Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour une raison politique avant tout

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 11 Sep 2013 - 22:06

Je viens de regarder la VO de l'épisode 23.
La fin pour moi n'a aucune doute, il y a bien une relation parallèle entre A et V. Elle lui dit clairement que c'est Daisuke qu'elle aime et pas Duke Fleed. Il lui répond simplement merci. Je ne pense pas qu'elle le dirait si ouvertement s'il était indifférent côté coeur
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 12 Sep 2013 - 7:29

merci homnorak pour cette précision si chère à mon coeur !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 12 Sep 2013 - 7:45

J'ai lu l'analyse qu'avait fait Gherda (tu la connais) en 2006 sur un autre forum qui n'est plus actif mais encore visible. Et j'étais assez convaincue. Ça m'a donne envie d'ailleurs d'écrire ce que l'on ne voit pas dans les films. Ça peut être amusant d'imaginer ce qu'il se passe entre les personnages entre chaque combat. Cela a peut être déjà été fait d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 12 Sep 2013 - 15:27

Je connais cette analyse des relations entre Actarus et Vénusia, nos amis italiens l'ont reprise et ont aussi mis en avant les diffrences entre la version originale et les versions française, italienne et arabe. Et comme toi cela a permis de me convaincre.

Quand à imaginer ce qui se passe entre les personnages et bien j'ai eu à peu près la même idée que toi. J'ai   commencé à écrire quelques petites histoires, mais étant donné que je n'ai pas fait cela depuis le lyçée et bien ce n'est pas évident! Mais j'y travaille dès que je trouve un peu de temps.study
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 12 Sep 2013 - 18:13

Alors nous attendons donc avec impatience vos deux versions !!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 12 Sep 2013 - 19:32

Oh oui alors ! cheers 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Ven 13 Sep 2013 - 20:24

http://scraproomdeflo.wordpress.com/2013/09/13/planet-fleed-chapitre-2b/

La jeunesse se réunit

La taverne de l'Oiseau bavard était le lieu de rencontre de la jeunesse euphorienne. Chaque soir, des garçons entre 12 et 16 ans venaient se décharger du trop-plein d'énergie conservée lors de leur journée studieuse dans les différentes écoles de la ville. Les filles étaient peu nombreuses. L'éducation était encore assez stricte et l'aristocratie protégeait très fort ces traditions.
Le bâtiment était situé au cœur de la capitale, sur une avenue lumineuse et active même à cette heure tardive. Une légère musique s'échappait des haut-parleurs disséminés sous les lampadaires. Des arbres, d'un vert assez vif, décorés de boules lumineuses, longeaient le bord de la route. Des trottoirs assez larges permettaient aux piétons de se promener sans se bousculer.
L'Oiseau bavard était un des lieux les plus anciens. La rumeur voulait que ce fut là que les grands bâtisseurs, poètes, aventuriers, politiciens avaient fait leur début sur la petite estrade au fond de la salle qui permettait à tout un chacun de se faire entendre.
Pour y entrer, il fallait passer le portique où se tenaient deux vigiles assez musclés. Après une fouille rapide, la présentation d'une carte d'identité, le client accédait à un petit hall. Sur la gauche, un employé s'occupait du vestiaire. En face, une porte ouvrait sur une première salle. Les tables en bois étaient alignées en rangée. Elles pouvaient recevoir maximum 10 personnes. Le bar était sur le côté droit. Le barman était un humanoïde large d'épaule, d'environ 2 mètres. Sa peau avait des reflets bleutés. Il essuyait nonchalamment des verres et surveillait les différents groupes présents. Près de l'estrade du fond, un escalier partait vers l'étage supérieur. Une rambarde faisait toute la longueur des murs. Des fauteuils et des petites tables étaient disséminés pour garder une certaine intimité. D'autres portes ouvraient sur des petits salons. Sous l'escalier, une autre porte, cachée à la vue des clients, descendait vers les caves qui faisaient toute la surface du bâtiment.
Sur Euphor, Actarus comme Pollux refusaient la protection des gardes royaux. C'était superflu malgré les tensions existantes de la galaxie. Tous deux portaient une tunique rouge, une écharpe enroulée autour du cou, un pantalon qui épousait la musculature de leurs jambes et des sandalettes. Leur collier princier balançait légèrement sur leur torse. Ils dépassèrent la longue file qui débordait sur le trottoir et avant qu'ils ne se présentent, un des gardes leur ouvrit la porte et les salua.
Les deux princes se dirigèrent vers l'escalier du fond et prirent le chemin des caves. Tandis que l'euphorien avançait rapidement, saluant discrètement des connaissances au passage, Pollux s'arrêtait pour discuter, taper sur l'épaule d'un camarade ou rire d'une blague. Actarus montra quelques signes d'impatience.
- Pollux, le groupe nous attend déjà depuis trente minutes.
- Eh, je ne suis pas responsable de ce retard. Si je n'étais pas venu te chercher, tu serais encore dans ton bureau.
Actarus se renfrogna.
- Tu sais que j'ai hâte de finir ce projet.
Pollux entoura les épaules de son ami.
- Bon bon, d'accord. Allons tout de suite écouter nos amis.
En bas, ils arrivèrent dans un couloir. De chaque côté, une porte ouvrait sur une grande salle au plafond voutée. Celle de gauche était ouverte. Une dizaine de personnes était rassemblée près d'une table avec des victuailles et des boissons. Un autre groupe discutait, assis en cercle à même le sol.
Actarus fut surpris de retrouver Aphélie. Depuis son retour, sa cousine évitait de le rencontrer. Il n'avait pas encore expliqué le but de ses fiançailles. La distance relationnelle entre eux lui faisait mal. Il ressentait dans son coeur un gouffre qu'il n'arrivait pas à surmonter.
Aphélie le regarda, lui sourit timidement et l'invita à le rejoindre.
- Cornellius revient de la planète Concordia, chuchota-t-elle. Il a rencontré des réfugiés de Vestalie. Nous devons réfléchir à mettre en place un réseau de transfert des peuples bannis de leur planète. C'est assez catastrophique, des femmes et des enfants ont pu se sauver mais leur voyage sans préparation a causé beaucoup de pertes. Concordia est la première planète de ce carrefour galaxique, et donc la première vers qui se dirigent les soucoupes des réfugiés.
Un garçon de 13 ans apporta à Actarus une coupe de jus de fruits.
- Merci, Ilian, dit-il en lui souriant. Son visage redevint grave.
- Je n'ai pas réussi à savoir quelles sont les nouvelles planètes conquises par Véga. Mon père change de sujet quand je le questionne.
- En l'occurrence, Vestalie a intégré les forces alliées de Véga. Ceux qui résistent sont déportés sur Akéreb.
- Hélas, elle ne doit pas être la seule. La menace d'une destruction comme Akéreb suffit à négocier la trêve, dit sinistrement Actarus.
Il repoussa une mèche de cheveux sur le visage de son amie.
- Aphélie… je…
- Non, Duke, l'interrompit-elle. Je ne veux pas en parler maintenant.
- Tu es toujours en colère, constata le jeune homme. Je ne peux pas faire autrement, tu le sais bien.
- Ce n'est pas la raison, et tu le sais très bien aussi.
- Comprends-moi…
- Justement, je ne te comprends plus. Où est passé le jeune garçon insouciant qui courrait dans le parc, qui me faisait danser et rire ? Cela fait un an que tu es distant.
Aphélie tenta de réduire le son de sa voix, elle serra les poings.
- Ce n'est ni le lieu, ni le moment d'en parler.
Elle se leva pour rejoindre un garçon aux cheveux noirs et à la peau pâle. Il se tenait au fond de la salle et les regardait avec des yeux perçants et froids. Actarus frissonna et détourna la tête. Il se mit debout à son tour et rejoignit Pollux qui discutait avec Cornellius.
Cornellius avait son âge. Il avait passé la majeure partie de sa vie dans la région des lacs souterrains, sur l'hémisphère Nord de la planète, près des monts glaciers. Il était arrivé dans la capitale quatre ans auparavant après qu'une irruption volcanique eut détruit son île. Toute sa famille avait péri ce jour-là. Lui-même avait été sauvé in extrémis par son oncle alors que la lave brûlait sa maison. De ce drame, il avait gardé un visage sombre. Il ne se mêlait pas à ses camarades. Il avait intégré la compagnie des navigateurs de l'espace et depuis, il partait en mission pour la surveillance galactique.
- Cornellius, Aphélie m'a informé pour les réfugiés. Je vais en discuter avec ma mère qui a déjà de nombreuses associations chargées de ce type d'aide. As-tu d'autres nouvelles ?
- Votre Altesse, répondit le jeune homme en se courbant.
Actarus fit un geste énervé.
- Ah, pas de ça ici.
Cornellius se redressa.
- Les informations passent assez mal dans cette partie de la galaxie. Concordia a créé une unité de défense aux frontières de l'espace sidéral. Pour l'instant, Véga n'a pas encore atteint cette section. Toutefois, ces unités ont réussi à capter des messages radios.
Actarus mit sa main sous son menton.
- Cette inertie de notre côté est assez pesante. Je vais discuter avec le Roi pour envoyer quelques appareils avec des pilotes pour aider Concordia à la surveillance.
Du coin de l'œil, il vit le garçon pâle s'approcher. Aphélie était à présent avec d'autres personnes dont une fille aux cheveux bleus qu'il ne connaissait pas.
Le garçon salua sans s'incliner comme le souhaitait le protocole devant un membre de la famille royale. Il était habillé en noir de la tête aux pieds. Ses cheveux hirsutes sur le dessus retombaient sur les épaules. Ses traits étaient anguleux comme s'il avait souffert de malnutrition.
- Octavius, fils d'Antonius. Je viens vous proposer mes services. Mon père est commandant dans la garde royale.
Sa voix était froide, sans intonation.
- Octavius, enchanté. Toute aide est la bienvenue. Quelles sont tes compétences ?
- Je viens de terminer la section "Interception en vol" et j'entame une spécialisation dans la voltige aérienne. A mes heures perdues, j'ai mis en place un petit réseau de communication au sein de l'école pour les élèves.
Le prince hocha la tête.
- Autour de nous, nombreuses sont les personnes compétentes dans l'aéronautique. Par contre, nous manquons de professionnels dans la communication. Qui est garant pour toi ?
- C'est moi, répondit une voix fraîche et féminine.
Actarus se retourna.
- Aphélie…
La jeune fille pencha la tête sur le côté.
- Je le connais depuis 1 an. Je l'ai rencontré après… - elle détourna les yeux - Nous avons travaillé plusieurs fois en mission lors de nos stages. Il est fiable et c'est un as en plein vol. Il peut aussi nous aider à mettre en place un système secret de communication. Nous en aurons besoin.
- Oui, tu as raison. Je te le confie pour l'instant.
Il se tourna vers le garçon.
- Octavius, peux-tu envisager dès maintenant un moyen de communication pour les différents membres présents sans alerter les personnes étrangères au cercle ?
- Oui, votre Majesté.
Il s'éloigna en reculant avant de se fondre avec Aphélie dans le groupe de plus en plus dense.
Actarus examina la salle. Le groupe avait doublé. Il devint perplexe.
- Pollux, peux-tu me dire pourquoi il y a autant de monde ? J'avais l'impression que nous devions rester en assemblée restreinte.
Pollux sourit.
- Et bien mon ami, c'est la fibre patriotique qui parle. Le mot est passé dans les différentes écoles et de nombreux jeunes souhaitent se battre. Nos parents seraient là, ils penseraient que le monde est perdu.
Actarus grimaça.
- C'est bien ce qui va arriver, si on ne fait rien, non ?
Il regarda sa montre.
- Bon, je vais rejoindre mon père. J'espère le convaincre d'envoyer des navettes sur Concordia.
--------
En remontant dans la salle commune de la taverne, Actarus fut incommodé par la musique, les cris des danseurs qui se trémoussaient sur la piste face à l'estrade et l'odeur amère de la transpiration et de la fumée des cigarettes. Il s'efforça d'avancer assez vite mais fut souvent arrêter par des clients, souhaitant le féliciter pour son futur mariage. Il fut rejoint par deux gardes qui l'attendaient à l'entrée. Ils l'aidèrent à sortir.
- Votre Altesse, votre père vous attend. Il nous a demandé de vous conduire à lui, le plus vite possible.
- J'allais justement au palais.
Il refusa la voiture qui attendait sur l'avenue.
- Je préfère marcher.
Tandis qu'il s'éloignait, un des gardes le suivit à distance tandis que l'autre reprit la navette et se dirigeait vers le palais.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Ven 13 Sep 2013 - 22:01

J'ai vraiment aimé lire ce chapitre.
Tout d'abord la description de la taverne est si bien faite et si bien détaillée qu'on a l'impression d'y être nous aussi. Je suis heureuse de voir Actarus agir, au lieu de subir, même si c'est contre l'avis de son Père. Et cette rencontre inattendue avec Aphélie est vraiment la bien vue.
Merci pour ce bon moment de lecture.cheers cheers cheers
J'attends le suite avec impatience.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Sam 14 Sep 2013 - 0:36

Merci à toi ! cheers 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Lun 16 Sep 2013 - 18:06

Oui, c'est super : tout y est : l'ambiance, les sentiments, le cadre. Nous attendons la suite bien sûr. Et tu est vraiment un TGV d'écrire si vite : MERCI homonorak!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Lun 16 Sep 2013 - 22:06

Merci les filles, vous me motivez. Je poste quand j'ai un wagon d'avance mais là l'histoire se corse car je vais approcher des flashbacks de la série, alors faut que je trouve le bon enchaînement, et puis un méchant quand même, un élément perturbateur pour motiver les lecteurs. Sinon, je suis trop romantique dans les histoires.Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mar 17 Sep 2013 - 13:12

Merci à toi ! cheers 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mar 17 Sep 2013 - 22:03

pas trop de méchant, mais beaucoup "de lovestory", c'est tellement plus sympa ! Mais bon, il va bien falloir décrire le côté obscur de l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 0:32

Je suis d'accord ! Laughing 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Fin du chapitre 2   Mer 18 Sep 2013 - 8:19

http://scraproomdeflo.wordpress.com/2013/09/18/planet-fleed-chapitre-2c/

Le roi d'Euphor

L'architecture du palais était totalement euphorienne. La partie centrale, accessible par une cour pavée, avait la forme d'un grand ovale bombé avec des petites tours sur le devant. Chacune de ces tours se terminaient par une pièce en champignon qui servait de lieu de surveillance pour les gardes. Le pied du bâtiment principal était rectangulaire. Il était réservé aux bureaux administratifs. Les conseillers avaient chacun un bureau qui leur permettait de recevoir leurs administrés. Le hall d'entrée était très sobre. Une statue de Fleed, protecteur de la planète était installée en face de l'entrée. Un escalier sur la droite emmenait les visiteurs au deuxième étage. Celui-ci était composé d'une grande salle pour les réceptions officielles. Le trône du roi était installé à l'opposé de l'entrée. Le côté nord avait de larges baies vitrées, le côté sud était décoré des peintures des rois précédents. Le toit était un dôme ouvert sur le ciel.

Dans la partie Est du palais, d'autres tourelles partaient en courbe et étaient reliées entre elles par des passerelles. La structure de l'aile Ouest était identique. Une arche de chaque côté faisait la jonction avec la partie centrale.

Actarus entra dans une des tourelles Ouest et passa par ses appartements pour se changer. Son logement était face à celui de sa sœur. Il avait un salon avec vue sur le parc, une chambre et une salle de bain. Chaque pièce était sobrement décorée. Quelques cadres représentant sa famille et des paysages bucoliques embellissaient les murs. Le salon, dans les tons vert et bordeaux, comprenait un fauteuil de deux places, une bergère que Maria Grace adorait utiliser, une petite table basse avec quelques magazines sur la nature. Un grand écran prenait toute la surface du mur côté chambre. Quelques meubles étaient installés çà et là pour compléter l'aménagement.

Sa chambre était plus sombre. Le tissu des rideaux et de la courtpointe de son lit était en velours noir rehaussé d'un liseré jaune doré. Les murs étaient tapissés de papier ocre avec des motifs orangers. La salle de bain était accessible via cette pièce. Un dressing était installé juste à côté.

Après sa douche, il choisit un ensemble gris : le pantalon épousait la forme de ses jambes et mettait en valeur sa musculature, sa chemise en soie, aux manches longues et col cintré était resserrée à la taille par une ceinture. Il plaça son collier au-dessus du vêtement, mît la bague princière à son annulaire droit et un ruban doré autour de sa tête pour maintenir sa chevelure. Il était prêt pour son rendez-vous quotidien avec son père.

Il rejoignit la partie centrale par le haut de l'arche puis une tourelle de l'aile Est par un couloir accessible uniquement pour les membres privés de la famille royale qui donnait sur le parc.
Le bureau du Roi d'Euphor était au 1er étage. Une antichambre permettait aux visiteurs qui avaient audience d'attendre patiemment. Elle donnait sur la cour extérieure. Un petit homme était installé au bureau d'accueil. Il se leva à l'arrivée du prince.
- Votre Altesse, votre père vous attend. Si vous permettez.
Il s'avança vers le fond où deux gardes surveillaient la double porte. Ils se mirent au garde à vous. Actarus les salua avant d'entrer dans la pièce.

Le bureau du Roi d'Euphor donnait sur les jardins privés. La baie vitrée et le dôme lumineux donnaient un éclairage particulier surtout à cette heure tardive de la journée. Des lustres descendaient du plafond pour compenser le faible éclairage.
Le roi était assis derrière son bureau. Son secrétaire particulier, debout devant lui, prenait des notes sur une tablette avec un stylet. Il s'interrompit en voyant Actarus et le salua.
- Votre Altesse – puis, il se tourna vers le Roi – Avez-vous encore besoin de moi ?
- Non, laissez-nous pour ce soir. On terminera demain à la première heure.
Le secrétaire pencha la tête en avant et recula jusqu'à la porte.
Enfin seuls, le Roi regarda son fils.
- Et bien Duke, je t'attends depuis une heure.
- Excusez-moi, père. J'étais à une réunion en ville et je devais me changer avant de vous retrouver.
- Tu veux boire quelque chose ?
- Non merci.
Le roi se dirigea vers le bar. Il se servit une liqueur ambrée dans un verre en cristal. Il désigna ensuite un fauteuil.
- Assieds-toi. Quelles sont les nouvelles des jeunes ?
Actarus résuma ce qu'il avait appris de Cornellius et parla de son projet de coopération.
- Qu'en pensez-vous ?
Le roi mit sa main sous son menton et réfléchit.
- Ce serait jouer sur deux fronts. Nous négocions actuellement avec Véga pour unifier les planètes de cette partie de la galaxie. Il serait mal venu d'envoyer des navettes au risque qu'elles tirent sur nos futurs alliés…
Actarus se figea.
- Père ! Ce mariage doit amener la paix, oui mais pas une paix sous domination.
- Je comprends mon fils mais nous n'avons pas les moyens d'accepter autre chose.
Le prince se leva et se dirigea vers la fenêtre. Il regarda les étoiles qui commençaient à briller, notamment la Croix du sud qui était l'étoile frontière vers un autre univers.
- L'autre moyen est de nous défendre. C'est bien pour cela que vous m'avez demandé de travailler sur le projet Grendizer ! La jeunesse refuse cette inertie.
- Non, si je t'ai demandé de travailler sur Grendizer, c'est parce qu'il fait partie de ton contrat de mariage.
A ces mots, Actarus se retourna vivement. Il serra les poings.
- Quoi ! Mais nous avons commencé les plans avant que mère me fasse part du mariage avec Végalia.
Son père le regarda avec insistance. Actarus secoua la tête.
- Non père, non, je ne peux pas croire…
Il regarda son père avec horreur puis recula jusqu'à la porte.
- Duke, attends…
- Excusez-moi, je dois… - il ferma les yeux mais ne continua pas sa phrase. Il sortit de la pièce et se précipita au dehors.
--------------------


Dernière édition par homnorak le Mer 18 Sep 2013 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 13:15

Merci à toi! ! Je lirai la suite ce soir (après avoir vu Goldorak !Laughing )

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 17:06

MERCI !!
Notre Luky Luke qui tire plus vite que son ombre ! Je vais lire à tête reposée !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 17:31

Eh bien, je comprends la colère d'Actarus : donner Grendizer à Véga mais ce n'est que la pure folie ! Le roi d'Euphor serait-il devenu fou ? Il a les moyens de se battre et non de se livrer. C'est une bonne explication pour la défaite d'Euphor lors du conflit ! Bien vu Homnorak!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
hikaru

avatar

Messages : 5361
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 22:01

La description du Palais est vraiment bien, je vois que tu as opté pour une architecture mixte, avec des batiments rectangulaires, des dômes, des arches et des tours. Cela se rapproche bien de l'idée que j'en avais.
Quand à la colère d'Actarus, elle est tout à fait justifiée, je pense aussi que le Roi d'Eufor n'a plus toute sa raison. C'est du sucide!Evil or Very Mad 
J'ai hâte de savoir comment Actarus va réagir après ca!cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 22:22

Pour le palais, j'ai pris une capture lors de l'épisode 2 pour m'aider le décrire.

Le bâtiment que l'on voit dans l'épisode 71 sera pour un autre lieu auquel j'ai déjà ma petite idée.

Pour la réaction d'actarus, vous aurait une surprise au début du chapitre 3. Moi même, je ne m'y attendais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä

avatar

Messages : 10597
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Mer 18 Sep 2013 - 23:44

Magnifique description du palais !

Et puis je crois que je suis aussi étonnée qu'Actarus en découvrant quel sera le destin de Grendizer !

affraid 

Vivement la suite !cheers cheers cheers 

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 19 Sep 2013 - 12:16

Alors ne nous fais pas trop languir !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Jeu 19 Sep 2013 - 13:37

Eh eh:geek: 
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
homnorak

avatar

Messages : 3349
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Dim 22 Sep 2013 - 21:57

Voici la suite

http://scraproomdeflo.wordpress.com/2013/09/22/planet-fleed-chapitre-3a/

Chapitre 3


Aphélie était assise sur l'appui de fenêtre de sa chambre, dans l'aile Est du palais. Sa tourelle comprenait plusieurs logements pour les membres de la famille royale. Elle revenait de la taverne après avoir déposé Octavius dans ses quartiers près de l'université. Épuisée et en nage, elle n'avait pas encore eu le courage de se doucher. Son camarade ne l'avait pas lâché sur Duke en lui posant des questions, assez indiscrètes. Elle avait détourné le sujet vers le projet de communication mais il revenait sans cesse à la charge. Elle était contente de s'en être débarrassée pour ce soir.

La jeune fille avait le regard vague, perdue dans ses pensées. Duke lui manquait. Elle évitait sa présence depuis son retour de Pallas. Quand Octavius lui avait annoncé le but de ce voyage, son cœur s'était arrêté de battre un instant, elle était devenue pâle, prête à s'évanouir et puis la colère était venue. Maintenant, elle le regrettait. Un mois sans pouvoir le toucher, rire avec lui, c'était trop. Quel bonheur lorsqu'il avait repoussé une mèche tout à l'heure.

Son regard soudain fut attiré par un mouvement flou dans le jardin. Une silhouette s'éloignait vers le fond du parc. Elle regarda attentivement, oui, c'était bien Duke qui allait dans la cabane, leur cabane.

Cet endroit était la cachette de Duke, petit, lorsqu'il avait besoin de s'isoler. Puis ce lieu était devenu leur refuge lorsqu'ils avaient besoin de se voir loin des regards indiscrets.

Elle se nettoya et se vêtit rapidement d'une légère robe à bretelles puis sortit à son tour vers le bois. En arrivant, elle entendit des gémissements. Actarus, assis sur le sol, tenait la tête penchée sur les genoux relevés.
- Argh, non, non, je ne veux pas… je ne peux pas y croire, murmurait-il en gémissant.
Elle s'approcha doucement et lui caressa les cheveux. Il ne s'en rendit pas compte. Elle s'assit alors et le prit dans ses bras. Au bout de quelques minutes, Actarus bougea et l'enlaça.
- Oh mon chéri, que se passe-t-il ? Je n'aime pas te voir ainsi.
- Aphélie, Aphélie...

Il la regarda, une expression douloureuse dans les yeux. Elle soutint son regard puis elle approcha sa bouche de ses lèvres et sans attendre l'embrassa. Il fut hésitant. Soudain, il empoigna ses cheveux et plongea sa langue dans un baiser désespéré. Aphélie gémit. Elle glissa les mains sur ses épaules, les fit glisser sur son dos pour les enfouir sous sa tunique. Elle frémit en sentant les muscles contractés de son compagnon. Doucement, elle le massa tout en penchant sa tête un peu plus pour profiter de ce baiser si longtemps attendu.
Actarus l'allongea. Sa bouche picorait de baisers légers les joues, les paupières, le nez avant de revenir vers les lèvres qu'il mordilla. Puis il descendit sur le menton, le cou avant de s'aventurer vers sa poitrine. Il inspira profondément et releva la tête.

- Aphélie, je...
Elle mit un doigt sur sa bouche.
- Chut, j'en ai envie. Viens, s'il te plait. Je veux aller jusqu'au bout cette fois.
- On ne devrait pas, tu le sais bien.
- Tant pis pour les convenances. Viens, viens, chuchota-t-elle
--------------
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
sweetcandy37

avatar

Messages : 1816
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   Dim 22 Sep 2013 - 22:41

Ouah ! Que dire ! L'amour n'attend pas ! Super comme d'habitude !
Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour une raison politique avant tout   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une raison politique avant tout
Revenir en haut 
Page 2 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photo de la raison pour la quelle j'étais absente
» Calendrier pour compter les dodos avant Noël
» [Aide] SU2U, comment parametrer pour bloquer les touches Décroché et Raccroché !
» la Star ac 7, c'est reparti pour un tour
» [SOFT] Sashimi v8.0 : Réinstaller tout sur votre HD ! [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: