Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"

Aller en bas 
AuteurMessage
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeDim 13 Jan 2013 - 11:03

Cette mini fic se situe deux ans avant le début de NL et quelques jours après la fin de la série...


Le goût amer du passé

Euphor


Actarus, habillé d’une tunique de soie bleue, regardait les ruines de la ville capitale et du palais devant lui. De cette métropole qui avait été si vivante autrefois et dont il se souvenait si bien il ne restait que débris. Cette vue lui était presque insupportable mais il resta un long moment ainsi. Près de lui, un peu en arrière, Phénicia respectait son silence. La princesse ne se souvenait que de peu de choses, remontées des tréfonds de sa petite enfance, quelques sons, des impressions mais rien de précis. Même ses vêtements princiers de moire argentée retenus aux épaules par des broches d’argent, qui avaient appartenus à la reine et avaient été sauvés par des fidèles en même temps que quelques-uns de ses bijoux, ne lui rappelaient rien. Cependant, face à la tristesse de son frère, elle laissait de côté ses propres sentiments, soucieuse de l’aider le plus possible. Ils avaient atterri la veille mais ils n’avaient pas encore eu le courage d’entrer dans le palais où ils avaient vécu leur enfance.
Les quelques ressortissants de son peuple arrivés avant eux se tenaient silencieusement derrière leur prince, respectant son recueillement. Ils comprenaient sa stupeur et son désarroi. Mais Actarus n’était pas du genre à se laisser submerger par la douleur du passé. Ils comptaient sur lui, il était rentré pour remettre sa planète en état et il faudrait bien commencer par un bout. Cela impliquait de se colleter avec son passé, aussi difficile que cela pût être.
« Je vais aller dans le palais… », dit-il en langue euphorienne qu’il n’avait jamais oubliée, et il fit signe à sa sœur de le suivre. Phénicia n’avait pas compris un seul mot de ce qu’il avait dit, mais elle le suivit néanmoins vers le grand bâtiment semi-ruiné.
Il fit une pause avant d’y entrer puis, prenant une grande inspiration, y pénétra. Rien n’était conforme à son souvenir, le temps et le lasernium avaient fait leur œuvre. Il restait encore quelques objets épars, mais plus rien de précieux. Quelques objets avaient été sauvés du sac du palais par quelques fidèles, dont certains des bijoux de la défunte reine. Lentement, il marcha le long des couloirs vides comportant des traces de brûlures, et parvint dans ce qui avait été un magnifique jardin d’hiver. Il n’en restait quasiment plus rien, les morceaux des verrières crissaient sous leurs pas et, des magnifiques fleurs et essences rares qui l’avaient orné, rien ne subsistait, implacablement dissous par le lasernium.
Derrière lui, Phénicia regardait autour d’elle. Elle n’avait quasiment aucun souvenir de sa petite enfance passée dans ce palais mais des impressions, des sons étouffés venaient heurter la barrière de ses pouvoirs mentaux. Elle sentait aussi toute la douleur et le désarroi de son frère aîné et ne savait trop que faire face à cela, face à ce qu’il ne voulait pas exprimer.
Il se détourna et prit un autre couloir. Celui-ci menait aux appartements royaux. Des pièces claires dont il se souvenait, tout n’était plus que cendres. Pourtant, en arrivant dans une des pièces, il se tourna vers Phénicia :
« Ici était la chambre de la reine notre mère. Nous y sommes nés tous les deux. Elle aimait cet endroit et je venais souvent l’y voir quand je n’avais pas de cours… », dit-il d’une voix calme mais émue.
Il sentit la main de sa sœur se poser sur son bras. Phénicia ne savait que dire, les mots n’auraient pu soulager la douleur intérieure de son frère, alors elle avait opté pour ce simple contact physique.
Il détourna la tête et, sortant de la pièce dévastée, arriva dans une suite de salles en enfilade. Cela avait été les appartements privés de leur père, le roi d’Euphor. Il se souvenait des meubles précieux marquetés, des tentures rebrodées de métaux précieux qui étaient très anciennes, là il ne voyait que désolation. Il lui sembla qu’une main serrait son cœur alors que se surimposaient sur la pièce dévastée des images de ses souvenirs. Il n’était pas homme à se complaire dans la peine et dans la douleur, mais ce qu’il voyait là lui était insupportable et deux larmes jaillirent de ses yeux bleus. Phénicia, par l’intermédiaire de ses pouvoirs, sentait toute l’intensité de sa douleur et se porta à son niveau, oubliant un instant l’étiquette qui voulait qu’elle marche un pas derrière lui. De toute façon, ils étaient seuls et elle ne pouvait pas le laisser ainsi.
« Nous devrions sortir… », lui dit-elle.
Mais il secoua la tête.
« Non… »
Il voulait aller jusqu’au bout pour enfin achever son deuil, faire la paix avec son passé. Il prit la main de Phénicia dans la sienne et la guida vers une autre pièce. Le lasernium avait là aussi fait son œuvre mais on pouvait encore voir sur les murs des traces de peinture pastel.
« C’était la nursery, là où nous avons été élevés tous les deux pendant notre petite enfance. Parfois, je me faufilais hors de mes cours pour venir te voir quand tu étais un bébé… », expliqua-t-il à sa sœur.
Phénicia regarda autour d’elle et retint un léger cri. Quelques images presque précises venaient de lui revenir, où elle se voyait ici, sur les genoux de quelqu’un qui lui chantait une chanson.
« Est-ce que…est-ce que notre mère chantait ? », questionna-t-elle à la grande surprise de son frère.
Il acquiesça et elle lui dit :
« Je crois…je crois que je m’en souviens un peu… »
Cela l’avait touchée jusqu’au fond de l’âme et ses yeux bleus se remplirent de larmes. Il mit son bras autour de ses épaules pour la réconforter. Sa propre peine passa plus ou moins au second plan face à celle de sa sœur. Les lieux avaient dû lui ramener quelques souvenirs du tréfonds de sa petite enfance et il comprenait aisément que cela pût être difficile.
« Tu devrais sortir… », lui dit-il.
Mais l’adolescente réagit vivement :
« Non, je vais continuer avec toi, je veux aussi aller jusqu’au bout… »
Il acquiesça pensivement et ils poursuivirent leur plongée dans le passé dans les salles suivantes. L’une des pièces lui arracha encore deux larmes discrètes car elle avait été sa chambre d’enfant puis d’adolescent. Les fresques murales peintes par un des meilleurs artistes de la planète, les rayonnages couverts de livres, les meubles marquetés qu’elle avait contenus n’étaient plus que cendres, emportant avec elles au vent s’infiltrant par les trous des murs son enfance heureuse.
« C’était ma chambre… », dit-il seulement, « La tienne était là, juste à côté … »
Il ouvrit une porte de communication branlante dont la poignée lui resta dans les mains et ils pénétrèrent dans une pièce plus petite que la précédente. Là aussi on voyait des restes de fresques murales aux couleurs pastel et quelques morceaux de meubles. Les yeux de la princesse se remplirent de larmes alors que des sensations oubliées venaient l’envahir. Ce n’était pas clair, juste des choses confuses qui mêlaient à la fois et bonheur et terreur, rien qu’elle ne puisse démêler.
Il tenait toujours la main de sa sœur dans la sienne, et il la sentait trembler. Pour elle aussi l’épreuve était difficile. Elle se souvenait bien moins que lui, mais ses pouvoirs lui faisaient ressentir les choses de façon décuplée et il la sentait perturbée. Il écarta une mèche de cheveux échappée de sa coiffure qui avait demandé à lady Gardenia, une de ses dames de compagnie, une heure d’efforts et lui sourit de la façon la plus convaincante qu’il put, faisant fi pour un instant de sa propre souffrance.
« Si j’ai voulu t’emmener ici, c’est que je voulais faire table rase du passé. Nous savons tous les deux que ce que nous avons vécu ne pourra jamais être effacé, mais il faut que nous essayions de nous appuyer dessus pour repartir sur de bonnes bases et reconstruire notre planète… », expliqua-t-il.
Il ajouta :
«Seulement, je ne pourrai pas le faire seul, j’ai besoin de toi. Je sais que tu n’as presque aucun souvenir de cette planète, que tu ne te souviens même pas de la langue qu’on y parle mais ta présence est essentielle… »
A l’extrémité du palais et alors qu’il disait cela, ils débouchèrent dans ce qui avait été la salle du trône, utilisée pendant les grands jours de la royauté. Des restes de fresques précieuses pouvaient encore s’y voir et, au fond, il restait, aux trois-quarts incendiés, les deux trônes du roi et de la reine. Dans l’esprit d’Actarus se surimposèrent l’apparence de la salle autrefois, des sons, de la musique, de la joie ainsi qu’une image de la pièce lorsque s’y déroulaient des cérémonies prestigieuses. Il se souvenait du baptême de sa sœur, de la joie du peuple quand Phénicia avait été présentée officiellement et des réjouissances qui avaient eu lieu plusieurs jours durant. De tout cela, de cette époque bénie, il ne lui restait que des souvenirs qui le faisaient souffrir mais sur lesquels il tentait de s’appuyer pour avancer. On lui avait offert la royauté et, à la grande surprise de ses sujets, il avait refusé car il ne se sentait pas assez mature pour cela, acceptant comme compromis le titre de prince régnant. Il comprenait le besoin des autres Euphoriens d’avoir une tête dirigeante, mais il s’estimait indigne de monter sur le trône sur lequel s’était assis de si nombreuses années son père. Dire qu’il trouvait lourds et inintéressants les cours qu’on lui imposait en tant que prince héritier ! A cet instant, il aurait donné beaucoup pour avoir été plus attentif et ne pas avoir à monter sur le trône si tôt.
Il sentit alors la main de sa sœur serrer davantage la sienne et elle dit :
« Moi je pense que tu es assez mûr, tu n’en as seulement pas encore conscience. Tu es prêt à devenir un roi… »
Encore leur lien télépathique. Par lui, elle parvenait souvent à savoir ce à quoi il réfléchissait, bien qu’il réussît la plupart du temps à le lui cacher. Il devait être plus fatigué qu’il ne le pensait. Il n’avait quasiment pas dormi la nuit précédente et, même s’il y était habitué ces derniers temps, lors de la fin de la guerre, il sentait une grande lassitude le gagner au milieu de ces lieux qui lui étaient si chers. Mais, au-delà de la tristesse et du deuil que seul le temps pourrait apaiser, il voulait refaire de ce palais ce qu’il avait été à l’époque de ses parents, un lieu de vie, de joie et où tous pourraient être accueillis sans distinction de rang. Une émulation positive pour relever le royaume, en quelque sorte.
Il se surprit de cette pensée positive au milieu de son marasme et il en vit l’écho sur le visage de sa sœur. Le teint pâle de Phénicia avait repris un peu de couleur sous le fard et ses yeux un peu plus de vie. La princesse finit par lui sourire, légèrement.
« Je sens que les âmes de nos parents sont encore ici, et qu’ils approuvent ton projet…notre projet…»
Le regard du prince croisa celui de sa sœur et, pour la première fois depuis des jours, voire des années, sa peine se fit quelque peu légère. Il n’avait pas encore démêlé tout ce qu’il avait ressenti depuis son départ de la Terre et son retour mais il convint qu’il valait mieux prendre son temps pour en mesurer toutes les implications. Pour l’instant, la priorité était son peuple et il allait s’y employer du mieux possible en espérant y arriver, en essayant de laisser le passé dormir autant que possible…

FIN



_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
Youk

Youk

Messages : 466
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 47
Localisation : lyon

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeVen 18 Jan 2013 - 19:44

En voilà une bonne nouvelle,

enfin une nouvelle publication!

A very good story my dear (je me mets à l'anglais, ouarf ouarf). study

Enjoy! drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://youk-2010.skyrock.com/
sweetcandy37

sweetcandy37

Messages : 1827
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 58
Localisation : au ranch des sapins noirs

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeLun 28 Jan 2013 - 19:20

Oui c'est très émouvant et réaliste de surcroit!
Merci Chibi pour cette nouvelle !

For Youk : Yes it's very touching and realistic moreover!
Thanks Chibi for this short story !
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 13:28

Merci toutes les deux, c'est très gentil Embarassed

_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2674
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 13:29

Encore une belle réussite ! cheers

Tu as encore une autre side-story dans tes cartons ? Wink

_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 13:36

Euh...non, je ne peux pas avoir ce genre d'idées toutes les quatre matins Razz mais si j'ai une autre idée tu seras le premier au courant.

_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2674
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 13:38

Très bonne nouvelle ... il ne nous reste plus qu'à attendre maintenant ! Very Happy

_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
sweetcandy37

sweetcandy37

Messages : 1827
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 58
Localisation : au ranch des sapins noirs

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 16:38

c'est sûr que nous attendons toujours avec beaucoup d'étoiles dans les yeux une short-story de Chibi ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
hikaru

hikaru

Messages : 5470
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 46
Localisation : ESSONNE

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 17:32

Merci pour ce bon moment de lecture, c'est vraiment très émouvant et très bien écrit. Moi aussi je suis fan!javascript:emoticonp('flower')
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10916
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : Une étoile filante entre Fried et la planète bleue

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 19:17

Je viens seulement de lire cette mini-fanfic et.... que d'émotion !!!!! J'ai senti les larmes monter en la lisant !

Merci à toi ! cheers cheers cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" 20914310
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2674
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 20:03

Gurendaizä a écrit:
Je viens seulement de lire cette mini-fanfic et.... que d'émotion !!!!! J'ai senti les larmes monter en la lisant !
=> Je crois que c'est le plus beau compliment qu'on puisse adresser à un auteur ... Bravo Chibi ! cheers cheers cheers

_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 21:18

C'est vraiment sans prétention aucune, juste quelques idées jetées sur deux ou trois pages word, rien de plus, rien qui fasse pleurer et qui aie cet objectif... Shocked

_________________
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10916
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : Une étoile filante entre Fried et la planète bleue

Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitimeJeu 25 Avr 2013 - 0:17

Peut-être, mais je trouve que c'est très bien écrit et que cela aborde une période de l'histoire d'Actarus qui me passionne, avant qu'il n'arrive sur la Terre !


Merci Chibi ! cheers

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" 20914310
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Empty
MessageSujet: Re: Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"   Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé" Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mini fic 3, side story de NL: "Le goût amer du passé"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mini-Photokina
» Réglementation technique Mini Z ?
» Weiß Side B - Shôko Oomine & Koyasu Takehito
» Mini-palmiers au saumon fumé
» Soldier Story ISAF German Combat Uniform Set

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: