Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
anterak 08

avatar

Messages : 11220
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 1 Nov 2017 - 19:47

Perosia a écrit:
Anterak 08 a écrit:
merci beaucoup j'ai beaucoup apprécie surtout l’épisode 25    
Avec grand plaisir Very Happy Very Happy Very Happy

Tout le plaisir est pour mois Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 1 Nov 2017 - 21:35

EPISODE 37 : UNE ETOILE EST MORTE (PARTIE 1)


Juste pour souligner le fait que l’épisode 37 est un point tournant du DA, Kazuo Komatsubara prend le rôle pour la dernière fois en tant que Directeur Artistique de l’épisode. Et, comme dernier cadeau, il applique un changement aux habits de Actarus et Vénusia. Notez bien : seulement Actarus et Vénusia. Ne me dites pas que c’est une coïncidence ou que Komatsubara n’avait pas assez de temps pour effectuer un changement d’habits à Alcor aussi…Personnellement, je ne trouve aucune autre explication sur le changement, et uniquement, pour ces DEUX personnages , si les auteurs n’avaient pas l’intention non seulement de montrer l’évolution du rôle de Vénusia bientôt (ce qui est évident) mais aussi le changement d’attitude d’attitude d’Actarus envers la vie suite aux évènements décrits dans l’épisode 30.

J’ai toujours l’impression que Actarus et Vénusia, d’une certaine manière, ont agréé le changement d’habits entre eux avant l’épisode. Actarus aurait pu changer ses habits quelques jours auparavant – après tout Mizar et Rigel ne font aucun commentaire sur son changement – si bien que Vénusia aurait aussi décidé de changer d’approche dans sa tenue vestimentaire (oui, en fait, c’est une vraie modification même envers elle-même, dirais-je). (notez aussi que les nouveaux vêtements de Actarus et Vénusia ont la même coupe, comme s’ils les avaient définis/choisis ensemble).

Le discours de Vénusia à son père a toujours été d’un grand intérêt entre les fans féminins de Goldorak Wink (NdT: bof, je préfère une bonne discussion entre fans sur les combats que sur la mode et/ou l’altercation entre le père et la fille Very Happy ). Quelle jeune femme !
Rigel : Retourne à la maison et va te changer !
Vénusia : Tu es si vieux-jeu. C’est la mode d’aujourd’hui. Qui a décidé que je ne peux pas porter une jupe que j’aime ?
Rigel : Je l’ai décidé !! Je ne l’aime pas, point final !
Vénusia : Peu importe. Je porterai ce vêtement même si tu n’aimes pas. Je devine qu’Actarus, au contraire de toi, apprécie beaucoup.


Les derniers mots de Vénusia semblent confirmer que son changement de tenue a été, d’une certaine manière, discuté avec Actarus auparavant, car elle suppose clairement connaître les goûts de celui-ci en la matière. De nouveau, rien n’est dit directement et explicitement aux spectateurs, mais encore une fois l’aspect visuel du DA est crucial.

Quand Actarus la voit pour la première fois, alors que Mizar et Rigel jouent avec des faux pistolets, son expression dénote la surprise, mais juste après, pendant le discours de Mizar, il est en train de sourire. C’est vrai, qu’il se détourne à un certain moment et part travailler sans dire un mot. Mais comment pourrait-il exprimer son appréciation au sujet de la tenue de Vénusia devant son père, qui est en colère de surcroit ?

Regardez ce qu’il se passe dans la scène suivante à la ferme (une de mes favorites de tout le DA). Et, mes chers amis français, asseyez-vous confortablement sur une chaise parce que vous allez découvrir quelque chose de nouveau. Actarus est en train de nourrir un cheval, quand Umon l’appelle pour lui demander de prendre Goldorak afin de venir en aide à Alcor.

Vénusia arrive sans que Actarus s’en rende compte et écoute l’appel. Actarus se retourne pour se précipiter au Centre et bouscule Vénusia. Ils restent face à face, se regardant dans les yeux intensément. Ecoutez le dialogue :
Actarus : Vénusia…
Vénusia : J’ai entendu l’appel, Actarus Tu dois de nouveau aller te battre.
Actarus : Oui.
Vénusia : Actarus, j’ai conscience que tu pourrais perdre la vie dans la bataille et que tu pourrais ne pas en revenir. Je…je voudrais tant que tu n’y ailles pas (secouant la tête et le regardant à nouveau dans les yeux). J’espère qu’un jour cette horrible guerre se terminera et que tu resteras avec moi pour toujours.
Actarus la regarde, puis pose ses mains sur ses épaules.
Actarus : Vénusia, rien ne me donnera plus de joie que ton affection. Ne sois pas effrayée. Ils ne me tueront pas. Donc, ne t’inquiète pas et attends-moi. A tout de suite !


Puis, au volant de sa moto, Actarus se parle à lui-même.
Actarus : Je suis désolée Vénusia.

Bien, je suis probablement seulement une stupide fille romantique, mais je comprends ici que Mr Actarus a dit devant les spectateurs qu’il aime Miss Vénusia (en fait, il lui a déjà dit, et elle le sait. C’est pour cela qu’elle ne montre aucune surprise à ses mots). Enfin, il était temps ! Je me rappelle clairement sautant et frappant des mains à cette scène. Je pourrais être satisfaite de cet épisode rien qu’avec cette scène, mais en fait Mr. Mashima est vraiment une personne intelligente et a encore d’autres surprises dans son sac…

(NdT : honnêtement si j’isole l’épisode 37 du reste, et surtout de l’épisode 23, je ne suis pas du tout convaincue par l’explication de Gerdha ci-dessus (ni trop pour l'explication pour la tenue, mais là cela a peu d'importance). Ce que dit Actarus pourrait très bien être simplement un amour fraternel, ou une très forte amitié. Il me faut plus que cela pour en déduire qu’il est amoureux, ou alors je suis trop vieux-jeu Rolling Eyes . Maintenant, avec l’épisode 23, c’est une explication qui se tient mais juste parce qu’il y a ce fameux épisode. C’est mon humble avis Smile )

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 1 Nov 2017 - 23:33

EPISODE 37 : UNE ETOILE EST MORTE (PARTIE 2)


En fait, les paroles de Actarus ont un impact immense sur Vénusia. Seule dans le salon, elle réalise que son espoir qu’il reste à ses côtés pour toujours est destiné à rester seulement un souhait, et cela pour deux raisons.

Le premier est que, même si Actarus est confiant de ne pas être tué par les véghiens, la guerre devient clairement de plus en plus rude (au fait, l’épisode 37 introduit le problème de source d’énergie pour Véga) et la situation pourrait ne pas l’autoriser à prendre soin de leur relation de la même manière dans un futur proche.
Deuxièmement, la blessure empoisonnée le tuera tôt ou tard : se battre pourrait même accélérer le processus. Mais, dans tous les cas, le destin d’Actarus est déjà écrit sans aucune échappatoire connue.

Leur amour est, dans un certain sens, voué à la mort tout comme la vie de Actarus. Comment pourrait-elle gérer une si terrible situation ? Y-at-il quelque chose qu’elle puisse faire pour l’aider ? Est-ce possible pour elle de continuer à rester à la maison, à la ferme pendant que l’homme qu’elle aime se bat pour sauver sa planète ?
Elle a déjà essayé, il y a quelques semaines (épisode 34) de l’aider, mais d’une certaine manière il a refusé son aide.

C’était beau, Il s’inquiétait pour sa vie car il l’aime, que son désir de la protéger (je sais le Juge Agnès sourit en lisant cette affirmation) soit un joli signe de son amour mais… veut-elle vraiment être protégée ? Est-ce vraiment son souhait d’être protégée par Actarus ? Oh non ! Ce n’est pas son but. Elle ne veut pas être protégée parce qu’elle n’en a pas besoin. Elle a l’habitude de se battre dans sa vie de tous les jours. Elle n’est pas effrayée par les challenges. Elle est la fille de la campagne, et le schéma littéraire voudrait qu’elle reste tranquille à la maison à attendre après son prince de revenir…Donc ? Qui y prête attention ? Elle est Vénusia Makiba ! Et c’est la seule chose qui compte.

Au contraire de ce que des scénaristes traditionnels voudraient qu’elle fasse, sa vie repose dans 'un crayon' de personnes révolutionnaires qui jusqu’à maintenant ne veulent pas adhérer à la figure féminine traditionnelle.

Mais…comment surmonter les objections qu’émettra surement Actarus ? Une chose est sûre : ce sont deux personnages têtus. Une importante bataille pourrait survenir bientôt entre eux deux…mais cela pourrait valoir la peine. Quelquefois, un couple doit avoir des batailles pour trouver l’équilibre interne.

La scène de sauvetage de Vénusia et Mizar semble, à première vue, être une scène habituelle encore une fois. Mais, au contraire, il y a un ‘truc’. Suivant l’usuel KO de Alcor (un jour je devrais écrire un MM au sujet de ce pauvre Alcor pour lui rendre justice), Vénusia se retrouve tout à coup elle-même en train de piloter Alcorak.

Et la fille de la campagne a finalement l’opportunité de montrer à l’audience qui elle est : une forte jeune femme confiante et non-effrayée, qui fait face à ses responsabilités quand cela est nécessaire. La plus grande et inusuelle figure apparaît à ce moment dans le DA. Et, après avoir détruit le monstre, et s’être évanouie sous une incroyable pression émotionnelle, elle reprend connaissance dans les bras d’Actarus sur la main de Goldorak.

C’est le coucher du soleil. Il la regarde avec une expression d’amour sur le visage (au fait, c’est un peu le testament de Komatsubara dans le DA, comme c’est la scène finale du dernier épisode de Goldorak dont il s’occupe personnellement, même s’il continuera à jouer le rôle de dessinateur des personnades pour encore 11 épisodes).

C’est en fait, le dernier épisode que Komatsubara dessine, et la scène finale semble être le dernier épisode du DA avec Vénusia dans les bras d’Actarus. Un tribut de maître, comme si c’était réellement la dernière scène de Goldorak. De plus, ce qui est remarquable c’est que dans cet épisode, Komatsubara a dessiné deux uniformes pour Vénusia : un bleu et jaune, et un autre rouge et jaune. Les mêmes couleurs que l’uniforme de Duke Fleed : la seconde version rouge et jaune, parmi d’autres choses, a une combinaison de couleurs très proche de celles du costume de Duke Fleed.

Mais les mots d’Actarus sont aussi un magnifique cadeau à Vénusia :
Actarus : Comment vas-tu maintenant ?
Vénusia : Je…
Actarus : "Tu m’as sauvé la vie. Merci. Je sais ce qu’il s’est passé par le professeur Procyon. Mais tu dois me promettre que tu ne risqueras plus ta vie dans une bataille.
Vénusia : Mais…
Actarus : Regarde le ciel. Le soleil se couche. Je ne laisserai pas cette si belle Terre tomber entre les mains de Véga. Je fais la promesse que je la défendrai. Stp, Vénusia, si tu n’es pas en danger, je me sens plus fort.


Elle acquiesce “Oh, Actarus…”, alors que la scène et l’épisode s’estompent dans la lumière du coucher de soleil (et la stupide fille romantique, que je suis, ne peut s’empêcher d’imaginer une scène tendre par la suite…bon, tant pis, cette manière est probablement encore plus romantique, ce qui est donc une bonne manière de faire. Après tout, j’ai la confirmation officielle de l’amour d’Actarus pour Vénusia, ce qui est très bien. Je peux éteindre la TV avec un grand sourire).

Une observation finale au sujet du vêtement de Vénusia à ce moment-là : cela vaut la peine de noter qu’il a les mêmes couleurs que le coucher du soleil, et non uniquement les couleurs du costume de Duke Fleed. Un autre signal caché de la part des auteurs sur le lien qui existe entre-eux.

Mais je voudrais souligner un autre aspect de l’épisode en lien avec Vénusia. Quand elle se trouve aux commandes d’Alcorak, elle demande à Alcor de lui apprendre à utiliser les armes pour pouvoir sauver Goldorak. Elle reçoit un refus à la fois de Alcor et de Umon.
Alors, Vénusia menace de faire exploser Alcorak contre le monstre, comme ils ne lui autorisent pas une autre solution. Umon, à ce point, accepte et donne l’ordre à Alcor d’expliquer à Vénusia.

Très intéressant et très étrange. C’est la première, mais aussi la seule, occasion où Vénusia menace de se tuer dans tout le DA. Cela pourrait sembler similaire à la scène de suicide d’Aphélie dans l’épisode 25, mais en réalité c’est totalement différent. Alcorak transporte Alcor et Mizar. Comment Umon pourrait croire que Vénusia ait vraiment l’intention de lancer l’Alcorak contre le monstre ? C’est un non-sens total.

En fait, je pense personnellement que Umon ne croit pas en ses intentions, mais il est d’accord pour la laisser se battre avec l’Alcorak pour une raison différente. Il la connait et il a une haute estime de sa personnalité. Il a connaissance aussi de son amour pour Actarus et il comprend que ce qui est en train de se passer est une sorte de ‘signe du destin’ : c’est que Vénusia peut apporter le support à Actarus, c’est ce qu’elle peut faire pour sauver sa propre planète contre les forces de Véga. Un pilote de plus pour Alcorak pourrait être très utile.

Mais…maintenant un important problème apparaît : comment gérer la situation avec Actarus ? Il connait son fils, et il est sûr que celui-ci n’acceptera pas la nouveauté avec un grand sourire. Vénusia aura besoin d’aide pour le faire changer d’avis. Une petite ‘conspiration’ est sur le point de commencer…

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Ven 3 Nov 2017 - 22:11

Oups! Je viens de me rendre compte que je ne suis pas à jour dans ma lecture. Embarassed Embarassed Embarassed
Alors, je m'y mets tout de suite. Very Happy

Citation :
Ainsi la vie d’Actarus semble prendre une tournure non prévue : malgré la guerre et ses problèmes, sa vie personnelle montre des aspects positifs remarquables. Sa relation avec Vénusia progresse et son père a changé d’attitude (d’un simple palefrenier il devient ‘membre de la famille’). Peut-être une petite bougie de l’espoir pour une vie future plus heureuse vient d’être allumée ?

Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Ven 3 Nov 2017 - 22:45

Bon, ce que je viens de lire confirme  le fait que j'avais bien compris (même en italien) et qu'en plus mes idées sont proches des celles de Gerdha. Wink

Je retrouve mon chapitre sur le changement d'habits, l'évolution de Vénusia et le complo contre Actarus pour que Vénusia intègre l'équipe. Very Happy

Merci Perosia, toujours aussi contente de lire ta traduction. Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 16:45

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 16


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

LA TRILOGIE DE VENUSIA (EPISODES 37-39) – PARTIE 2
EPISODE 38 : LES FAISEURS DE TENEBRES

Umon avait raison : piloter Alcorak était exactement ce que Vénusia voulait pour pouvoir aider Actarus et sa planète. La réaction de Actarus dans l’épisode 37 n’était pas une surprise, et elle le connaît suffisamment pour être sûre qu’une simple discussion avec lui ne le fera pas changer d’avis. Et maintenant, Alcor et Umon sont d’accord avec son souhait. Donc, Vénusia décide d’améliorer ses capacités de pilote secrètement. Elle n’a aucune intention de mentir à Actarus mais veut seulement repousser la discussion. Alors, avec l’aide de Alcor et Umon, Vénusia apprend à piloter Alcorak, probablement quand Actarus travaille à la ferme.

L’opportunité de révéler à Actarus la vérité se présente lors d’une promenade à cheval avec lui (veuillez noter : elle a suffisamment de force physique pour dominer un cheval, donc aucune surprise de la voir prendre des leçons de pilotage d’Alcorak sans formation spéciale…). Il lui suggère de faire attention, et elle comprend que cela pourrait être l’opportunité de démarrer la discussion qu’elle a en tête.
Vénusia : Je n’ai peur de rien. Je suis même capable de piloter Alcorak pour ton information.
Actarus : Quoi ?
Vénusia : Tu ne savais pas ? (Ah Vénusia, tu savais très bien que Actarus n’était pas au courant, bien joué…). Alcor m’a appris comment décoller, et il m’a dit aussi que dès que cela serait prêt, je pourrais piloter moi-même. Et alors, je te lancerai un défi.  
Actarus : Tu veux vraiment me lancer un défi, Vénusia ?
Vénusia : Bien sûr…
Actarus : D’accord…alors suis-moi !

Actarus lance son cheval à vitesse maximum et prend les chemins les plus difficiles de la forêt, suivi par Vénusia, qui est capable de relever le défi pour une grande part de la course. Ils rencontrent Rigel, qui est déçu de voir sa fille ‘perdre son temps’ à faire du cheval avec un palefrenier (‘Je ne comprends pas ce qu’elle lui trouve’) mais ils ne lui prêtent pas attention.

Voyant qu’il ne peut pas battre Vénusia, Actarus lance son cheval dans un timing parfait pour sauter la rivière, tandis que Vénusia, qui le suivait et donc ne pouvait pas voir l’obstacle à temps – est forcée d’arrêter son cheval brusquement et ne peut sauter la rivière. (NdT : je trouve cela parfaitement ‘bas' de la part d’Actarus d’en arriver à cette extrémité. Quel que soit le motif qui l’anime…).
Actarus se tourne pour regarder Vénusia et pense :
Actarus : Stp. Essaye de comprendre Vénusia. Cette guerre va devenir de plus en plus dure, et je ne veux pas que tu sois impliquée.


Oui, mes amis, c’est la seule et réelle raison pourquoi Actarus ne veut pas que Vénusia se batte à ses côtés : très loin d’être misogyne, il s’inquiète parce qu’il l’aime (je me réfère aux différents fils sur le forum à cause de la mauvaise adaptation en VF). Il est parfaitement conscient des raisons derrière le souhait de Vénusia de se battre. Il sait qu’elle pourrait être d’une grande aide dans la guerre, mais néanmoins, il préfère continuer à se battre seul avec Alcor plutôt que de la laisser risquer sa vie.

De son côté, Vénusia ne se fait plus d’illusions. La tâche de convaincre Actarus se révèle bien plus difficile qu’elle pensait. De plus, maintenant, elle doit faire face à la colère de son père pour son comportement (elle l’a laissé seul travailler à la ferme pour une promenade à cheval). Assise sur une chaise, elle écoute Rigel se plaindre :

Rigel : “Vas tu me répondre oui ou non ? Vas-tu essayer de me comprendre ? Ou crois-tu qu’il n’y a rien de mal à t’amuser avec ce gars…sans mon approbation ? Rappelle-toi, tu es encore mineur ! (Note : la majorité est à 21 ans au Japon). Tu devrais chercher à faire quelque chose de mieux que d’être en compagnie d’un homme aussi ordinaire qu’Actarus. Qu’est-ce que tu lui trouves de spécial ? Il est seulement un fainéant et un bon à rien. Je peux te dire combien je le connais.

Mais Vénusia ne répond pas à son père. Pas un seul mot. Comment peut-elle expliquer à Rigel sa relation avec Actarus, sa vraie identité, sa volonté de se battre ? Elle a conscience que Rigel parle de cette manière parce qu’il aime sa fille et qu’il veut qu’elle ait la meilleure vie mais suivant ses goûts à lui. Malheureusement, elle suppose qu’il n’appréciera pas de connaître ce qu’elle croît être le mieux pour sa propre vie. Rigel, au contraire, va bientôt la surprendre…

Il est vrai que, beaucoup de fois, l’expéditeur révèle le destinataire. Le titre japonais de l’épisode 38 est ‘la jonction émouvante de Vénusia’, se réfère clairement au moment où elle ‘arrime’ la première fois Alcorak avec Goldorak. Notez : elle est capable d’effectuer l’arrimage d’Alcorak à Goldorak au deuxième essai, et probablement sans entraînement spécial au Centre. On ne nous dit pas exactement combien de temps la formation d’Alcor a duré, ni si elle a essayé aussi cette opération dans une salle spéciale, mais j’ai tendance à penser, personnellement, qu’elle ne pouvait pas avoir assez de temps pour avoir un entraînement complet étant donné la nécessité de garder Actarus dans l’ignorance et ses propres devoirs à la ferme.

Donc, Vénusia a clairement des capacités spéciales, qui sont même meilleures que celles de Alcor. Par rapport à Alcor, Vénusia est un meilleur pilote, elle est physiquement plus forte que lui, et a surtout une personnalité bien plus rationnelle. Et Actarus est parfaitement conscient de cela. Quand il comprend que Vénusia pilote Alcorak au lieu d’Alcor, il est surpris mais pas en colère.
Actarus revient à la ferme (après avoir fait face à la déception de Rigel pour son manque de confiance en lui car il a été le dernier à rester dans l’ignorance de son identité réelle – c’était la raison derrière laquelle Rigel fait une tentative de ‘harakiri’).
Actarus regarde Vénusia, en train de faire du cheval au soleil couchant, et il réfléchit sur le fait que, en dépit de ses tentatives pour la garder éloigner de la guerre, elle a été impliquée dedans. (Observez comment il serre les poings entre deux images, presque comme s’il se reprochait d’avoir échoué de garder Vénusia hors de cela). Alors, il pense qu’ils pourraient se battre ensemble.

En conclusion, à la fin de l’épisode 38, il semblerait que Vénusia ait réussi à briser le mur. En fait, Actarus doit encore surmonter complètement son idée de garder Vénusia loin de la guerre. Il n’a aucun doute sur ses capacités, mais il préfère continuer à se battre sans son aide. Sa haine contre la guerre sera le fil conducteur dans son approche pendant encore un certain temps. Vénusia devra se battre encore un peu plus pour obtenir ce qu’elle veut. Nous allons voir qui de ces deux personnes laquelle sera la plus têtue…

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:29

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 17


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

LA TRILOGIE DE VENUSIA (EPISODES 37-39) – PARTIE 3
EPISODE 39 : LA PATROUILLE DES AIGLES

Je ne vais pas perdre de temps à analyser l’épreuve de gymnastique, même si une source fiable m’a dit que le type d’exercices que présente Vénusia est bien trop compliqué, même à ce séjour, pour être réel.

En fait, cela vaut la peine de noter que même Rigel et Mizar, d’abord enthousiastes, ont un regard perplexe à la fin, comme si Vénusia voulait exagérer sa performance et non seulement pour gagner. C’est une sorte de duel, ou de clash, entre Vénusia et Actarus : aucun d’eux ne sourit d’ailleurs. Ni Vénusia, pendant la compétition (excepté à la fin de la cérémonie), ni Actarus qui comprend parfaitement le sens des acrobaties de Vénusia.

La réflexion de Actarus sur le fait que ‘ces chers exercices semblent être une plainte’ me laisse supposer qu’une discussion importante entre les épisodes 38 et 39 a eu lieu, impliquant non seulement Vénusia et Actarus mais aussi Rigel et Mizar et probablement Alcor avec Umon aussi. Autrement, il n’y a aucune explication pourquoi Rigel et Mizar parlent avec Actarus à la ferme sur le fait, après la compétition de gymnastique, qu’il devrait être convaincu de ses capacités et qu’il devrait la laisser maintenant rejoindre l’équipe de Goldorak.

Et, il est impossible que Actarus n’ait pas discuté de ce point avec Umon et Alcor aussi, car ils ont autorisé Vénusia à s’entraîner sans sa permission et, de plus, car ils ont une différente opinion que la sienne sur l’implication de Vénusia dans ce combat, et finalement sur la stratégie de la guerre. Encore une fois, Goldorak montre une très intéressante approche pour raconter l’histoire : ici l’aspect très ‘adulte’ et les thèmes en profondeur (quoi faire quand des principes théoriques se heurtent avec les problèmes de la vie réelle ?) sont masqués derrière une simple histoire apparente.

Les scènes à la ferme dans l’épisode 39 sont parmi les meilleures de tout le DA, d’après moi. Avec aussi des dialogues parmi les plus beaux aussi. Rigel montre à Actarus le journal annonçant la victoire de Vénusia à la compétition de gymnastique, heureux d’annoncer à son ‘palefrenier’ que maintenant il devrait être convaincu des capacités de sa fille et qu’elle devrait avoir un rôle lors de la prochaine attaque des véghiens. Actarus répète son refus catégorique à nouveau.
Actarus : C’est impossible. Ce sont des choses très différentes.
Rigel est déçu.
Rigel : Elle a fait ses preuves qu’elle était exceptionnelle.
Mais Actarus est inébranlable.
Actarus : Une chose est de se battre contre des aliens et une autre chose est de jouer des exercices de gymnastique. C’est hors de question.


De retour à l’écurie, Actarus remarque la présence de Mizar qui l’observe avec une expression de colère. Il ressent le besoin de mieux expliquer ses pensées.
Actarus : Mizar, peut-être je ne me suis pas assez bien expliqué. Je ne sous-estime pas les paroles de ton père, et j’ai la plus haute considération pour Vénusia.
Mizar : Alors explique-toi.
Actarus : Et bien. C’est quelque peu difficile à expliquer, mais tu sais, la guerre c’est différent d’un exercice d’agilité. Il n’y a rien de beau dans cela. Quelquefois, nous sommes forcés à faire la guerre, mais jamais nous ne devrions la désirer. Je déteste me battre, mais je le dois – il prend une poignée de foin dans sa main – Regarde cette poignée de foin. Peut-être, tu pourrais penser que cela n’a aucune valeur, mais pour moi elle a plus de valeur que tous les combats de robots. Est-ce que tu comprends, pourquoi je voudrais que Vénusia ne se batte pas ? La guerre ne devrait pas être notre idéal. J’espère qu’au moins tu me comprends Mizar.


Je dois confesser que cette scène m’a enseigné beaucoup plus au sujet de la guerre que tous les discours des adultes durant mon adolescence.

Mais la meilleure partie de l’épisode est encore à venir. Quand Umon informe Actarus de l’attaque du monstre de Véga, il se précipite vers sa moto. Mais il rencontre Vénusia dans le garage.
Et Mashima écrit un incroyable dialogue entre le couple :
Vénusia : Actarus, un monstre s’approche n’est-ce pas ?
Il ne répond pas, la fixant des yeux très sérieusement. Il se prépare à démarrer la moto.
Elle le bloque et il lui dit avec calme :
Actarus : Laisse-moi partir Vénusia. Eloigne-toi !
Mais elle ne veut pas le laisser partir.
Vénusia : Non…
Silencieusement, il enlève sa main de son bras. Elle n’est pas impressionnée par son refus silencieux.
Vénusia : Actarus, stp, emmène-moi avec toi !
Actarus essaye encore une fois de convaincre Vénusia.
Actarus : Tu ne devrais pas risquer ta vie ! C’est inutile !
Il tourne la clef de contact, mais elle s’interpose en se mettant devant la moto.
Vénusia : Je suis la seule propriétaire de ma vie et je veux la risquer !
Actarus est complètement abasourdi.
Actarus : Quoi ?
Vénusia : Je ne prends pas en compte ma vie.
Actarus se met en colère.
Actarus : Ne dis pas de bêtises ! Recule, je dois partir !
Puis, il lance la moto hors du garage, pendant que Vénusia lui crie :
Vénusia : Tu changeras d’avis, tu changeras d’avis !
Et roulant vers le Centre de Recherches, Actarus pense :
Actarus : Non, je dois faire tout ce qui est possible pour empêcher Vénusia d’être impliquée dans cette guerre !


Génial ! Fantastique dialogue.

Où est l’homme misogyne ? Où est le ‘pot de colle’ à Actarus ? Ce que j’apprends dans Goldorak, au contraire, ce sont deux incroyable personnages avec une telle forte personnalité qui se battent pour defender leur point de vue respectif au nom de principes. Ils ne sont pas encore capables de trouver ‘le point d’équilibre du balancier’ pour trouver un accord. Vénusia a le droit de considérer qu’elle est la propriétaire de sa vie, et donc que Actarus n’est pas en position de lui interdire de passer les jours comme elle le souhaite. D’un autre côté, Actarus pense correctement qu’il serait mieux qu’il y ait le moins possible de personnes impliquées dans une guerre (spécialement quand cela concerne une personne aimée !). Comment ce combat va-t-il se terminer ?

Enfin, cet épisode va se terminer avec une autre merveilleuse scène, sur la terrasse du Centre (Ah, cette terrasse, dernier endroit pour un nombre important de scènes majeures du DA…). Actarus a compris que Vénusia a le droit et il a besoin de son aide. Mais, après tout, il n’avait pas tort…Comment pouvait-il demander à Vénusia de rejoindre l’équipe de Goldorak ?
C’est Umon qui va aider son fils : pendant que tous (lui-même, Actarus, Vénusia, Alcor et Rigel) sont sur la terrasse, il se tourne vers Actarus :
Umon : “Seulement grâce à l’aide de Vénusia, le Centre existe encore. Actarus, les attaques de l’ennemi vont sûrement devenir de plus en plus dures, donc je pense que le temps est venu de demander à Vénusia de nous aider. Qu’en penses-tu ?
Actarus ferme les yeux (Mashima est un scénariste génial !), comme s’il se battait contre sa fierté une dernière fois (NdT : je n’aimerais pas être à sa place, pauvre Actarus !) puis se tourne vers Vénusia :
Actarus : Oui, je suis d’accord. Vénusia, tu le sais, nous comptons sur toi.
Alcor est content (preuve qu’il y a eu quelques argumentations probablement auparavant entre les deux amis sur ce sujet).
Alcor : Oh, super, enfin !
Umon s’approche de Rigel.
Umon : Rigel, les véghiens ne peuvent rien faire contre eux !
Rigel est enthousiaste.
Rigel : Ah, j’exulte cher Umon ! J’ai toujours dit que Vénusia deviendrait une légende. Regardez ce trio !


Sous le soleil couchant, Vénusia, Actarus et Alcor croisent leurs mains, comme s’ils signaient un pacte perpétuel de se battre ensemble. Remarquez le sourire de Actarus, alors qu’il fait le pacte avec eux. C’est maintenant un signe qu’il est content aussi avec la décision de Vénusia.

Mais ce geste est aussi la signature du nouvel accord entre Vénusia et Actarus, qu’ils signent entre eux-deux. Elle a gagné la bataille, elle restera auprès d’Actarus, non seulement comme un simple support psychologique, mais comme un acteur à part entière avec lui, vivant et - peut-être – mourant ensemble. Vénusia Makiba est la seule personne qui peut faire contre-poids à Actarus, qui peut lui faire changer d’avis, qui a suffisamment de personnalité pour être un support pro-actif pour une personne comme lui. Elle est la co-partenaire de ce DA.

Ah, Vénusia, ton père n’est pas le seul à être fier de toi. Il y a aussi une fille de 13 ans assise sur un sofa en Italie qui ressent la même chose (NdT : elle n’est pas la seule spectatrice d’après les commentaires de beaucoup de membres de ce forum…). Quoiqu’il puisse se passer au personnage à partir de maintenant, il n’y a plus rien à prouver. Il est clair maintenant de ce que le personnage devait être et où l’histoire devait aboutir. Plus rien ne pourra jamais annuler ce que Goldorak a été pendant les 39 premiers épisodes. Plus rien.

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11220
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:30

merci perosia cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:34

Hikaru a écrit:
Bon, ce que je viens de lire confirme  le fait que j'avais bien compris (même en italien) et qu'en plus mes idées sont proches des celles de Gerdha.  
Je retrouve mon chapitre sur le changement d'habits, l'évolution de Vénusia et le complo contre Actarus pour que Vénusia intègre l'équipe.  
Je confirme Cool

Hikaru a écrit:
Merci Perosia, toujours aussi contente de lire ta traduction.  
Anterak 08 a écrit:
merci perosia
Tout le plaisir est pour moi, les filles Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:40


"Désormais, nous formerons la patrouille des trois Aigles !"

"Et qui s'y frottera s'y piquera !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
anterak 08

avatar

Messages : 11220
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:42

PS
je suis pas une fille lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:53

Anterak 08 a écrit:
PS
je suis pas une fille    
Ah bon??   scratch  scratch

Mince alors !  pale  pale  C'est la deuxième fois que je me trompe, après Kimi_san !!!  Embarassed  Embarassed

Dommage que le pronom neutre n'existe pas en français comme en allemand....histoire de ne pas me tromper une troisième fois...pauvre de moi... confused confused

Toutes mes excuses, Anterak 08. Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11220
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:54

c'est pas grave lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 18:56

Kimi a écrit:
  "Et qui s'y frottera s'y piquera !"

Même pas peur !!
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 22:06

Perosia a écrit:

Dommage que le pronom neutre n'existe pas en français comme en allemand....histoire de ne pas me tromper une troisième fois...pauvre de moi... confused confused

Sinon, tu peux aussi regarder le profil de la personne ( en cliquant simplement sur son nom ) et si la personne l'a indiqué, il est inscrit le petit symbole homme ou femme, ça peut aider. Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 4 Nov 2017 - 22:25

Eh voilà, Vénusia a gagné contre Actarus. Il n'y a rien d'autre à dire. Very Happy cheers

Merci Perosia. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 0:33

Hikaru a écrit:
Sinon, tu peux aussi regarder le profil de la personne ( en cliquant simplement sur son nom ) et si la personne l'a indiqué, il est inscrit le petit symbole homme ou femme, ça peut aider.  
Mince alors! Je viens de vérifier. Tu as raison pour Kimi_san et Anterak 08 ...et toi bien sûr (en tant que fille). Laughing

Mais c'est vrai qu'avec l'image de Aphélie pour Anterak 08 et la manière d'écrire de Kimi_san, je me suis fait avoir. Bon ça va, ils n'ont pas été vexés.

Et puis ils n'auraient pas intérêt de toute manière... Twisted Evil  lol!  lol!

Hikaru a écrit:
Eh voilà, Vénusia a gagné contre Actarus. Il n'y a rien d'autre à dire.
Ben oui!!! C'est une femme. Donc elle ne peut que gagner!!  Twisted Evil Même contre un E.T. aux super pouvoirs (et super beau  Embarassed Embarassed il fait chaud tout à coup). Elle se laisse pas berner !!  Cool

Tu ne t'en souvenais plus? T'as perdu la mémoire ???  affraid Ah oui c'est vrai tu as été victime d'un attentat en Afrique.  lol!

Hikaru a écrit:
Merci Perosia.
Avec plaisir...t'étais arrivée à quel épisode du DA pour ta fanfic?  scratch

Perosia cheers
Revenir en haut Aller en bas
Actasia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 46
Localisation : Sous la neige anglaise...

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 1:22

Ah la la, c'est toujours le meme plaisir de lire cette analyse (et ta traduction Perosia Very Happy ), et en particulier ce chapitre !

Citation :
Vénusia Makiba est la seule personne qui peut faire contre-poids à Actarus, qui peut lui faire changer d’avis, qui a suffisamment de personnalité pour être un support pro-actif pour une personne comme lui. Elle est la co-partenaire de ce DA.

Perosia a écrit:
hikaru a écrit:
Bon, ce que je viens de lire confirme  le fait que j'avais bien compris (même en italien) et qu'en plus mes idées sont proches des celles de Gerdha.  
Je retrouve mon chapitre sur le changement d'habits, l'évolution de Vénusia et le complo contre Actarus pour que Vénusia intègre l'équipe.
Je confirme  Cool

J'ai le meme sentiment que vous les filles... Et je n'ai pas encore commenté sur le fil de ta fiction Hikaru, mais j'adore la façon dont tu mets en scène tout cela I love you  I love you  I love you  I love you  I love you  I love you  cheers

J'ai toujours eu le sentiment que Vénusia était (ou était destinée à être) le pendant féminin d'Actarus. En plus de leurs vêtements il y a même une ressemblance physique qui s'établit (la ligne des cheveux est maintenant identique... Vénusia est aussi plus grande et élancée qu'elle ne l'était, tout comme Actarus, ce qui accentue la correspondance...) Leur style de vêtement est aussi assez remarquable, avec pour tous les deux ce 'grand col relevé' qui m'a toujours fait l'effet d'une touche 'princière' ou 'noble'... Vénusia est apparemment élevée au même statut qu'Actarus, en fait, sa vraie nature est révélée... Je ne peux m'empêcher de faire un lien avec le moment où on la voit passer le médaillon d'Actarus autour du cou de celui-ci, telle une reine ou une princesse qui adoube un chevalier ou lui remet le haut insigne de son mérite... Et maintenant que je sais qu'Hikaru signifie 'lumière' et 'brillance', et Daisuke 'grand secours', cela me confirme ce sentiment que Vénusia est la flamme qui éclaire son chemin, la gardienne de sa force (en elle coule maintenant son sang), et sans l'ombre d'un doute son égale en force d'âme et en courage...  I love you  (enfin ce n'est que mon avis   Wink  Embarassed  )

Merci Perosia pour cette belle traduction cheers


Dernière édition par Actasia le Dim 5 Nov 2017 - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Actasia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 46
Localisation : Sous la neige anglaise...

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 1:30

Perosia a écrit:
Mais c'est vrai qu'avec l'image de Aphélie pour Anterak 08 et la manière d'écrire de Kimi_san, je me suis fait avoir. Bon ça va, ils n'ont pas été vexés.

Ah tiens moi aussi je m'y suis laissée prendre au début Wink Rolling Eyes Laughing
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

avatar

Messages : 11220
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 2:03

non même pas vexe Wink Wink Wink Wink Wink lol!
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 12:57

Actasia a écrit:
Perosia a écrit:
Mais c'est vrai qu'avec l'image de Aphélie pour Anterak 08 et la manière d'écrire de Kimi_san, je me suis fait avoir. Bon ça va, ils n'ont pas été vexés.

Ah tiens moi aussi je m'y suis laissée prendre au début Wink Rolling Eyes Laughing
Ah oui? Tu me rassures... Rolling Eyes Rolling Eyes

Actasia a écrit:
J'ai toujours eu le sentiment que Vénusia était (ou était destinée à être) le pendant féminin d'Actarus. En plus de leurs vêtements il y a même une ressemblance physique qui s'établit (la ligne des cheveux est maintenant identique... Vénusia est aussi plus grande et élancée qu'elle ne l'était, tout comme Actarus, ce qui accentue la correspondance...) Leur style de vêtement est aussi assez remarquable, avec pour tous les deux ce 'grand col relevé' qui m'a toujours fait l'effet d'une touche 'princière' ou 'noble'... Vénusia est apparemment élevée au même statut qu'Actarus, en fait, sa vraie nature est révélée... Je ne peux m'empêcher de faire un lien avec le moment où on la voit passer le médaillon d'Actarus autour du cou de celui-ci, telle une reine ou une princesse qui adoube un chevalier ou lui remet le haut insigne de son mérite... Et maintenant que je sais qu'Hikaru signifie 'lumière' et 'brillance', et Daisuke 'grand secours', cela me confirme ce sentiment que Vénusia est la flamme qui éclaire son chemin, la gardienne de sa force (en elle coule maintenant son sang), et sans l'ombre d'un doute son égale en force d'âme et en courage...    (enfin ce n'est que mon avis       )
Et bien, quelle envolée lyrique et poétique Actasia...tu nous prépare une fanfic aussi ? Wink

Actasia a écrit:
Merci Perosia pour cette belle traduction
Thanks Lady Actasia ...Here I am sure...I am not mistaken.. lol!

Anterak 08 a écrit:
non même pas vexe
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 13:00

Actasia a écrit:
Ah tiens moi aussi je m'y suis laissée prendre au début Wink Rolling Eyes Laughing

=> Sans rire ?!  Shocked

Actasia a écrit:
Et maintenant que je sais qu'Hikaru signifie 'lumière' et 'brillance', et Daisuke 'grand secours', cela me confirme ce sentiment que Vénusia est la flamme qui éclaire son chemin, la gardienne de sa force (en elle coule maintenant son sang), et sans l'ombre d'un doute son égale en force d'âme et en courage...  I love you  (enfin ce n'est que mon avis   Wink  Embarassed  )

=> Je ne pense pas me tromper en disant que cet avis est partagé par beaucoup. Et tout comme Perosia, je me demande si ce ne serait pas là un prélude à un futur chef-d'oeuvre ? Very Happy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 13:20

Kimi a écrit:
Actasia a écrit:
Perosia a écrit:
Mais c'est vrai qu'avec l'image de Aphélie pour Anterak 08 et la manière d'écrire de Kimi_san, je me suis fait avoir. Bon ça va, ils n'ont pas été vexés.
Ah tiens moi aussi je m'y suis laissée prendre au début
=> Sans rire ?!  Shocked

Tu vas devoir revoir ta manière de communiquer, fils !!!
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 13:46

Perosia a écrit:
Tu vas devoir revoir ta manière de communiquer, fils !!!

"Grrr ... vous ne perdez rien pour attendre !!!" (épisode #42, "Péril en la demeure").

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 15:42

Perosia a écrit:
Tu ne t'en souvenais plus? T'as perdu la mémoire ???  affraid Ah oui c'est vrai tu as été victime d'un attentat en Afrique.  lol!

Heureusement, tu m'as aidé à la retrouver.  Wink  Very Happy  lol!


Perosia a écrit:
Hikaru a écrit:
Merci Perosia.
Avec plaisir...t'étais arrivée à quel épisode du DA pour ta fanfic?  scratch

Actuellement, j'écris sur le 44 : Quand les chiens sont lâchés. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actarus, les gifles et les petites bagarres
» Quelles sont les scènes de la série qui vous ont marqué ?
» De quelle nature est la relation entre Vénusia et Actarus ?
» Vénusia / Hikaru Makiba ... forever !
» Goldorak:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Goldorak - La Série :: Route 7-
Sauter vers: