutes et les minutes, des heures. Être là, à genou, devant Tara sans pouvoir la soigner. L’entendre hennir continuellement. Se sentir totalement impuissante. Ne savoir que faire d’autre que de la caresser et de lui parler doucement pour essayer de la rassurer. Eviter qu’elle ne s’agite de trop, pour ne pas que la température ne grimpe encore. C’était … c’était vraiment horrible. Et je priai pour qu’enfin Actarus arrive sain et sauf avec la pénicilline.  

    - Qu’est-ce qu’il fabrique ! Mais qu’est-ce qu’il fabrique ! Actarus  n’est toujours pas là ! Mais Qu’est-ce qu’il fiche ? ronchonna mon père complètement désemparé.
    - Papa ! Tara est en train de mourir*, s’alarma Mizar.
    - Quoi ?*
    - Il faut faire quelque chose et vite !*
    - Mizar, tais-toi ! Ne répète donc pas toujours la même chose ! Tu me l’as dit 5 fois, déjà !*
    - Non, pas 5 fois, 6 fois*, le reprit-il.
    - Ah mais oui, ça fait bien 6 fois. Eh, tais-toi, petit crétin et retourne tout de suite avec les autres ! Idiot ! Ça n’a aucune importance ! Je ne peux rien faire tant qu’Actarus ne m’aura pas apporté le médicament.*

Tara commençait à avoir des convulsions, elle hennissait toute sa douleur et ces plaintes emplissaient tout l’espace. Même si j’essayais de rester calme, j’étais tout aussi effrayée que les autres. Et entendre mon père et Mizar se quereller ainsi, n’était pas fait pour nous apaiser. Alors, afin de rassurer Tara, mais aussi de tranquilliser un peu tout le monde, moi y compris, je lui murmurais de douces paroles d’encouragement.
 
    - Fais un effort, ma belle. Actarus ne va plus tarder. Courage !*

***

Comme si la situation n’était pas suffisamment stressante comme ça, soudain l’attente fut interrompit par le « bip bip » de la montre d’Acor. Tous les regards  se focalisèrent alors dans sa direction. Allions-nous avoir enfin des nouvelles d’Actarus ?

Sans hésiter, Alcor appuya sur le petit bouton placé sur le côté afin d’ouvrir le communicateur. Immobile et avec le cœur palpitant, nous espérions tous tellement que ce petit appareil nous apporterait la nouvelle tant désirée, celle qu’Actarus était sur le point d’arriver.

    - Alcor ! Alcor ! Répond-moi ! C’est urgent ! Alcor !

Quelle ne fût pas notre surprise à tous d’entendre la voix du Professeur ? Pourquoi était-ce lui qui nous appelait ? Etait-il arrivé quelque chose à Actarus ? Je sentis ma respiration s’accélérer et mon cœur s’affoler. Je ne voulais pas y croire ! Non, pas ça !

    - Oui Professeur, je suis là ? Que se passe-t-il ? Je suis au ranch, Tara est malade et …
    - Je suis désolé de t’interrompre Alcor, mais c’est l’état d’urgence ici. Il faut que tu rentres au Centre et que tu décolles immédiatement.
    - Entendu Professeur ! J’arrive tout de suite !

Le regard triste et chargé d’une grande inquiétude, après avoir jeté un dernier coup d’œil vers Tara, Alcor partit sans un mot. La voix ferme et empressée du Professeur nous en avait dit suffisamment sur l’importance de la situation. Alcor devait partir. Nous étions certainement attaqués par les forces de Véga.

***

Quelque temps après le départ d’Alcor, la situation devint si oppressante que je ressentis le besoin de prendre l’air, je ne supportai plus d’entendre les gémissements de cette pauvre bête et de me sentir aussi inutile. Alors, je décidai de retourner quelques instants à la maison. J’en profitai pour boire une bonne tasse de thé bien chaud afin de me détendre un peu.

Mais ce répit fut de courte durée car un bruit de sonnerie me surprit dans mes sombres pensées. Je sursautai et en renversai ma tasse sur la table avant de me rendre compte qu’il s’agissait du téléphone. Aussitôt, je me levai et courus précipitamment en direction du salon. Le souffle court et le cœur battant, je collai le combiné à mon oreille. Espérant. Espérant qu’il s’agisse enfin d’une bonne nouvelle. Alors d’une voix faible et étranglée, j’engageai la communication « Allo, ici Vénusia Riguel ».

Je reconnus de suite la voix empressée de mon interlocuteur qui contrastai tellement avec la mienne et l’écoutai avec attention sans oser l’interrompre. Mais au fur et à mesure qu’il parlait, le peu d’espoir qui me restait de sauver Tara fondait comme neige au soleil.

Adossée contre le mur, je sentais mes forces m’abandonner. Mes jambes n’avaient même plus la force de me porter. Je me sentais défaillir. Alors que mon interlocuteur avait fini ces explications, je raccrochai sans même avoir prononcé le moindre mot, avant de me laisser choir sur le canapé qui se trouvait non loin.

« Non ! Non ! Ce n’était pas possible ! Tout cela n’était qu’un cauchemar. Un horrible cauchemar ! »

Quelques larmes de découragement se mirent à couler sur mon visage. Il n’y avait plus d’espoir. Plus aucun. Sans Actarus, sans médicament, Tara allait mourir. C’était inévitable.


« Actarus pourquoi ? Pourquoi l’abandonnes-tu ? Elle comptait sur toi ! Nous comptions sur toi ! Je croyais en toi. Quelle tâche si importante pouvait t’accaparer au point de ne pas pouvoir sauver Tara ? Pourquoi ne pas avoir pris le temps de revenir au ranch pour nous apporter ce médicament avant de retourner au Centre ? Comment pourrais-je te le pardonner si elle … ? Non !!! »

À suivre…


(*) Extrait de la transcription d'Homnorak de l'épisode 21 "Les continents submergés" (VF) / "Combat décisif sous l’aurore boréale" (VO).


Dernière édition par hikaru le Dim 1 Mar 2015 - 22:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

anterak 08

Messages : 11902
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 52

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 17:24

merci hikaru c'est bien de penser au animaux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

homnorak

Messages : 3348
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 17:29

Très bonne interprétation de cet épisode. Contente que tu aies repris la VO en ce qui concerne le lien important entre Tara et Actarus.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 17:32

anterak 08 a écrit:
merci hikaru c'est bien de penser au animaux Very Happy

Ils font partie intégrante de ce DA, au même titre que la nature et les hommes, du moins à mon avis.Very Happy

Merci Anterak.
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

anterak 08

Messages : 11902
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 52

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 17:35

je suis bien d'accord même Mizar fait la leçon a son père a ce sujet dans l’épisode les ailes de la mort
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 17:39

homnorak a écrit:
Très bonne interprétation de cet épisode.

Merci beaucoup Homnorak.  Embarassed


homnorak a écrit:
Contente que tu aies repris la VO en ce qui concerne le lien important entre Tara et Actarus.

Oui, la VO m'inspirait plus que la VF.  Very Happy
Toutefois, j'ai préféré garder le nom de la VF, c'est à dire Tara plutôt que Taro comme dans la VO, car personnellement cela me rappelle plus de souvenirs. Wink
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 19:28

merci Hikaru ! C'est un épisode que j'apprécie beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 21:29

venusia45 a écrit:
merci Hikaru ! C'est un épisode que j'apprécie beaucoup !

Merci Vénusia45. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 23:21

C'est vrai que c'est un épisode qui met en relief le lien d'Actarus avec les bêtes du ranch. Je trouve juste dommage que le médicament en VF ne porte pas le nom qu'on voit sur l'emballage. En plus Procyon promet de s'occuper du cheval mais on ne le voit pas vraiment le faire scratch .

Merci Hikaru pour cet épisode qu'on vit encore avec notre chère Vénusia. I love you

Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeLun 2 Mar 2015 - 6:52

Oscar1965 a écrit:
Je trouve juste dommage que le médicament  en VF ne porte pas le nom qu'on voit sur l'emballage.

Oui, moi aussi j'ai toujours trouvé cela bizarre et un peu idiot.  confused


Oscar1965 a écrit:
En plus Procyon promet de s'occuper du cheval mais on ne le voit pas vraiment le faire scratch .

Figure-toi que c'est aussi une remarque que je me suis faite. Mais en VO le Professeur dit seulement à Actarus " Je vais parler avec Danbei.", d'où le coup de téléphone qu'il passe à Vénusia pour expliquer la situation.  Wink

Oscar1965 a écrit:
Merci Hikaru pour cet épisode qu'on vit encore avec notre chère Vénusia. I love you

Merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10793
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeLun 2 Mar 2015 - 19:18

Citation :
Figure-toi que c'est aussi une remarque que je me suis faite. Mais en VO le Professeur dit seulement à Actarus " Je vais parler avec Danbei.", d'où le coup de téléphone qu'il passe à Vénusia pour expliquer la situation. Wink

En effet c'est plus logique ! lol!

Edit : J'aime beaucoup cette idée de "revisiter" les épisodes selon Vénusia !

Mais quelle est donc cette mission plus importante que de soigner Tara ???? Wink

Encore un magnifique début d'épisode !!!! cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 20914310
Revenir en haut Aller en bas
kotakinab

kotakinab

Messages : 378
Date d'inscription : 01/10/2013
Age : 54
Localisation : France

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeLun 2 Mar 2015 - 20:59

hikaru a écrit:
anterak 08 a écrit:
merci hikaru c'est bien de penser au animaux Very Happy

Ils font partie intégrante de ce DA, au même titre que la nature et les hommes, du moins à mon avis.Very Happy

Merci Anterak.

Tout à fait d'accord avec toi Hikaru. C'est d'ailleurs une des choses que j'avais le plus appréciées dans le DA lors de sa première diffusion en 1978 : le respect de toute forme de vie.
Merci de revisiter cet épisode que j'aime beaucoup moi aussi ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeLun 2 Mar 2015 - 21:16

Gurendaizä a écrit:
En effet c'est plus logique ! lol!

Il est logique en effet que la VO colle mieux aux images.


Gurendaizä a écrit:
Mais quelle est donc cette mission plus importante que de soigner Tara ???? Wink

Ça Vénusia ne le saura malheureusement pas.  No  


Gurendaizä a écrit:
Edit : J'aime beaucoup cette idée de "revisiter" les épisodes selon Vénusia !

Encore un magnifique début d'épisode !!!! cheers cheers cheers

Merci Gurendaizä.
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeLun 2 Mar 2015 - 21:27

kotakinab a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi Hikaru. C'est d'ailleurs une des choses que j'avais le plus appréciées dans le DA lors de sa première diffusion en 1978 : le respect de toute forme de vie.

Oui, c'est tout à fait ça. Very Happy

kotakinab a écrit:
Merci de revisiter cet épisode que j'aime beaucoup moi aussi ! cheers

Je t'en prie et merci à toi aussi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 8 Mar 2015 - 21:52

Bonsoir, voilà la fin de l'épisode 21.
Bonne lecture à tous. Very Happy


Chapitre 35 :


Complètement abattue, je retournai à l’écurie.

Espérant tout de même faire bonne figure devant Mizar, j’essuyai mes yeux rougis par les larmes et inspirai plusieurs bouffées d’air frais.

Comment pouvais-je leur annoncer qu’il n’y avait plus aucun espoir pour cette pauvre Tara ?

***

Doucement, mais le cœur lourd, je leur expliquai ce que le Professeur m’avait dit.  

    - Quoi ! Un travail urgent pour Actarus ? Il a dû partir ?*
    - Oui, le professeur a téléphoné, il vient de l’envoyer en mission spéciale. Que va-t-on faire, papa ?*
    - Mais on ne peut compter sur personne dans ce ranch ? Alcor est allé se balader avec son OVT* et maintenant … maintenant c’est Actarus qui disparait, hurla-t-il.
    - Tara !* nous prononçâmes tous d’une même voix alors qu’elle hennissait de douleur.

Instinctivement, je m’agenouillai tout près d’elle et l’étreignis avec empressement pour qu’elle se calme.

    - Oh, ne meurs pas, je t’en prie. Il faut tenir le coup. Calme ma belle ! Sois sage ! Tara, tiens bon !* Non, non, c’est impossible ! Pourquoi ? Pourquoi Actarus la laisse mourir*. Comment peut-il faire ça ?
    - Ne pleure pas Vénusia ! Ne pleure pas ! Il reste une chance. Je vais lui poser une perfusion, cela la calmera un peu. Il faut la maintenir en vie jusqu’au retour d’Actarus.
    - Fais ce que tu veux ! dis-je complètement exaspérée.*
    - Mais pourquoi tu te mets en colère après moi ! Je n’y suis pour rien ! Oh, dès que ce satané Actarus revient, je le pends !*

Complètement désespéré, mon père s’en alla. Sans doute, allait-il chercher la perfusion ! Après un temps qui me parut interminable, il revint enfin.

    - Maintiens la bien Vénusia, il ne faut surtout pas qu’elle bouge.
    - Oui, bien sûr ! Là, doucement ma belle, ça va aller ! Sois courageuse ! C’est pour ton bien ! lui dis-je pour la rassurer alors que j’observais chaque geste de mon père.
    - Voilà, c’est bon comme ça ! Maintenant veille bien sur elle et fait en sorte que tout ça reste bien en place. Il faut absolument qu’elle se réhydrate, ses muqueuses sont beaucoup trop rouges, ce n’est pas normal, me recommanda-t-il avant de s’éloigner.
    - Papa ! Mais où est-ce que tu vas ?
    - Puisqu’on ignore combien de temps MONSIEUR Actarus sera absent, je vais aller le chercher moi-même ce médicament ! Prenez bien soin d’elle, je fais au plus vite !

***

Assise à côté de Tara, je guettai la solution contenue dans la poche de perfusion suivre le tube et se déverser goutte à goutte dans le sang de Tara. Pour l’instant, c’était notre seul espoir de la maintenir en vie.

Régulièrement, comme une maman poserait sa main sur le front de son enfant malade, je caressai ses oreilles pour estimer l’évolution de sa température comme me l’avait appris mon père. Même si ce n’était pas le moyen le plus précis de le faire, cela me permettait au moins de constater avec angoisse qu’elles étaient toujours beaucoup trop chaudes. Seul point positif, la fièvre ne semblait pas avoir augmentée depuis les fois précédentes.

Contentieusement, je maintenais la perfusion en place et essuyais les gouttes de transpiration qui ruisselaient sur sa peau pour éviter qu’elle n’attrape froid. Quant à ses muqueuses, elles étaient un peu moins rouges que tout à l’heure, mais rien de bien significatif. Sans l’antibiotique, elle ne pourrait pas guérir, c’était une évidence.

J’étais profondément triste et déçue par le comportement d’Actarus. Et je ne m’expliquais toujours pas son attitude. Comment avait-il pu partir en mission sans se soucier de la survie de cette jument pour laquelle il avait déjà tant fait ? Ce n’était pas compréhensible, cela ne lui ressemblait pas.

    - Tu ne dois pas mourir, Tara. Courage !* dis-je d’une voix lasse et affligée.

***

Subitement, la voix de Mizar me tira de mes pensées. Je regardai autour de moi, mais ne le vis pas. Je compris alors qu’il était à l’extérieur de l’écurie. Mais à qui pouvait-il bien parler étant donné que tout le monde était parti ? Soudain, j’entendis la voix de notre père. Mon père ? Mais que faisait-il déjà là ? Même si j’avais un peu perdu la notion du temps, j’avais vraiment du mal à croire qu’il soit déjà de retour de la ville avec le médicament, en si peu de temps.

    - Papa, tu as le médicament ?* lui demanda Mizar.
    - Malheureusement non, une avalanche bloque la route.*
    - Ah, c’est trop de malchance ! Tara va mourir !*
    - Tenez ! Voilà la pénicilline !* s’écria une voix que je reconnus tout de suite.

« Actarus ! Actarus est revenu ! Et il a le médicament !» pensai-je tout en esquissant un large sourire.

Je ne savais pas si cela était dû à la fatigue et à l’angoisse de cette journée, ou tout simplement à la joie d’avoir enfin le médicament, mais subitement de petites larmes se mirent  à couler le long de mes joues.

« Tara allait être sauvée ! Actarus ne l’avait pas complètement abandonnée ! »

J’en étais tellement soulagée.

    - Vite prenez-là !* ajouta Actarus tout essoufflé.
    - Actarus ! Qu’est-ce que tu as ?*
    - Ne t’occupe pas de moi. Prends vite le médicament.*
    - On parlera de tout cela plus tard. Viens Mizar, dépêchons-nous.*
    - Tara !*

Mon père entra en trombe et se mit immédiatement au travail. Alors qu’il préparait l’injection à côté de moi, je vis Actarus se trainer péniblement jusqu’à l’embrasure de la porte où il se laissa glisser contre le mur.

Ces grands yeux bleus reflétaient toute son inquiétude face à cette situation. Je présumais qu’il avait fait son maximum pour remplir le plus vite possible la mission que son père lui avait confiée, afin d’aller chercher le médicament dans les meilleurs délais. Et je lui en étais vraiment très reconnaissante. Mais, je désirais aussi que pour une fois, il se rende compte de ma déception, qu’il sache que je lui en voulais d’être parti sans avoir tenu sa promesse avant.

Pendant un bref instant, son regard croisa le mien. Je souhaitais qu’il y lise toute mon exaspération et mon incompréhension vis-à-vis de son comportement. Je voulais qu’il se sente coupable. Non, ce n’est pas exactement le mot, je dirai plutôt fautif. Oui, c’est ça. Responsable de nous avoir laissé tomber, d’avoir abandonné Tara. Étions-nous donc si peu important à ces yeux ?

Pour toute réponse, Actarus baissa les yeux vers le sol, il semblait incapable de soutenir mon regard plus longtemps. À n’en pas douter, il avait compris mon ressentiment.

***

Alors que mon père me demanda de l’aider afin de maintenir fermement Tara pour pouvoir lui faire la piqure de pénicilline qui allait la sauver, le Professeur et Alcor arrivèrent. Ils se dirigèrent aussitôt vers Actarus.

    - Actarus, est-ce que ça va ? lui demanda immédiatement le Professeur.
    - Oui, je suis épuisé, mais l’essentiel c’est que Tara ait le médicament.
    - Pourquoi restes-tu ici ? le questionna Alcor.
    - Alcor a raison, tu devrais aller te reposer après … enfin après tout ce qui s’est passé aujourd’hui, bredouilla le Professeur d’une voix un peu hésitante.
    - Non, il en est hors de question, temps que Tara n’est pas sauvée, je reste ici, répliqua fermement Actarus tout en me fixant dans les yeux.
    - Bien, je comprends, je n’essayerai pas de t’en dissuader, mais tu devrais tout de même te reposer un peu, au moins le temps que le médicament fasse son effet. Tu es à bout de force, proposa le Professeur avec toute la bienveillance d’un père.
    - Ton père a raison, ne fait pas ta tête de mule et accepte de te reposer un peu.
    - Pour cette fois, je n’ai pas la force de me battre Alcor, alors je veux bien, répondit-il avec un petit sourire sur les lèvres.
    - Bien ! Alors donne-moi ta main vieux frère, c’est à mon tour de t’aider.
    - Merci beaucoup Alcor.

Actarus lui tendit la main. Alcor l’aida à se relever et le soutint. Ensemble, ils se dirigèrent vers nous, vers le box de Tara.

***

Inconsciemment, je me mis à repasser toute leur conversation dans ma tête, essayant de comprendre les sous-entendus, car j’étais certaine qu’il y avait des sous-entendus.

Que voulait dire le « après tout ce qui s’est passé aujourd’hui » ? Parlait-il de Tara ou d’autre chose ? Une intuition me disait qu’il s’agissait d’autre chose d’une très  grande importance et qui pouvait peut-être expliquer qu’Actarus soit parti si soudainement malgré l’urgence de la situation. Qu’est-ce que cela pouvait-être ? Ce n’est pas comme si c’était lui qui protégeait la Terre après tout !

« Tu es à bout de force », qu’avait-il fait de si éreintant pour être aussi fatigué ? C’était incompréhensible ! Lui qui d’ordinaire était si résistant à l’exercice physique lorsqu’il travaillait au ranch.

« Pour cette fois, je n’ai pas la force de me battre Alcor », « me battre », ce mot et le petit sourire d’Actarus me firent un drôle d’effet que je ne m’expliquais pas.

« C’est à mon tour de t’aider », cette dernière phrase me laissa dubitative. Que devais-je comprendre ?

***

    - Est-ce que ça va ici ?
    - Oui, merci pour ton aide Alcor.

La voix d’Alcor me coupa dans mes réflexions et me força à reprendre contact avec la réalité.
Actarus était assis juste à côté de Tara. Il paraissait vraiment éreinté et ces yeux cillaient régulièrement, signe qu’il avait besoin de dormir. Dès qu’elle le sentit, Tara releva la tête et regarda dans sa direction. Actarus commença par la caresser, puis il se mit à lui parler d’une voix douce comme il en avait l’habitude.
 
    - Pardon ma belle, j’aurais vraiment voulu que les choses se passent autrement, mais …

Il s’interrompit quelques secondes, comme pour chercher ses mots. Puis, les yeux remplis d’une grande tristesse, il tourna légèrement la tête en direction de son père.

J’ignorai ce que signifiait ce petit regard, toutefois cela sembla mettre le Professeur passablement mal à l’aise.

    - Je suis désolé de ne pas avoir pu revenir avant. Mais maintenant que Riguel t’a donné le médicament, il faut que tu sois forte Tara, il faut que tu guérisses. Je resterais avec toi le temps qu’il faudra.

Épuisée, Tara reposa alors sa tête tout contre la jambe d’Actarus. Était-ce sa façon à elle de lui signifier qu’elle lui pardonnait ? En tout cas, ce qui était certain, c’était que sa présence la rassurait. Elle était beaucoup plus calme et finit même par s’endormir.

    - Dors bien ma belle. Je vais veiller sur toi.

***

Une fois tranquillisés par l’évolution de l’état de Tara, Alcor, mon père et le Professeur décidèrent de sortir de l’écurie afin de prendre un peu l’air. Je restai donc seule avec Actarus.

En d’autres occasions, j’aurais été très satisfaite de cette situation. Mais pas cette fois-là, je me sentais complètement déconcertée. Je ne savais plus quoi lui dire, ni même comment réagir. J’étais tenaillée entre deux sentiments, d’un côté la tendre affection que je ressentais pour lui et de l’autre la colère que m’avait inspirée cette journée. Je l’aimais toujours, ça j’en étais certaine, mais je lui en voulais. J’étais déçue. Je me sentais blessée. Alors, afin de couper court à toute discussion, je m’abstins de le regarder.

Toutefois, après quelques minutes, le silence commença à être pesant. Actarus m’observait, je sentais son regard sur moi. Il attendait probablement que je lève le mien vers lui, mais je ne voulais pas lui donner ce plaisir. Je savais parfaitement que je n’allais pas lui résister longtemps,  toutefois j’étais fermement décidée à ne pas me laisser amadouer si facilement cette fois-ci. Il allait devoir s’expliquer.

Soudain, sa main s’avança timidement vers la mienne. Seulement, je la lui refusai. Alors, d’une voix hésitante et mélancolique, Actarus s’aventura à m’exprimer ses regrets.

    - Vénusia, … je sais que tu m’en veux et je comprends tout à fait… Malheureusement, je ne peux rien dire de plus que pardon, je suis désolé… Je sais parfaitement que vous comptiez sur moi et je conçois que tu sois déçue… J’espère seulement que Tara va guérir et que tu arriveras à me pardonner.

Je l’avais écouté attentivement et ses excuses m’émurent beaucoup. Au ton de sa voix, je savais qu’il s’en voulait considérablement. J’en avais le cœur serré. Alors, pendant quelques secondes, ma curiosité me poussa à le considérer. Il avait le dos courbé, les épaules tombantes, la tête baissée en direction de Tara et un regard empreint d’une infinie tristesse.

Très attendrie par la sincérité de ses mots et de son attitude, je préférai me lever pour d’aller rejoindre les autres dehors. Le temps des explications viendrait plus tard.

***

    - Ah là là ! Mes enfants, quelle nuit ! Enfin, l’essentiel c’est que nous soyons arrivés à soigner cette pauvre bête. J’ai bien cru que c’était fichu*, s’exclama mon père.
    - C’est un grand soulagement*, répondit le Professeur.
    - En tous les cas, Actarus a manqué une fois de plus à sa parole. Il a été se promener au lieu de rapporter la pénicilline. Je vais le punir !*
    - Allons, Riguel, calme-toi ! Actarus n’a rien fait de mal. Il avait une bonne raison d’être en retard*, le défendit aussitôt Alcor.
    - À toi, tu essayes toujours de l’excuser. Une bonne raison, ben tiens, je voudrais bien savoir laquelle de bonne raison. Je ne lui pardonnerai jamais! * vociféra  mon père avant de s’en aller en direction de la maison.

« Oh oui, moi aussi, je voudrais bien savoir quelle est cette raison ».

***

De retour dans l’écurie, je m’approchai doucement du box de Tara espérant ne pas la réveiller. Elle avait tellement besoin de récupérer.

Mais en arrivant à la hauteur du box, je fus surprise de découvrir Actarus allongé près d’elle. Ses yeux étaient clos. Il semblait dormir à poings fermés. Tara en avait profité pour poser sa tête sur son bras. Ils veillaient l’un sur l’autre dans le pays des rêves.

Je fus toute émue par ce joli tableau.

Quel que soit « cette raison », Actarus s’était donné sans compter pour revenir à temps, pour qu’on puisse sauver Tara. Et c’était bien là l’essentiel.

À ce moment-là, même s’il l’ignorait encore, dans mon cœur, je l’avais pardonné.

Sans bruit, je me dirigeai vers le fond de l’écurie, j’ouvris doucement l’armoire qui y était entreposée en essayant de ne pas la faire grincer et en sortis une couverture propre. Discrètement, je revins et me mis à genoux à côté d’Actarus.

Tara dut me sentir car elle ouvrit les yeux et releva la tête vers moi. Je la caressai et lui chuchota de rester calme.

Pour ne pas qu’il attrape froid, je recouvris délicatement Actarus avec la couverture. Et j’en profitai même pour lui déposer un tendre baiser sur la joue. À cet instant-là, j’eus l’impression qu’un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Il était si beau et si paisible dans son sommeil.

Sous la couverture, à l’abri des regards indiscrets, je lui pris la main, je voulais qu’il sache que j’étais là, près de lui, avec lui, tout comme lui était là pour Tara.

    - Dors Tara, repose-toi, je vais veiller sur vous deux, murmurai-je d’une voix douce et apaisante.    

Comme si elle m’avait compris la jument reposa sa tête sur le bras d’Actarus avant de refermer ces jolis yeux.

À suivre…


(*) Extrait de la transcription d'Homnorak de l'épisode 21 Les continents submergés (VF) / Combat décisif sous l’aurore boréale (VO).


Dernière édition par hikaru le Lun 30 Mar 2015 - 19:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 8 Mar 2015 - 22:05

merci Hikaru ! Tout s'arrange finalement et la rancœur disparaît, même s'il va vraiment falloir que ces deux-là finissent par s'expliquer. L'épisode 23 n'est pas loin !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 8 Mar 2015 - 22:21

venusia45 a écrit:
merci Hikaru ! Tout s'arrange finalement et la rancœur disparaît, même s'il va vraiment falloir que ces deux-là finissent par s'expliquer. L'épisode 23 n'est pas loin !

Oui, mais Vénusia ne va pas oublier Wink et justement parce que l'épisode 23 est le prochain sur la liste. affraid

Merci Vénusia.
Revenir en haut Aller en bas
lamarmotte97

lamarmotte97

Messages : 673
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 51
Localisation : france

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 8 Mar 2015 - 22:30

Beau tableau final...très émouvant... Embarassed I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://lamarmotte97.skyrock.com
hikaru

hikaru

Messages : 5438
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitimeDim 8 Mar 2015 - 22:34

lamarmotte97 a écrit:
Beau tableau final...très émouvant... Embarassed I love you

Merci Lamarmotte. Oui, j'ai voulu changer un peu du baiser passionné habituel et puis un peu de calme avant la tempête de l'épisode 23, ça ne fait pas de mal à nos héros. Wink  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)   Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours) - Page 39 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois parmi les étoiles (récit en cours)
Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la Sibérie [Maslov, Nicolaï]
» Il était une fois un fil
» Il était une fois une souris
» Il était une fois dans l'ouest
» 11 mars- Il était une fois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: