Site consacré à l'univers de Goldorak ... retour vers le passé !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 5 Nov 2017 - 15:47

Actasia a écrit:
Perosia a écrit:
hikaru a écrit:
Bon, ce que je viens de lire confirme  le fait que j'avais bien compris (même en italien) et qu'en plus mes idées sont proches des celles de Gerdha.  
Je retrouve mon chapitre sur le changement d'habits, l'évolution de Vénusia et le complo contre Actarus pour que Vénusia intègre l'équipe.
Je confirme  Cool

J'ai le meme sentiment que vous les filles... Et je n'ai pas encore commenté sur le fil de ta fiction Hikaru, mais j'adore la façon dont tu mets en scène tout cela I love you  I love you  I love you  I love you  I love you  I love you  cheers

Merci beaucoup Actasia. Embarassed


Actasia a écrit:
... Et maintenant que je sais qu'Hikaru signifie 'lumière' et 'brillance', et Daisuke 'grand secours', cela me confirme ce sentiment que Vénusia est la flamme qui éclaire son chemin, la gardienne de sa force (en elle coule maintenant son sang), et sans l'ombre d'un doute son égale en force d'âme et en courage...  I love you  (enfin ce n'est que mon avis   Wink  Embarassed  )

En effet, la signification de leur prénoms est très révélatrice. Merci je l'ignorais. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:11

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 18
Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA LA COMBATTANTE (EPISODES 40-45)
EPISODE 40: LE REVEIL DES VOLCANS


Finalement, Vénusia a accompli son but: elle est membre de la patrouille des Aigles. Dès qu’elle a rejoint l’équipe néanmoins, un problème stratégique devient critique pour les terriens: Horos a découvert le point faible de Goldorak : il consomme le double d’énergie quand il se bat sous l’eau. Et sans solution appropriée, Duke Fleed sera vaincu très bientôt. Donc, Umon crée le Vénusiak. Et, il décide que Vénusia sera son pilote. Observons le fait que Actarus est visiblement satisfait de cette décision : oui, c’est un autre élément qui prouve l’estime de Actarus pour Vénusia.

C’est une sacré surprise dans l’histoire. En fait, c’est un excellent jeu de poupées russes (matriochkas). Le Vénusiak est maintenant, et pour toujours, le SEUL appareil que Goldorak a absolument BESOIN pour gagner ses combats.

Alcorak est aussi un appareil, mais Goldorak pourrait se débrouiller très bien par lui-même : le souci des 7 secondes n’en est pas vraiment un, surtout comparé à la double consommation d’énergie sous l’eau. Le Phoçoirak sera aussi une bonne idée, mais Goldorak n’a pas de problème particulier en forant lui-même (dans aucun précédent épisode, le problème a été soulevé). Au contraire, le seul appareil vital pour Goldorak est le Vénusiak. Sans lui, il n’y a aucun moyen pour Duke Fleed de survivre dans une prochaine bataille sous l’eau.

Mais pourquoi nommer Vénusia en tant que pilote du Vénusiak ? C’est un choix étrange dans le DA, si l’on tient compte de la narration. Si Goldorak est vraiment le ‘troisième volet de la saga Mazinger’, alors le choix logique des scénaristes devrait être de sélectionner Alcor en tant que pilote pour un appareil aussi stratégique.

De plus, il a une plus grande expérience que Vénusia dans les combats, tandis que Vénusia, a seulement volé quelquefois en présence de l’ennemi. Donc, à première vue, le choix de Umon est un non-sens. Et nous aurions pu penser qu’Actarus allait refuser à haute voix. Mais en fait, rien de tel ne se passe. Comment expliquer cela ?

En fait, Vénusia n’a aucune difficulté dans l’épisode 38 à arrimer l’Alcorak avec Goldorak, même sans un test auparavant (notez la différence avec Alcor et son entraînement dans l’épisode 36), alors qu’elle aura besoin d’un entraînement bien spécial avec le Vénusiak dans l’épisode 41. Mais cela n’est pas suffisant. Elle est aussi physiquement plus forte qu’Alcor, et elle peut certainement mieux supporter une bataille sous l’eau, où le Vénusiak subira une haute pression de l’eau et nécessitera plus de force à le manœuvrer. Ce sont les seules considérations de Procyon. Actarus lui en rajoute une : la confiance.

Sans le Vénusiak, Actarus échouera sûrement : par conséquent, sa propre vie dépendra du pilote de Vénusiak. Oui, il est déjà formé avec Alcor dans l’utilisation d’Alcorak, arrimé avec Goldorak. Mais, dans ce cas, les implications ne sont pas aussi importantes que lors d’un combat sous l’eau, là où il est certain qu’il sera plus faible que l’ennemi. Donc, il a besoin de faire totalement confiance au pilote de Vénusiak, quelqu’un de rationnel avec une forte personnalité, en qui il s’autorisera à laisser complètement sa vie entre les mains de ce pilote sans se poser de questions pendant une situation critique sous l’eau. C’est pourquoi, Actarus est d’accord sur le choix de Vénusia pour être le pilote de Vénusiak : Alcor est trop impulsif, alors que Vénusia a déjà prouvé plus d’une fois qu’elle était capable d’avoir une approche rationelle aux problèmes même dans des situations difficiles. Un exemple est d’ailleurs montré dans cet épisode : à un certain moment quand Goldorak emmène le container de super-uranium, Actarus dit qu’il craint la venue des véghiens. Alcor ne commente pas (en fait il ne comprend presque pas pourquoi les véghiens viendraient), mais Vénusia comprends immédiatement :
Vénusia : Bien sûr, ils sont intéressés dans le super-uranium et ils viendront le prendre !


Au fait, c’est la meilleure preuve qu’il n’y a aucune misogynie de la part de Actarus, quand il essayait de garder Vénusia en dehors de l’équipe, et qu’il a au contraire un très grand respect pour elle, une très bonne connaissance de sa personnalité et la plus haute considération de sa personne. Le niveau de confiance qui est décrit ici dans le DA me laisse penser, encore une fois, que leur relation est bien plus qu’une ‘forte amitié’. En fait, il me semble, qu’après tout, ce n’est pas Vénusia ‘le pot de colle’ envers Actarus (en me référant aux discussions des français sur le forum), mais plutôt le contraire…(NdT : Actarus ‘pot de colle’ envers Vénusia !).
Malheureusement, quelque chose pendant ce temps, et en arrière-plan, va changer le cours de l’histoire du DA à tout jamais. Et Vénusia Makiba découvrira que son pire ennemi n’est pas Véga lui-même !

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:15

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 19


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA LA COMBATTANTE (EPISODES 40-45)
VENUSIA MAKIBA: LE PROBLEME DE L’ "AUDIENCE JAPONAISE"


27 juin 1976 : l’épisode 39 est diffusé au Japon. Go Nagai & Toshio Katsuka développent le DA de manière cohérente, et suivant leur vision de ce que devrait être l’anime. Oui, ils sont payes par Toei pour développer le troisième volet de la saga Mazinger, mais leur but est clairement différent, considérant comment le DA s’est transformé de lui-même depuis le premier épisode. En particulier, ils ont créé un personnage féminin révolutionnaire nommé Vénusia Makiba avec une telle passion au point de faire de l’ombre à Actarus, sans même parler d’Alcor. Et c’est leur plus grande erreur.

L’audimat a décliné depuis l’épisode 25 (l’épisode d’Aphélie, quelle coïncidence n’est-ce pas?) mais, néanmoins, le score n’était pas un désastre et, probablement, Katsuka a pensé qu’il pouvait encore gérer la situation. Ce que lui et Nagai ont, malheureusement et totalement, sous-estimé est la réaction de l’audience masculine au changement de rôle de Vénusia Makiba.

Je dois faire un important préambule : au Japon, les DA de robots ont toujours été (et le sont toujours !) considérés comme étant pour les garçons, dans le sens où les filles n’étaient pas autorisées par leur famille à les regarder. Quand j’ai demandé à ma belle-sœur (NdT : japonaise) quel DA de robots elle regardait dans son enfance, elle m’a regardée stupéfaite et a répondu ‘aucun’. Elle a ensuite expliqué que, d’un point de vue social et culturel, une japonaise n’est pas autorisée à regarder un DA de robots. La frontière entre ‘shojo’ (pour les filles) et ‘shonen’ (pour les garçons) ne s’appliquaient pas seulement aux mangas, mais aussi aux DA. Donc la seule audience au Japon était exclusivement les garçons, éduqués suivant les règles sociales du Japon des années 70. Alors que dans les pays de l’Ouest à cette époque les femmes se battaient pour leurs droits et gagnaient d’importantes avancées sociales, au Japon à la même époque c’était une chose encore à envisager …pour le future.

Ce que je vais décrire ci-dessous n’est pas mon hypothèse personnelle, mais ce que Toshio Katsuka et Go Nagai ont confessé dans leurs interviewes inclus dans le ‘Roman Album’ (la transcription complète est disponible ici). Après les épisode 37-38-39, Katsuka a reçu des centaines de lettres de spectateurs qui se plaignaient du fait que Vénusia devienne une combattante, dans un rôle égal à leur héros préféré Alcor Kabuto. L’audience, jusque-là, avait déjà assez de difficultés à tolérer que le personnage principal était cet extra-terrestre aux yeux bleus s’appelant Actarus, mais Vénusia Makiba devenant un pilote était de trop pour eux. Les garçons voulaient absolument qu’elle retourne à la ferme et reste là sagement travaillant le foin sans déranger les deux héros avec ses étranges attitudes. Les lettres étaient vraiment agressives : comment les auteurs pouvaient avoir imaginé, ne serait-ce une seule seconde, que cette fille puisse devenir une pilote et combattante ! Les filles de la campagne doivent rester ce qu’elles sont. Il est impossible de penser sérieusement à une femme en tant que combattante. Elles ne peuvent échapper à leur rôle social.

Katsuka disait en plaisantant, lors d’une interview, qu’il craignait même pour sa vie. Katsuka et Nagai ont essayé de résister à ces plaintes de l’audience pendant quelques épisodes, mais devant faire face au rejet de Vénusia qui continuait dans ce rôle, à la fin (je pense après le désastre de l’épisode 42, qui a eu le taux le plus faible d’audimat de tout le DA) ils ont décidé d’introduire un nouveau personnage féminin, dont la représentation serait plus acceptable par les garçons japonais.

C’est le contenu des interviews et je peux vous dire, si c’est ce qui est explicitement écritn cela signifie que la situation dans les ‘coulisses’ devait être encore plus critique, parce-que le peuple japonais (et plus spécifiquement les managers) n’est pas porté à parler de leur erreurs en public et qu’il essaye toujours de minimiser la description des problèmes. Le fait que Katsuka et Nagai admettent qu’ils ont fait face à une réaction négative de masse envers le changement de rôle de Vénusia et qu’ils ont été forcés de changer la perspective de l’histoire du DA, signifie pour moi que bien plus de choses se sont passées en coulisse.

Je voudrais souligner que je n’étais pas au courant de cette interview quand j’ai écrit mon MM au sujet de l’introduction de Maria-Grace il y a quelques mois. Maintenant, je crois que l’introduction de Sayaka Yumi a été discuté et avait peut-être la faveur de Toei en tant que nouveau personnage féminin dans le DA.

Si le but de l’opération était d’avoir Alcor devenir le personnage principal, alors Sayaka aurait été le choix le plus logique en effet. Mais – et c’est mon opinion personnelle – Katsuka et Nagai voulaient sauver le DA, tout en gardant leur bienaimée Vénusia dans son nouveau rôle.

Pour satisfaire l’audience, ils auraient pu la tuer lors d’une bataille ou trouver une excuse pour la faire retourner à la ferme. Au contraire, Vénusia est restée en vie et a gardé son rôle en tant que pilote de Vénusiak. Cela veut dire, pour moi, que Nagai et Katsuka aimaient tellement ce personnage et voulaient trouver un moyen de la sauver à tout prix. Bien sûr, ils étaient forcer de détourner les lumières de la scène de Vénusia, mais sans changer la vraie nature de l’histoire. Grâce à l’imagination de Shingo Araki, Maria Grace Fleed évitera le risque de transformer Goldorak en une simple suite (NdT : sequel) de Mazinger. Cela permettra de continuer à développer le DA dans la direction d’origine.

Et, de plus, cela permettra silencieusement d’implémenter le scénario des ‘deux-couples’. Quelques trous dans l’histoire seront le prix à payer pour cette opération, mais, après tout, ils pouvaient considérer cela à des dommages mineurs. Cela nécessitera quelque temps mais à la fin, l’histoire de Duke Fleed se terminera comme originellement prévu.

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:21

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 20

Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA MAKIBA: EN ATTENDANT L’ARRIVEE DE MARIA GRACE (EPISODES 46-48)
EPISODE 46: LE BALLET DES REQUINS


Introduire un nouveau personnage dans une histoire n’est jamais une tâche facile, spécialement si :
- cela n’était pas prévu dans le scénario d’origine ;
- il y a peu de temps disponible ;
- et l’intention est de le faire devenir la ‘star du show’.

Mais, étant donné les circonstances, Katsuka et Nagai ont fait de leur mieux pour remplir l’objectif sans endommager les autres personnages. Après tout, beaucoup de choses peuvent se passer en 5-6 épisodes.

Par exemple, dans l’épisode 46, ils essayent de garder le focus sur Vénusia: elle est la star de l’épisode (même si elle peut partager le prix avec Rigel et Mizar – Actarus étant même en second plan). Mais l’épisode 46 est, ici aussi, un intéressant jeu de poupées russe dans les relations de la patrouille des Aigles. La scène de la salle de repos au Centre est très intéressante. Nous avons quelques indices de la sympathie d’Alcor pour Vénusia depuis le début du DA : en commençant avec la partie au ranch dans l’épisode 3, par exemple. En fait durant cette scène, Alcor demande à Vénusia de danser avec lui mais Rigel, avec calme et délicatesse lui fait réaliser qu’il ferait mieux de ne jamais y penser…. Ou dans l’épisode 35, quand il fait une plaisanterie irrévérencieuse à Vénusia, qui apportait du lait, ce qui l’embarrasse.

Mais ici, il semble montrer un intérêt plus fort qu’à l’habitude. Quand Actarus décline l’invitation, Alcor commence à insister pour qu’elle accepte de l’accompagner seule.

Je me rappelle de ma réaction à cette scène quand je l’ai vue : ainsi Alcor a une toquade pour Vénusia..que va donc dire Actarus à ce sujet ? Il ne dit rien car il est sûr de Vénusia et de son amour pour lui. Donc il sait qu’il n’a pas de raison à s’inquiéter. En fait, elle refuse plus d’une fois l’offre jusqu’à ce que Umon intervienne.

Notez cela aussi: Alcor, accidentellement, pose sa main sur l’épaule dénudée de Vénusia alors qu’il lui parle pour tenter de la convaincre. Immédiatement, elle bouge son épaule pour faire tomber sa main (message silencieux: reste à ta place !) et dit ‘Si Actarus ne vient pas, alors je n’irai pas.’ Clair comme du cristal: Actarus ne réplique pas et cela signifie qu’il approuve.

Actarus serait d’accord pour qu’elle reste avec lui, mais Umon suggère – au contraire – qu’une journée ‘off’ lui ferait du bien aussi.
Un jeu intéressant de relations: Vénusia annonce clairement au groupe qu’elle aime Actarus. Il accepte l’affirmation sans problème. Alcor est déçu. En fait, il aurait dû mieux connaître la situation, mais sa réaction montre une fois encore que son attitude irrationnelle l’a guidé. Quand on tombe amoureux, il/elle a besoin d’un peu de temps pour rationaliser à nouveau, n’est-ce pas ? Wink

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:27

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 21


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA MAKIBA: EN ATTENDANT L’ARRIVEE DE MARIA GRACE (EPISODES 46-48)
EPISODE 47 : LE LAC EMBRASE


En fait, Alcor va avoir besoin d’un épisode de plus pour rationaliser. Je sais que beaucoup de fans détestent l’épisode 47 (toujours en me référant au forum français), mais pour moi c’est un très bel et fondamental épisode dans la préparation de l’arrivée de Phénicia. Ici, Actarus et Vénusia sont dessinés clairement en tant que couple : les regards qu’ils échangent durant le voyage en moto jusqu’au lac, par exemple.
Entre autres choses, on peut noter la confiance entre Actarus et Vénusia : il sui sourit et elle, par-dessus son épaule à lui, fait un clin d’œil.

Son image écoutant avec bonheur Actarus jouer de la guitare rend Alcor fou. Le fait qu’il décide si tôt d’abandonner la bagarre est, pour moi, une indication subtile de l’histoire d’amour entre Actarus et Vénusia.

Et j’aime souligner le petit hommage que les Auteurs rendent à Vénusia, sachant ce qui va bientôt se passer dans le DA : quand Vénusia s’évanouit dans le Vénusiak et que Alcor essaye de la réveiller, il pense ‘j’adore les filles comme elle’.

Considérant la distance qu’il y a entre les personnages de Vénusia et Sayaka, j’aime croire que c’est un indice subtile pour confirmer qu’il n’y a aucune place dans le DA Goldorak pour Miss Yumi.

Shingo Araki aura, pour toujours, ma gratitude pour cette idée brillante du personnage de la sœur de Duke Fleed…

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:31

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 22


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA MAKIBA: EN ATTENDANT L’ARRIVEE DE MARIA GRACE (EPISODES 46-48)
EPISODE 48 : LE MONDE EN FUSION


L’ère Komatsubara se termine avec l’épisode 48, où rien de spécial ne se passe (honnêtement, je dois encore comprendre le but de cet épisode). Les Auteurs laissent Vénusia avoir le devant de la scène pour la dernière fois. Elle sauve les deux personnages masculins d’une mort certaine. De plus, elle reçoit un beau compliment d’Alcor pour son intelligence (quand elle illustre sa découverte du chemin du monstre, il crie ‘J’ai toujours dit que rien n’échappe à Vénusia !’).

Au revoir ma chère ‘vieille Vénusia’. Un autre personae féminin va te remplacer en tant que star du show, mais tu as déjà révolutionné l’approche aux figures féminines dans les DA de robots. Et tu peux être fière de toi-même : tu as accompli ta tâche d’une telle magnifique manière qu’aucun mangaka a essayé, après Goldorak, de reprendre ton personnage dans d’autres productions, tout comme pour Actarus. Si Goldorak peut être considéré comme un ‘cas unique’, à côté de multiples raisons il y a ta figure féminine.

Mais Vénusia ne va pas, heureusement, quitter le show : en dépit de toutes les circonstances contraires, Katsuka et Nagai ont décidé de la garder en vie. Ils devaient mettre en place un changement important dans l’histoire au sujet de Vénusia néanmoins, et ce sera un autre ‘truc’ à découvrir – après tout cela demandera aux fans d’ouvrir plus les poupées russes que d’habitude pour comprendre ce qui se passe réellement dans le show. Un bon entraînement pour être capable d’ouvrir le plus important des jeux de poupées russes du DA qui sera dans l’épisode 72…

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Actasia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 46
Localisation : Sous la neige anglaise...

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:38

Perosia a écrit:
Et bien, quelle envolée lyrique et poétique Actasia...tu nous prépare une fanfic aussi ? Wink

kimi_san a écrit:
=> Je ne pense pas me tromper en disant que cet avis est partagé par beaucoup. Et tout comme Perosia, je me demande si ce ne serait pas là un prélude à un futur chef-d'oeuvre ? Very Happy  

heu... oulaaaa... n'allons peut-être pas si vite en besogne... Laughing  affraid  lol!


kimi_san a écrit:
Actasia a écrit:
Ah tiens moi aussi je m'y suis laissée prendre au début  Wink  Rolling Eyes  Laughing
=> Sans rire ?!   Shocked    

Oui, je l'avoue... Embarassed quelque chose de très subtil dans ta manière d'écrire... mais tes connaissances et tes explications sur l'univers de Go Nagai et de Mazinger m'ont très vite détrompée, rassure-toi Wink  cheers

Perosia a écrit:
Ah oui? Tu me rassures...  Rolling Eyes  Rolling Eyes

chuttt, ne le répète pas mais il a aussi fallu que je vérifie plusieurs fois sur les profils avant de bien repérer qui était qui... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Actasia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 46
Localisation : Sous la neige anglaise...

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 21:44

hikaru a écrit:
Actasia a écrit:

J'ai le meme sentiment que vous les filles... Et je n'ai pas encore commenté sur le fil de ta fiction Hikaru, mais j'adore la façon dont tu mets en scène tout cela  I love you  I love you  I love you  I love you  I love you  I love you  cheers
Merci beaucoup Actasia.  Embarassed

C'est moi qui te remercie Hikaru, ta fic est un vrai bonheur à lire et une fois commencée je n'ai plus réussi à m'arrêter ! J'ai très hâte de lire ton prochain chapitre ! Very Happy

hikaru a écrit:
Actasia a écrit:
... Et maintenant que je sais qu'Hikaru signifie 'lumière' et 'brillance', et Daisuke 'grand secours', cela me confirme ce sentiment que Vénusia est la flamme qui éclaire son chemin, la gardienne de sa force (en elle coule maintenant son sang), et sans l'ombre d'un doute son égale en force d'âme et en courage...  I love you  (enfin ce n'est que mon avis  Wink  Embarassed  )
En effet, la signification de leur prénoms est très révélatrice. Merci je l'ignorais.Very Happy

You are welcome Very Happy

kimi_san a écrit:
=> Je ne pense pas me tromper en disant que cet avis est partagé par beaucoup.

Cela me réjouit Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 22:08

Actasia a écrit:
Kimi a écrit:
Actasia a écrit:
Perosia a écrit:
Mais c'est vrai qu'avec l'image de Aphélie pour Anterak 08 et la manière d'écrire de Kimi_san, je me suis fait avoir. Bon ça va, ils n'ont pas été vexés.


Ah tiens moi aussi je m'y suis laissée prendre au début  

=> Sans rire ?!

Oui, je l'avoue... Embarassed quelque chose de très subtil dans ta manière d'écrire... mais tes connaissances et tes explications sur l'univers de Go Nagai et de Mazinger m'ont très vite détrompée, rassure-toi
Même chose pour moi.  Rolling Eyes .Tu me rassures, jusqu'au bout  cheers ....c'est en lisant les explications techniques, non dans le contenu mais la manière de faire que j'ai commencé à avoir un doute... scratch  scratch

Actasia a écrit:
Perosia a écrit:
Ah oui? Tu me rassures...  Rolling Eyes  Rolling Eyes

chuttt, ne le répète pas mais il a aussi fallu que je vérifie plusieurs fois sur les profils avant de bien repérer qui était qui... Rolling Eyes
Promis...juré...un secret rien qu'entre nous deux....J'ai un aveu aussi : j'ai dû faire la même chose à force de me tromper...mais chuut  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Actasia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 46
Localisation : Sous la neige anglaise...

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mar 7 Nov 2017 - 22:36

Oops, désolée Perosia, j'étais en retard dans les commentaires, ça a tout décalé Embarassed Laughing

Perosia a écrit:
Même chose pour moi.   Rolling Eyes Tu me rassures, jusqu'au bout   cheers ....c'est en lisant les explications techniques, non dans le contenu mais la manière de faire que j'ai commencé à avoir un doute...  scratch  scratch  
I concur... Very Happy

Perosia a écrit:
Promis...juré...un secret rien qu'entre nous deux....J'ai un aveu aussi : j'ai dû faire la même chose à force de me tromper...mais chuut   Wink
Wink  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 8 Nov 2017 - 19:49

Grrr.... franchement, j'aurai bien aimé savoir quel était le scénario d'origine, sans l'apparition de Phénicia. Ce n'est pas que je n'aime pas ce personnage, mais c'est juste de la curiosité. Embarassed

Maudits jeunes hommes japonais des annés 70 qui n'ont pas supporté de voir une jeune femme de la campagne sortir du rôle que la société lui avait attribué. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Merci Perosia. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 8 Nov 2017 - 20:24

Hikaru a écrit:
Grrr.... franchement, j'aurai bien aimé savoir quel était le scénario d'origine, sans l'apparition de Phénicia. Ce n'est pas que je n'aime pas ce personnage, mais c'est juste de la curiosité.
Moi aussi !! Evil or Very Mad J'avoue que je n'ai pas encore revu tous les épisodes depuis que Phénicia est là!

Hikaru a écrit:
Maudits jeunes hommes japonais des annés 70 qui n'ont pas supporté de voir une jeune femme de la campagne sortir du rôle que la société lui avait attribué.
Et cela a duré bien après, je veux dire ce regard/comportement sur les femmes et pas qu'au Japon. En 90-95, quand j'étais encore en France, nous avons formé une équipe d'asiatique (je ne sais plus quel pays) à un produit très technique (aéronautique). Une femme faisait partie de l'équipe de même niveau (j'insiste). Elle s'est retrouvée à prendre les notes et tout préparer pour ces messieurs.  affraid  Nous avons mis le hola! mais cela n'a pas été simple... Rolling Eyes

Hikaru a écrit:
Merci Perosia.
Avec plaisir. With pleasure. Mit Vergnügung... Very Happy

J'aime beaucoup ton nouveau avatar...Superbe.. I love you
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 8 Nov 2017 - 21:21

hikaru a écrit:
Grrr.... franchement, j'aurai bien aimé savoir quel était le scénario d'origine, sans l'apparition de Phénicia. Ce n'est pas que je n'aime pas ce personnage, mais c'est juste de la curiosité. Embarassed

=> Devant la baisse des audiences (le fond est atteint avec l'épisode #42 "Péril en la demeure"), les producteurs ont un temps envisagé de ressusciter le Docteur Hell, ennemi juré de Kôji / Alcor dans "Mazinger Z" et "Great Mazinger" pour donner un nouveau souffle à la série et renforcer son appartenance à la trilogie Mazinger.

=> Il était également prévenu de faire revenir Sayaka Yumi (la partenaire de Kôji / Alcor dans les deux séries précédentes) pour reconstituer ce couple. Cette fois, c'est Shingo Araki qui s'y est opposé et qui a décidé de créer un nouveau personnage en donnant une soeur à Duke Fleed / Actarus : c'est ainsi que Maria Fleed / Phénicia est "née". A ce titre, elle constitue aux yeux des spectateurs japonais le personnage le plus mémorable de la série, surpassant même son frère aîné.

=> Rappelons que "Grendizer" était au départ conçue comme une série totalement indépendante de cet univers et Kôji / Alcor n'était pas prévu au départ dans le casting. C'est sous la pression de la TOEI que Kôji / Alcor a été intégré, Gô Nagaï ayant cependant posé la condition qu'il ne soit qu'un personnage secondaire, ce que les spectateurs japonais ont eu du mal à accepter : en effet, comment admettre que leur héros (Kôji / Alcor en tant que pilote de Mazinger Z est un véritable héros national et le modèle pour toute une génération, la plupart des autres pilotes de mécha ayant été conçus sur son modèle) ne soit qu'un faire-valoir de Duke Fleed / Actarus ?

=> Cette "anomalie" a été corrigée avec le remake de "Grendizer", le bien-nommé "Grendizer Giga" : Kôji / Alcor n'est plus présent et à quelques détails près, il n'y a pratiquement plus de lien avec l'univers Mazinger. C'est plutôt du côté de Cutey Honey (Cherry Miel en VF) qu'on se tourne, maintenant.

hikaru a écrit:
Maudits jeunes hommes japonais des annés 70 qui n'ont pas supporté de voir une jeune femme de la campagne sortir du rôle que la société lui avait attribué. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

=> Je ne peux qu'être d'accord avec toi. Au même titre que Duke Fleed / Actarus qui est un héros d'un nouveau genre aux antipodes du pilote de mécha "haut en couleurs" et "fort en gueule" (dont Kôji / Alcor est l'archétype) de par sa nature extra-terrestre et aux yeux du public un "Gaijin" (un étranger) , Hikaru / Vénusia est un personnage révolutionnaire puisque passant du stade de "demoiselle en détresse" à celui de "combattante". La V.F. explique ce changement avec la transfusion du sang de Duke Fleed / Actarus qui lui donne de nouvelles aptitudes, ce qui n'est à ma connaissance pas le cas de la V.O. : rien n'explique ce changement de comportement.

=> Les réactions ont été extrêmement violentes à ce sujet, la production ayant reçu à ce qu'il paraît des milliers de lettres de la part des spectateurs réclamant purement et simplement la mort du personnage. Preuve de ce désamour : les figurines de Vénusia se comptent sur les doigts d'une main, contrairement aux autres personnages de la série. Même Végalia aura sa propre figurine chez High Dream. Pour Vénusia, on pourra attendre encore longtemps ... Mad

=> Il faut également souligner que "Grendizer" n'est pas la seule série à être touchée par une vision réductrice de la femme "qui doit rester à sa place et attendre le retour de son homme". Nous avons malheureusement eu droit à ce genre de stéréotype sur une série dite récente avec Emeraldas dans "Cosmowarrior Zero" (sortie en 2001). Je sais que les deux derniers épisodes de cette série, centrés sur la lutte entre Warius Zero et Harlock / Albator, n'étaient pas prévus au départ (ils ont été rajoutés après), mais est-il normal de voir Emeraldas, LA femme-pirate qui fait trembler l'univers tout entier, laver et plier les caleçons de son boyfriend Tochiro ? Mad

Certains préjugés ont la vie dure ...

  "Merci Perosia !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Mer 8 Nov 2017 - 21:42

Perosia a écrit:
J'aime beaucoup ton nouveau avatar...Superbe.. I love you

Merci beaucoup Perosia. Embarassed

kimi_san a écrit:
Certains préjugés ont la vie dure ...   "Merci Perosia !"

Oui, malheureusement, mais ils peuvent compter sur nous (les femmes) pour qu'on leur torde le cou. Wink Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 11 Nov 2017 - 21:51

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 23/1


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA MAKIBA: LA RE-EVALUATION DE SON ROLE (EP49-61)


Maria-Grace Fleed apparaît sur les écrans TV le 5 septembre 1976 pour le plus grand plaisir des garçons japonais, qui immédiatement célèbrent l’évènement en laissant le DA regagner un niveau décent dans l’audimat (en fait, il est intéressant de noter qu’il y a eu un pic aussi à l’épisode 47...juste quand Alcor a eu droit au-devant de la scène…).

Et la courbe d’augmentation a continué pendant un certain temps, jusqu’à se stabiliser autour de l’épisode 54. Comme le disent les vendeurs, ‘le client a toujours raison…’. Le DA a été sauvé par la princesse de Fleed, peu importe comment les scénaristes sont devenus fou pour donner un minimum de cohérence. Ce qui de toute manière, considérant les difficiles conditions dans lesquelles ils étaient, le résultat final est loin d’être un désastre. En particulier, Phénicia a permis aux scénaristes de se faire plaisir avec un nouveau développement des personnages précédents. L’arrivée de Phénicia signifie aussi le fameux changement du dessinateur des personnages du DA (de Komatsubara à Araki) : mais, plus intéressant, c’est le soudain retour de Shozo Uheara dans l’équipe de scénaristes (il avait quitté le DA après l’épisode 34).

PHENICIA VS VENUSIA


Le changement de focalisation entre les deux personnages féminins signifie, bien sûr, la ‘disparition’ virtuelle de Vénusia en arrière-plan : c’était le prix nécessaire à payer envers les garçons japonais, qui la détestaient au possible, afin de garder le DA vivant. Je trouve extraordinaire que les garçons japonais (mais en fait, cette considération peut être appliquée aussi à une bonne partie des spectateurs masculins de westerns) ont tant détesté Vénusia et aimé Phénicia avec tant de passion, malgré le fait que la princesse de Fleed a une ‘forte personnalité’ tout comme Vénusia. Le problème des garçons japonais était qu’avec Vénusia cela ne venait pas du tout de sa beauté, mais parce qu’elle était un personnage révolutionnaire très éloigné de la femme classique japonaise. Mais Phénicia a plus ou moins les mêmes caractéristiques, après tout. Alors pourquoi aimer la princesse et détester la fille de la campagne ?

Bonne question, n’est-ce pas ? Puis-je essayer de trouver une réponse par moi-même ? Il est possible que les garçons aiment Phénicia parce qu’elle est une …alien ! Donc inconsciemment, elle a ‘le droit’ d’agir d’une certaine manière qui n’effrayera pas les garçons, alors qu’une terrienne ‘normale’, fille de surcroît, cause une peur irrationnelle en faisant les mêmes choses ? Sigmund Freud, svp, analysez cela!!

Pourrais-je émettre une autre hypothèse ? (Joe7). Plus que le chauvinisme masculin (si c’était vraiment le cas, les garçons n’accepteraient pas Phénicia comme pilote non plus), je pense que c’est à cause de l’idée qu’ont les personnes qu’un pilote de machines et robots géants, et qui sauve des vies humaines, ne peut être qu’un être vivant au-dessus des autres, ayant une grande beauté et une force incroyable: Actarus, bien sûr, puis Phénicia qui a été créé très belle, et enfin Alcor, étant le héros pilote de Mazinger Z. En court, ‘supers êtres vivants’, auxquels une simple fille comme Vénusia ne devrait pas appartenir. La première apparition de Phénicia dans le DA insiste aussi sur son personnage exceptionnel : elle est une excellente conductrice de moto qui bat trois hommes en moto. Elle apparait sur une moto avec un costume moulant et des bottes qui soulignent ses formes sous le soleil couchant : un tribut, peut-être, à Fujiko Mine de Lupin III, une femme ‘particulière’.

Le fait est que ce soit la femme ‘ordinaire’ et ‘commune’ Vénusia, qui sauve la situation au contraire, énerve souvent hommes et femmes. Oui, même les femmes ! Souvent Actarus est vu comme ‘l’homme parfait’, et est donc imaginé par ces femmes qu’il doit toujours être avec des ‘femmes parfaites’ comme Aphélie, Végalia, Eurydie ou toute autre inventée par ces femmes. Rarement Actarus est représenté avec Vénusia. A quelques exceptions, mais la tendance est bien celle-là.

...OU VENUSIA POUR TOUJOURS?



Normalement, une scène appropriée pour justifier la ‘disparition’ de Vénusia en arrière-plan devait être trouvée et communiquée aux spectateurs.  Mais, très surprenant, rien de similaire ne se passe. Les scénaristes ont laissé diminuer les apparitions de Vénusia simplement dans les épisodes – jusqu’à même la supprimer complètement dans l’épisode 57 – pendant un certain temps, jusqu’au moment où Katsuta et Nagai se sont sentis peut-être suffisamment en confiance avec l’audimat pour lancer l’arc final. De toute manière, la personnalité de Vénusia, apparemment, semble souffrir d’une grande transformation, devenant exactement ce que les garçons japonais et les schémas classiques de la littérature voulaient qu’elle soit : une japonaise sage et ordinaire, souvent en danger nécessitant d’être sauvée par son héros de temps en temps. Mais est-ce réellement vrai ? Ou, au contraire, faisons-nous face à une nouvelle mascarade, une histoire truquée renouvelée qui nous laisse savoir ce qu’il y a différent une fois que le vernis a été enlevé de la surface ?

Et bien, je crois que le ‘truc’ est la réponse correcte. Je pense que nous possédons suffisamment de preuves pour être plutôt sûrs que Nagai et Katsuta aimaient le personnage de Vénusia qu’ils avaient développé jusque l’épisode 48. Je trouve difficile à croire qu’ils aient voulu se mentir pour satisfaire l’audience. S’ils avaient vraiment voulu donner aux spectateurs ce qu’ils voulaient, ils auraient enlevé complètement Vénusia du DA ou l’auraient renvoyée à la ferme. Le fait qu’elle soit juste mis en arrière-plan en gardant son rôle dans le DA me fait supposer que les Auteurs ne voulaient pas changer sa personnalité, mais pour éviter plus de problèmes avec l’audience, ils ont appliqué de nouveau une mascarade à l’histoire, afin de cacher combien ce personnage était important dans le DA. Le système d’ouverture des poupées russes est devenu un peu plus compliqué, mais avec un peu de patience, je pense qu’il est possible de réussir.

Source:'Daisuke and Hikaru : an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 11 Nov 2017 - 22:59

Je pense aussi que les auteurs aimaient bien le personnage de Vénusia et que c'est pour ça qu'ils se sont contentés de la rendre moins visible dans les épisodes suivants, plutôt que de la faire disparaître.

Merci Perosia. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 11 Nov 2017 - 23:43

GOLDORAK – Actarus et Vénusia : une histoire cachée – partie 23/2


Auteurs : GERDHA pour l’article et JOE7 pour les images (NdT sur le site Joe7). Les sections en bleu sont de Joe7

VENUSIA MAKIBA : LA RE-EVALUATION DE SON ROLE (EP49-61)
LA DOULEUR D’ACTARUS


Juste comme pour les épisodes 25 et 34 et - plus tard - les épisodes 63, 72, l’épisode 49 semble être centré autour de l’introduction d’un nouveau personnage (dans ce cas-ci Phénicia), er c’est certainement vrai, mais il y a plusieurs scènes dans cet épisode : la première étant la preuve que le Phoçoirak sera utile dans les batailles (un moyen intelligent de justifier l’introduction de la sœur d’Actarus dans le DA). Mais cela n’est pas suffisant. Une autre scène est introduite avec subtilité, et c’est le retour au premier plan de la blessure d’Actarus. Dans l’épisode 49, Actarus est montré presque totalement désarmé en face des radiations vegatrons, et nous pouvons comprendre qu’à chaque rencontre avec eux, cela causera une aggravation de sa maladie. Nous avons la preuve de ce fait, différent du passé, quand en dépit de la douleur Actarus pouvait d’une certaine manière continuer à se battre, ou qu’il lui fallait un temps très court pour récupérer, à partir de l’épisode 49 tel qu’à chaque fois qu’il fait face aux radiations végatrons , il a une mauvaise réponse physique, qui empire d’épisode en épisode.

Autres exemples : épisode 51, 64 et 70, s’il a toujours su qu’il était condamné, l’idée de mourir à cause de la blessure était dans son esprit une possibilité éloignée après tout. Maintenant, au contraire, il doit réaliser que, en plus des problèmes de la guerre (au moment où l’empire de Véga a besoin de conquérir la Terre pour pouvoir survivre), il a lui reste peu de temps à vivre. Il n’y a aucun remède sur Terre contre sa blessure. Il ne peut rien faire d’autre que d’observer la blessure empirer jour après jour et d’espérer qu’il n’atteindra pas le point critique avant la fin de la guerre avec Véga. La vie d’Actarus a par conséquent maintenant une perspective différente. Pouvons nous supposer que la vie de Vénusia pourrait changer de perspective aussi ?

C’est là où je crois qu’il y a une histoire truquée dans la nouvelle phase du DA. Actarus et Vénusia s’aiment, mais ils savent qu’ils vont être bientôt séparés par la mort bientôt, indépendamment de la guerre. Donc, un changement dans leur psychologie est logique. Spécialement en ce qui concerne Vénusia, qui maintenant doit apporter un soutien à l’homme qu’elle aime non seulement dans cette terrible bataille, mais aussi dans l’approche de la mort d’Actarus aussi.

Chacun doit mourir, nous le savons tous, mais comment atteindre psychologiquement de moment est un problème différent et dépend de la personnalité et des circonstances de la vie. Mourir dans un accident de voiture soudainement est diffèrent de mourir d’une longue maladie, tant pour les personnes concernées que pour l’entourage. Il est vrai qu’Actarus, d’un autre côté, a des moments de bonheur comme celui inespéré de retrouver sa sœur. Mais cela ne suffit pas à surmonter l’approche de la mort dans son esprit. Et la seule personne capable de le réconforter est Vénusia.

Phénicia est seulement une adolescente avec une personnalité incomplète. Alcor est un bon ami, mais il est entièrement impliqué dans sa relation avec Phénicia. De toute manière, il ne peut pas apporter le soutien psychologique à Actarus pour ce problème. Seuls Procyon et Vénusia peuvent apporter ce soutien. Et c’est exactement ce qu’il se passe.

C’est mon explication personnelle au changement apparent de Vénusia suite à l’arrivée de Phénicia. Goldorak retourne vers un DA pour enfant déplaçant le focus vers le nouveau couple (Alcor et Phénicia) mais en réalité l’histoire ‘adulte’ continue, comme une rivière silencieuse qui traverse une montagne et attend de trouver la sortie adéquate pour être à la lumière.

DES SENTIMENTS CACHES MAIS PLUS PROFONDS


Je pense que les Auteurs voulaient souligner le nouveau changement dans l’histoire d’amour entre Actarus et Vénusia : ils ne peuvent plus prévoir un futur ensemble, mais ils veulent vivre le temps restant, si possible en paix, malgré la guerre. Donc, Vénusia devient en apparence une fille sage, qui s’inquiète souvent pour Actarus, perdant sa forte personnalité (Chiyoko Kawashima, la voix de Vénusia confesse dans le ‘Roman Album’ qu’à un moment elle commençait à se sentir folle quand les scripts exigeaient seulement d’elle de dire sans fin Actarus, Actarus…). En réalité, Vénusia n’a perdu aucune seule pièce de son essence, mais elle doit ‘dévier’ de cela pour protéger son l’homme qu’elle aime d’un point de vue psychologique. En d’autres mots, elle doit changer ses sentiments ! D’être amoureuse à aimer.

Elle termine le processus qu’elle a commencé dans l’épisode 25 après la rencontre avec Aphélie. Mais, les Auteurs ne pouvaient pas laisser l’histoire d’amour complètement cachée. Le retour de Shozo Uheara dans les épisodes 52 et 53 donne un petit indice combien le lien entre Actarus et Vénusia est profond. Quand elle est capturée par le gorille (dans la version italienne, c’est seulement un monstre qui a pris un otage pour force la patrouille à l’approcher. Et il n’est pas ‘amoureux’ de Vénusia – ici Gerdha fait référence à la VF et les discussions sur le forum des français), Actarus devient irrationnelle pendant un moment et il fait une erreur stratégique, en s’approchant trop près du monstre, permettant celui-ci d’arracher un bras à Goldorak.
Mais cela n’est pas suffisant, car juste après Actarus – pour la première et dernière fois du DA – décide de laisser seul Goldorak et se rue pour sauver Vénusia. Il n’a jamais abandonné son robot une seule fois durant une bataille auparavant, mais quand Vénusia est dans un tel danger, Actarus considère cela comme une exception.

De l’épisode 54 à l’épisode 61, l’implication de Vénusia dans les épisodes diminue, et le Vénusiak est rarement nécessaire dans les batailles sous l’eau. Dans l’épisode 57, Vénusia est même totalement absente, alors que dans l’épisode 59 elle est montrée brièvement comme une ‘serveuse’. Néanmoins, nous pouvons encore la voir dans quelques situations importantes. Dans l’épisode 55, son action en commun avec Phénicia sauve la situation. Dans l’épisode 58, son intuition au sujet de la fausse identité du pilote de Goldorak montre combien est profond son lien avec Actarus. La scène finale de l’épisode 61 montre le scénario des deux couples clairement.

Mais il y a un autre aspect de la personnalité de Vénusia qui, en dépit du ‘profil bas’ dans les scripts, néanmoins c’est subtilement développé, à partir de l’épisode 49 : sa relation avec Phénicia. Quelques vieilles discussions sur le forum ont déjà souligné correctement que Vénusia prend peu à peu le rôle de la sœur aînée auprès de Phénicia, mais je voudrais pointer le fait que la princesse, après son approche initiale abrupte (épisode 50 après son entraînement avec le Phoçoirak, quand Phénicia remarque que ses capacités de pilote venaient de ses origines sur Euphor), commence à traiter Vénusia avec respect et je dirais même avec attention. Je crois, personnellement, que Phénicia sait que Vénusia est la ‘petite amie’ de son frère. En fait, dans l’épisode 50, Actarus réplique immédiatement aux propos de sa sœur en défendant Vénusia.

Puis la princesse au comportement d’Actarus dans l’épisode 53 : donc, elle peut comprendre immédiatement, combien Vénusia est importante dans la vie d’Actarus. En dépit du peu d’occasions que les scripts donnent aux deux filles d’interagir dans cette partie du DA, c’est suffisamment clair quelle sorte de relation est en train de se créer.

On est en novembre 1976. L’audimat de Goldorak a maintenant atteint un niveau sûr. Les spectateurs sont satisfaits. Les nouvelles relations entre les personnages ont été développées suffisamment. C’est le moment approprié pour lancer ‘l’arc final’ du DA.

Source: 'Daisuke and Hikaru: an analysis by Gerdha'
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Sam 11 Nov 2017 - 23:52

hikaru a écrit:
Je pense aussi que les auteurs aimaient bien le personnage de Vénusia et que c'est pour ça qu'ils se sont contentés de la rendre moins visible dans les épisodes suivants, plutôt que de la faire disparaître.
Mais Hikaru...attends la traduction suivante !!! lol! Oui c'est bien cela...

Hikaru a écrit:
Merci Perosia.  
cheers  cheers  cheers

Kimi_san a écrit:
   "Merci Perosia !"
Merci à toi, oh Maître Kimi_san pour toutes les explications  Cool ...Je me demande si je dois continuer à traduire, puisque tu nous apportes toutes les explications nécessaires. Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 12 Nov 2017 - 10:37

Perosia a écrit:
hikaru a écrit:
Je pense aussi que les auteurs aimaient bien le personnage de Vénusia et que c'est pour ça qu'ils se sont contentés de la rendre moins visible dans les épisodes suivants, plutôt que de la faire disparaître.
Mais Hikaru...attends la traduction suivante !!! lol! Oui c'est bien cela...

Wink Embarassed  lol!


J'ai déjà réfléchi aussi à ce moment où la blessure d'Actarus va recommencer à évoluer et j'avoue avoir du mal à trouver le juste milieu entre un Actarus qui se repli sur lui-même et une Vénusia qui s'inquiète trop pour lui et qui souffre en silence. Mais, il est clair qu'elle et Procyon sont les seuls à pouvoir l'aider psychologiquement à ce moment-là.

En tout cas, j'ai toujours pensé que la soudaine évolution de la blessure d'Actarus (= affaiblissement du héros) est un des moyens que les auteurs ont utilisé pour justifier l'apparition de Phénicia et la nécessité d'un nouveau pilote dans l'équipe des Aigles.

Merci Perosia. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 12 Nov 2017 - 13:05

Hikaru a écrit:
j'avoue avoir du mal à trouver le juste milieu entre un Actarus qui se repli sur lui-même et une Vénusia qui s'inquiète trop pour lui et qui souffre en silence
Mais est-ce la bonne chose à faire? Tu peux au début partir sur cela et en construire l'aspect/l'intrigue psychologique où ils trouvent ce juste milieu ensemble, soudant leur couple devant l'adversité plutôt que de rester chacun de leur côté. Ce qui signifiera de les faire se préparer ensemble au 'départ' d'Actarus...avec les émotions qui vont avec. Tu es largement capable d'écrire et de décrire les émotions dans ce sens là....

Hikaru a écrit:
Mais, il est clair qu'elle et Procyon sont les seuls à pouvoir l'aider psychologiquement à ce moment-là.
Et faire intervenir Procyon dans cette démarche pour balancer entre l'émotionnel et le rationnel...

cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 12 Nov 2017 - 13:16

Perosia a écrit:
Merci à toi, oh Maître Kimi_san pour toutes les explications  Cool ...Je me demande si je dois continuer à traduire, puisque tu nous apportes toutes les explications nécessaires. Shocked Shocked

=> N'importe quoi ... Tu tiens donc tant que cela à te faire tirer les oreilles, ma chère Perosia ?

hikaru a écrit:
J'ai déjà réfléchi aussi à ce moment où la blessure d'Actarus va recommencer à évoluer et j'avoue avoir du mal à trouver le juste milieu entre un Actarus qui se repli sur lui-même et une Vénusia qui s'inquiète trop pour lui et qui souffre en silence. Mais, il est clair qu'elle et Procyon sont les seuls à pouvoir l'aider psychologiquement à ce moment-là.

=> Je ne me fais aucun souci pour cela ... car je sais que tu y parviendras sans mal. J'en ai la certitude.

hikaru a écrit:
En tout cas, j'ai toujours pensé que la soudaine évolution de la blessure d'Actarus (= affaiblissement du héros) est un des moyens que les auteurs ont utilisé pour justifier l'apparition de Phénicia et la nécessité d'un nouveau pilote dans l'équipe des Aigles.

=> Pour moi, ce sont surtout deux facteurs qui peuvent justifier l'apparition de Phénicia : d'un côté les audiences (la dictature de l'audimat ne date pas d'hier et il fallait bien que les producteurs trouvent le moyen de donner un coup de "boost" à une série qui s'essouffle et qui n'a pas suivi la direction attendue avec l'émancipation de Vénusia) et de l'autre un aspect plus pratique dans la série avec la possibilité d'engager un quatrième pilote pour pouvoir sortir tous les spacers en même temps. L'épisode #49 a montré les limites de l'escadrille de ce point de vue. Pour combattre efficacement les armées de Véga, Actarus doit compter sur toutes les ressources disponibles ... et en même temps.

=> Même encore aujourd'hui, je suis surpris de constater les réactions épidermiques que peut susciter la présence de Vénusia dans la série. A ce titre, en recherchant quelques images hier, je suis tombé sur un échange complètement surréaliste entre un auteur et une "fan" (ou se prétendant comme telle) au sujet d'un fan-art. Sur ce fan-art, Actarus est représenté au premier plan avec Vénusia juste derrière lui. Réaction de la "fan" : "oh, il y a une tâche derrière mon prince", suivi par "Mon prince il est à MOI !".

=> A titre personnel, c'est justement ce genre d'échange ou de remarque qui a le don de m'agacer. Et si j'ai "décroché" pendant un temps, pas besoin d'aller chercher plus loin.


 "Oh ..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
hikaru

avatar

Messages : 5077
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 44
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 12 Nov 2017 - 20:33

Perosia a écrit:
Hikaru a écrit:
j'avoue avoir du mal à trouver le juste milieu entre un Actarus qui se repli sur lui-même et une Vénusia qui s'inquiète trop pour lui et qui souffre en silence
Mais est-ce la bonne chose à faire? Tu peux au début partir sur cela et en construire l'aspect/l'intrigue psychologique où ils trouvent ce juste milieu ensemble, soudant leur couple devant l'adversité plutôt que de rester chacun de leur côté. Ce qui signifiera de les faire se préparer ensemble au 'départ' d'Actarus...avec les émotions qui vont avec.

Et faire intervenir Procyon dans cette démarche pour balancer entre l'émotionnel et le rationnel...

Oui, je sais que tu as raison, que c'est ce qu'il faut que je fasse, mais de tout façon ce n'est pas encore pour l'instant, même si j'essaie de créer un lien suffisamment fort entre eux deux pour que cela soit possible par la suite. Wink Very Happy


Perosia a écrit:
Tu es largement capable d'écrire et de décrire les émotions dans ce sens là....

Kimi_san a écrit:
hikaru a écrit:
J'ai déjà réfléchi aussi à ce moment où la blessure d'Actarus va recommencer à évoluer et j'avoue avoir du mal à trouver le juste milieu entre un Actarus qui se repli sur lui-même et une Vénusia qui s'inquiète trop pour lui et qui souffre en silence. Mais, il est clair qu'elle et Procyon sont les seuls à pouvoir l'aider psychologiquement à ce moment-là.


=> Je ne me fais aucun souci pour cela ... car je sais que tu y parviendras sans mal. J'en ai la certitude.

Votre confiance me touche beaucoup, merci. Embarassed

Kimi_san a écrit:
=> A titre personnel, c'est justement ce genre d'échange ou de remarque qui a le don de m'agacer. Et si j'ai "décroché" pendant un temps, pas besoin d'aller chercher plus loin.

Rassure-toi, tu n'es pas le seul que ce genre de commentaire agace. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 48
Localisation : Cologne (Allemagne)

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 12 Nov 2017 - 20:39

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Merci à toi, oh Maître Kimi_san pour toutes les explications   ...Je me demande si je dois continuer à traduire, puisque tu nous apportes toutes les explications nécessaires.

=> N'importe quoi ... Tu tiens donc tant que cela à te faire tirer les oreilles, ma chère Perosia ?
Un rendu pour un prêté Laughing ...il fallait bien que je 't'attrape' un jour sur ta remarque à Hikaru et à moi au sujet "je me demande si je ne devrais pas arrêter d'écrire"...maintenant tu sais comment cela fait de 'sauter dans le sofa' en lisant ce genre de remarque affraid  Donc si tu me ressors ta remarque au sujet d'arrêter, je te renverrai à cet échange ici présent. Laughing
Je t'ai bien eu sur ce coup-ci !!! Wink
 Qu'est ce que tu as contre mes oreille!! Elles sont d'une taille dont je suis fier...pas besoin d'en rajouter!!
Mon fils! N'abandonne jamais ta fanfic et va jusqu'au bout. Il y a trop de fans qui l'aiment pour arrêter!
Note: j'ai lu le prologue seulement, qui m'a beaucoup plu. J'espère continuer cette semaine. Mais je suis très prise par ma 'création personnelle'. Désolée... Crying or Very sad

Kimi a écrit:
=> Même encore aujourd'hui, je suis surpris de constater les réactions épidermiques que peut susciter la présence de Vénusia dans la série. A ce titre, en recherchant quelques images hier, je suis tombé sur un échange complètement surréaliste entre un auteur et une "fan" (ou se prétendant comme telle) au sujet d'un fan-art. Sur ce fan-art, Actarus est représenté au premier plan avec Vénusia juste derrière lui. Réaction de la "fan" : "oh, il y a une tâche derrière mon prince", suivi par "Mon prince il est à MOI !".
Sur Goldorak...Invincible????

Kimi a écrit:
=> A titre personnel, c'est justement ce genre d'échange ou de remarque qui a le don de m'agacer. Et si j'ai "décroché" pendant un temps, pas besoin d'aller chercher plus loin.

T'en verras d'autre Kimi_san! Ignore les et reste avec nous! qui reconnaissons Goldorak à sa juste valeur cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

avatar

Messages : 2359
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 43
Localisation : Mykène

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Dim 12 Nov 2017 - 22:20

Perosia a écrit:
Un rendu pour un prêté  Laughing ...il fallait bien que je 't'attrape' un jour sur ta remarque à Hikaru et à moi au sujet "je me demande si je ne devrais pas arrêter d'écrire"...maintenant tu sais comment cela fait de 'sauter dans le sofa' en lisant ce genre de remarque affraid  Donc si tu me ressors ta remarque au sujet d'arrêter, je te renverrai à cet échange ici présent. Laughing

=> Je me note ça dans un petit coin ... ça pourra aussi me servir le moment venu ! Very Happy

Perosia a écrit:
Note: j'ai lu le prologue seulement, qui m'a beaucoup plu. J'espère continuer cette semaine. Mais je suis très prise par ma 'création personnelle'. Désolée... Crying or Very sad

=> J'espère que tu as pu avancer sur ta création personnelle. J'ai hâte de voir ce que cela va donner, comme tu le sais ! Wink

Perosia a écrit:
Sur Goldorak...Invincible????

=> Non, pas sur le forum heureusement mais ailleurs sur un autre média.

Perosia a écrit:
T'en verras d'autre Kimi_san! Ignore les et reste avec nous! qui reconnaissons Goldorak à sa juste valeur cheers cheers

=> Je le sais bien ... mais comprends simplement que ce genre d'attitude ou de comportement est assez déplaisant. C'est quelque chose qui me dépasse complètement, à vrai dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Actasia

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 46
Localisation : Sous la neige anglaise...

MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   Lun 13 Nov 2017 - 0:38

Désolée les amis d'être aussi en retard dans mes commentaires Embarassed Rolling Eyes

Je ne peux que vous rejoindre sur tout ce que vous dites...

A propos du destin du personnage de Vénusia, on peut aller jusqu'à se demander si d’autres arcs de l’histoire auraient été traités différemment si Vénusia avait continué à évoluer vers l'émancipation qui était prévue pour elle au départ. Questionnement bien futile s'il en est puisque le mystère restera entier, mais j'avoue que cela m'a fait quelque peu cogiter... Heureusement que nous avons des auteurs plus talentueux les uns que les autres pour combler cet énorme manque !

D'ailleurs...

Perosia a écrit:
   Mon fils! N'abandonne jamais ta fanfic et va jusqu'au bout. Il y a trop de fans qui l'aiment pour arrêter!
Note: j'ai lu le prologue seulement, qui m'a beaucoup plu. J'espère continuer cette semaine. Mais je suis très prise par ma 'création personnelle'. Désolée...  

Bien dit Professeur et je confirme !  cheers

De mon côté c'est ta fic Perosia que j'ai hâte de commencer à lire ! Wink

hikaru a écrit:
J'ai déjà réfléchi aussi à ce moment où la blessure d'Actarus va recommencer à évoluer et j'avoue avoir du mal à trouver le juste milieu entre un Actarus qui se repli sur lui-même et une Vénusia qui s'inquiète trop pour lui et qui souffre en silence. Mais, il est clair qu'elle et Procyon sont les seuls à pouvoir l'aider psychologiquement à ce moment-là.

Perosia a écrit:
Tu es largement capable d'écrire et de décrire les émotions dans ce sens là....

kimi_san a écrit:
=> Je ne me fais aucun souci pour cela ... car je sais que tu y parviendras sans mal. J'en ai la certitude.

Je me joins à Perosia et à Kimi, chère Hikaru, ta fic est merveilleuse et tu as un don pour comprendre les personnages et exprimer leur cheminement intérieur et l'évolution de leurs sentiments. Je n'ai aucune inquiétude.



Concernant la blessure d'Actarus justement, et globalement tout l'arc du personnage (je n'en dirai pas plus afin de ne pas spoiler les prochains chapitres de l'analyse Wink ), j'ai lu quelque part que le personnage d'Actarus a été inspiré par Siegfried, le héros d'un mythe scandinave par la suite christiannisé. Impossible cependant de trouver plus d'information ou des références précises scratch ........ Kimi-Sensei, en saurais-tu plus à ce sujet ?  Smile  Cool



kimi_san a écrit:
=> Même encore aujourd'hui, je suis surpris de constater les réactions épidermiques que peut susciter la présence de Vénusia dans la série. [...].

=> A titre personnel, c'est justement ce genre d'échange ou de remarque qui a le don de m'agacer. Et si j'ai "décroché" pendant un temps, pas besoin d'aller chercher plus loin.

=> [...] ce genre d'attitude ou de comportement est assez déplaisant. C'est quelque chose qui me dépasse complètement, à vrai dire.

En tant que newbie, j'ai été très frappée par ce type de réaction lorsque j'ai commencé à lire tout ce que je pouvais trouver sur Grendizer, c'est en effet très surréaliste... Je dois dire que cela a même quelque peu stoppé mon élan dans un certain projet... enfin... pour l'instant... ce serait idiot de s'empêcher Wink... Vivre et laisser dire ! Cool Tu as bien fait de revenir Kimi !


Dernière édition par Actasia le Lun 13 Nov 2017 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actarus et Vénusia: une analyse par Gerdha/Joe7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actarus, les gifles et les petites bagarres
» Quelles sont les scènes de la série qui vous ont marqué ?
» De quelle nature est la relation entre Vénusia et Actarus ?
» Vénusia / Hikaru Makiba ... forever !
» Goldorak:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Goldorak - La Série :: Route 7-
Sauter vers: