Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 FanFiction : une parmi tant d'autres ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 24 ... 31  Suivant
AuteurMessage
Perosia

Perosia

Messages : 479
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 50
Localisation : Cologne (Allemagne)

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 16:02

Quelques réponses...aux réponses... lol!

Episode 34

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Il est clair que sans Erea, Végalina ne s’en sortirait pas….je ne suis pas sûre qu’elle aimerait entendre cela.  pale  pale

=> Sans doute agirait-elle différemment. Quoi qu'il en soit, il existe un lien (tiens, ça me rappelle quelque chose, ça) très fort entre elles et Végalina a toute confiance en elle. Elle lui accorde une grande liberté d'action.

Perosia a écrit:
Je me pose la question suivante : est-ce que Erea pourrait se passer de Végalina ? Comme elle la respecte, elle n’a pas idée de prendre sa place….Végalina étant la fille de Véga, elle a une place par héritage…mais du point de vue des compétences, on pourrait se poser la question.  scratch  scratch

=> J'évoquerai cet aspect de la personnalité d'Erea dans la side-story qui lui sera consacrée. Lorsqu'elle est entrée à l'Académie militaire de Stykadès, elle s'est souvent heurtée à ses supérieurs ... avant de leur faire comprendre (à sa manière) qu'ils pouvaient avoir toute confiance en elle ...

Heureusement qu'il y a cette confiance entre elles et qu'elle a un grand respect vis-à-vis de son supérieur hiérachique...cela change du DA lui-même...

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174  Cela veut dire quoi cette remarque....nous aussi nous avions un grand respect entre-nous.....
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3438110717  Pour mettre hors de nuire tout ceux qui osaient nous faire de l'ombre...
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 4177813809   Horos, Minos/Minas, si je m'en était rendu compte bien avant je ne serai pas là où je suis maintenant.....

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Question : qu’en est-il de l’effet du lasernium dans le matériau de Goldorak ? Il n’avait pas été bombardé par Végalina pour avoir un impact sur Actarus ?  Suspect

Perosia a écrit:
Je ne me souviens plus: a-t-il fais ce fameux check-up?  pale  pale  Qu'en est le résultat?  scratch  scratch

=> C'est vrai que je ne l'ai pas mentionné dans le récit (scène "hors cadre" pour l'examen d'Actarus mais tout s'est bien passé de ce côté-là). Quant à Goldorak, il a subi un examen en profondeur pour déceler toute trace de lasernium à son bord ...
Merci pour la précision....je me rappelle m'être intérrogée lors d'épisodes précédents....

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Joli rappel de l’épisode 25 et la tentative de destruction de Goldorak par Aphélie. Moment très douloureux pour Actarus à plusieurs titres.  Sad  Sad

=> Encore une bonne opportunité de faire le lien avec la série. Le lien entre Actarus et Aphélie sera également évoqué dans un prochain épisode ...  Shocked  

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2766126307 Oh!Merci de penser à moi Kimi_san.   Embarassed  Embarassed  C'est Anterak 08 qui va être content.

Encore un Lien, qui se profile...à l'horizon.... Wink  Wink

kimi_san a écrit:
Perosia a écrit:
Je continue ma lecture...et mes commentaires Very Happy

=> Miss Perosia qui rattrape son retard à la vitesse de la lumière !

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2636677666  Grâce à mon super vaisseau....

Episode 35

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Est-ce qu’ils sont capables de mettre un tel système en place aussi performant que celui d’Ezequios ? Où vont-ils être handicapés, ce qui serait d’une grande aide pour la patrouille… scratch  scratch

=> Tu sais qu'Ezequios est le genre de scientifique certes génial, mais qui a tendance à garder ses découvertes pour lui, histoire de ne pas être supplanté par un rival quel qu'il soit. Thalis et Nida ne sont pas idiots et ils vont travailler de concert pour concevoir un système tout aussi performant ... et surtout plus fiable !
C'est noté...ils ne seront pas en difficulté si j'ai bien compris...et même ils construiront de meilleurs symbiorak.. affraid  affraid

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Beaucoup d’action en perspective (sans compter Ezequios…).  bom  bom

=> Il ne tardera pas à revenir sur le devant de la scène, plus déterminé que jamais à se venger de Végalina ... Un duel qui culminera dans l'épisode #45 ...
J'attends cela avec impatience... Rolling Eyes  Rolling Eyes

Episode 36

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Déjà le cas dans épisode précédent...il se fait beaucoup de souci... Shocked  Shocked

=> Qui est d'accord pour lui payer une machine Nespresso ?  

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 4177813809 FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174  FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1532017942   Pas nous!!!!

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
S’il savait !! Vaut mieux qu’il ne sache pas sinon….ce n'est plus au café qu'il va carburer..  affraid  affraid  lol!

=> Il paraît que Red Bull donne des ailes ... (mais non, je ne suis pas concerné !)

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174 Je vais lui en donner des ailes moi....



Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Tiens, elle aussi elle aime les habits avec du vert.. Wink  Wink

=> Le vert lui va bien ... et ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle porte ce genre de vêtements ...
A Alyzée aussi...une fois qu'on sait qui elle est  lol!   Au fait rien à voir avec Alyzée dans le DA, je lui donné ce nom parce que Alyzée est un vent marin (toujours bien vu par les marins d'ailleur) car sa planète Kallan est composée d'îles. Même chose avec Flore et Aurora, la planète aux fleurs... flower  flower

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
C’est Alcor tout craché : plein de bonnes attentions….et maladroit au possible.. Rolling Eyes  Rolling Eyes

=> Hé oui ! Ce n'est pas parce que je mets en avant les connaissances scientifiques et le sens de la stratégie d'Alcor que j'oublie ce qu'il est : il est toujours plein de bonne volonté et il ne s'y prend pas toujours de la meilleure des façons. Mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime, non ?

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1706371011  Oh oui alors   flower  flower
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3352874800  FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 517954911  FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 507332864  FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2778357249   Elle a avoué .... cheers  cheers
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1151347092   ma jolie chipie...
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3755842864   Zut...attends que je t'attrape... Evil or Very Mad  Evil or Very Mad

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
C’est quelle route ? Vas-tu utiliser cela ? Où est-ce juste une coincidence ?  Suspect  Suspect

=> Selon la version française, cette sortie correspond à celle de la route numéro 3. Je ne pense pas utiliser cette information pour le moment ... mais tu viens de me donner une excellente idée ! Merci miss Perosia !
De rien Kimi..... Very Happy
 
Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Pourquoi est-il troublé ? Je ne comprends pas. Il la connait. Il sait qu’elle travaille toujours en solo et n’aime pas qu’on soit dans ses pattes….non ?  Question  Question

=> Elle est encore plus froide qu'à l'accoutumée ... et le fait de lui adjoindre des soldats issus des commandos Ruine n'arrange rien. Eslan n'a jamais vu cela et ça l'inquiète ...
Il faut le savoir..je la trouve très froide déjà dans les épisodes précédents...tu la mets plus 'chaleureuse' avec Eslan auparavant  scratch  scratch  

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
J’aime bien ce ‘découpage’ des évènements…cela me rappelle quelque chose… Wink  Wink
Ici même lieu (ou à peu près) mais différentes attaques….cela augmente la tension, le suspens… bom  bom

=> A moi aussi, ça me rappelle quelque chose ! Et c'est quelque chose qui m'a bien plu !
Wink  Wink

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Premiers épisodes du DA….cela va finir par coûter cher en motos ! C’est pas top pour l’environnement.. No  No

=> Sauf qu'Actarus a pris la précaution d'installer un pilote automatique sur son buggy ! Elle est pas belle, la vie ?  Very Happy  
Excellent  lol!  lol!

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
J’attends la suite avec impatience…deux actions de Véga en parallèle (une au sol et une en l’air)…cela promet… bounce  bounce

=> La suite arrivera bientôt ... très bientôt ! Very Happy Very Happy Very Happy

Je serai patiente...quelqu'un m'a dit la même chose il n'y a pas si longtemps...mais je ne sais plus qui scratch scratch Laughing Laughing

cheerscheerscheerscheers
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 16:54

Quelques réponses aux réponses, dans ce cas ...  lol!

Episode 34

Perosia a écrit:
Heureusement qu'il y a cette confiance entre elles et qu'elle a un grand respect vis-à-vis de son supérieur hiérachique...cela change du DA lui-même...

=> C'est quelque chose qui m'a toujours marqué dans la série. Si la trahison de Janus par Hydargos reste la plus mémorable (d'autant qu'il avait une bonne chance d'en finir avec Actarus), celle d'Akéron par le binôme Minos / Horos est la plus symbolique. Le discours tenu par les deux hommes est d'ailleurs sans équivoque :

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174   "Akéron mort au champ d'honneur !"

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1532017942   "Pour la plus grande gloire de Véga !"

Sans parler du final, que je trouve encore plus fort en termes de cynisme :

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174    "Le général Akéron a été assailli par l'ennemi. Et il est mort en héros."

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1532017942    "Nous avons perdu un brave ..."

Perosia a écrit:
Merci pour la précision....je me rappelle m'être intérrogée lors d'épisodes précédents....

=> Faut-il que je rajoute un passage sur le chapitre en question pour une meilleure compréhension ?

Perosia a écrit:
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2766126307 Oh!Merci de penser à moi Kimi_san.   Embarassed  Embarassed  C'est Anterak 08 qui va être content.

=> Il y a des chances, oui ...

Perosia a écrit:
Encore un Lien, qui se profile...à l'horizon.... Wink  Wink

=> Sogijn, sors de ce corps !!!  lol!  

Perosia a écrit:
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2636677666  Grâce à mon super vaisseau....

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 307556534    "Goldorak ... GO !!!"


Episode 35

Perosia a écrit:
C'est noté...ils ne seront pas en difficulté si j'ai bien compris...et même ils construiront de meilleurs symbiorak.. affraid  affraid

=> Eux au moins, ils savent travailler en équipe et ils ne se marchent pas sur les pieds ...

Perosia a écrit:
J'attends cela avec impatience... Rolling Eyes  Rolling Eyes

=> Je peux t'assurer que tu ne seras pas déçue ...  affraid  


Episode 36

Perosia a écrit:
A Alyzée aussi...une fois qu'on sait qui elle est  lol!   Au fait rien à voir avec Alyzée dans le DA, je lui donné ce nom parce que Alyzée est un vent marin (toujours bien vu par les marins d'ailleurs) car sa planète Kallan est composée d'îles. Même chose avec Flore et Aurora, la planète aux fleurs... flower  flower

=> M'est avis que tu pourrais commencer à évoquer "Le cycle d'Aurora" dans la rubrique "Créations Personnelles" ?  Wink  

Perosia a écrit:
Il faut le savoir..je la trouve très froide déjà dans les épisodes précédents...tu la mets plus 'chaleureuse' avec Eslan auparavant  scratch  scratch

=> Je vais relire les chapitres où ils apparaissent tous les deux. Juste pour voir ce que je peux améliorer ... 

Perosia a écrit:
Je serai patiente...quelqu'un m'a dit la même chose il n'y a pas si longtemps...mais je ne sais plus qui scratch scratch Laughing Laughing

=> Je ne vois absolument pas de quoi tu veux parler ... scratch

cheerscheerscheerscheers

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Perosia

Perosia

Messages : 479
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 50
Localisation : Cologne (Allemagne)

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 17:14

Kimi a écrit:
Quelques réponses aux réponses, dans ce cas ...  lol!
Les dernières réponses ....qui sait?? En tout cas cela a bien diminué... cheers  cheers  lol!

Episode 34

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Merci pour la précision....je me rappelle m'être intérrogée lors d'épisodes précédents....

=> Faut-il que je rajoute un passage sur le chapitre en question pour une meilleure compréhension ?
Relis tes chapitres correspondants...ce qu'il me reste à froid, mais je peux me tromper, tu annonces réveil de blessure et urgence pour Actarus d'aller faire un check-up + danger du lasernium dans le blindage de Goldorak. En tant que lecteur, je m'attends à ce que tu conclus sur ces deux points...IL suffirait peut-être simplement d'ajouter une phrase à chacun de ces points là où il le faut?

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Encore un Lien, qui se profile...à l'horizon.... Wink  Wink

=> Sogijn, sors de ce corps !!!  lol!  
Ah non!! Ne confonds pas un méchant (Erea ou Végalina) avec un héros du côté des gentils (Sogijn)!!  Mad  Mad   lol!

Episode 36

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
A Alyzée aussi...une fois qu'on sait qui elle est  lol!   Au fait rien à voir avec Alyzée dans le DA, je lui donné ce nom parce que Alyzée est un vent marin (toujours bien vu par les marins d'ailleurs) car sa planète Kallan est composée d'îles. Même chose avec Flore et Aurora, la planète aux fleurs... flower  flower

=> M'est avis que tu pourrais commencer à évoquer "Le cycle d'Aurora" dans la rubrique "Créations Personnelles" ?  Wink  
Beaucoup trop tôt....en écrivant d'abord le cycle 2, j'ai retardé la publication....laisse moi écrire plusieurs chapitres du cycle 1. Je me demande même si je n'attendrai pas d'être bien avancée dans le cycle 3, ce qui repousse à pas mal de mois....

Merci d'avoir accepté d'être le beta-lecteur.. flower  flower

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174 Grand Stratéguerre...il est fort Kimi_san!! Pas possible de l'abattre  lol!

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Il faut le savoir..je la trouve très froide déjà dans les épisodes précédents...tu la mets plus 'chaleureuse' avec Eslan auparavant  scratch  scratch

=> Je vais relire les chapitres où ils apparaissent tous les deux. Juste pour voir ce que je peux améliorer ...
Ici aussi, peut-être juste une phrase ou même en modifier une dans un des chapitres précédents pour mieux faire ressortir une relation devenant 'glaciale' qu'il ne comprend pas...

Kimi a écrit:
Perosia a écrit:
Je serai patiente...quelqu'un m'a dit la même chose il n'y a pas si longtemps...mais je ne sais plus qui scratch scratch Laughing Laughing

=> Je ne vois absolument pas de quoi tu veux parler ... scratch

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2449550244 Tu cherches la bagarre??? Après Actarus, j'ai plus peur de personne avec mes poings...

cheerscheerscheerscheers[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10845
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 19:35

Citation :
Relis tes chapitres correspondants...ce qu'il me reste à froid, mais je peux me tromper, tu annonces réveil de blessure et urgence pour Actarus d'aller faire un check-up + danger du lasernium dans le blindage de Goldorak. En tant que lecteur, je m'attends à ce que tu conclus sur ces deux points...IL suffirait peut-être simplement d'ajouter une phrase à chacun de ces points là où il le faut?

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1752787198 J'aimerais bien moi aussi, je voudrais bien savoir à quoi m'en tenir !

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 307556534 zut je crois que j'ai oublié de passer à l'infirmerie !


PS : merci Kimi pour ce nouveau chapitre ! cheers cheers cheers FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2636677666

Citation :
=> La température va monter ... jusqu'à l'épisode #39, comme en atteste ce montage :

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 039_l_10

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2045937091  affraid affraid affraid Je vais franchir le mur des ultracalories on dirait...

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 20914310
Revenir en haut Aller en bas
anterak 08

anterak 08

Messages : 11923
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 52

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 19:46

oups j'ai du retard Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

Biniou

Messages : 618
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 45
Localisation : AILLEURS

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 22:41

Gurendaizä a écrit:
Citation :
=> La température va monter ... jusqu'à l'épisode #39, comme en atteste ce montage :

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 039_l_10

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2045937091  affraid affraid affraid Je vais franchir le mur des ultracalories on dirait...
M'est d'avis que oui là, contrairement à la température issue des montages images qui restait gérable, celle-là n'a pas l'air de l'être... Shocked

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2678088495 Je ne vois plus grand monde ici, les "photos volées" vous auraient-elles fait fondre ?!

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3352874800  Quelles photos volées s'il te plaît Vénusia ? Aurais-je loupé un wagon ? Et elles montrent quoi, ces photos ?

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3291812460  Pour une fois je ne suis pas responsable !

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3731050172  Je suis hyper jalouse !!!

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3438110717 Moi aussi !!! Faites que l'épisode 39 règle le problème une fois pour toutes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Perosia

Perosia

Messages : 479
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 50
Localisation : Cologne (Allemagne)

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeLun 8 Jan 2018 - 23:11

Gurendaizä a écrit:
Perosia a écrit:
Relis tes chapitres correspondants...ce qu'il me reste à froid, mais je peux me tromper, tu annonces réveil de blessure et urgence pour Actarus d'aller faire un check-up + danger du lasernium dans le blindage de Goldorak. En tant que lecteur, je m'attends à ce que tu conclus sur ces deux points...IL suffirait peut-être simplement d'ajouter une phrase à chacun de ces points là où il le faut?


FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1752787198 J'aimerais bien moi aussi, je voudrais bien savoir à quoi m'en tenir !

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 307556534 zut je crois que j'ai oublié de passer à l'infirmerie !

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2526988808   Mon fils !! Je t'ai pourtant prévenu...ne joue pas avec ta santé.... Exclamation
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2678088495  Oh Actarus, je m'inquiète tellement pour toi.... Crying or Very sad
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2778357249   Ahaha Actarus qui se fait 'enguirlander'...
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 307556534   Bon j'ai compris...Kimi_san, peux tu stp rajouter du texte au sujet de mon check-up, pour que tout le monde soit rassuré!!  Shocked
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2636677666   Pour moi aussi s'il te plait Kimi_san  Embarassed  Embarassed

Gurendaizä a écrit:

Kimi a écrit:

=> La température va monter ... jusqu'à l'épisode #39, comme en atteste ce montage :

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 039_l_10

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2045937091  affraid affraid affraid Je vais franchir le mur des ultracalories on dirait...

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 4177813809  Horos, Minas, allumez moi Goldorak Mad Mad
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174   A vos ordres Grand Stratéguerre....nous allons envoyer l'arme fatale ..Golgoth #39 'Le Chalumeau Géant' Evil or Very Mad
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3438110717  Oui pour le faire maigrir....et périr... Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10845
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 0:34

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2045937091 Mais je tiens à la vie moi, je ne vais certainement pas me laisser faire,  je me battrai jusqu'au bout  !!!

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 20914310
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 7:18

Perosia a écrit:
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 307556534   Bon j'ai compris...Kimi_san, peux tu stp rajouter du texte au sujet de mon check-up, pour que tout le monde soit rassuré!!  Shocked
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2636677666   Pour moi aussi s'il te plait Kimi_san  Embarassed  Embarassed

=> Ca marche. Je termine la réécriture et l'ajout de certains éléments sur l'arc "Peur sur la ville" et je m'en occupe tout de suite après. Je ne pense pas qu'une ou deux lignes suffiront, du moins pour ce qui concerne Actarus ... mais je ferai au mieux.

Un peu de patience, donc.

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Biniou

Biniou

Messages : 618
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 45
Localisation : AILLEURS

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 7:23

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 170710940 Père prévois stp un nouveau check up pour la fin de l'ép 39 ou alors carrément plus que le check up... Même si Goldo se bat jusqu'au bout...

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3194335719 Kimi San fais attention à toi, je t'adore mais j'ai déjà souffert avec les histoires de Biniou, je ne tiens pas à souffrir outre mesure avec les tiennes ! Je ne vais pas me laisser attendrir par le conte de Perosia (qui m'a bcp attendrie en fait, zut quelle idiote je fais !)

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 507332864 Quel conte attendrissant ma fille ? Que dois-je comprendre ? Fais-le moi lire !
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 7:31

Biniou a écrit:
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 170710940   Père prévois stp un nouveau check up pour la fin de l'ép 39 ou alors carrément plus que le check up... Même si Goldo se bat jusqu'au bout...

=> Le check-up mentionné se trouve au début de l'épisode #40. Sur ces quelques mots, j'y retourne ! Very Happy

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Biniou

Biniou

Messages : 618
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 45
Localisation : AILLEURS

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 12:01

kimi_san a écrit:
Le check-up mentionné se trouve au début de l'épisode #40. Sur ces quelques mots, j'y retourne ! Very Happy
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2526988808 Kimi San, le simple check up de l'ép. 40 n'est-il pas un peu court vu... enfin vous savez quoi (je ne peux pas dévoiler l'ép.39) ? Il est increvable, certes, mais tout de même... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4468
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 47
Localisation : dans ma soucoupe

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 19:02

Merci Kimi pour l'épisode 36, touchant avec Alcor préoccupé par Vénusia et par Phénicia, la scène de repos entre Actarus et Vénusia sur le balcon du ranch...et ces anteraks de malheur qui débarquent ! J'aime bien aussi que les gens de Véga éprouvent des doutes, en parlatn de Phénicia, blessée mais quand même capable de combattre, de Vénusia aussi...Surprise, surprise !

No comment pour le dessin d'Alcor totalement phagocyté par sa machine, au secours affraid affraid affraid  et pour le titre du chap. 39... affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMar 9 Jan 2018 - 22:40

Biniou a écrit:
le simple check up de l'ép. 40 n'est-il pas un peu court vu... enfin vous savez quoi (je ne peux pas dévoiler l'ép.39) ? Il est increvable, certes, mais tout de même... Very Happy

=> Tu penses que je dois le développer un peu plus ?

venusia45 a écrit:
Merci Kimi pour l'épisode 36, touchant avec Alcor préoccupé par Vénusia et par Phénicia, la scène de repos entre Actarus et Vénusia sur le balcon du ranch...et ces anteraks de malheur qui débarquent !

=> Le calme avant la tempête ...

venusia45 a écrit:
J'aime bien aussi que les gens de Véga éprouvent des doutes, en parlant de Phénicia, blessée mais quand même capable de combattre, de Vénusia aussi...Surprise, surprise !

=> Ils se sont déjà faits surprendre une fois ... et savent à présent qu'avec les Aigles, il faut s'attendre à tout ! Wink

venusia45 a écrit:
No comment pour le dessin d'Alcor totalement phagocyté par sa machine, au secours affraid affraid affraid

=> C'est vrai que le manga Shin Mazinger ZERO n'est pas à mettre entre toutes les mains ... et je trouve aussi que certaines éléments et illustrations sont un peu "limites" (la plastique des personnages féminins est tout sauf réaliste ... et c'est vraiment du "fan-service" par moments).

venusia45 a écrit:
et pour le titre du chap. 39... affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

=> Je me doute !

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
hikaru

hikaru

Messages : 5447
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 6:59

Comme dans les commentaires précédents, j'apprécie l'attention d'Alcor avec les Vénusia et Phénicia, malgré sa maladresse qui en devient touchante. J'apprécie de voir qu'Actarus qui malgré tous les soucis qu'il a en tête passe un peu de temps avec sa compagne.

Mais, j'ai de mauvais pressentiments vis-à vis de Lyra.  

Un nouveau combat commence et avec Goldorak qui n'est pas maximum de ses possibilités, je sens que cela va être compliqué.

Merci Kimi_san pour ce nouveau chapitre. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biniou

Biniou

Messages : 618
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 45
Localisation : AILLEURS

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 7:18

kimi_san a écrit:
Biniou a écrit:
le simple check up de l'ép. 40 n'est-il pas un peu court vu... enfin vous savez quoi (je ne peux pas dévoiler l'ép.39) ? Il est increvable, certes, mais tout de même... Very Happy
=> Tu penses que je dois le développer un peu plus ?
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2526988808 Pas nécessairement développer. Peut-être revoir. Disons qu'après la "cuite" du 39, dès la fin du 39, les choses sont un peu irrationnelles à mon goût de scientifique (d'ailleurs tu emploies le terme irrationnel), genre "pas de panique les enfants, tout est normal, tout va bien regardez"... Shocked  Oui si tu as une bonne raison que tu nous caches ou si tu introduis de la magie dans LDDP. Mais moi et la magie... Mais c'est un détail sans importance ici.

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2390522320 Il faut préserver le cœur des fans, certes, et celui de Vénusia, et tu le fais parfaitement ! Mais bon... Un minimum de panique et quelques larmes, y compris chez moi, ça permet de craquer et de se soulager un peu après tant de tension, non Question Very Happy

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 301938les2frres2

Kimi, Procyon et Alcor sont les mieux placés pour t'en parler puisque moi je ne l'ai pas encore lu Wink
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 9:41

hikaru a écrit:
Comme dans les commentaires précédents, j'apprécie l'attention d'Alcor avec les Vénusia et Phénicia, malgré sa maladresse qui en devient touchante.


=> Alcor est comme ça ... et c'est pour ça qu'on l'aime ! Et je ne pense pas que ça changera ...

hikaru a écrit:
J'apprécie de voir qu'Actarus qui malgré tous les soucis qu'il a en tête passe un peu de temps avec sa compagne.

=> Je pense qu'il en a bien besoin après tout ce qui s'est passé précédemment. Ils ont besoin l'un de l'autre ...

hikaru a écrit:
Mais, j'ai de mauvais pressentiments vis-à vis de Lyra.

=> Et tu as entièrement raison ...

hikaru a écrit:
Un nouveau combat commence et avec Goldorak qui n'est pas maximum de ses possibilités, je sens que cela va être compliqué.

=> C'est le moins qu'on puisse dire ... surtout si Erea est impliquée ...

hikaru a écrit:
Merci Kimi_san pour ce nouveau chapitre. Very Happy

=> You're welcome. Prochain épisode ... prévu ce jour (dès que j'aurai fini le montage "image").

Biniou a écrit:
Pas nécessairement développer. Peut-être revoir. Disons qu'après la "cuite" du 39, dès la fin du 39, les choses sont un peu irrationnelles à mon goût de scientifique (d'ailleurs tu emploies le terme irrationnel), genre "pas de panique les enfants, tout est normal, tout va bien regardez"... Shocked  Oui si tu as une bonne raison que tu nous caches ou si tu introduis de la magie dans LDDP. Mais moi et la magie... Mais c'est un détail sans importance ici.

=> Je vais me pencher là-dessus dès que j'aurai terminé la refonte de l'arc "Peur sur la ville". A ce titre j'en profite pour vous remercier de tous ces commentaires très constructifs qui me permettent d'améliorer le récit au fur et à mesure.

Biniou a écrit:
Il faut préserver le cœur des fans, certes, et celui de Vénusia, et tu le fais parfaitement ! Mais bon... Un minimum de panique et quelques larmes, y compris chez moi, ça permet de craquer et de se soulager un peu après tant de tension, non Question Very Happy

=> Effectivement, tu n'as pas tort. Je vais faire quelques essais pour voir si je peux donner un ton plus dramatique à cette séquence (que j'ai peut-être "expédiée" un peu rapidement vu la longueur du chapitre au départ).

"A méditer là-dessus, je vais m'employer" (Maître Yoda dans "L'attaque des Clones").

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 11:19

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Header18

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 037_bl10





Les deux antéraks se rapprochaient inexorablement de leur objectif. Contrairement aux machines habituellement engagées par la Division Ruine contre la Patrouille des Aigles, elles ne disposaient pas de boucliers de protection circulaires susceptibles de les transformer en soucoupe. Leurs pilotes ne se souciaient guère de ce genre de détail. Si ces engins de mort nés de l’imagination fertile des scientifiques véghiens étaient sensiblement plus puissants que tous ceux qu’ils avaient pu piloter dans une vie antérieure, ils n’auraient aucun mal à en tirer la quintessence pour remplir la mission qui leur avait été confiée : éliminer Goldorak, le prince d’Euphor et ses alliés pour permettre aux troupes commandées par Végalina de s’emparer de la planète bleue.

Le premier antérak, rouge et bleu, ressemblait à un oiseau de proie et rappelait fortement le symbiorak « Gamma » précédemment utilisé par Végalina. L’envergure de ses ailes, constituées chacune d’une douzaine de lames acérées et argentées, était cependant moindre et ses membres inférieurs, munis de griffes pointues d’un jaune brillant, beaucoup plus courts. A l’inverse, son corps, de forme ovoïde était sensiblement plus gros et comportait trois orifices circulaires aux dimensions identiques disposés verticalement et masquant trois canons-laser d’une puissance considérable. Sa stabilité en vol était assurée par une longue queue noire constituée de plusieurs segments maintenus entre par de larges stabilisateurs triangulaires légèrement recourbés d’une teinte jaune-orangée. La tête de l’engin où se trouvait le poste de pilotage ne comportait qu’un seul œil même si d’autres yeux, plus petits, étaient positionnés à la base du cou.

Le second était quant à lui radicalement différent puisqu’il se présentait sous la forme d’un robot humanoïde dont la taille équivalait à celle de Goldorak, soit une trentaine de mètres environ. Mais contrairement à la machine du prince d’Euphor, il était capable, grâce à ses deux ailes rétractables noires aux reflets gris, de voler par ses propres moyens. Son corps massif était recouvert d’un blindage particulièrement épais et ses mains étaient, tout comme ses pieds, dotées de quatre griffes tranchantes recourbées. Aucun orifice susceptible de masquer une arme n’était visible. Plus que cela, c’était la forme très travaillée de sa tête qui retenait l’attention. Le poste de pilotage, de forme triangulaire et muni d’une vitre blindée et teintée était protégé par un casque noir et or. Cet accessoire inattendu, visiblement rajouté à la dernière minute, le faisait ressembler à un gladiateur de l’Empire Romain.

Ces nouvelles machines de mort arboraient sur leur torse le tristement célèbre symbole de la Division Ruine : une étoile à quatre branches inscrite dans un cercle noir gravé dans leur blindage. Ce combat promettait d’être difficile et tous les savaient, à commencer par Actarus qui fut le premier à réagir.

- Les voilà.

- Qu’est-ce que c’est que ça, encore ? grimaça Alcor.

- Ce ne sont pas des appareils ordinaires. Regarde-les bien. Tu ne remarques rien ?

- J’ai vu : deux cabines de pilotage.

- Ils sont venus seuls. Il n’y a même pas d’escadrille de navettes pour les escorter. Il faut vraiment qu’ils soient sûrs d’eux … remarqua Phénicia à voix haute.

- Bien observé, répondit Alcor. Ça promet pour la suite …

- Nous devons les neutraliser au plus vite tout en essayant de garder assez de force pour la suite des évènements …

- Tu penses qu’on risque d’en affronter d’autres ? demanda Phénicia à son frère d’un ton inquiet.

- Je l’ignore … mais Végalina est passée maître dans l’art des attaques massives. Avec elle, il faut s’attendre à tout. Bon, on se sépare pour attaquer. Vous êtes prêts ?

- Prêts ! répondirent-ils en chœur.

- Bonne chance … GO !!!

L’escadrille se sépara, chaque appareil partant dans une direction différente. Goldorak garda sa trajectoire initiale tandis qu’Alcorak décrocha sur sa gauche et Fossoirak sur sa droite. Pour contrer leur manœuvre, les deux antéraks se séparèrent également : le premier se chargerait du robot du prince d’Euphor et le second des deux autres appareils de l’escadrille. Actarus réagit rapidement et, déterminé, appuya sur l’un des boutons placés sur l’accoudoir gauche de son siège.

- « Planitronks !!! »

Les projectiles rouges placés aux extrémités des ailes de la soucoupe partirent simultanément en dévoilant leurs lames tranchantes mais manquèrent leur objectif. Goldorak récupéra ses deux armes pour attaquer une nouvelle fois.

- Raté … « Missiles Gamma !!! »

Les disques déployèrent leurs quatre pétales en dévoilant deux mitrailleuses. Les missiles tirés explosèrent au contact du blindage de l’antérak sans l’endommager. Celui-ci changea de trajectoire et prit de l’altitude pour le prendre à revers. Désormais positionné dans le sillage du robot d’Actarus, il décocha deux missiles au lasernium qui auraient fait mouche si le prince n’avait pas changé brusquement de trajectoire pour les éviter. Au prix d’une manœuvre osée, il parvint à se replacer derrière son adversaire avant de baisser l’un des leviers de son panneau de commande droit.

- « Fulguro-poings !!! »

Goldorak tendit ses deux bras devant lui. Transformés en torpilles, les deux armes partirent en même temps en prenant de la vitesse. Si celui de gauche manqua sa cible, celui de droite le frappa en pleine tête, ce qui le fit changer de cap. Actarus poursuivit sur sa lancée : pas question de laisser son adversaire se reprendre.

- « Mégavolts !!! »

Les quatre rayons acides crachés par la soucoupe porteuse atteignirent le poste de pilotage de l’engin véghien. A l’intérieur, le pilote ne put s’empêcher de crier en se protégeant le visage avec ses mains. Quelques instants plus tard, les deux avant-bras reprirent leur place initiale. Goldorak conserva ses bras à l’horizontale tandis qu’Actarus abaissa fermement le levier situé sur l’accoudoir droit de son siège.

- « Corno-fulgur !!! »

La foudre émise par les cornes du robot fissura le blindage de l’antérak au grand dam de celui qui était aux commandes. L’homme comprit rapidement qu’il ne parviendrait pas à surpasser son adversaire en vitesse ou en maniabilité. S’il voulait reprendre l’avantage, il ne lui restait qu’une seule option : utiliser ses missiles pour le déstabiliser. Sa manœuvre échoua : les deux projectiles furent détruits quelques instants plus tard par les deux bombes incendiaires tirées par Fossoirak.

- « Pyro-bombes !!! »

Phénicia reprit de l’altitude et passa devant Actarus en lui adressant un signe de la main, pouce levé vers le haut. Actarus acquiesça en esquissant un sourire sous son casque.

- Bien joué, petite sœur !

- De rien, grand frère ! Tu veux que je m’occupe, de celui-là ?

- Non, Phénicia. Essaie plutôt d’aller aider Alcor. Alcor ? Où est-ce que tu en es ?

- Nulle part, Actarus. L’air de rien, il est sacrément coriace ! J’ai pas réussi à le toucher une seule fois et c’est pas faute d’avoir essayé ! Cet engin est plus maniable qu’il en a l’air … et son pilote n’est pas manchot, loin de là !

- Quand on est incapable de tirer au but, on laisse la place à ceux qui savent, « mon cher Alcor ! » lança Phénicia sur un ton volontairement provocateur.

- Si tu es aussi forte que tu le dis, alors montre-nous ce que tu sais faire ! répliqua-t-il.

- Alors regarde bien et prends-en de la graine … « Pyro-bombes … en rafale !!! »

Les trois projectiles lancés à quelques secondes d’intervalle atteignirent leur objectif avec une imparable précision. Touché à la tête, l’engin véghien partit en vrille et s’écrasa au sol sans que son pilote n’eût pu tenter quoi que ce fût pour s’en sortir. Alcor grimaça. Toutes ses tentatives avaient échoué et il n’avait fallu qu’un essai à Phénicia pour y parvenir.

- Alors, « mon cher Alcor », tu as vu ce dont j’étais capable ?

- Question de chance ! … dit-il en faisant la moue.

- La chance n’y est pour rien ! Je suis juste meilleure que toi, c’est tout ! Admets-le !

- Au lieu de jouer les donneuses de leçons, regarde plutôt sur ta gauche ! répliqua-t-il en appuyant sur les gâchettes de ses leviers de commande. « Mortanium !!! ».

Trop occupée à savourer sa réussite, la jeune fille sursauta en voyant le premier antérak se rapprocher à toute allure. Par chance, les rayons tirés par Alcorak parvinrent à dévier sa trajectoire. Elle avait eu chaud.

- La prochaine fois, évite de fanfaronner pour rien ! Il faut savoir rester modeste, Phénicia ! Et là, tu as encore pas mal de progrès à faire ! fit Alcor, ravi de pouvoir lui rendre la monnaie de sa pièce.

- Question de chance ! répliqua-t-elle en lui tirant la langue.

- Allez, ne sois pas mauvaise joueuse !

- Attends d’être à la maison … « mon cher Alcor » ! dit-elle en se replaçant dans son sillage.

- Vous réglerez vos comptes plus tard, intervint Actarus avec autorité. On doit d’abord se débarrasser de ces deux engins. Vous deux, occupez-vous de l’oiseau. Je me charge de celui-ci.

- Bien reçu ! répondirent-ils simultanément.

- A nous deux … « Transfert !!! »

Le siège d’Actarus descendit de la cabine de la soucoupe porteuse pour rejoindre celle du robot en effectuant deux demi-tours successifs. A peine l’avait-il rejointe que la voix d’Alcor se fit entendre.

- Actarus, attention derrière toi ! « Mortanium !!! »

Les deux salves tirées par le spacer blanc et rouge atteignirent l’antérak sans toutefois l’empêcher d’expédier deux nouveaux missiles qui explosèrent au contact du réacteur droit et du bas du gouvernail de la soucoupe porteuse. Incapable de reprendre le contrôle de sa machine, Actarus baissa instinctivement la manette d’éjection de son robot.

- Ça se gâte ! Vite … « Autolargue !!! »

Goldorak s’éjecta de son transporteur avant que celui-ci ne s’écrasât au sol. L’impact fut brutal. Privée de son aile gauche, la soucoupe poursuivit sa course en labourant le terrain sur plus de deux-cents mètres avant de s’immobiliser dans un nuage de poussière brune. De son côté, le robot atterrit sur le ventre. Dans le poste de pilotage, le casque d’Actarus heurta violemment son tableau de bord. Par chance, le prince reprit rapidement ses esprits.

- Rien de cassé, Actarus ? s’inquiéta Alcor.

- Non ça va. Occupez-vous plutôt de ce poison volant le temps que j’en finisse de mon côté.

- Compris. Phénicia, suis-moi au prochain passage et prépare-toi à tirer quand je te le dirai. On va lui faire sa fête !

- Je te suis !

- Vas-y ! « Missiles Alpha !!! »

- « Missiles Sigma !!! »

Les projectiles tirés par les deux spacers transpercèrent sans exploser le corps de l’antérak qui répliqua en leur expédiant deux missiles au lasernium qui manquèrent assez largement leur cible. Le pilote poursuivit son effort en utilisant ses deux rayons-laser qui frappèrent Fossoirak de plein fouet. Prise au dépourvu, Phénicia lâcha l’espace d’un instant ses deux leviers de commande. L’appareil partit en vrille sous les yeux médusés d’Alcor et ce n’est qu’au prix d’un effort quasi-surhumain qu’elle parvint à en reprendre le contrôle et à reprendre de l’altitude. C’est à ce moment qu’elle ressentit une douleur aigüe à l’épaule. Sa blessure s’était rouverte.

Le visage d’Alcor apparut quelques instants plus tard sur l’écran de contrôle du tableau de bord. Le jeune homme était visiblement inquiet : il n’avait pas oublié la blessure de son amie.

- Tu n’as rien ?

- Tout va bien … mais je vais lui faire payer ce qu’il vient de faire ! Attends !

Elle repartit à l’assaut en essayant tant bien que mal de conserver son cap tout en minimisant les effets de sa blessure. Elle serra de toutes ses forces son levier de commande droit mais lâcha celui de gauche pour empêcher le sang de couler davantage.

- Phénicia, décroche ! Je sais que ta blessure recommence à saigner. Je le vois rien qu’à tes yeux. Je ne veux pas que tu te battes dans ton état. Arrête !

- Fiche-moi la paix ! Je te dis que je vais bien !

Elle fronça les sourcils, regrettant presque immédiatement le ton et les mots qu’elle venait de prononcer. Alcor n’avait fait que la mettre en garde, sans la moindre animosité et elle l’avait sèchement rembarré. Ce qu’elle venait d’encaisser l’avait mise hors d’elle et elle ne pensait pas ce qu’elle disait. « Quelle idiote ! » se dit-elle.

Bien que pilotant d’une seule main, elle parvint néanmoins à se placer dans le sillage de son adversaire. Son regard se fit plus dur.

- Toi, tu ne m’échapperas pas … dit-elle en pressant les boutons de ses deux leviers de commande. « Missiles Sigma !!! »

Lancés à pleine vitesse, les missiles détruisirent deux des stabilisateurs de queue de l’appareil ennemi. « C’est par là qu’il faut attaquer ! », réagit Alcor.

- Phénicia, laisse-moi faire. Tu as déjà pris trop de risques. « Victorang !!! »

Les deux lames jaunes se détachèrent des ailes d’Alcorak pour former un « V » tranchant qui sectionna la queue de l’antérak. Désormais privé de cette dernière, celui-ci devint plus difficile à maîtriser et Alcor savait que son pilote devrait désormais se montrer plus prudent dans ses manœuvres pour continuer le combat. Actarus, qui avait assisté à toute la scène, n’était pas intervenu, monopolisé par son combat contre le monstre qui se tenait devant lui.

- Il faut que je m’en débarrasse au plus vite … « Aquilio-choc !!! »

Goldorak se mit à courir et prit impulsion sur ses jambes avant de se jeter sur son adversaire le pied droit en avant. L’impact projeta l’antérak à une centaine de mètres plus loin. Après avoir violemment frappé son tableau de bord avec son casque, le pilote se redressa et poussa un grognement sauvage tout en reprenant le contrôle de son engin. Son regard était plein de détermination : pas question pour lui de renoncer. Il repartit l’assaut mais Actarus parvint à l’éviter en plongeant au dernier moment sur sa gauche. Il se releva rapidement et aperçut le deuxième engin véghien, toujours poursuivi par ses deux équipiers.

- Tu ne m’auras pas comme ça … « Astéro-haches !!! »

Le robot assembla sa hallebarde et prit son élan avant de la lancer de toutes ses forces vers son adversaire, sectionnant son aile gauche. Tournant sur elle-même à grande vitesse, elle revint tel un boomerang pour terminer sa course dans son dos. Actarus lança alors son ultime attaque. Une attaque combinée.

- Alcor … à toi ! « Corno-fulgur !!! »

- Compris ! « Mortanium !!! »

- « Pyro-bombes … en rafale !!! »

Les trois attaques atteignirent leur cible. Le pilote hurla de douleur … sans que personne ne l’entendît. L’explosion qui suivit provoqua un grand panache de fumée noire. Quelques instants plus tard, Goldorak récupéra son arme tandis que Phénicia parvint à poser son appareil. Elle réussit à couper ses moteurs et tenta de quitter son poste de pilotage sans y parvenir. Sa blessure la faisait toujours souffrir.

- Actarus, on en a descendu un mais l’autre arrive derrière toi. Fais attention !

- J’ai vu ! répondit Actarus en tournant la tête. « Fulguro-poing !!! »

Le robot se retourna et lança son avant-bras droit transformé en torpille sur son adversaire qui réussit à l’éviter avant de se remettre en position d’attaque. En dépit de sa posture agressive, il n’avait, curieusement, utilisé aucune des armes dont il semblait disposer. « Je ne sais pas ce que ça cache … mais il faut que je reste sur mes gardes … », songea-t-il en l’observant attentivement.

- Tu es prêt à en finir, vieux frère ?

- Je vais m’occuper de lui. De ton côté, essaie de voir où en est Phénicia. Elle vient juste de se poser et elle a sûrement besoin de soutien.

- Je suis d’accord. T’inquiète pas, je suis déjà parti ! Je vais en faire autant et essayer de voir comment elle va. Je te tiens au courant. Bonne chance.

Alcorak replia ses ailes et atterrit quelques instants plus tard près de Fossoirak. Le nez du spacer s’abaissa, ce qui permit au jeune homme de quitter son poste de pilotage pour se rendre auprès de son équipière. Ce qu’il vit ne fit que raviver ses inquiétudes : rattrapée par la douleur, la jeune fille, toujours casquée, avait perdu connaissance. Le sang sur sa tenue et ses gants était clairement visible.

- Phénicia ! Phénicia, réponds-moi ! Réponds-moi, je t’en prie !

Il s’écoula encore quelques minutes avant qu’elle ne finisse par rouvrir les yeux en reprenant ses esprits. Alcor poussa un soupir de soulagement et prit sa main droite dans la sienne.

- Comment est-ce que tu te sens ?

- J’ai un peu de mal à garder les yeux ouverts … et mon épaule me fait mal. A part ça, je me sens bien. Enfin, je crois.

- J’aurais jamais dû te laisser combattre avec nous. Pas dans ton état.

- Tu n’as rien à te reprocher, Alcor. Rien du tout. C’est ma faute, pas la tienne. J’ai un peu trop présumé de mes forces. Rien d’autre.

- De toute manière, il faut que tu rentres au Centre le plus vite possible pour que tu reçoives les premiers soins. Si tu restes là, tu risques d’aggraver ta blessure … et je ne veux pas que tu prennes de risques supplémentaires.

Phénicia le regarda attentivement et sentit une larme perler sur sa joue. En temps normal, elle se serait défendue et aurait refusé d’admettre sa faiblesse. Mais les choses avaient changé. Elle se redressa sur son siège et lui caressa lentement la joue avec sa main droite tout en conservant la gauche sur son épaule blessée.

- C’est d’accord. Je rentre. Tu viens de le dire. Ça ne sert rien à que je reste là … Mais avant que je parte, je veux que tu me fasses une promesse.

- Une promesse ?

- Oui. Promets-moi de revenir vite. Je ne veux pas qu’il vous arrive malheur. Je ne veux pas qu’il t’arrive malheur. Je tiens trop à toi pour ça.

- Pas besoin de me le demander. Tu sais que je reviens toujours, de toute façon … dit-il en lui lançant un clin d’œil. Allez, fiche le camp avant que je te donne une fessée pour ne pas m’avoir écouté !

La jeune fille rougit et lui sourit. Il sauta en-dehors du cockpit de Fossoirak et s’éloigna pour rejoindre son appareil. Elle le regarda partir et réajusta ses gants avant d’actionner les rétrofusées de son engin qui s’éleva ensuite progressivement dans les airs. Parvenue à une altitude suffisante, elle enclencha la post-combustion.

- « Fossoirak … GO !!! »

Le spacer bleu et rouge quitta le champ de bataille pour rejoindre le Centre sous le regard anxieux du jeune homme. Si Phénicia occupait toutes ses pensées (ou presque), il n’avait pas oublié sa mission : il y avait un autre monstre véghien à neutraliser et il ne pouvait pas laisser Actarus l’affronter seul.

- « Alcorak … GO !!! »

Malgré quelques timides tentatives, Actarus n’avait pas encore réussi à trouver le défaut de la cuirasse de son adversaire. Il fallait pourtant qu’il y parvînt.

- « Corno-fulgur !!! »

La foudre fit exploser le bras gauche de l’antérak. Le prince réalisa alors avec stupéfaction que le bras en question n’était qu’un leurre puisqu’il dissimulait une large faux recourbée et tranchante comme une lame de rasoir. L’engin véghien se jeta sur son adversaire, espérant ainsi le décapiter ou à défaut l’endommager gravement. Par chance, Actarus anticipa sa manœuvre en appuyant sur les deux pédales situées juste sous ses pieds.

- « Rétro-Laser !!! »

Le rayon multicolore le repoussa lentement, ce qui permit à Alcor d’attaquer à son tour.

- « Missiles Alpha !!! »

Les deux missiles frôlèrent le monstre de quelques mètres avant d’exploser quelques mètres plus loin. La partie centrale de son armure se scinda, dans le sens de la longueur, en deux parties égales formant un « V » renversé. Les deux projectiles qu’il expédia via ses deux lanceurs contenaient du lasernium liquide pur, non raffiné et non traité. Lancés à pleine vitesse, ils atteignirent Goldorak au niveau du torse, ce qui le fit chuter. A son bord, le prince heurta une nouvelle fois son tableau de bord avec son casque mais demeura conscient. Il avait cependant été touché au front : le filet de sang qui coulait à présent derrière sa visière était clairement visible.

Soucieux de garder cet avantage chèrement acquis, le pilote véghien tira deux autres salves en direction de la machine du prince d’Euphor, endommageant cette fois son épaule et son bras gauche. Sous l’effet des deux explosions, plusieurs plaques de blindage sautèrent. Alcor répliqua immédiatement en détruisant les missiles suivants.

- « Mortanium !!! »

Le pilote du spacer blanc et rouge ne s’arrêta pas en si bon chemin et fit feu à deux reprises tout en fonçant vers l’appareil ennemi. « Attends un peu … tu vas voir ! » songea-t-il en accélérant. Face à cette attitude quasi-suicidaire, l’antérak plongea sur sa gauche pour l’éviter et se retrouva au sol. Pour Goldorak, qui venait de se redresser, c’était une chance à saisir.

- Actarus, achevons-le !

- Tout de suite ! Tu es prêt pour l’accrochage ?

- Quand tu voudras !

- J’arrive … « Cabré !!! »

Goldorak prit son élan et se propulsa en l’air pour entamer sa manœuvre de retournement.

- « Accrochage !!! »

Désormais jumelés, les deux Aigles étaient à présent en position de force pour se débarrasser de leur adversaire.

- Prêt à attaquer, Alcor ?

- Je t’attends !

- Attaque simultanée ! « Clavicogyres !!! »

- « Victorang !!! »

Les deux armes blanches sectionnèrent les deux bras de l’antérak sans le mettre définitivement hors de combat puisqu’il répliqua en expédiant un nouveau missile qui, avec une incroyable précision, sépara les deux Aigles. Si Alcorak reprit de l’altitude, Goldorak plongea au sol et bascula immédiatement sur le côté pour contre-attaquer.

- « Fulguro-poings !!! »

Les deux torpilles transpercèrent le robot véghien de part en part avant de revenir à leur point de départ. Les Aigles poursuivirent leur effort en lançant une ultime attaque combinée.

- « Corno-fulgur !!! »

- « Mortanium !!! »

L’engin finit par exploser sous l’effet conjugué des deux armes énergétiques utilisées par les Aigles encore restants. Goldorak posa un genou à terre tandis qu’Alcorak se plaça en position stationnaire juste au-dessus de lui. Dans son poste de pilotage, Alcor ôta son casque et s’essuya le front, visiblement épuisé.

- On s’en est encore tirés … souffla-t-il.

- Ça aurait pu être pire, Alcor. Inutile de rester ici. Il faut retourner au Centre.

- Et tu comptes rentrer de quelle façon ? Je veux bien retenter un jumelage, mais je crois que le corset d’assemblage a été endommagé par ce fichu missile.

- Je vais essayer de récupérer ma soucoupe porteuse. J’espère qu’elle est encore capable de voler. « Récupération !!! ».

Celle-ci apparût dans son champ de vision quelques instants plus tard. Le robot se lança à sa poursuite pour s’y arrimer.

- « Arrimage … Ovostable !!! ».

Actarus grimaça. Le combat était terminé mais tout danger n’était pas écarté. Rejoindre le Centre aux commandes d’une machine en mauvais état n’aurait rien d’évident et il le savait.

- Tu es sûr de pouvoir t’en sortir ? Si Végalina venait à nous attaquer encore une fois, pas sûr que tu puisses lui échapper …

- J’en suis conscient, tu sais. Malheureusement, nous n’avons pas le choix.

- Fais de ton mieux. Je resterai derrière toi pour te couvrir au cas où.

Beaucoup plus haut, dans la salle de réunion de la soucoupe amirale, Végalina et Erea avaient suivi attentivement le déroulement du combat. Mais contrairement à l’habitude, cette dernière n’attendrait pas son dénouement puisqu’elle en connaissait déjà l’issue. Une autre tâche, bien plus importante, l’attendait : il était temps pour elle de passer à l’action.

D’un pas assuré, elle quitta la pièce et emprunta l’ascenseur translucide qui l’amènerait au niveau 0. Lorsqu’elle pénétra dans le hangar, elle constata que le symbiorak « Delta », placé dans sa capsule de transport, était prêt à décoller. Sans prononcer le moindre mot, elle se glissa dans son poste de pilotage et pressa l’un des boutons de commande situé sur la gauche de son tableau de bord. Les moteurs du transporteur se mirent en marche. Le panneau supérieur de la soucoupe amirale s’ouvrit quelques instants plus tard, permettant au vaisseau de décoller en direction de la planète bleue. A l’intérieur, Erea sourit : se mesurer à Actarus, face-à-face, n’était pas pour lui déplaire, loin de là.

Si les deux Aigles étaient sur le chemin du retour, le troisième s’était quant à lui posé depuis un bon moment. Phénicia était restée à bord de son appareil pendant plusieurs minutes et se tenait toujours l’épaule en grimaçant. Lorsqu’elle se décida à quitter son poste de pilotage, elle constata la présence de Procyon : celui-ci, soucieux de ne pas la voir arriver, était venu à sa rencontre et remarqua rapidement les traces de sang sur ses vêtements. Elle prit alors un air désolé et baissa la tête.

- Je ne sais pas ce qui s’est passé, professeur. Je ne ressentais aucune gêne et je pensais que c’était derrière moi, tout ça. Je me suis trompée. C’est ma faute.

- Tu n’as pas à t’en vouloir, Phénicia. Quelles que soient les situations auxquelles nous devons faire face, le risque est toujours présent. Tu pensais être guérie et tu ne pouvais pas prévoir ce qui allait se passer.

- Je le sais. De toute façon, je ne pouvais pas les laisser se battre tous seuls. Ma place était là-bas, avec eux.

- Je comprends ton point de vue. Mais pour le moment, il faut te soigner au plus vite.

La jeune fille acquiesça et suivit le scientifique jusqu’au bloc médical. Une fois à l’intérieur, elle s’assit sur la table d'infirmerie et ôta le haut de sa combinaison pour lui permettre de vérifier dans un premier temps la gravité de sa blessure, puis de lui administrer par voie cutanée le traitement adéquat. Ses effets se firent rapidement sentir.

- Je me sens déjà mieux, professeur. On dirait que le traitement commence à faire effet.

- Il faut en général attendre plusieurs heures avant de constater une quelconque amélioration sur les patients. Comme tu le sais, ta physiologie est différente de la nôtre et ton organisme te permet non seulement de mieux supporter la douleur, mais également au traitement d’agir plus rapidement.

- Je comprends, répondit-elle en jetant un regard sur son épaule rougie.

- Pour le moment, tu ne dois songer qu’à te reposer. Tu n’as pas ménagé tes efforts et tu as besoin de récupérer.

- J’en suis consciente, professeur. Mais je préfère attendre qu’ils soient rentrés tous les deux. J’irai me reposer ensuite.

- C’est une réaction logique. Si cela peut te rassurer, je vais essayer de contacter Actarus et Alcor pour voir où ils en sont. Cela nous permettra d’avoir un meilleur aperçu de notre situation.

- Merci professeur. Seulement, j’ai l’impression que nous ne sommes pas encore au bout de nos peines. Je ne sais pas comment l’expliquer … mais j’ai un mauvais pressentiment.

- A quoi penses-tu ? demanda Procyon, intrigué.

- C’est très confus dans ma tête, mais je suis certaine qu’ils sont encore en danger …

- Hmm … je vois. Je dois admettre que cette possibilité n’est pas à écarter. Végalina est capable de tout et il ne faut surtout pas la sous-estimer. Mais pour l’instant, je te suggère de rester ici pour récupérer. Nous reparlerons de tout cela dès que j’en saurai davantage.

- D’accord.

Procyon quitta le bloc médical pour rejoindre la salle des commandes, visiblement troublé parce qu’il venait d’entendre. Lorsqu’il y pénétra, il constata la seule présence d’Argoli qui assurait son service. Il s’installa derrière son pupitre de commande et pressa successivement plusieurs boutons pour établir le contact avec Actarus, dont le visage casqué apparut quelques instants plus tard sur l’écran principal.

- Ici Procyon. Actarus, est-ce que tu me reçois ?

- Oui père, je t’entends.

- Quelle est la situation ?

- Nous avons réussi à détruire les deux antéraks. Nous sommes en route et devrions vous rejoindre assez rapidement. Goldorak est sérieusement endommagé. Sa puissance de combat est tombée à moins de 40%.

- Bien. Nous allons nous occuper de cela rapidement.

Le visage d’Actarus disparut de l’écran pour être remplacé par celui d’Alcor, qui était jusque-là resté en médaillon.

- Professeur, est-ce que Phénicia va bien ? demanda-t-il, préoccupé.

- Ne t’inquiète pas, Alcor. Elle s’est posée et a reçu les premiers soins. Elle est en train de récupérer et elle vous attend.

- Merci professeur. On va essayer de ne pas trop traîner en route.

Il acquiesça silencieusement. Ce fut à cet instant que la voix d’Argoli résonna dans la salle des commandes.

- Oh … professeur ! s’écria le technicien en désignant le scope radar du doigt.

- Qu’est-ce qui se passe, Argoli ?

- Nous avons un autre écho sur le scope. Sa vitesse dépasse les normes ! Il est déjà dans l’atmosphère et il continue de se rapprocher.

- Encore ? Êtes-vous sûr qu’il se dirige par ici ?

- Ça ne fait aucun doute, professeur. S’il continue comme ça, il ne lui faudra que quelques minutes pour nous atteindre.

- Ils ne s’arrêteront donc jamais. Phénicia a vu juste cette fois encore, songea-t-il. Actarus, est-ce que tu as entendu ?

- Oui, père. Si j’ai bien compris, nous avons encore de la visite …

- Décidément, plus on en abat et plus il y en a … C’est à devenir fou, ajouta Alcor, dépité.

- Est-ce que tu penses pouvoir combattre ?

- Il le faudra bien, père. Même si Goldorak n’est pas au mieux de sa forme, je n’ai pas d’autre choix. La tranquillité de la planète bleue et de ceux que nous aimons passe avant tout. Alcor, tu vas retourner en Centre. Je vais m’occuper de lui.

- Tu plaisantes ? Pas question de te laisser tout seul. Si on doit y aller, on ira ensemble !

- Actarus, Alcor a raison. A vous deux, vous serez plus à même de repousser notre invité surprise.

- Très bien. On fait demi-tour et on y va …



FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 A_suiv10

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10


Dernière édition par kimi_san le Ven 12 Jan 2018 - 16:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Biniou

Biniou

Messages : 618
Date d'inscription : 01/01/2018
Age : 45
Localisation : AILLEURS

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 17:29

kimi_san a écrit:
Je vais faire quelques essais pour voir si je peux donner un ton plus dramatique à cette séquence
Ce serait super, mais si tonalité plus dramatique ici, il en faudra sans doute dans des chapitres suivants et peut-être encore davantage... Sais-tu à quoi tu t'engages ? Wink lol!

La bannière de l'ép 37 est... sanglante ! Ca donne le ton ! Merci pour ce nouvel épisode que je vais lire ce soir !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5447
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 18:21

Un combat bien menait par les Aigles, même si Phénicia est à nouveau blessée et que Goldorak n'est pas au mieux de sa forme.

Le combat contre Erea promet vraiment d'être très difficile. affraid

Merci Kimi_san. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeMer 10 Jan 2018 - 21:50

Biniou a écrit:
Ce serait super, mais si tonalité plus dramatique ici, il en faudra sans doute dans des chapitres suivants et peut-être encore davantage... Sais-tu à quoi tu t'engages ? Wink lol!

=> Je sais pertinemment dans quoi je m'engage en faisant cela. Après tout, j'en suis déjà à ma troisième ré-écriture de LDDP ! Wink

Biniou a écrit:
La bannière de l'ép 37 est... sanglante ! Ca donne le ton ! Merci pour ce nouvel épisode que je vais lire ce soir !

=> Bonne lecture ! Very Happy

hikaru a écrit:
Un combat bien mené par les Aigles, même si Phénicia est à nouveau blessée et que Goldorak n'est pas au mieux de sa forme.

=> Effectivement il est loin d'être au top ... et Erea risque de le mettre à rude épreuve. affraid

hikaru a écrit:
Le combat contre Erea promet vraiment d'être très difficile. affraid

=> Tu sais pertinemment de quoi Erea est capable ! Encore une qu'on adore détester, non ?

hikaru a écrit:
Merci Kimi_san. Very Happy

=> You're welcome ... as usual ! Very Happy

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
anterak 08

anterak 08

Messages : 11923
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 52

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeJeu 11 Jan 2018 - 13:58

merci Kimi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4468
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 47
Localisation : dans ma soucoupe

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeJeu 11 Jan 2018 - 14:11

Un combat difficile à mener...et qui ouvre sur un autre encore plus compliqué... What a Face What a Face What a Face Merci Kimi !
Revenir en haut Aller en bas
kimi_san

kimi_san

Messages : 2644
Date d'inscription : 05/05/2009
Age : 45

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeVen 12 Jan 2018 - 14:00

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Header11

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 038_do10





L’ambiance était pesante dans la salle des commandes du Centre de recherches spatiales. Le professeur Procyon ne pouvait pas masquer son inquiétude. Les Aigles venaient à peine de détruire les deux antéraks envoyés par la Division Ruine qu’il leur fallait affronter un nouvel adversaire. Si Goldorak était aussi affaibli qu’Actarus l’avait laissé supposer, il lui serait impossible de lutter à armes égales contre ce nouvel engin de mort, surtout s’il s’agissait d’un monstre semblable à ceux qu’il avait déjà affrontés dans un passé récent. Il n’avait pas eu l’occasion de voir à l’œuvre ces machines de guerre de nouvelle génération, mais il savait déjà de quoi elles étaient capables. Cela n’avait rien de rassurant.

Il était encore perdu dans ses pensées, lorsqu’il entendit une voix familière.

- Ça n’est pas encore terminé … n’est-ce pas professeur ?

Le scientifique se retourna et constata la présence de Phénicia. La jeune fille, qui portait toujours sa tenue de pilote, avait gardé par réflexe sa main sur son épaule blessée mais le regard qu’elle lui adressa, mélange d’inquiétude et de détermination, était révélateur : une fois encore, ses prédictions s’étaient révélées exactes.

- Tu as malheureusement vu juste, Phénicia. Nous venons de repérer un nouvel écho sur le radar et il est évident qu’il s’agit d’un nouvel engin envoyé par Véga.

- Alors, il faut que je retourne les aider, professeur. Ils ne pourront pas se battre tout seuls ! répondit-elle d’un air décidé.

- Je ne peux pas te laisser courir ce risque. Je te rappelle que tu es blessée et que tu ne pourras ni piloter, ni exploiter ton appareil au maximum de ses possibilités.

- Ça n’a pas d’importance, professeur. Je dois y aller ! Après tout, Vénusia l’a bien fait, elle ! Et elle l’a fait alors que son état de santé était encore plus grave que le mien. Il faut que j’y aille. Comprenez-moi.

- Très bien, tu peux décoller … mais sois prudente.

- Vous avez ma parole !

Phénicia lui fit un signe de la main et quitta la pièce pour rejoindre la salle des départs sous le regard inquiet du scientifique. Elle s’installa dans la bulle colorée qui l’emmena jusqu’au hangar de son appareil. Elle prit place dans son poste de pilotage et se saisit de ses leviers de commande. Le feu tricolore situé au-dessus du volet roulant blindé passa du rouge au jaune, puis au vert. D’un geste prudent, elle actionna la post-combustion de sa machine.

- « Fossoirak … GO !!! »

Le spacer bleu et rouge décolla quelques instants plus tard pour rejoindre les deux Aigles restants. Empruntant une trajectoire basse, celui-ci survola le ranch du Bouleau blanc, ce qui ne manqua pas de provoquer quelques réactions chez ses occupants. A peine habillé, Rigel quitta sa chambre et se rendit sur la terrasse avant de lever le poing vers le ciel, visiblement hors de lui.

- Décidément on ne peut pas passer une nuit tranquille dans cette fichue maison ! Allez donc jouer ailleurs ! dit-il avec véhémence.

Mizar le rejoignit quelques instants plus tard. S’il peinait à garder ses yeux ouverts, il ne se priva pas de le reprendre sèchement malgré la fatigue.

- S’il y a du bruit, c’est qu’il y a une raison ! J’crois pas que Phénicia soit passée au-dessus de nous juste pour t’embêter ! Et puis d’abord, c’est pas la peine de hurler comme ça !

- C’est comme ça que tu oses parler à ton père ? C’est pas un petit malappris qui va me donner des ordres !

- Arrêtez un peu tous les deux ! Ça commence à bien faire !

Vénusia, visiblement exaspérée par tous ces cris, apparut à son tour sur la terrasse et les fusilla du regard : il était temps que cela cesse. Curieusement, chacun regagna sa chambre sans dire le moindre mot. La jeune femme resta seule et regarda le ciel avec inquiétude, essayant de se persuader que ses équipiers, Actarus en tête, seraient bientôt de retour. Elle revint sur ses pas et s’assit sur la chaise longue, sachant pertinemment qu’elle ne trouverait plus le sommeil. « Je sais qu’ils vont revenir … je le sais … », souffla-t-elle. Elle était loin de se douter que sa vie était elle aussi en danger …

Quelques centaines de mètres plus loin, à l’orée du bois qui jouxtait le ranch, Lyra et les hommes du Commando Ruine qui l’accompagnaient n’avaient pas quitté leur poste d’observation. La jeune femme s’était contentée de surveiller sa cible et les alentours du ranch sans prendre la moindre initiative au grand déplaisir de ceux qui se tenaient derrière elle. Elle se fichait totalement de ce qu’ils pouvaient penser : seule comptait la réussite de sa mission. Elle DEVAIT réussir. Il le fallait. Quelques minutes plus tard, elle fit demi-tour et s’adressa au premier des trois soldats du Commando d’une voix glaciale.

- Je dois récupérer mon équipement. Restez ici et n’intervenez sous aucun prétexte. Je serai de retour rapidement.

Le soldat acquiesça sans dire le moindre mot. Elle s’éloigna discrètement et se mit ensuite à courir droit devant elle. Arrivée devant l’épave de sa navette, elle se glissa à l’intérieur et examina avec attention les différents compartiments se trouvant sous le tableau de bord. Elle débloqua celui situé juste devant son siège et en sortit une mallette métallique dont les dimensions ne devaient pas excéder soixante-dix centimètres de long sur quarante de large environ. Elle esquissa alors un sourire diabolique. Cela ne dura que quelques instants, mais elle ne semblait plus avoir toute sa tête. Mais qu’importe : elle avait trouvé ce qu’elle était venue chercher et se disait que ce ne serait plus qu’un jeu d’enfant de terminer ce qu’elle avait commencé. Cependant, tout n’était pas encore parfait : il lui restait un dernier problème à régler …

De leur côté, les membres du Commando avaient quitté leur position pour se faire une idée précise de la situation. Celle qu’ils devaient éliminer était là, devant eux … et le plus gradé d’entre eux se disait qu’il leur serait facile de s’en débarrasser. Pas besoin d’être un tireur d’élite pour y parvenir.

- C’est une cible parfaite ! Nous pourrions nous débarrasser ou nous emparer d’elle en un rien de temps ! Après tout, nous y sommes déjà parvenus une fois !

- Ce ne serait pas une bonne idée, capitaine. Nous devons suivre les ordres et attendre le lieutenant Lyra. C’est à elle et à elle seule que le commandant Eslan a confié la responsabilité de cette opération. Nous ne sommes là que pour l’appuyer en cas de besoin, répondit l’un d’entre eux.

- Taisez-vous. Je n’ai de compte à rendre qu’à notre commandant. Je sais qu’elle est parfaitement qualifiée pour conduire ce genre d’opération mais nous le sommes tout autant qu’elle. Nous avons été entraînés et sélectionnés pour cela. Cette mission nous revient de droit ! Nous avons perdu trop de temps inutilement. Il faut agir sans attendre. Commando Ruine, avec moi !

A peine avait-il fait quelques pas qu’il fut littéralement transpercé de part en part par deux tirs de laser. Le visage ensanglanté, il s’effondra brusquement sous le regard de ses équipiers qui dégainèrent aussitôt leurs armes, cherchant du regard l’endroit d’où les coups de feu avaient pu être tirés, ce qui, compte-tenu de la végétation et de l’obscurité, n’aurait rien d’évident. Ils avaient la conviction que leur agresseur n’était pas loin et ils avaient raison. Seulement, ils n’auraient ni le temps de le débusquer et encore moins de l’identifier. Celui-ci déchargea à quatre reprises dans leur direction avec une imparable précision. Touchés à la tête et au torse, ils s’écroulèrent simultanément en lâchant leurs pistolets-laser. Tout était fini.

Lyra apparut quelques instants plus tard, tenant encore son arme à la main. Elle la rengaina silencieusement et enjamba les cadavres de ceux qu’elle venait d’abattre et s’éloigna comme si de rien n’était pour regagner son poste d’observation. Si elle ne le montrait pas, elle n’en était pas moins satisfaite : le dernier obstacle qui l’empêchait d’agir selon ses propres méthodes venait de disparaître. Elle n’avait besoin d’aucune aide pour remplir sa mission. Elle l’avait dit et répété à Eslan mais celui-ci ne l’avait pas écouté. Qu’il se fût opposé à elle de cette façon lui était insupportable. « Son tour viendra … », jura-t-elle.

Elle s’agenouilla sur l’herbe humide et y déposa sa mallette. Elle l’ouvrit avec précaution et en sortit une arbalète bicolore noire et jaune équipée d’un système de visée très perfectionné qui, contrairement aux autres armes habituellement employées par les troupes d’élite de Véga, ne nécessitait pas de guidage laser : celui-ci se basait en effet sur la chaleur dégagée par le corps de la future victime. Il s’agissait d’un exemplaire unique et Lyra y tenait tout particulièrement. Il lui fallut moins d’une minute pour effectuer les réglages adéquats et se mettre en position.

Vénusia se trouvait maintenant dans son viseur. La jeune femme esquissa alors un sourire démoniaque. « C’est terminé pour toi … », songea-t-elle. Elle s’apprêtait à presser la détente lorsqu’elle ressentit une douleur si vive et si violente qu’elle lui fit lâcher son larme. Elle chuta et se mit à hurler en se prenant la tête entre les mains pour essayer de la faire cesser, mais en vain. Résister était impossible. Ses mouvements brusques étaient dépourvus de toute coordination. Elle n’était plus capable de se contrôler et semblait affronter un ennemi invisible contre lequel elle n’avait aucune chance de gagner. Elle se débattit avec acharnement pendant plusieurs minutes avant de perdre connaissance. Sans le savoir, Vénusia avait eu chaud.

Les trois autres membres de la Patrouille des Aigles étaient à présent en vue du mystérieux objet repéré par Argoli. Ils n’avaient jusqu’à maintenant jamais vu un appareil de cette forme mais ils étaient également persuadés que cette capsule transportait une nouvelle machine de guerre surpuissante similaire à celle qu’ils avaient combattu précédemment. Ils n’avaient rien oublié de cette confrontation particulièrement brutale. Seule l’intervention de Vénusia leur avait permis d’en réchapper. S’il s’agissait réellement d’un engin de ce type, Actarus et les autres savaient qu’il leur serait encore plus difficile de l’emporter. Végalina ne faisait jamais la même erreur deux fois.

Ils seraient donc trois à livrer à bataille. Visiblement inquiet, Alcor jeta un bref coup d’œil à Fossoirak depuis son poste de pilotage. Phénicia était silencieuse mais semblait pourtant prête à en découdre malgré son état. Il aurait préféré la savoir en sécurité au Centre mais elle avait décidé de repartir pour leur prêter main-forte. Il la connaissait bien et savait pertinemment qu’il était impossible de la faire changer d’avis lorsqu’elle avait quelque chose en tête. Elle détestait rester inactive et refusait d’admettre ses faiblesses, surtout lorsque la situation l’exigeait. Sa place était ici et pas ailleurs. Et même si le jeune homme ne partageait pas sa façon de voir les choses, il comprenait ce qu’elle ressentait.

- Qu’est-ce que tu fais là ? demanda-t-il d’un air réprobateur.

- Ne t’en fais pas pour moi, je vais bien. Le professeur m’a administré un traitement qui me permet de supporter la douleur. Je pense pouvoir récupérer rapidement. Et puis je ne pouvais pas vous laisser vous battre tous les deux contre ces monstres.

- Que tu dis … mais bon. Si le professeur t’a donné ton bon de sortie, je ne vais pas m’y opposer, loin de là. J’ignore pourquoi, mais j’ai l’impression que cet engin risque de nous donner du fil à retordre …

- Je crois que tu as raison … répondit-elle en considérant le transporteur avec attention.

- Alcor ?

- Oui je t’écoute.

- Regarde bien ce qui se trouve devant nous. Ça ne te rappelle rien ?

Le regard d’Alcor se posa sur l’engin qui avait progressivement réduit sa vitesse. Quelques secondes lui suffirent pour comprendre le sens de ses paroles.

- Il ne manquait plus que ça … Actarus, c’est bien ce que je crois ?

- J’en ai peur. Il faut qu’on s’en débarrasse au plus vite. On se sépare pour l’attaquer sur plusieurs fronts. Vous êtes prêts ? GO !!!

Appliquant la tactique indiquée, les Aigles prirent chacun une direction différente pour cerner le transporteur. Actarus se porta immédiatement en avant pour lui barrer la route. Dans le poste de pilotage du symbiorak, Erea réagit immédiatement : pas question pour elle de rester sur la défensive, bien au contraire. Elle infléchit légèrement sa trajectoire et expédia, par le biais des deux orifices triangulaires placés de part et d’autre du fuselage de son appareil, deux missiles longue-portées munis d’un détecteur de chaleur en direction de Goldorak qui parvint à les éviter en changeant de cap au dernier moment. Les projectiles poursuivirent sur leur lancée avant de faire demi-tour pour se replacer dans son sillage.

- « Pyro-bombes !!! »

Les deux bombes incendiaires tirées par le spacer de Phénicia les firent exploser. Actarus poussa un soupir de soulagement.

- Bien manœuvré, Phénicia. Bravo.

- De rien … mais c’est loin d’être fini ! Regarde !

- J’ai vu … « Corno-fulgur !!! »

La foudre fit exploser les deux autres missiles tirés par le transporteur sans que cela ne perturbe Erea. « Ce n’est qu’un échauffement, prince d’Euphor … », dit-elle en pressant l’un des trois boutons présents sur son tableau de bord. A l’extérieur, les deux trappes placées en arrière des lance-missiles s’ouvrirent et deux rayons-laser mauves d’une puissance incroyable en jaillirent pour s’abattre sur le poste de pilotage et le gouvernail de la soucoupe porteuse. Instinctivement, Actarus lâcha son levier de commande droit pour se protéger le visage.

La jeune femme poursuivit son effort et tira deux autres missiles qui atteignirent cette fois leur objectif. Touché de plein fouet, Goldorak partit en vrille en prenant de la vitesse, entrainant non seulement Erea, mais ses équipiers dans son sillage. Ces derniers n’avaient rien pu faire pour protéger leur chef de file et essayaient désespérément de le contacter par radio.

- Actarus ! Actarus, est-ce que tu m’entends ? implora Alcor.

- Actarus, si tu nous entends réponds ! ajouta Phénicia.

Plus au sud, Procyon avait également suivi la scène sur l’écran de la salle des commandes du Centre et avait lui aussi tenté de joindre son fils adoptif mais aucune de ses tentatives n’avait abouti.

- Actarus réponds-moi ! Reprends les commandes ou tu vas t’écraser ! Réponds-moi, je t’en conjure ! cria-t-il en frappant du poing son pupitre de commande.

- Il faut qu’on fasse quelque chose, Alcor !

- Je veux bien mais ça risque d’être compliqué pour lui venir en aide avec cet engin juste devant nous. Il faut qu’on s’en débarrasse et je ne vois qu’un moyen pour ça : lui tirer dessus pour le faire dévier de sa trajectoire.

- Mais si on manque le transporteur, on risque aussi de toucher mon frère et ça ne fera qu’aggraver les choses !

- Ca je sais … mais c’est la seule chose qu’on puisse faire. Prépare-toi à tirer quand je te le dirai !

- Compris.

- Maintenant ! « Missiles Alpha !!! »

- « Missiles Sigma !!! »

Les multiples salves tirées par les Aigles détruisent deux des dérives arrière du transporteur tout en endommageant sérieusement ses propulseurs. Celui-ci changea brutalement de cap, non sans avoir expédié deux autres fusées explosives sur son adversaire sans que celui-ci ne puisse répliquer. Le choc serait terrible. Il le fut.

Goldorak percuta violemment le sol et poursuivit sa course en tournoyant sur lui-même avant de s’immobiliser dans un panache de fumée sombre. Erea scruta son écran de contrôle et esquissa un sourire avant de repartir à l’attaque : il lui fallait à présent se débarrasser des Aigles restants avant d’en finir une fois pour toutes avec Actarus en admettant que celui-ci ait survécu au choc. Pour les avoir vus à l’œuvre, elle savait qu’ils étaient prêts à défendre chèrement leur peau. Alcor se risqua à attaquer le premier.

- Tu vas payer pour ce que tu viens de faire … « Missiles Alpha !!! »

- Et même deux fois plutôt qu’une ! « Missiles Sigma !!! »

Tous les projectiles tirés par Alcorak et Fossoirak explosèrent au contact du transporteur, perçant son blindage en plusieurs points et endommageant deux de ses trois réacteurs, ce qui lui fit perdre de l’altitude. C’était un bon début mais les Aigles étaient conscients que cela ne suffirait pas pour le détruire.

- On réattaque ensemble, Phénicia ! « Mortanium !!! »

- « Pyro-bombes … en rafale !!! »

Les rayons d’énergie et les multiples bombes incendiaires détruisirent cinq des six dérives placées en arrière du vaisseau et firent exploser le dernier réacteur. Traînant désormais un important panache de fumée noire derrière lui, celui-ci explosa peu avant de toucher le sol.

- On a réussi ! s’exclama Phénicia en le survolant.

- J’aimerais en être aussi sûr que toi, répondit Alcor, perplexe. Il n’a même pas essayé de se défendre quand on l’a pris en chasse. Je suis persuadé qu’on n’en a pas encore fini avec lui …

- Tu as raison. J’ai peut-être parlé trop vite … mais le plus important, c’est de voir où en est mon frère.

- Je suis d’accord. Son atterrissage a été rude et j’espère qu’il est encore entier …

- Je te défends de dire une chose pareille ! Il est en vie ! Je le sais !

- C’est pas ce que j’ai voulu dire … Moi aussi j’espère qu’il est en vie. Mais avec ce qu’on a vu, on ne doit exclure aucune hypothèse …

La jeune fille ne répondit pas. Il avait raison et elle le savait.

- Actarus ? Actarus, est-ce que tu nous entends ?

- Oui Alcor. Je t’entends.

- Et ben je suis soulagé de l’entendre ! Comment est-ce que tu te sens ?

- Un peu secoué, mais ne t’inquiète pas. Je me sens bien. Où est passé le transporteur ?

- On lui a tiré dessus à plusieurs reprises et il a explosé avant de toucher le sol, répondit Phénicia. Seulement, à cause de la fumée, c’est difficile de savoir s’il a vraiment été détruit.

- Sans compter qu’il n’a même pas essayé de riposter quand on l’a attaqué, reprit Alcor. Je ne pense pas que tout soit terminé de ce côté-là.

- C’est ce que je pense aussi … Avec eux, il faut s’attendre à tout.

- Je vais pas te contredire … Où est-ce que tu en es avec Goldorak ? Tu penses que tu vas pouvoir repartir ?

- Je n’en sais rien. Tous les voyants sont dans le rouge. J’espère qu’il me reste encore assez d’énergie pour décoller … répondit-il en tirant énergiquement vers lui ses deux leviers de commande. « Goldorak … GO !!! ».

Rien ne se passa. Il les poussa et les tira vers lui, à plusieurs reprises.

- Bon sang ! Les commandes ne répondent pas. Il faut pourtant que j’y arrive. Allez, vas-y Goldorak ! On doit réussir … « Goldorak … GO !!! ».

Cette fois, les réacteurs de la soucoupe, quoique fortement endommagés, s’allumèrent, ce qui permit au robot et son transporteur de décoller à vitesse réduite. Le prince poussa un soupir de soulagement. « C’était juste … », songea-t-il avant de faire demi-tour pour survoler l’endroit où s’était abattu le transporteur. Le sol était jonché de débris et le panache de fumée qui s’en dégageait était encore très dense. Impossible de savoir ce qui se cachait derrière.

- On ne peut pas rester là à attendre que la fumée se dissipe. Alcor, Phénicia, vous allez retourner au Centre. Je vais protéger votre départ et m’occuper de ça personnellement.

La réaction du jeune homme ne se fit guère attendre.

- J’espère que tu ne parles pas sérieusement ! Tu es presque à court d’énergie et tu peux à peine voler. Alors n’y pense même pas. Si on doit se battre, alors on se battra ensemble !

- Alcor a raison ! Et n’oublie pas qu’il y a quelqu’un qui t’attend. Si elle ne te voit pas revenir, ça lui fera plus de mal que de bien … ajouta Phénicia.

- Oui je …

Actarus ne termina pas sa phrase. En effet, deux rayons-laser violets surgirent du panache de fumée et frappèrent Goldorak, endommageant légèrement le blindage inférieur de sa soucoupe porteuse. Celui-ci changea brutalement de trajectoire mais Actarus parvint à en reprendre le contrôle en tirant vers lui ses leviers de commande. Il reprit de l’altitude et consulta ses instruments de bord avant de redescendre en piqué vers l’endroit où le transporteur s’était abattu.

- Alcor ! Le transporteur n’a pas été détruit ! Je suis sûr qu’il est encore opérationnel.

- J’ai saisi. Tu as une idée ?

- On va essayer de disperser cet écran de fumée pour voir à quoi on a affaire. Suis-moi au prochain passage et couvre-moi.

- Reçu.

Goldorak effectua un nouveau passage à basse altitude et reprit une trajectoire ascendante avant de faire demi-tour pour piquer droit sur sa cible. Le prince pressa alors l’un des boutons placés sur l’accoudoir droit de son siège.

- « Mégavolts !!! »

La soucoupe porteuse lança ses rayons acides en direction de l’engin véghien, causant une nouvelle explosion. Bon nombre de débris issus du blindage externe furent projetées dans toutes les directions. Une seconde explosion survint quelques secondes plus tard, suivie d’une troisième toute aussi violente.

- Ce coup-ci, on dirait qu’il a son compte ! observa Alcor.

Il se ravisa rapidement lorsqu’il constata avec stupeur que la capsule véghienne était, malgré les dommages qui lui avaient été infligés par les Aigles, presque intacte.

- C’est pas possible ! Actarus, tu vois ce que je vois ?

- Oui et ça n’est pas bon signe. Nos ennuis sont loin d’être terminés … « Transfert !!! »

Le siège d’Actarus passa du poste de pilotage de la soucoupe à celui du robot. Une fois arrivé à destination, il actionna la manette d’éjection de sa machine.

- « Autolargue !!! »

Goldorak se propulsa en dehors de sa soucoupe et, après s’être réceptionné sans problème, se retourna pour faire face au transporteur qui, à moitié enfoncé dans le sol, se dressait au milieu des flammes. Alcor et Phénicia ne parvenaient pas y croire.

Plus étonnant (ou inquiétant), les restes de son blindage commençait à se liquéfier. Il était difficile de savoir, à cet instant, si ce phénomène résultait des explosions précédentes ou s’il s’agissait d’une nouvelle trouvaille des scientifiques de la Division Ruine.

- Je ne sais pas ce qu’ils ont encore inventé, mais …

Cette fois encore, il ne termina pas sa phrase. Phénicia, impatiente d’en finir, avait décidé d’attaquer la première sans prendre la peine d’en informer ses équipiers.

- Laisse-moi faire, grand frère ! Je vais m’occuper de cet engin !

- Non Phénicia ! N’agis pas à la va-vite. On doit coordonner nos efforts et ne pas attaquer n’importe comment ! réagit Alcor en haussant le ton.

- Je sais ce que je fais ! « Missiles Sigma !!! »

Les deux missiles furent détruits par deux nouveaux tirs de laser. Guère impressionnée, elle amorça un long virage à gauche et expédia deux nouvelles salves qui manquèrent assez largement leur cible. Elle avait confondu vitesse et précipitation et cette erreur allait lui coûter cher : Erea répondit à son attaque en tirant à deux reprises. Si le premier rayon-laser effleura l’un des deux stabilisateurs de queue du spacer, le second détruisit son turboréacteur gauche. Déséquilibré, il partit en vrille sous les regards horrifiés d’Actarus et d’Alcor et heurta le sol avant de terminer sa course au pied d’une colline. A bord, Phénicia avait perdu connaissance. Un léger filet de sang coulait sur son front.

Alcor était hors de lui. « J’aurais jamais dû la laisser faire ! » grimaça-t-il en se lançant à son tour à l’assaut de l’engin véghien. Actarus tenta de le raisonner sans y parvenir.

- Si tu penses t’en sortir comme ça, tu te trompes !

- Alcor, attends ! Tu dois agir avec prudence sans te laisser submerger par tes émotions !

- Je vais faire payer à cette chose ce qu’elle vient de faire à Phénicia, Actarus. N’essaie pas de m’en empêcher !

- Arrête ! Tu risques de te faire tuer pour rien en agissant de cette façon. Essaie plutôt de lui venir en aide !

Pas de réponse.

- Alcor écoute-moi !

Nouveau silence.

Aveuglé par la colère, le jeune homme expédia trois salves de missiles consécutives qui atteignirent toutes leur but. Erea répliqua immédiatement avec ses rayons-laser et ne manqua Alcorak que de quelques mètres.

- Retourne apprendre à tirer ! commenta-t-il avec véhémence.

Incapable de se maîtriser, il lança une nouvelle attaque. Il ne s’arrêterait pas avant de l’avoir détruit et Actarus l’avait compris. Lui aussi décida de passer à l’action.

- « Mortanium !!! »

- « Corno-fulgur !!! »

Les deux armes énergétiques détruisirent les restes du transporteur : il n’en restait plus qu’une flaque de métal liquide brûlante. Les contours du robot qui se trouvait à l’intérieur se firent alors plus précis.

- « Mortanium !!! »

Les rayons atteignirent la tête du symbiorak sans que celui-ci ne semblât en souffrir. Il resta immobile, sans la moindre réaction.

- C’est pas possible ! Y a rien à faire !

- Laisse-moi m’en occuper, Alcor. Pour le moment, essaie de voir où en est Phénicia. Il ne faut pas que tu la laisses toute seule.

- Tu as raison, Actarus. Excuse-moi d’avoir réagi si brutalement tout à l’heure. Fais attention à toi.

- Sois tranquille.

Dans le poste de pilotage du symbiorak, le pilote observa attentivement les réactions de ses deux adversaires. Elle esquissa alors un léger sourire : il était temps de passer aux choses sérieuses. « A moi de jouer, maintenant … », songea-t-elle en enfilant son casque.

D’un geste ferme, elle abaissa les deux interrupteurs placés sur son panneau de commande gauche pour activer le système de contrôle par la pensée avant de s’emparer des manettes fixées de part et d’autre du poste de pilotage. Le fluide contenu dans le réservoir situé en arrière du casque ferait le reste. Elle ferma les yeux un bref instant et éprouva une sensation étrange, inconnue : une irrésistible impression de toute-puissance. Le lien entre le pilote et sa machine était à présent établi.

Elle ferma les yeux à nouveau et déclencha, par sa seule volonté, les rayons-laser qui avaient déjà prouvé leur efficacité quelques minutes plus tôt. Ces derniers frappèrent Alcorak de plein fouet, transperçant son propulseur principal gauche et endommageant sévèrement son gouvernail. Devenu incontrôlable, son pilote comprit rapidement qu’il était inutile de tenter quoi que ce soit pour le reprendre en mains. Il poussa devant lui le levier placé sur sa droite pour couper ses moteurs et ainsi réduire sa vitesse tout en espérant que le choc contre le sol ne serait pas trop violent. Le spacer glissa sur plusieurs dizaines de mètres avant de partir en travers pour terminer sa course à quelques encablures de l’endroit où Fossoirak s’était précédemment échoué.

Alcor lâcha ses leviers de commande et percuta son tableau de bord avec son casque sans toutefois perdre connaissance. Il se redressa avec difficulté et releva sa visière avant de quitter son appareil en titubant. Une fois à terre, il regarda tout autour de lui et ôta son casque qui ne lui servirait à présent plus à rien. En dépit de ses multiples ecchymoses et d’un poignet douloureux, il se hâta vers Phénicia qui avait également quitté sa machine. « Allez, tu y es presque. Ne pense pas à la douleur. Surtout ne pense pas à la douleur … », s’exhorta-t-il.

- Tu n’as rien ? Comment est-ce que tu te sens ?

- Mal, très mal. J’ai agi comme une idiote. J’aurais dû t’écouter.

- Tu n’as rien à te reprocher. Tu as agi instinctivement pour protéger ton frère. Tout le monde peut se tromper. J’en sais quelque chose …

- Et Actarus ? Où est-ce qu’il en est ? Pourquoi est-ce que tu n’es pas en train de l’aider ?

- Tu n’as qu’à voir l’état d’Alcorak, répondit-il en le désignant du doigt. Difficile de retourner se battre après ça. Tu n’es pas la seule à avoir fait une erreur de jugement. Moi aussi j’ai voulu attaquer ce monstre n’importe comment sans tenir compte des conseils de prudence d’Actarus. Et voilà où ça m’a mené … Je ne suis même pas sûr de pouvoir redécoller …

- Alors ça veut dire que …

- Exactement. Cette fois, il devra se battre sans nous …

- On ne peut pas rester là sans rien faire. Si cet engin est aussi fort qu’il en a l’air et si Goldorak est endommagé, il ne pourra pas tenir longtemps ! On doit l’aider …

Phénicia ne parlait plus, elle hurlait. Elle tenta de rejoindre la zone de combat, mais Alcor l’en empêcha. De rage, elle frappa le torse du jeune homme avec ses deux poings pour exprimer son impuissance.

- Je suis aussi inquiet que toi … Je sais que c’est dur à admettre, mais on ne peut rien faire.

- Il risque de se faire tuer ! Imagine ce qui arrivera s’il ne revient pas vivant ! La Division Ruine saccagera tout sur Terre comme elle l’a fait sur Euphor ! Et tous ceux qui nous sont chers mourront sans pouvoir se défendre ! Tu penses à eux ? Tu penses à Vénusia et à son bébé ?

- Je sais … mais on doit voir les choses en face. On ne peut plus se battre en utilisant nos appareils. A moins que le professeur ne …

- Appelle-le, Alcor ! Appelle-le vite ! Il saura quoi faire !

Le jeune homme acquiesça et activa l’émetteur placé dans sa montre. Par chance, celui-ci fonctionnait toujours.

- J’appelle le Centre. Professeur, si vous m’entendez répondez-moi !

- Ici Procyon, j’attendais ton appel. Où est-ce que vous en êtes ?

- On est mal, professeur. Fossoirak et Alcorak sont sérieusement endommagés. On ne peut ni repartir, ni aider Actarus à se battre contre cet engin dont on ignore tout !

- Professeur, si vous avez une idée, dites-le nous ! On ne peut pas le laisser seul contre ce monstre ! ajouta Phénicia en serrant les poings.

- Elle a raison, professeur. Goldorak n’est pas au mieux et le combat de tout à l’heure lui a coûté pas mal de forces et d’énergie. Je veux pas être pessimiste … mais je vois pas vraiment pas ce qu’on peut faire pour l’aider …

- Je peux toujours essayer de vous envoyer Vénusiak mais nous devons tout d’abord nous assurer que le pilotage-automatique est opérationnel.

- C’est toujours ça de pris, répondit Alcor. On essaiera de se débrouiller avec ça. Faites vite, professeur. Je vous le demande.

- Bien reçu. Je vous tiens au courant.

La communication s’interrompit. Les deux Aigles échangèrent un regard inquiet. Si tout allait bien, ils allaient récupérer Vénusiak et pourraient l’utiliser pour seconder leur chef de file mais cela suffirait-il pour leur permettre de l’emporter ? Rien n’était moins sûr.

De son côté, Actarus regardait avec attention l’engin qui se trouvait devant lui. Il n’avait jamais rien observé de pareil. « Pour détruire, Végalina et ses troupes ont l’imagination fertile … », songea-t-il. Malgré toute leur bonne volonté, ses équipiers avaient été balayés sans difficulté et il n’avait plus aucun contact avec eux. Il ne savait pas s’ils étaient encore vivants et cela le perturbait. Il savait cependant qu’il devrait faire abstraction de ses sentiments personnels pour pouvoir se concentrer sur ce nouveau combat qui promettait d’être encore plus difficile que les autres.

Il n’avait pas le droit de perdre. Car cette fois encore, le sort de la Terre et de ses habitants était entre ses mains.




FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 A_suiv10

_________________
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Infini10
Revenir en haut Aller en bas
http://invincible-goldorak.forumactif.org
Perosia

Perosia

Messages : 479
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 50
Localisation : Cologne (Allemagne)

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitimeVen 12 Jan 2018 - 14:03

Episode 37 ('j'édite' mon post car tu viens juste de publier le 38)!!

Kimi, comme je sais que tu aimes les combats et que tu dois certainement passer beaucoup sur leur description, je me permets de te faire quelques retours qui t’indiqueront si ce que tu voulais faire comprendre, est bien compris (comme un beta-lecteur).... study  study

Kimi a écrit:
L’envergure de ses ailes, constituées d’une douzaine de lames acérées et argentées, étaient cependant moindre
J’essaye de me représenter.  scratch  scratch
Chacune ayant 12 lames ou c’est le total ?  Question  Qu’y-a-t-il entre ? Question  Est-ce que c’est immobile ou peut se replier (comme un éventail, c’est pour l’instant l’idée que je retiens de ta description)?  Question  Editorial : Etait ?

Kimi a écrit:
La tête de l’engin ne comportait qu’un seul œil même si d’autres « yeux », plus petits, étaient positionnés à la base du cou.
Où est le poste de pilotage ? Tu l’indiques dans le deuxième Antérak mais pas pour le 1er.  scratch

Kimi a écrit:
- Nous devons les neutraliser au plus vite tout en essayant de garder assez de force pour la suite des évènements …
- Tu penses qu’on risque d’en affronter d’autres ? demanda Phénicia à son frère d’un ton inquiet.
- Je l’ignore … mais Végalina est passée maître dans l’art des attaques massives. Avec elle, il faut s’attendre à tout. Bon, on se sépare pour attaquer. Vous êtes prêts ?
Actarus tout craché !! Very Happy

Kimi a écrit:
si le prince n’avait pas changement brusquement de trajectoire pour les éviter. Au prix d’une manœuvre osée, il parvint à se replacer derrière son adversaire
Quelle manœuvre osée ?  Suspect Il est passé entre les pattes de l’Antérak, par exemple ? Ou osée pour son robot lui-même (en tournoyant, etc..) ? Editorial : changé.

Kimi a écrit:
Les quatre rayons acides crachés par la soucoupe porteuse atteignirent le poste de pilotage de l’engin véghien.
Voir premier commentaire, le poste de pilotage n’est pas précisé dans ta description.

Sympa le changement de tonalité entre Alcor et Phénicia  I love you  I love you
Les taquineries en vol (osé quand on sait qu’ils sont en train de se battre  affraid ), l’aspect dramatique ensuite quand Alcor  pale  la récupère blessée et enfin de nouveau la chamaillerie.  Very Happy  
C’est ce que j’aime avec ce couple, cela bouge tout le temps. C’est moins le cas avec Actarus-Vénusia car leur relation est différente, toute aussi intéressante.

Kimi a écrit:
Allez, fiche le camp avant que je te donne une fessée pour ne pas m’avoir écouté !
Jolie phrase celle-là Kimi ! Cela sent le vécu ! Me tromperais-je? Suspect Suspect  lol!

Kimi a écrit:
Le prince réalisa alors avec stupéfaction que le bras en question n’était qu’un leurre puisqu’il dissimulait une large faux recourbée et tranchante comme une lame de rasoir.
Petit effet de surprise ! ‘J’ai plus d’un tour dans mon sac’ ! Cool bounce bounce

Kimi a écrit:
Pour Goldorak, qui venait de se redresser, c’était une chance à saisir.
- Actarus, achève-le !
- Tout de suite ! Tu es prêt pour l’accrochage ?
Est-ce que ce ne serait pas plus logique de faire dire par Alcor ‘Achevons-le !’. Je trouve la proposition pour l’arrimage sinon 'comme un cheveu sur la soupe'.

Combat bien décrit. J’ai pensé au début que l’humanoïde serait le plus fort.  Cool  En fin de compte c’était l’oiseau  Shocked  Shocked ….tu as bien trompé le lecteur, en tout cas moi. Bravo. cheers

Kimi a écrit:
Une autre tâche, bien plus importante, l’attendait : il était temps pour elle de passer à l’action.
Ca y est, Erea passe à l’action !  cheers   pale  
Quelque chose me dit que les deux Antérak n’étaient que le hors d’œuvre !!! Le plat principal arrive et je crains que nos amis aient une sacré indigestion ! affraid affraid

Kimi a écrit:
Si les Aigles étaient sur le chemin du retour, Phénicia s’était quant à elle posée depuis un bon moment.
Phénicia est aussi un Aigle ! Un peu de sexisme dans ton subconscient cher Kimi_san ? Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Kimi a écrit:
elle s’assit sur un brancard
Un brancard est comme une civière. Etant au bloc médical, je peux supposer qu’il y ait au moins un vrai lit ou une table d’infirmerie…

Kimi a écrit:
- C’est une réaction logique.
Oui Mr Spock… lol!

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 2526988808 En effet, nous avons cela en commun...

Un peu plus d’interaction avec le professeur, j’aime bien.
Et toujours aussi sage avec les TROIS Aigles. Et QUATRE si Vénusia était disponible  Rolling Eyes  Rolling Eyes Gare à toi Kimi_san  Mad  Mad

La suite promet un combat qu’on n’oubliera pas de sitôt sur Terre !!   bom  bom

Merci Kimi….j’attends le fameux combat annoncé depuis plusieurs chapitres, et avec un Goldorak à 40% de ses moyens….tu me tiens en haleine… cheers  cheers

FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 4177813809  Si j'avais pas eu des nigauds, il y a longtemps que je l'aurais anéanti ce Goldorak!
FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 825170174  FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 3438110717  FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 1605083980   Quels nigauds?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: FanFiction : une parmi tant d'autres ...   FanFiction : une parmi tant d'autres ... - Page 18 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
FanFiction : une parmi tant d'autres ...
Revenir en haut 
Page 18 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 24 ... 31  Suivant
 Sujets similaires
-
» Otaku parmi tant d'autres
» ZanMaker, un fan parmi tant d'autres
» Une orchidée parmi tant d'autres...
» Les fanfiction.
» Les extraterrestres sont parmi nous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: