Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Si le livre trouve un éditeur en France, l'achèterez-vous ?
OUI les deux tomes
100%
 100% [ 3 ]
OUI 1 seul tome pour commencer
0%
 0% [ 0 ]
NON
0%
 0% [ 0 ]
Je préfère la version en italien
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mar 16 Jan 2018 - 14:38

Voici les infos du jour concernant la réédition du livre de Marco (je le devance ici, il me pardonnera !) :


Texte (très fort !) de Marco, tel que récupéré sur Facebook avec le traducteur intégré (donc désolée pour les phrases bancales. Je mets dessous son texte en italien pour ceux qui ont le temps de le traduire mieux  )

---------------
Un ami qui écrit un article sur les quarante ans de Goldrake en Italie pour un quotidien m'a demandé quelques déclarations sur "Pourquoi Goldrake, aujourd' hui".

L'espace sur le quotidien, bien sûr, est limité et seule une partie de mes pensées à l'empreinte sur le thème sera insérée dans l'article. C'est pourquoi je partage dans leur intégralité les considérations que je lui ai envoyées.

L'image ci-jointe est la couverture provisoire de la nouvelle édition de mon livre "Mazinga nostalgia", sortant en février en deux volumes.
Enjoy (j'espère).

[AVERTISSEMENT : le texte qui suit peut irriter les fascistes ou les porter sur le droit chemin. Malheureusement c'est beaucoup plus probable la première éventualité, mais...

Je pense qu'à quarante ans d'intervalle, c'est un héros qui a encore beaucoup de choses à nous dire.

Sur le plan purement narratif, la série "Atlas Ufo robot" est un concentré des inquiétudes mais aussi de l'aspiration au progrès et à la paix d'une grande partie de la société japonaise des années soixante-dix :
La Toei animation, avec la collaboration de go nagai (et non l' Inverse : la série est sortie principalement des idées du grand studio d'animation, et non du dessinateur), souhaitait créer un héros romantique, tourmenté, et une histoire dans laquelle les thèmes de la pollution radioactive, de l'invasion et de la résistance au conquérant étaient soutenus par une Philosophie de la résilience.

La résilience est un processus de réaction positive à un traumatisme, individuel ou collectif. Le Japon, en tant que peuple, est un exemple de grande résilience, pour des raisons historiques évidentes ; ainsi Actarus, le héros de la série, est un échappé à la mort de sa planète : il a vu mourir ses proches, sa planète et a trouvé miraculeusement refuge dans un lieu qui l'a accueilli comme fils adoptif (entre parenthèses : une fois de plus, nous avons l'histoire d'un migrant, comme celle de Superman, et d'un migrant qui a des ressources morales, avant même que des pouvoirs physiques, pour lesquels il est accepté et aimé du lieu et des personnes qui l'accueillent ; de nos jours ce n'est pas un message à rejeter mais au contraire à accueillir comme exemple d'humanité).

Sur le plan de l'histoire de la télévision en Italie "Atlas Ufo robot" est clairement un chapitre d'une extrême importance, pour la révolution esthétique et thématique qu'il apporta avec lui. Nous en avons encore aujourd'hui les effets sous les yeux, étant donné que Goldrake est devenu proverbiale pour définir l'animation japonaise pour la télévision : Animation limitée et économique, certes, mais très efficace sur le plan dynamique, sur le plan expressif, sur celui de la capacité de.

Et en effet l'animation télévisée japonaise de ces années précisément parce que synthétique, sélective, limitée, avait et a la capacité d'attirer et de stimuler activement l'attention et l'intelligence des petits spectateurs, appelés à combler les vides d'une animation maigre avec le traitement personnel du Mouvement implicite et suggéré, un peu comme dans les bandes dessinées. Ce n'est pas un hasard si le grand Osamu Tezuka, le père putatif de la bande dessinée et de l'animation japonaise contemporaine, et ses principaux collaborateurs appelaient ce type d'animation si économique kami shibai, "Théâtre de papier", évoquant cette ancienne et populaire forme de Divertissement ambulant pour enfants, célèbre entre les deux guerres dans les villes japonaises.

Parmi les nombreuses dimensions de l'importance de Goldrake, que je ne peux pas mentionner toutes dans ces quelques phrases, je cite enfin celle de l'invitation à fantasmer entre étoiles et batailles cosmiques et en même temps à intérioriser des valeurs profondément terrestres. Goldrake combat des monstres physiquement impossibles, mais qui sont moralement très réalistes : ils sont méchants, autoritaires, totalitaires. Actarus et ses alliés terrestres incarnent la solidarité, la loyauté, l'amitié et l'amour.

Fondamentalement, Goldrake est celui qui se défend et défend la Terre contre une armée de fascistes. Si tu ne prends pas fait et cause pour Actarus alors qu'il défend lui-même et la Terre contre les fascistes extraterrestres, de deux choses l'une : soit tu ne connais pas la série et tu t'es confié à des personnes qui ne l'ont pas comprise non plus pour exprimer ton jugement sommaire, soit tu as compris la série mais il se trouve que tu es un fasciste alien.

Comme le dit de façon rhétorique Gianni Rodari en 1980 dans les pages de Renaissance, qu'y a-t-il de moralement indigne en Goldrake ? Rien, absolument rien, à moins que ce qui soit indigne aujourd'hui soit de le pas parler d'une histoire qui incite les enfants, notamment les garçons, à la réflexion intense sur la réalité à travers des allégories fantastiques. Ce qui, rappelons-le là aussi, est ce que font de nombreux classiques.

Et s'il est vrai que, comme le disait Italo Calvino, un classique est une œuvre qui a toujours quelque chose à nous dire, alors c'est sûr : Goldrake, encore aujourd'hui et surtout aujourd'hui, est un classique à récupérer et cultiver, même pour les nouvelles générations ; il sera peut-être un peu démodé et maladroit au niveau de la facture technique, mais il est encore, malheureusement, d'actualité au niveau du contenu et solide dans les approches morales et éducatives. Que dire de ces hommes politiques qui ont en entraîné la suppression de la série au moment de sa première diffusion ?

------------
Version italienne :
Un amico che sta scrivendo un articolo sui quarant'anni di Goldrake in Italia per un quotidiano mi ha chiesto alcune dichiarazioni su “perché Goldrake, oggi”.
Lo spazio sul quotidiano, ovviamente, è limitato e solo parte dei miei pensieri all'impronta sul tema sarà inserita nell'articolo. Quindi condivido qui nella loro integralità le considerazioni che gli ho inviato.
L'immagine allegata è la copertina provvisoria della nuova edizione del mio libro “Mazinga Nostalgia”, in uscita a febbraio in due volumi.
Enjoy (spero).
[Disclaimer: il testo che segue può irritare i fascisti o portarli sulla retta via. Purtroppo è molto più probabile la prima eventualità, ma mi accontento.]
Ritengo che a quarant'anni di distanza Goldrake sia un eroe che ha ancora molte cose da dirci. Sul piano puramente narrativo, la serie “Atlas Ufo Robot” è un concentrato delle inquietudini ma anche dell'anelito al progresso e alla pace di gran parte della società giapponese degli anni Settanta: la Toei Animation, con la collaborazione di Go Nagai (e non l'inverso: la serie venne fuori primariamente dalle idee del grande studio d'animazione, non dal fumettista), desiderava creare un eroe romantico, tormentato, e una storia in cui i temi dell'inquinamento radioattivo, dell'invasione e della resistenza al conquistatore fossero sostenuti da una filosofia della resilienza.
La resilienza è un processo di reazione positiva a un trauma, individuale o collettivo. Il Giappone, come popolo, è un esempio di grande resilienza, per ovvi motivi storici; così Actarus, l'eroe della serie, è uno scampato alla morte del suo pianeta: ha visto morire i suoi cari, il suo pianeta e ha trovato miracolosamente rifugio in un luogo che lo ha accolto come figlio adottivo (fra parentesi: ancora una volta abbiamo la storia di un migrante, come quella di Superman, e di un migrante che ha risorse morali, prima ancora che superpoteri fisici, per le quali viene accettato e amato dal luogo e dalle persone che lo accolgono; di questi tempi non è un messaggio da rigettare ma anzi da accogliere come esempio di umanità).
Sul piano della storia del costume e della televisione in Italia “Atlas Ufo Robot” è chiaramente un capitolo di estrema importanza, per la rivoluzione estetica e tematica che portò con sé. Ne abbiamo ancor oggi gli effetti sotto gli occhi, dato che Goldrake è divenuto proverbiale per definire l’animazione giapponese per la televisione: animazione limitata ed economica, certamente, ma molto efficace sul piano dinamico, su quello espressivo, su quello della capacità di avvincere. E infatti l’animazione televisiva giapponese di quegli anni proprio perché sintetica, selettiva, limitata, aveva e ha la capacità di attrarre e stimolare attivamente l’attenzione e l’intelligenza dei piccoli spettatori, chiamati a riempire i vuoti di un’animazione scarna con l’elaborazione personale del movimento implicito e suggerito, un po’ come avviene nei fumetti. Non è un caso che il grande Osamu Tezuka, il padre putativo del fumetto e dell’animazione giapponesi contemporanei, e i suoi principali collaboratori chiamassero questo tipo di animazione così economica kami shibai, “teatrino di carta”, evocando quell’antica e popolare forma di intrattenimento ambulante per bambini famosa fra le due guerre nelle città giapponesi.
Tra le tante dimensioni dell’importanza di Goldrake, che non posso menzionare tutte in queste poche frasi, cito infine quella dell’invito a fantasticare fra stelle e battaglie cosmiche e nello stesso tempo a interiorizzare valori profondamente terrestri. Goldrake combatte mostri fisicamente impossibili, ma che sono moralmente molto realistici: sono malvagi, prepotenti, autoritari, totalitari. Actarus e i suoi alleati terrestri professano la solidarietà, la lealtà, l’amicizia e l’amore.
Fondamentalmente, Goldrake è uno che si difende e difende la terra da un esercito di fascisti. Se non parteggi per Actarus mentre difende sé e la Terra dai fascisti alieni, le cose sono due: o non conosci la serie e ti sei affidato a persone che non l'hanno capita per esprimere il tuo giudizio sommario, o la serie l'hai capita ma si dà il caso tu sia un fascista alieno.
Come chiese retoricamente Gianni Rodari nel 1980 sulle pagine di Rinascita, che cosa c’è di moralmente degenere in Goldrake? Nulla, assolutamente nulla, a meno che per degenere oggi non si intenda una storia che incita i bambini e i ragazzi alla riflessione intensa sulla realtà attraverso allegorie fantastiche. Il che, ricordiamolo sempre, è quello che fanno molti classici.
E se è vero che, come suggeriva Italo Calvino, un classico è un’opera che ha sempre qualcosa da dirci, allora è sicuro: Goldrake, ancora oggi e soprattutto oggi, è un classico da recuperare e coltivare, anche per le nuove generazioni; sarà forse un po’ antiquato e acciaccato a livello di fattura tecnica, ma è ancora, purtroppo, attualissimo a livello di contenuti e solido nelle direttive morali ed educative. Checché ne dicessero quei politici che ne richiesero la soppressione ai tempi della sua prima messa in onda.


Dernière édition par Biniou le Jeu 15 Fév 2018 - 22:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

avatar

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : Planète Bleue

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mar 16 Jan 2018 - 17:58

C'est très intéressant!

Biniou a écrit:
La résilience est un processus de réaction positive à un traumatisme, individuel ou collectif. Le Japon, en tant que peuple, est un exemple de grande résilience, pour des raisons historiques évidentes ; ainsi Actarus, le héros de la série, est un échappé à la mort de sa planète : il a vu mourir ses proches, sa planète et a trouvé miraculeusement refuge dans un lieu qui l'a accueilli comme fils adoptif (entre parenthèses : une fois de plus, nous avons l'histoire d'un migrant, comme celle de Superman, et d'un migrant qui a des ressources morales, avant même que des pouvoirs physiques, pour lesquels il est accepté et aimé du lieu et des personnes qui l'accueillent ; de nos jours ce n'est pas un message à rejeter mais au contraire à accueillir comme exemple d'humanité).

Oh que c'est vrai! I love you I love you I love you

Et tant pis pour les fascistes... Twisted Evil

Merci Biniou!
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mar 16 Jan 2018 - 19:15

Oscar1965 a écrit:
"La résilience est un processus de réaction positive à un traumatisme, individuel ou collectif (...) Oh que c'est vrai!
Ce n'est pas moi qui pourrais dire le contraire !!!

Il est heureux pour moi que Marco se soit servi du Wikirak pour étayer ses démonstrations (rubrique Messages et valeurs éducatives... A compléter d'ailleurs !) et que, réciproquement, le Wikirak ait intégré des analyses de Marco dans plusieurs chapitres.

Si, Oscar, tu as envie de compléter le wikirak, n'hésite pas, voici le lien : www.goldorakgo.com/wiki/index.php?title=Accueil

Ce message vaut pour tout le monde !

Même si c'est le site de La Lune Rouge qui héberge ce wiki (il fallait une structure porteuse), il est ouvert à tous les fans et se fait l'écho de tous, dès lors que les propos sont sérieux et étayés.

Kimi San fait désormais partie de son équipe de gestion (voir remerciements).

Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5347
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mer 17 Jan 2018 - 6:46

Citation :
Goldrake, encore aujourd'hui et surtout aujourd'hui, est un classique à récupérer et cultiver, même pour les nouvelles générations ; il sera peut-être un peu démodé et maladroit au niveau de la facture technique, mais il est encore, malheureusement, d'actualité au niveau du contenu et solide dans les approches morales et éducatives.

On ne peut être que d'accord avec cette conclusion.
Merci Biniou.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mer 17 Jan 2018 - 17:51

merci Biniou ! Wink

Cela fait à présent plus de 8 ans que je regarde la série quasiment en boucle (dvd, diffusion Mangas, vf et vo) et pourtant je ressens toujours la puissance des messages qu'elle délivre!


_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mer 17 Jan 2018 - 20:10

Gurendaizä a écrit:
merci Biniou ! Cela fait à présent plus de 8 ans que je regarde la série quasiment en boucle (dvd, diffusion Mangas, vf et vo) et pourtant je ressens toujours la puissance des messages qu'elle délivre!
Pas de quoi ! Il faut le faire savoir haut et fort, à l'occasion du quarantenaire, non ? Quel(s) journalistes auront le courage et l'audace de faire des articles "choc" sur Goldo en 2018 en France ? Hein ?! Déjà j'envoie l'article à Japan FM, je pense qu'ils feront qq chose.

Ensuite, la presse qui avait dénigré Goldo fin 70's et même après : si quelqu'un veut bien faire une liste, je me chargerai aussi de leur envoyer l'article.

Idem pour presse "qui n'avait pas dénigré" et... Ministre de l'Education Nationale Very Happy

A France TV aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Jeu 18 Jan 2018 - 0:12

Je crois me rappeler que Télérama par exemple n'avait pas été très tendre à l'époque ! Evil or Very Mad

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Jeu 18 Jan 2018 - 17:48

Pour ceux qui souhaitent savoir ce que contiennent les 1800 pages (2 volumes) de cette nouvelle édition à paraître à partir de la mi-février, Marco met en téléchargement ici les pages titre et index :

https://www.sendspace.com/file/uosr6r

Si vous avez des fenêtres qui s'ouvrent et vous disent "impossible", n'en tenez pas compte, au 2ème essai pour moi le téléchargement a fonctionné.


Dernière édition par Biniou le Ven 19 Jan 2018 - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Jeu 18 Jan 2018 - 20:11

merci Biniou ! Wink

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11743
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Jeu 18 Jan 2018 - 21:22

merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 49
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Lun 22 Jan 2018 - 15:16

Merci Biniou,

Article que trop intéressant et vrai....
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mar 13 Fév 2018 - 20:58

Le livre de Marco est en ligne chez l'éditeur : http://www.tunue.com/cerca?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=Pellitteri&submit_search=

Je lance du même coup un sondage ici (1 seul endroit de réponse m'a semblé préférable) : http://www.goldorakgo.com/forums/viewtopic.php?f=17&t=5153
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mar 13 Fév 2018 - 23:04

merci Biniou ! Wink

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11743
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mer 14 Fév 2018 - 0:09

merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mer 14 Fév 2018 - 9:59

De rien

Mais petit souci : il faut être inscrit et connecté sur GG pour voter. Donc je vois si on peut faire un sondage ici comme sur GG (si oui, il ne faut pas voter des 2 côtés). Sinon je le fais en vous demandant simplement votre avis à poster ici.

C'est important car pour éditer un tel ouvrage en français, il faut le traduire et ça aura un gros coût vu le nombre de pages, donc il faudrait une aide financière et donc aller à la pêche à la subvention... Il faut des arguments pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Mer 14 Fév 2018 - 17:37

Merci Biniou, j'ai voté là bas ! Wink

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Jeu 15 Fév 2018 - 22:20

Voilà j'ai lancé le sondage. A vous de jouer !

Pour info, le projet de cette édition française est bien amorcé. Je pourrai en dire plus après le 11 mars (Japan Tours Festival).

J'en profite pour inviter ceux qui peuvent y aller à venir au Japan Tours Festival qui se déroule du 9 au 11 mars prochains.
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Jeu 15 Fév 2018 - 23:27

Cela me fait un peu loin pour aller là bas.. Rolling Eyes

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11743
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 0:12

moi aussi Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 49
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 12:34

Et moi je serai au ski....
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 13:19

Pour moi cela représente 3 h 30 voire 4 h de trajet minimum... et avec trois correspondances!



_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 44
Localisation : AILLEURS

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 17:30

C'est pour ça que j'ai précisé "ceux qui peuvent" Wink Je vous raconterai ! Et je crois que je ne serai pas la seule de ce forum à pouvoir le faire !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5347
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 17:57

Désolée, ce sera sans moi, je travaille ces deux jours là. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

avatar

Messages : 10559
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 51
Localisation : A bord de Goldorak

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 20:01

Ah là là si j'avais mon spazer je pourrais m'y rendre en quelques secondes !!!! Rolling Eyes Wink Wink Wink Wink

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11743
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51

MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   Ven 16 Fév 2018 - 21:30

en megamach Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre Mazinga nostalgia (Marco Pellitteri) - Réédition 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Livre des merveilles - Marco Polo
» Jeu des pronostics - Édition 2018
» [Thomas, Valérie et Korky, Paul] Pélagie la sorcière
» LES HATHAWAY (Tome 1) LES AILES DE LA NUIT de Lisa Kleypas
» Contrat de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Goldorak - La Série :: Route 7-
Sauter vers: