Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix

Aller en bas 
AuteurMessage
Jas Mann
Admin
Jas Mann

Messages : 51
Date d'inscription : 06/02/2012

Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitimeMer 23 Déc 2015 - 16:00

Rendez-vous pour la paix



Vegalia partit de la planète Ruby pour rejoindre son père car elle voulait absolument rétablir la paix et retrouver le prince d’Euphor, son seul amour. Elle était présidente d’un groupe secret formé de notables, de scientifiques et de simples soldats, tous voulaient la paix. Ils sentaient la tension monter de plus en plus, la révolte était le point culminant du ras-le-bol des rubiens. Plus personne ne voulait de cette guerre. Ce groupe avait le ténu espoir qu’elle réussirait à convaincre son père que cette guerre n’avait que trop durer.

Quand Végalia ne fut pas de retour dans le délai convenu, ils furent inquiets. Quand ils surent que leur bien-aimée présidente avait trouvé la mort, tous leurs espoirs s’évanouirent. Beaucoup dirent qu’il fallait dissoudre le groupe qui n’était plus en sécurité sans Vegalia. Subir la colère de Grand Véga, c’était être condamné à mort et personne ne voulait mourir. D’autres dirent qu’il fallait attendre et, parmi eux, un grand scientifique du nom d’Epsilon. Il avait une mémoire exceptionnelle et une connaissance des terriens encyclopédique. Le peuple l’admirait et le craignait pour sa remarquable intelligence et pour pugnacité dans ses actions ; quand il avait une idée en tête, rien ni personne ne pouvait le faire reculer. Il arriva à convaincre le groupe d’attendre les événements. Il avait raison car bientôt Grand Véga mourut à son tour dans son délire paranoïaque. Tout se sut très vite. Le groupe fut ravi d’entendre cette nouvelle, la guerre était finie car les forces militaires étaient fatiguées et exsangues, le matériel manquait et l’énergie aussi. Alors ils se réunirent et discutèrent de longs jours et de longues nuits. Les idées ne manquèrent pas. Il fallait partir et repeupler une des planètes inhabitées de l’univers, reconstruire une nation où le peuple serait le maître ; toutes les décisions se prendraient collégialement par le représentant de chaque classe (les scientifiques, le peuple, les militaires). Il fallait rester et oublier le passé et reconstruire, avoir du sang neuf, faire des enfants, du commerce avec d’autres peuples. Le commerce n’existait pas et peut-être que ce serait une manière de changer radicalement la vie des veghiens et ainsi de tourner la page en douceur. Pour d’autres, il ne fallait rien faire, se laisser aller, se reposer, voir venir, ne plus penser, ne plus se battre. Je ne vais pas parler de toutes les idées qui fusèrent de part et d’autre, je viens de les résumer. La plupart se recoupaient. Epsilon n’avait fait qu’écouter jusqu’à présent. Il demanda combien d’âmes composaient le peuple de Véga. Plus beaucoup s’entendit-il répondre. Alors pourquoi ne pas se réconcilier avec les terriens et les euphoriens et vivre chez eux, en paix. Nous avons une science bien supérieure à la leur, des matériels bien plus robustes et eux , ils pourront nous apprendre le commerce, à regarder l’autre comme un frère et non comme un futur esclave, à aimer la nature, la vie, nager car ils ont beaucoup d’eau contrairement à nous. Tous le regardèrent bizarrement, personne ne pouvait imaginer faire la paix avec l’ennemi héréditaire. Personne ne l’avait d’ailleurs proposé. La discussion recommença de plus belle uniquement sur ce point. Et après, quatre jours et quatre nuits, ils prirent une décision : Epsilon avait raison. Il a toujours été jaloux d’Horos qui était parvenu à devenir ministre des sciences. Lui aussi, il aurait pu rentrer dans le cercle des ministres de Véga. Il attendait sa revanche avec sa patience légendaire et maintenant, il tenait entre ses mains la destinée de sa planète qui gouvernerait bientôt.

Pendant ce temps, sur terre, Il faisait froid, les prés étaient couverts d’un doux manteau blanc, c’était l’hiver, bientôt Noël. Actarus était parti et avait laissé un grand vide. Vénusia, amoureuse de lui, ne se faisait pas à son départ. Alcor n’avait plus son frère de l’espace à ses côtés, il lui manquait mais pas autant que sa sœur qui aurait fait une superbe Madame Alcor. Mizar avait grandi en fréquentant Actarus. Il avait appris que la violence ne résout aucun problème. Il admirait beaucoup cet homme doux, humaniste, qui avait préféré risquer tomber de cheval plutôt que de piétiner un petit oiseau. Le professeur Procyon continuait son rôle de sentinelle du ciel, à l’écoute du moindre message de l’espace. SI son fils appelait, il serait là comme il a toujours été présent quand Actarus avait besoin de lui.

Un jour, peu de temps après le départ d’Actarus, Procyon reçut un appel d’Epsilon. Un appel d’un véghien était suspect pour lui car il ne pouvait pas savoir si toute la clique de Grand Véga était décimée ou non. Dans le doute, il fallait se méfier. Epsilon rentra tout de suite dans le vif du sujet. Il avait contacté Actarus et celui-ci était d’accord avec son projet. Les deux hommes avaient discuté de longues heures avant d’être sur la même longueur d’onde, celle de la paix. Et il parla de sa volonté de faire la paix entre les trois peuples : euphoriens, veghiens et terriens. Procyon resta méfiant et lui répondit qu’il devait en parler à la patrouille des aigles et qu’il voulait une confirmation de son fils adoptif. Epsilon ne fut pas étonné de sa réaction et laissa 24 heures pour lui donner une réponse définitive. Actarus joignit son père peu de temps après Epsilon. Actarus connaissait son père et savait qu’il ne ferait jamais confiance à un véghien. Procyon fut très heureux de parler à nouveau avec son fils. Il lui demanda où en était la reconstruction d’Euphor. Actarus lui dit que l’air était respirable, qu’il avait planté cette petite fleur rouge du nom de sa bien-aimée et que Phénicia était inconsolable. Elle ne pouvait même plus faire de la moto ! Actarus demanda à son tour comment allait Alcor, Vénusia et sa famillle. Ils parlèrent et en vinrent tout doucement au projet d’Epsilon. Actarus était persuadé qu’il était sincère et qu’il fallait le suivre. Procyon ne douta plus très longtemps après l’aval du prince d’Euphor. Il en parla à l’équipe. La première réaction d’Alcor fut de rejeter tout en bloc, tous les véghiens étaient mauvais mais il changea quand Vénusia lui dit qu’un accord de paix apporterait au monde et sur les autres planètes l’assurance d’une existence tranquille, heureuse. Un accord de paix pourrait être un puissant rempart contre tout peuple qui voudrait conquérir par la force une des planètes alliées. L’union fait la force, la patrouille des aigles l’a démontré maintes fois et c’est cette union qui a permis de gagner contre le mal. Alcor fut séduit par ce discours et se rangea avec ceux qui étaient pour : tout le monde.

Procyon contacta Actarus et Epsilon pour un rendez-vous sur terre, à l’endroit où Végalia mourut.

Et un matin ensoleillé et brumeux vit apparaitre dans son ciel, la majestueuse soucoupe de Goldorak et une autre, celle d’Epsilon accompagné d’un représentant du peuple et d’un militaire. Alcor a eu une petite larme quand il revit son frère, Vénusia était folle de joie et Mizar ne tenait plus en place. Tout le monde était anxieux et heureux de se retrouver. Epsilon était égal à lui-même, c’était un scientifique de la trempe d’Horos, froid, distant.

Les deux soucoupes atterrirent dans le pré enneigé et Actarus, accompagné de sa sœur, descendit le premier. Il rejoignit le groupe connu et aimé et ce fut, pendant de longues minutes, des embrassades et des pleurs. Puis Epsilon descendit à son tour et se dirigea vers le groupe. IL ressemblait beaucoup à Horos qu’Alcor avait tué. Sauf qu’il avait une longue chevelure blanche et qu’il était encore plus grand et tout aussi maigre que le ministre des sciences de son défunt maître. D’un geste théatral, il annonca qu’il apportait la paix pour tout les peuples. Alcor allait faire une remarque déplaisante mais Actarus l’arrêta vite. Epsilon, fin psychologue, ajouta qu’il n’était pas le Messie mais qu’il était sincère dans son propos. Il regarda, ainsi que ses deux compagnons, la neige qui recouvrait le pré et, devant la pureté de ce paysage, il sut qu’il avait eu raison de faire ce geste. Il fut finalement bien accueilli par tout le monde et chacun lut le traité écrit de la main fine mais ferme de ce grand scientifique. Chacun le signa et la paix fut adoptée par les trois peuples. C’était trois nations alliées, si l’une était attaqué par qui que ce soit, pour quoi que ce soit, les autres devaient intervenir avec toute la puissance de leur armée.
Procyon conclut cet accord en disant que c’était le moment idéal pour signer un accord de paix car demain, c’était Noël.
Epsilon dit qu’il devait partir, Noël ne signifiait rien pour lui. Il se demandait comment les terriens pouvaient être aussi bêtes pour croire en un Dieu unique. Une pensée unique ne pouvait être que source de conflits pour lui. Tant qu’ils avaient signer la paix, peu lui importait ce que les terriens pensaient.

Actarus resta et savoura ce Noël si particulier avec ses amis. Il passerait Noël en famille, dans un lieu qu’il avait aimé et défendu : le ranch du Bouleau Blanc. La lune ne serait plus jamais rouge et il n’aurait plus jamais peur pour la vie de ses amis.
La paix est le plus beau cadeau que les hommes peuvent se faire, l’amitié est le plus doux des présents.


Dernière édition par Jas Mann le Mer 17 Fév 2016 - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Re: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitimeVen 25 Déc 2015 - 1:39

Merci Aphélie ! Toi aussi tu as pris comme inspiration la guerre et ses horreurs...La reconstruction est longue et difficile, l'alliance avec l'ancien ennemi aussi, mais c'est la seule voie possible ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Re: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitimeSam 26 Déc 2015 - 14:27

Merci Aphélie pour ce texte qui relate le long chemin vers la paix et la difficile alliance entre les anciens ennemis. 

Citation :
La paix est le plus beau cadeau que les hommes peuvent se faire, l’amitié est le plus doux des présents.

Magnifique conclusion.  I love you Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
sweetcandy37

sweetcandy37

Messages : 1821
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 57
Localisation : au ranch des sapins noirs

Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Re: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitimeJeu 31 Déc 2015 - 17:13

Merci pour ce beau texte !
Mais cet Epsilon me fait très peur !!!! Il ressemble trop à Véga...... affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://sweetcandyrose37.skyrock.com/
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Re: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitimeMar 5 Jan 2016 - 15:45

Merci Aphélie pour ce texte plein d'espoir. On dirait presque le début d'une nouvelle aventure pour nos amis enfin réunis. cheers cheers

Revenir en haut Aller en bas
homnorak

homnorak

Messages : 3348
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Re: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitimeJeu 7 Jan 2016 - 8:37

Merci Aphélie pour ce message de paix après la guerre.

J'ai bien aimé la remarque d'Epsilon par rapport au Dieu unique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Contenu sponsorisé




Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Empty
MessageSujet: Re: Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix   Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Christmas Book 2015 : Rendez-vous pour la paix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rendez-vous de Monastir [ amour et amitié]
» Rendez-vous avec la M.O.R.T.
» INFO] Affichage des rendez-vous
» SONDAGE, Combien dépensez vous pour Noel ???
» RENDEZ-VOUS A LA DATCHA de Marie Bertherat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: