Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Isotta72 Fan Fiction Gallery

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeMar 3 Aoû 2010 - 20:38

Ok, let's start!!

This is an experiment: the shortest of my fictions, translated with the help of Google in English, and modified where needed..

Before the arrival of Vega, Duke is slowly discovering the place that welcomes him .
Duke ad Procyon ( Genzo Umon) are managing with a difficult argument...

GOD



This fiction is part of the Forum Project "Fleed Chronicles"
He you can find all the material already created for the project:

Fan art of Fleed Chronicles:
[URL=?f=8964169]http://gonagai.forumfree.it/?f=8964169[/URL]


Fan Fictions of Fleed Chronicles:
[URL=?f=8964170]http://gonagai.forumfree.it/?f=8964170[/URL]




He hadn’t stoped him in time. That book was in his hands.
A present from a friend of his, a Tokyo University professor, it was printed to commemorate the victims of the two atomic bombs.
It was full of photos.

"Have you a God on earth?" the boy asked without looking up from those pages

"We have many, Duke, different people have different religions"

"Even your God has turned his head away"

"Man is free to act according to conscience, in every religion," said Umon.

Duke paused on a close- up photo of a child, whose face was disfigured.

"Are you able to love a God who allows these things?"

"I have a peculiar relationship with religion, Duke ..it is difficult to explain "

"Our God should have protected us, like Grendizer, they look the same.
Neither of them did. " he closed the book

"I have no place in me, for either of them, and this hurts," he said staring through eyes, the color of night, which Umon hadn’t got used to yet.

"There’ll be time for everything, you’ll see" he said, taking the book from his shaking hands.
The time for Umon had not yet returned, he hoped that the boy had more luck.


Dernière édition par isotta72 le Lun 11 Oct 2010 - 10:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeMar 3 Aoû 2010 - 22:00

I just wanted to say how I liked the little fic you posted recently, the
theme is a very deep one, well approached. The style is very simple,
very fluid. I'm very happy yours is the first fic from your forum to be
put on ours. Smile

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeMar 3 Aoû 2010 - 22:18

Chibi a écrit:
I just wanted to say how I liked the little fic you posted recently, the
theme is a very deep one, well approached. The style is very simple,
very fluid. I'm very happy yours is the first fic from your forum to be
put on ours. Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_smile

Chibi, thanks a lot. The tragedy of Fleed has common points with Earth happenings, and some doubts comes naturally..Duke is slowly reaching his equilibrium, and the way is long and difficult. In this little story, an alien and a terrestrian manage with the same question..

But now, the one in french is just arrived, thanks to the hard work of Venusia71!!!
Hope you like it!



La nuit avant le départ.

C'était en pleine été, l'air était tiède et parfumée par l'herbe à peine fauchée et ce parfum entra dans la chambre avec le striduler des cigales... ces choses l'aient toujours transmis beaucoup de sérénité, ainsi que les notes de la guitare qu'elles l'aient accompagnés vers le sommeil pendant les plusieurs soirées sans-souci... mais non cette fois: l'angoisse était accablante e ce qu'elle avait en se-même détonnait inexorablement avec les sensations que les bruits et les odeurs veuillent le transmettre.

Le jour après ils seront parti. Hors d'ici, pour toujours.
Sa vie sera changée pour toujours.
Les hommes ne sont pas fait à rêver l'éternité.
Pour toujours, c'était une idée trop lourde à tolérer.
Le ciel bleu, plein d'étoiles, où ils aient volé ensemble plusieurs fois, l'aurait englouti, pour ne le rendre plus.

Il l'avait lui dit quelque jour après, parfaitement, comme seulement il aurai pu faire. Il l'avait tenu dans ses mains, par une de ses rares manifestations d' amour
Ses yeux bleu, trop beaux à blesser, l'aient soustrait sa âme, afin de comprendre ses réactions. Et elle se senti déchirée dans sa âme, elle senti un tel chagrin qu'il le provoqua la nausée, mais elle avait tenu le contrôle, pendant qu'elle se senti annuler.

Pendant ces ans, elle était devenue grande, elle n'était plus la petite fille pleurnicheuse et têtue d'un temps. Elle avait appris, surtout par lui, à contrôler ses émotions, à acheter confiance en ses possibilités, à réagir plus rapidement...elle passait de tirer le lait de les chèvres à piloter un combat-moyen très puissant. Oui! Elle!

Et, dans le même moment, elle avait appris à se résigner à l'idée qu'il ne sera jamais été le sien.
Il ne sera jamais été de quelqu'un dans ce monde... on était devenue toujours plus évident jour aprés jour.

Ses moyens gentils, sa générosité sans limites, sa disponibilité à aider et à écouter étant la barrière, la plus solide, qu'il pouvait ériger par rapport au monde avec lequel il ne pouvait pas, ni voulait, se fondre. Le voile de mélancolie, qu'il ne voulait pas lasser ses yeux, était la projection de cette distance.

Sa amitié avec Koji était profonde mais sans confidence, le parfait équilibre entre le respect et la complicité que campait son rapport avec Dr. Procton, les moyens gentils et délicats pour elle, sans jamais l'effleurer, non plus par les mots... il n'a été jamais appartenu à quelqu'un de ses amis.
Et ça elle le savait bien.

Pour toujours.

L'homme avait laissé naître de sa part tous les sentiments qu'une femme pouvait éprouver, le désir, l'attraction, mais elle était aussi soeur, amie, fille, et enfin l'amour, oui, quel amour qu'elle ne savait pas définir, peut-être maternel....un enchevêtrement de sensations que l'avait accompagnée dans le cours de toutes ces ans.

Combien de fois, elle l'avait désiré, quand elle l'épierait en cachette, pendant lui se rafraîchirait à la fontaine devant le fenil, torse nu, depuis avoir travaillé sous le soleil....


Combien de fois, elle avait prouvé une tendresse infinie, quand elle l'avait vu renfermé derrière l'écurie, avec les yeux brillants, son regard perdu dans les couleurs du coucher de soleil. Comme les coucher de soleil d'Euphore.
Et combien de fois, elle avait prouvé joie, quand ils chevauchent libres par la prairie. Et combien de orgueil, elle avait prouvée, quand, enfin, elle avait pu lui aider en bataille.

Elle n'avait pas vécu avant de sa arrivée ainsi qu'elle aura terminé de vivre à compter de le jour de son départ.

Pour toujours...

Elle quittait son lit. Cette fois elle sera allée chez lui. Elle ne l'avait jamais fait, afin de ne pas enfreindre ces moments de solitude qu'ils étaient lui si chères.
Elle arrivait chez lui au sommet de la colline. Il était pieds nus et il plongeait ses pieds dans l'herbe, ses mains se mouvant lentement sur les cordes de sa guitare.

«Venusia... qu'est-ce que tu fais ici? C'est tard. » Il le dit, en s'essuient les yeux avec le paume de sa main.

Elle s'assoit à côte de lui. Elle le regardait, L'air levait l'herbe et ses cheveux. La lune éclairait ses traits, forts et minces au même tempe... il était très beau.

Actarus posait sa guitare, ses doigts effleuraient par inadvertance la main de Venusia et instinctivement la serrait, en se tournant de sa côté.
Qu'est-ce qu'il était en train de lui passer? C'était comme s'il voyait la fille pour la première fois. Il se senti inexorablement attiré par elle, il avait la nécessité du contact physique, du chaleur d'un autre corps prés de lui, de donner et recevoir caresse. Cette sensation était en train d'exploser dans lui ainsi que lui rappelait des moments qu'ils étaient désormais très loin.

Il avait toujours tenu un détachement cordial. Au début il s'agitait d'une attitude instinctive et seulement jour par jour il avait compris le pourquoi.
Son sentiment à l'égard de la fille était augmenté lentement.
Les premières mois, depuis sa arrivé à la ferme, il se sentait encore trop lié aux rappels douloureux concernant ce qu'il avait passé. Depuis, quand le douleur s' attendrait et quand il avait commencé à comprendre qu'il pouvait vivre de nouveau, Vega arrivait et il faudrait se battre contre lui, mettre sa vie en jeu de nouveau.
S'il avait aimé, il aurait risqué de provoquer nouveau douleur. Son détachement émotif était la conséquence d'un constant exercice de discipline et de maîtrise de soi.

Mais, en cet instant, la discipline et la maîtrise de soi étaient seulement un tas de verres au fond de sa âme.
Il voulait la toucher, il avait nécessité de Venusia.
Il l'effleurait une joue avec le bout du nez. Il notait ses lèvres s'entrouvrir, il senti son souffle tiède et humide. .
Il la baisait, en l'approchant par une tendre étreinte.
Une chaleur très agréable inondait Venusia... s'agitait il de...excitement? Elle n'avait jamais prouvé une telle sensation. Ils se étendraient entre le gazon, sans arrêter de se baiser, et elle faisait ce qu'elle avait toujours désiré: elle lui caressait le dos, en lui passant sa main sous le tricot... et elle sourit en saisissant qu'il avait la chair de poule.

Sa peau était si doux, ses muscles bien défini se contractaient au passage de ses doigts, se dos se cambrait car le plaisir de telles caresses.

Ses cheveux, souples et parfumés, l'inondaient le visage, les lèvres tièdes le réglaient sensations indescriptibles. Il le prise la mains et la portait à son cœur, il avait le désire de le transmettre comme il battait comme un fou d'émotion.
Elle percevait le poids de son corps lui dessus et sa excitation le s'appuyer sur le ventre.
Ils continuaient se caresser, ils n'avaient pas la volonté de se fermer, les mains d'Actarus l'exploraient avec beaucoup de délicatesse, il le baisait le cou, le sein, chaque pas en avant a été fait avec une délicatesse et une crainte, qu'ils rendaient ces exploration toujours plus enivrants. Et elle l'encourageait où-t il n'aurait osé.

Il s'agitait de félicité, désir, passion qu'elle entraînait tous les deux.

Et pendant que leurs corps enfin se fondaient en déventant un seul corps, leurs émotions vibraient comme les cordes de la guitare.
Pour toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeMar 3 Aoû 2010 - 23:30

How romantic, just how I like it ! Feelings and passion are really well rendered, with delicacy and tenderness, well done !

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
illea

illea

Messages : 286
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 45
Localisation : Tahiti

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 6:03

Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_cheers Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_cheers it was a magic moment for me to read this short fiction. Very poetic and so beautiful words you chose for describe us this moment. So nice, lovely, and the translation touch me at heart !!!!
congratulations for your work, and thanks a lot to Vénusia71
Revenir en haut Aller en bas
http://eilla3.skyrock.com/
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeMer 4 Aoû 2010 - 9:13

Thanks to you, Chibi and Illea.. the Prince finally wakes up.. Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin

If you don't mind, I copy comments and put them on Gonagai, where we opened an "International fan section" so Venusia can read too!
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 0:18

Here's another short fiction.. I think it's because of Lamarmotte's fan arts.. I wanted to write something very romantic, and here it is.. Thank to Venusia for translation..

Femme

Il est si près, comme jamais avant de quel moment.
Le silence et l'obscurité persuadent les sens à se concentrer seulement sur eux-mêmes, chaque perception de lui est amplifiée: le son de sa souffle en ses oreilles, le parfum de sa peaux, la chaleur du corps. Un main, encore timide, à l'effleurer son dos.
Elle ferme ses yeux et lui cherche avec ses lèvres, en se haussent sur la pointe des pieds, il l'accueille dans un embrassement, qu'il est, à tous les effet, l'accepter, enfin, et il le rende le baiser, qu'il devient au fur et à mesure plus profond, en annulent années de distances et de silences.

Elle aussi le serre maintenant, elle le fixe dans les yeux, comme elle n'avait pu faire jamais.
Des yeux jamais compris, qu'ils ont vu l'immensité du cosmos, qu'ils ont vu une telle douleur et un tourment incompréhensible, des yeux qu'ils ont vu choses qu'elle, peut-être, pouvait seulement comprendre.
Des yeux jamais creusés, une splendide porte fermée, derrière la quelle il a caché le monde de ses sentiments. Maintenant ces yeux ne la traversent plus en cherchent d'autre, mais la regardent directement. Par un sourire à peine ébauché, toute la complicité désirée de toujours et la chaleur du copartage.
Il l'effleure le front et la cherche de nouveau; un coup léger par la pointe du nez et les lèvres vont s'effleurer une autre fois. Ils jouent, elle s'éloigne, un coup d'œil de la durée d'un second. Il veux son sourire une autre fois et il est union tout de suite, car il s'agit d'une nécessité des deux, le contact est pour tout le corps.
Leurs cœurs, jamais si près, battent à l'unisson. Elle lui serre les épaules, elle lui caresse le dos, elle plonge le visage dans ses cheveux, sur sa poitrine, qu'elle semble de marbre et qu'elle parfume d'homme.
Tout à coup, il la soulève en la portant dans ses bras.
Elle est si légère que cette sensation de fragilité l'étonne, c'est de beaucoup de temps qu'il ne serre pas une femme. C'est beaucoup de temps qu'il ne fait pas quelque chose pour lui-même.
Et il n'y a rien d'autre dans lui. Pas des souvenirs, pas des sensations du passé: l'espace est tout pour sa visage, avec les traits frais et les yeux aimables, qu'il découvre seulement ici d'avoir toujours eu dans son cœur.
Ils s'étendent sur le gazon, un sûr abri de leur familiarité.
« ferme moi quand tu veux » murmure Actarus
« Je n'y pense pour rien! » rende Venusia avec un sourire. Elle lui prends par le tricot et, en s'étendent, elle l'attire se-dessus
Combien de fois elle l'avait imaginé, étendue sur le lit dans la pénombre de sa pièce.
Combien de fois elle avait essayer de lire des yeux, des mains effleurées, des rares mots d'amour.
Et maintenant, elle s'en remet complètement à ses caresses et à ses explorations, en suivant le rythme des mouvements de son corps, complètement enveloppée de sa peau.
Elle n'a jamais si désiré, elle n'a jamais si senti, elle n'a jamais se senti si femme.
Revenir en haut Aller en bas
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 10:03

*sigh* how romantic ! I like this moment you described for us, thank you very much Smile

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 13:35

Chibi a écrit:
*sigh* how romantic ! I like this moment you described for us, thank you very much Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_smile

Chibi, thanks to you!
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 15:06

Another short one, in english, thanks to Runkirya for her help in traslation..

MARIA

"Is it still sore?” Maria asked pointing at the bandage on his chest ..
"No, not now .."
"I'm so sorry .."
"Surely you can take care of yourself! Don’t worry, it's just a scratch .. " he said smiling.
It was evening, they were sitting on the double rocking chair on the patio and felt like having a load of things to say each other.
That was Maria, the sister he thought he had abandoned in the burning Palace. Ten years before.
He became a man, and she was a beautiful girl .. he glanced to find in his blurred memories the traces of that lively little face. He started playing with her hand, he remembered little and tender , and felt a warmth within him: an inexplicable feeling that his heart was making space to accommodate a strong , unconditional feeling.
He hugged her, pressing her head against his face,so he could touch, breathe, be sure that it was not just a beautiful dream ..
"Forgive me .." Actarus whispered .. She pulled him away and looked at him with a questioning look ..
"And what should I forgive you for?"
"I lost sight of you.. when the building was attacked, I panicked, I was scared .. mom rushed into your room, I looked out of the window to see what was happening, and the building collapsed, you couldn’t see anything .. I left you.. "

"I don’t remember, you talk about things that are totally alien to me .. my earliest memories are on Earth and with my grandfather "

"He must have found you and took you away .. Noran was one of the elite guards of the royal family, and probably had come to see if we needed help . I'm so sorry he's dead .. "
Maria changed expression .. her eyes swelled with tears, Actarus pulled her towards him, stroking her hair.

"Now I'm here with you .."

"Tell me about Fleed, tel lme about mom and dad .."

Actarus sighed .. his thoughts often turned to his homeplanet and his family, but to talk about what happened was still very difficult.
It was difficult with Procton, with Koji and finally Venusia .. sharing the deep pain that these memories had always arousen was so complicated ..

Finally he began , but this time it was different .. Maria was looking eagerly at him, not missing a second of his story .. all at once she closed his eyes, put her finger to his lips, as if to ask him to shut up and hugged him ..
Actarus felt a sense of infinite calm, as if the pain, the anguish caused by those memories was shared with someone who finally understood and could really comfort him .... it was as if his soul, so far crippled, maimed, amputated by events, was to be complete ..
Maria was rediscovering her past, and he was finding himself in an absolute and beautiful exchange, finding a part of himself he thought lost forever in the past "It 's a miracle .. he whispered in her ear ..
"Yes, I think so .." she said, breaking away and looking into his eyes again.
Revenir en haut Aller en bas
lamarmotte97

lamarmotte97

Messages : 673
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 52
Localisation : france

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Thanks you!!   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 22:00

Thank you very much for this beautiful moment !!!
It's very romantic and sensual!
I'm happy to inspire you with my draw! It's a marvelous surprise!
And thank you to Vénusia for the translation!
Revenir en haut Aller en bas
http://lamarmotte97.skyrock.com
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 22:12

lamarmotte97 a écrit:
Thank you very much for this beautiful moment !!!
It's very romantic and sensual!
I'm happy to inspire you with my draw! It's a marvelous surprise!
And thank you to Vénusia for the translation!

Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_biggrin
Your drawings were very captive..it was impossible to resist!!
I'll copy your comment on Gonagainet, so that Venusia can read!
Revenir en haut Aller en bas
Azaléah

Azaléah

Messages : 68
Date d'inscription : 20/05/2009
Age : 35

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 22:59

I don't find the words to describe....it's beautiful
Revenir en haut Aller en bas
illea

illea

Messages : 286
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 45
Localisation : Tahiti

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeVen 6 Aoû 2010 - 8:27

Thank you so much for these 2 shorts fanfics.
It was fabulous ! A very nice moment to read ! Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://eilla3.skyrock.com/
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeVen 6 Aoû 2010 - 14:39

Azaleah, Illea, thanks a lot! I enjoied writing it! I'm happy you did as well!

Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_cheers
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeVen 1 Oct 2010 - 19:12

Thanks to Kimi and Chibi, who have translated in french some of my fics, I can post them here, hoping that you will enjoy them.

The third one, "Bonne nuit" is under spoiler because it has esplicit sexual contents, therefore it's only for adult readers.


Français:

Merci à Kimi et Chibi, qui ont traduit en français quelques-unes de mes fics. Je peux les poster ici, j'espère que vous les apprécierez.
La troisième "Bonne nuit" est sous balise spoiler parce qu'elle contient un contenu sexuel explicite, elle est donc destinée à un public adulte.


Dieu

This fiction is part of the Forum Project "Fleed Chronicles"
He you can find all the material already created for the project:

Fan art of Fleed Chronicles:
[URL=?f=8964169]http://gonagai.forumfree.it/?f=8964169[/URL]


Fan Fictions of Fleed Chronicles:
[URL=?f=8964170]http://gonagai.forumfree.it/?f=8964170[/URL]





Il ne l’avait pas arrêté à temps. Le livre était dans ses mains. Un cadeau d’un ami à lui, professeur à l’université de Tokyo, il avait été imprimé pour commémorer les victimes des deux bombes atomiques. Il était rempli de photos.
« Avez-vous un dieu sur Terre ? », demanda le garçon en regardant les pages.
« Nous en avons plusieurs, Actarus, des peuples différents ont différentes religions… »
« Même votre dieu a détourné la tête »
« L’Homme est libre d’agir conformément à sa conscience, dans chaque religion…. », dit Procyon.
Actarus observa un moment une photo d’enfant dont le visage était défiguré.
« Etes-vous capables d’aimer un dieu qui autorise ces choses ? »
« J’ai une relation particulière avec la religion, Actarus…c’est difficile à expliquer… »
« Notre dieu aurait dû nous protéger, comme Goldorak, ils se ressemblent. Aucun des deux ne l’a fait… » dit-il en refermant le livre.
« Je n’ai aucune place en moi, pour aucun d’entre eux, et cela me fait mal… », dit-il en le regardant de son regard couleur de nuit auquel Procyon n’était pas habitué encore.
« Il y a un temps pour tout, tu verras… » dit-il, prenant le livre de ses mains tremblantes.
Et Procyon espéra que l’enfant aurait plus de chance que lui.

Phénicia

« Est-ce que ça te fait encore mal ? », demanda Phénicia en désignant le bandage sur sa poitrine.
« Non, plus maintenant… »
« Je suis si désolée ! »
«Tu es vraiment capable de prendre soin de toi-même ! Ne t’inquiète pas, c’est juste une égratignure ! », dit-il en souriant .
C’était le soir, ils étaient assis dans le double rocking chair dans le patio et semblaient avoir beaucoup de choses à se dire.
C’était Phénicia, la sœur qu’il pensait avoir abandonnée dans le palais en flammes. Dix ans auparavant. Il était devenu un homme et elle était une belle jeune fille. Il lui jeta un regard pour retrouver dans sa mémoire troublée les traces de ce petit visage animé. Il commença à jouer avec sa main, il se souvint petit à petit avec tendresse et sentit une chaleur l’envahir, le sentiment inexplicable que son cœur s’élargissait pour accueillir une sensation forte et inconditionnelle.
Il la serra dans ses bras, pressant sa tête contre son visage, ainsi il pouvait le toucher, le respirer, être sûr que ce n’était pas un beau rêve.
« Pardonne-moi », chuchota Actarus
Elle le repoussa et le regarda avec un regard interrogatif.
«Et qu’est-ce que je devrais te pardonner ? »
« Je t’ai perdue de vue quand le bâtiment a été attaqué, j’ai paniqué, j’étais effrayé…maman s’est précipitée dans ta chambre, j’ai regardé par la fenêtre pour voir ce qu’il se passait…et le bâtiment s’est effondré ! Tu ne pouvais rien voir…je t’ai laissée… »
« Je ne m’en souviens pas, tu me parles de choses qui me sont totalement étrangères…mes premiers souvenirs se situent sur Terre, avec mon grand-père… »
« Il doit t’avoir trouvé et t’avoir emmenée. Noran était l’un des gardes d’élite de la famille royale, et il était probablement venu voir si nous avions besoin d’aide…je suis si désolé qu’il soit mort… »
Phénicia changea d’expression, ses yeux se remplirent de larmes, Actarus l’attira vers lui, caressant ses cheveux.
« Maintenant, je suis là avec toi… »
« Parle-moi d’Euphor, parle-moi de maman, de papa… »
Actarus soupira. Ses pensées étaient souvent tournées vers sa planète natale et sa famille, mais parler de ce qui était arrivé était encore très difficile. C’était difficile avec Procyon, avec Alcor et finalement Vénusia…partager la peine profonde que tous ces souvenirs soulevaient toujours était si difficile !
Finalement, il commença…mais cette fois, c’était différent…Phénicia le regardait avec attention, ne manquant pas une seconde de son histoire…tout à coup, elle ferma ses yeux, mit un doigt sur ses lèvres, comme pour lui dire de se taire et le prit dans ses bras. Actarus ressentit une sensation de calme infini, comme si la souffrance, l’angoisse causées par ces souvenirs était partagée avec quelqu’un qui comprenait finalement et pouvait vraiment le réconforter…c’était comme si son âme jusque là estropiée, mutilée, amputée à cause des événements était enfin en train d’être de nouveau complète.
Phénicia redécouvrait son passé et il se trouvait dans un bel et absolu échange, retrouvant une part de lui-même qu’il avait crue perdue dans le passé.
« C’est un miracle… », chuchota-t-il à son oreille.
« Oui, je le pense… », dit-elle, se détachant de lui et plongeant dans son regard à nouveau.

« Bonne nuit »

Spoiler:
 


Dernière édition par isotta72 le Lun 11 Oct 2010 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Youk

Youk

Messages : 466
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 47
Localisation : lyon

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeVen 1 Oct 2010 - 22:10

Magnifiques fics d'Isotta et magnifique travail de traduction de chibi. Merci encore pour ces grands moments de lecture!
cheers study

Wonderful fics of Isotta and wonderful work of translation by Chibi. Thanks again for these great reading moments !
Revenir en haut Aller en bas
http://youk-2010.skyrock.com/
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeSam 2 Oct 2010 - 9:22

Youk thanks a lot!

I have made a draw for "Bonne Nuit" and here it is:

Isotta72 Fan Fiction Gallery Th_06092010751
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2674
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeSam 2 Oct 2010 - 10:02

Je ne peux que partager l'avis de Youk à ce sujet : ces trois histoires sont tout simplement magnifiques.

Dieu :
J'ignore pourquoi, mais c'est celle qui m'a fait le plus d'effet. Il est vrai que la religion n'a jamais été abordée dans la série (à l'exception peut-être des épisodes #14 "Le jour du soleil levant" et #42 "Péril en la demeure", ainsi que de quelques interventions d'Actarus et d'Alcor sur certains épisodes) et le fait de voir Procyon et Actarus en discuter aussi librement a quelque chose de "prenant".

La phrase « Etes-vous capables d’aimer un dieu qui autorise ces choses ? » est révélatrice et peut résumer parfaitement l'esprit de cette histoire. Si Procyon a effectivement un rapport particulier avec la religion (se rappeler l'épisode #42 "Péril en la demeure" et son monologue au sujet de la prochaine transformation du Centre : "J'ai créé ce Centre pour enfin la révélation d'un dieu qui s'est multiplié pour ne pas vivre seul), Actarus doit ici faire référence (à confirmer) à un aspect de la série qui a été complètement négligé : la conception de Goldorak est à priori 100% euphorienne et sa représentation est à l'image du dieu protecteur d'Euphor tandis que la V.F. nous indique qu'il s'agit du dernier (et du plus puissant) des antéraks conçus par Véga.


Phénicia :
Une histoire qu'on peut considérer comme une suite à l'épisode #49 "La dernière survivante", épisode à ce titre essentiel car il correspond à la première apparition de Phénicia dans la série. Le détail des retrouvailles entre le prince et sa soeur est nettement plus poussé que dans la série et permet d'apporter un nouvel éclairage (et une nouvelle dimension) aux évènements s'étant déroulés sur Euphor pendant son invasion par les forces de Véga.

La phrase "c’était comme si son âme jusque là estropiée, mutilée, amputée à cause des événements était enfin en train d’être de nouveau complète" peut résumer à elle seule l'esprit de cette histoire : Actarus est désormais capable, ou presque, de faire face à son passé ... parce qu'il a non seulement retrouvé quelqu'un de cher à son coeur, mais parce qu'il peut aussi à présent évoquer (sans honte) cette période sombre de son existence ... comme il l'a fait avec Procyon peu de temps après qu'il ne s'échoue sur Terre avec Goldorak (soit deux ans avant le début de la série).

Je vous ferai part plus tard de mes impressions sur "Bonne nuit" dans la mesure où je pense que cette histoire mérite une analyse approfondie (sans mauvais jeu de mots).


Totally agree with Youk about these stories : they are simply beautiful and amazing.

God:
I don't know exactly why, but this is the one that made me the most effect. It is true that religion has never been addressed in the show (may be we can find some exceptions like episodes #14 "Festa di Capodanno - Arriva Boss Robot" and # 42 "S.O.S. dal Centro Spaziale - La scelta di Procton". We can find some words from Daisuke and Kôji in other ones). Seeing Daisuke and Procton talking about this is very interesting.

The phrase "Etes-vous capables d’aimer un dieu qui autorise ces choses ? "may summarize perfectly the spirit of this story. If Procton haves a special relationship with religion (as he said in épisode #42, with his monologue about the upcoming transformation of the Centre. On VF, he says that he has created the Centre for finally revealing a god who was not bred to live alone), Daisuke reveals one of the aspect of the show that has completely hidden on the VF : Grendizer was created in Fleed (the robotic embodiment of the Fleedian God of War) while in VF, it's the last and strongest war machine created by Véga.


Phénicia:
A story that can be considered a sequel to episode # 49 "Il mostro ribelle - Fratelli di sangue". This episode is really essential with the first apperance of Maria in the show. The details of the reunion between the prince and his sister is much more advanced than in the show and it gives a new dimension to the events which had taken place during Fleed's invasion (and destruction) by Vega's army.

The phrase "c’était comme si son âme jusque là estropiée, mutilée, amputée à cause des événements était enfin en train d’être de nouveau complète" can be summed up in itself the spirit of this story: Daisuke is now capable, or almost, to face his past ... because he has not only found a member of his family, but because it can now also be raised (without shame) this dark period of hisexistence ... as he did with Procytn shortly after he crashes on Earth with Grendizer (two years before the start of the show).

I will share my impressions later on "Good Night", beacause I think this story deserves a thorough analysis.

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeSam 2 Oct 2010 - 14:06

Kimi I'm moved about your comment..

"God" was born in five minutes.
Fleed was a peaceful planet and people must have had a good relationship with their god, if they gave to Grendizer its image..but Duke's soul is deeply wounded, what happened is hard to imagine, and even more to accept: the death of an whole planets system can't have other explanations but God's will.. and this is the reason why Duke can't think about his relationship with God. Now it's the man that needs to forgive his God, and this will take time..For Procyon, who lived the tragedy of Hiroshima ad Nagasaki, must not be so differet.

"Phenicia": I love Duke's sister, I think that her arrival has a very important meaning for Duke, he feels less alone, he can face his past because he has got a part of him to fight for.

I'm looking forward to know what you think about "Bonne Nuit" .. that's a story that gave me much trouble..

Revenir en haut Aller en bas
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeSam 2 Oct 2010 - 19:44

C'est parce que j'ai eu la chance de lire ces fics en anglais que j'ai proposé à Isotta de les traduire, j'estimais qu'elles méritaient d'être connues de vous tous et c'était plus facile si elles étaient en français. Je n'ai pas eu tellement de difficultés tant le style d'Isotta est fluide et facile à lire, et j'espère vraiment qu'elles vous plairont comme elles m'ont plu...

It is because I had the chance to read these fics in english I asked Isotta if I could translate them, I thought they deserved to be known of you all, and it was easier if they were in French. I had almost any difficulty because Isotta's style is fluid and easy to read, and I really hope they'll please you as they pleased me...

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Chibi_10


Dernière édition par Chibi le Dim 3 Oct 2010 - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeDim 3 Oct 2010 - 12:00

Thanks Chibi!! I'll post the french version on Gonagai.net too!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeDim 3 Oct 2010 - 12:10

isotta72 a écrit:
Thanks Chibi!! I'll post the french version on Gonagai.net too!! cheers cheers cheers

On gonagai too ? But why ?

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
isotta72

isotta72

Messages : 197
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : italie

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeDim 3 Oct 2010 - 21:38

We have got the section "translations of our fan fiction" where we put everything we have translated..

here it is:

http://gonagai.forumfree.it/?f=8987135



Revenir en haut Aller en bas
Chibi

Chibi

Messages : 794
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 43
Localisation : Metz (Moselle)

Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitimeDim 3 Oct 2010 - 21:42

isotta72 a écrit:
We have got the section "translations of our fan fiction" where we put everything we have translated..

here it is:

http://gonagai.forumfree.it/?f=8987135




Okay, no problem, do as you want...

_________________
Isotta72 Fan Fiction Gallery Chibi_10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Isotta72 Fan Fiction Gallery Empty
MessageSujet: Re: Isotta72 Fan Fiction Gallery   Isotta72 Fan Fiction Gallery Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Isotta72 Fan Fiction Gallery
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SOFT] GALLERY 3D : Visualiser toutes vos photos, vidéo, ..... [Gratuit]
» luffy\'s gallery
» Nouveauté Armor photo gallery
» Récits de fiction mettant en scène des Précolombiens
» Remilia's Gallery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: