Site dédié à Goldorak et à son univers
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La folie d’un seul homme

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 18:21

Voilà un nouveau texte à l’ambiance complètement différente de ce que j’écris habituellement.


Au début de ce mois, j’ai malheureusement été le témoin d’un événement horrible provoqué par un homme qui avait complètement perdu la raison.

Pour exprimer mon mal-être, j’ai commencé à écrire ce que j’avais vu, ce que j’avais ressentis et ce que je ressentais encore.

Et en relisant tout ça, j’ai pensé à une partie de la vie de notre cher Prince. Alors ce petit texte a vu le jour.


Comme vous vous en doutez certainement, ce n’est pas un texte très joyeux, alors si vous n’êtes pas d'humeur à lire ce genre de texte, passez votre chemin. Je comprendrais.
 

La folie d’un seul homme.



Depuis l’instant où tout avait basculé, sans doute guidé par mon instinct ou par mon devoir, j’avais l’impression de fonctionner en mode automatique, agissant sans réfléchir afin d’éviter à tout prix de ressentir la moindre émotion ou de me laisser submerger par ma peur.


Dans un premier temps, je m’étais mis à courir vers le palais pour rejoindre mes parents. Je savais que ces monstres allaient chercher à les éliminer. Plus que n’importe qui sur cette planète, ils étaient en danger. J’espérais pouvoir les aider à se mettre à l’abri. J’espérais comprendre un peu mieux la situation. J’espérais savoir quels étaient les ordres à suivre. J’espérais encore tant de choses. Mais le spectacle qui s’étala devant mes yeux à mon arrivée ne me laissa aucun espoir. Il était déjà trop tard.


Le cœur serré, l’estomac complètement retourné par les horreurs que je découvrais à chaque pas, je déambulais dans les couloirs de ce qui était, ce matin encore, un magnifique palais et l’endroit où j’avais grandi.


Tout ce qui n’avait pas été détruit, avait été pillé, abîmébrûlé, dévasté. Il ne restait rien, ni personne. Comme je le craignais, le palais avait été une de leurs premières cibles et tous ceux qui se trouvaient ici au moment de l’attaque l’avaient payé de leur vie. Je n’avais plus aucun espoir de retrouver mes parents en vie, mais je devais tout de même m’en assurer.


La gorge sèche, les narines agressées par l’odeur du sang et de la mort qui se dégageait de chaque recoin, de chaque pièce, j’avançais… J’avançais encore et encore, grimpant par-dessus les décombres, déplaçant tout ce qui me barrait la route et m’efforçant de ne pas voir les scènes d’horreur qui se dévoilaient devant moi. Mais devant tous ces corps abîmés, éventrés et vidés de la sève de la vie, des corps de personnes que je connaissais pour la plupart, bien malgré moi, mon estomac finit par se rebeller.


Comment une chose pareille pouvait être possible ? Comment des êtres civilisés avaient pu faire un tel massacre ? C’était un véritable cauchemar, de la pure folie ! Quelles raisons les avaient poussées à faire ça ? C’était tout simplement horrible, incompréhensible, inconcevable, inimaginable !


***


Soudain, au milieu des ruines, sur un corps méconnaissable et sans vie, je crus reconnaître la jolie robe bleue que portait ma mère au petit déjeuner. Saisit par cette image insoutenable, je commençai à étouffer. J’avais de plus en plus de mal à respirer, je refusais tout bonnement d’y croire. Et pourtant...


Venant d’un peu plus loin, un faible gémissement me sortit de ma torpeur. Me précipitant dans cette direction, je découvrais mon père étendu par terre. Mon cœur s’emballa, puis se serra aussitôt en voyant tout le sang qui souillait ses vêtements. En un éclair, j’avais compris qu’il ne survivrait pas, sa blessure était bien trop profonde. Instinctivement, je le pris dans mes bras. Je le serrai tout contre moi. Je l’appelai. Je le priai de se battre, même si je savais qu’il n’y avait aucun espoir. J’espérais juste  qu’il m’entende, qu’il sente ma présence à ses côtés, qu’il sache qu’il n’était pas seul. Sa respiration était très difficile et de plus en plus faible. Par instant, son corps était secoué par des spasmes. Les dernières parcelles de vie étaient en train de le quitter. Il se mourrait. Ses yeux devenus opaques fixaient le vide devant lui et ne reflétaient déjà plus la vie. Quand soudain son corps cessa de lutter. Il n’était plus. Doucement, je passais ma main sur son visage afin de fermer définitivement ses yeux. Il ne souffrait plus.


« Adieux père, va rejoindre maman. Reposez en paix tous les deux.» murmurai-je alors que des larmes inondaient déjà mes yeux.


***


Une main posée sur mon épaule me fit sursauter et me ramena de l’état d’apathie où je m’étais enfoncé, tout n’était que colère et douleur dans mon esprit. Malgré les larmes qui brouillaient ma vue, je fus soulagé de reconnaître un visage ami. Même si à ce moment-là, j’aurais vraiment préféré que ce soit la mort qui vienne me chercher pour me libérer de cet enfer, moi aussi.


Sans un mot, je pris le pendentif que mon père portait autour du cou, symbole de la royauté d’Euphor et me relevai en essuyant rapidement mes yeux.


-          Je sais que tu détestes les armes, mais …, me dit-il doucement en me tendant un pistolet laser.


Sans hésitation, je m’en apparai.


-          Content de te voir en vie Mathias. Tu es seul ? balbutiai-je.
-          Non, nous sommes quelques gardes et quelques civils à avoir échappés à l’attaque. Nous voulions nous assurer qu’il n’y avait pas d’autres survivants avant de nous éloigner de la capitale.
-          J’étais en train d’étudier au pôle scientifique et j’ai parcouru une grande partie des restes du palais. Tous ceux que j’ai croisés en chemin étaient déjà morts.
-          Alors, partons ! Suis-moi ! Nous allons essayer de rejoindre les autres au point de ralliement.
-          Désolé, mais je ne peux pas ! Je dois absolument rejoindre Goldorak.   
-          Tu n’y pense pas ! L’endroit est plein de soldats, c’est du suicide !
-          Il le faut ! Il est notre seul chance, insistai-je.
-          Actarus, je sais parfaitement que nous devons le récupérer et je te promets de t’y aider, plus tard. Mais pour l’instant, l’essentiel est de survivre. Alors, suis-moi !


Mathias était un ami de longue date, nous avions fait nos classes ensembles. Ensuite, il avait rejoint les gardes royaux, le seul corps d’armée présent sur notre planète. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Alors devant son insistance et comprenant aussi que je n’avais aucune chance en y allant seul, je capitulai et le suivis.


***


En route, nous échappâmes de justesse à un petit groupe de soldats. Nous fûmes obligés de nous battre et de les tuer. Nous n’avions pas le choix, c’était notre seule chance de leur échapper, mais je détestais ce que cette guerre était en train de faire de moi.


À la lisière de la ville, cachés dans la forêt, nous retrouvâmes d’autres survivants. Bien sûr, j’étais heureux de constater qu’il y avait bien des rescapés, mais nous étions si peu nombreux au regard du nombre d’habitants que comptait la capitale. Cela me serra le cœur, mais je ne devais pas le montrer. Les yeux de ceux dont je croisais le regard étaient déjà suffisamment perdus et effrayés.


Sur notre passage, les regards se retournèrent, les langues se turent. Je sentais comme un malaise.


-          Un peu plus bas, il y a une rivière, va laver tout ça, s’il te plait, me souffla Mathias.


Mes yeux se baissèrent sur mes mains et ma combinaison, elles étaient recouvertes de sang. Était-ce le mien, celui de mon père ou celui des soldats que nous avions rencontrés en chemin ? Je l’ignorais, mais tout ce sang sur moi me dégoûta, m’horrifia. Sans attendre, je courus vers la rivière et y plongea tout entier. De façon effrénée, je frottai vivement. L’eau prit rapidement une teinte rouge que le courant emporta avec lui. Ma combinaison, mes cheveux, ma peau étaient de nouveau propre et pourtant je me sentais toujours aussi sale, je me dégoutais et c’est un sentiment qui n’allait plus jamais me quitter.


Je revins auprès des autres survivants et m’assis à l’écart contre un arbre. C’était la première fois que je m’accordais quelques minutes de repos depuis que tout cela avait commencé, cela faisait certainement des heures. Pour vous dire la vérité, j’avais complètement perdu la notion de temps.


***


Peu après, une jeune femme s’approcha de moi et me proposa ce qui ressemblait à un petit gâteau.


-          Merci, mais je n’ai pas très faim.
-          Si vous voulez tenir le coup, il faut que vous mangiez.
-          C’est gentil, mais non merci.
-          Vous êtes blessé. Là, au bras.


Sans que j’ai le temps de protester, elle déchira un morceau de sa robe et l’utilisa pour protéger ma blessure. Pansement bien dérisoire, mais sa gentillesse, sa sollicitude et son humanité dans une telle situation, me réchauffa le cœur.


-          Merci beaucoup.
-          De rien Prince, dit-elle avant de s’éloigner.
-          Même dans une situation pareille, il faut que tu attires la plus belle, me lança Mathias qui venait de revenir vers moi.
-          Que dis-tu ?
-          Non rien, j’essayais juste de faire un peu d’humour, me répondit-il en s’asseyant à côté de moi. Sais-tu ce qui est advenu de ta sœur et d’Aphélie ?
-          J’ai confié ma sœur à notre précepteur pour qu’il l’éloigne de notre planète. Quant à Aphélie, elle était avec sa famille au palais. Au cours de mes recherches, j’ai retrouvé la dépouille de ses parents, mais aucune trace d’elle et de son petit frère.
-          Ils ont certainement eu le temps de s’échapper.
-          J’aimerais le croire, marmonnai-je tout en regardant loin devant moi… Et ta famille ?
-          Je l’ignore, j’étais de garde au palais lorsque … enfin … et le quartier où ils habitent a été complètement rasé par leurs foutus robots.
-          Je suis désolé.
-          C’est ainsi, nous avons tous perdus notre famille… Ça va allez toi ?
-          Oui, ne t’inquiète pas pour moi.
-          Bien sûr que si, tu es mon ami.
-          Merci Mathias.
-          De rien … Bien, j’étais venu te dire que dès que la nuit tombera, nous partirons.
-          Où allons-nous ?
-          Nous voudrions rejoindre l’abri qui se trouve dans les montagnes et ton aide nous sera précieuse.
-          Tu peux compter sur moi.
-          D’accord ! En attendant, repose-toi et la prochaine fois qu’on te propose à manger, ne refuse pas, qui sait lorsque tu auras la possibilité d’avaler quelque chose.
-          Bien maman, lui répondis-je avec un petit sourire complice.
-          Moque-toi ! me lança-t-il en s’éloignant.


***


La tête en arrière, le dos appuyé contre le tronc de l’arbre, mon arme posée juste devant moi, je laissais mon corps se relâcher progressivement espérant réussir à me reposer un peu. J’enviais cet enfant, un peu plus loin, qui avait fini par s’endormir dans des bras protecteurs et rassurants. Mais dès que je fermais les yeux, des images terrifiantes me revenaient en flash, m’obligeant à rouvrir les yeux.


J’étais incapable de dormir, incapable de faire face aux horreurs qui hantaient ma mémoire et qui me poursuivraient probablement toute ma vie. Je dus alors me contenter d’un simple moment de calme pour récupérer un peu.


***


Dès que la nuit arriva, nous nous mirent en route. Etant donné mon expérience militaire, Mathias qui était le plus haut gradé en vie et qui prit naturellement la direction des opérations, me demanda de me mettre derrière lui et d’aider les gardes à protéger les civils. Sans autre lumière que celle des étoiles, notre progression dans la nuit fut pénible. D’autant que beaucoup d’entre nous étaient blessés.


Après la forêt, nous dûment traverser une grande exploitation agricole. Des cadavres d’animaux jonchaient la plaine. Discrètement, nous longeâmes le chemin qui menait aux maisons des personnes qui travaillaient ici. Nous espérions y trouver des survivants, mais rapidement nous comprîmes que toutes les maisons étaient vides, désespérément vides, aucune âme qui vive, aucun mort non plus d’ailleurs. Un véritable village fantôme. Où étaient-ils passés ? Avaient-ils tous été faits prisonniers ? Avaient-ils abandonnés leurs maisons au début de l’attaque de la capitale pour se cacher plus loin ? Nous ne le saurions sans doute jamais.


Nous décidâmes de prendre un maximum de choses, vêtements, médicaments, etc… Et surtout de la nourriture et de l’eau. Me rappelant ce que Mathias m’avait conseillé, j’en profitai pour manger un petit morceau de pain qui traînait sur une table, mais rapidement mon estomac me le fit regretter. Rien ne passait. 


De peur d’être repérés, nous ne nous attardâmes pas en ces lieux. Nous reprîmes rapidement notre route le dos chargé de provisions et de marchandises.


***


J’avais de plus en plus de mal à avancer. Je ne savais pas pourquoi, mais mon bras me faisait horriblement mal. J’avais chaud, la sueur perlait sur mon front. Pourtant, je devais continuer. Il le fallait. Je devais aider les survivants à rejoindre l’abri qui se dissimulait dans les montagnes. De simples souterrains dont seulement quelques personnes connaissaient l’existence et l’emplacement.


C’était notre salut, enfin je l’espérais, nous l’espérions tous. Nous n’avions que ça comme solution. La folie d’un seul homme nous avait contraints à nous terrer sur notre propre planète, à fuir pour survivre, au moins le temps de reprendre des forces.


Hier encore, j’étais le Prince héritier de cette planète. Mais aujourd’hui, je ne suis plus qu’un simple survivant parmi les quelques survivants de mon peuple. Nous avançons ensemble vers un destin plus qu'incertain, de tout façon, il n’y a plus rien derrière nous.



FIN.


Dernière édition par hikaru le Ven 31 Juil 2015 - 19:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 18:48

Hikaru a écrit:
Hier encore, j’étais le Prince héritier de cette planète. Mais aujourd’hui, je n’étais plus qu’un simple survivant parmi les quelques survivants de mon peuple. Nous avancions ensemble vers un destin plus incertain, de tout façon, il n’y avait plus rien derrière nous.

pale pale pale Sad Sad Sad

Superbe texte. Très dur et pourtant rempli de ce je-ne-sais-quoi de sensible et d'authentique qui font que nous aimons tous tes écrits Hikaru. I love you

J'espère que le temps te permettra de retrouver l'équilibre après les scènes difficiles dont tu as été témoin.

Merci et bravo.
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 19:24

Oscar1965 a écrit:
pale pale pale Sad Sad Sad

Superbe texte. Très dur et pourtant rempli de ce je-ne-sais-quoi de sensible et d'authentique qui font que nous aimons tous tes écrits Hikaru. I love you

Merci beaucoup. 

Citation :
J'espère que le temps te permettra de retrouver l'équilibre après les scènes difficiles dont tu as été témoin.

Je l'espère aussi, heureusement que la famille et les amis(es) sont là dans ces moments-là.
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 19:25

Oh Hikaru ! Je ne sais pas ce que tu as vu, mais ce texte est superbe ans sa noirceur et j'espère qu'il aura pu t'aider à te défaire de ce trouble Sad Sad Je comprends ce que tu ressens, j'avais écrit "Libre" à la suite de l'attentat de Charlie Hebdo pour exorciser... I love you I love you I love you

Je "quote" la même phrase qu'Oscar. J'ai eu un instant peur que tu ne lui fasses se retourner l'arme contre lui...
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 20:05

venusia45 a écrit:
Oh Hikaru ! Je ne sais pas ce que tu as vu, mais ce texte est superbe ans sa noirceur et j'espère qu'il aura pu t'aider à  te défaire de ce trouble Sad Sad Je comprends ce que tu ressens, j'avais écrit "Libre" à la suite de l'attentat de Charlie Hebdo pour exorciser...  I love you  I love you  I love you

Disons que le fait dit réfléchir m'a donné pas mal d'insomnie, de maux de tête et que comme Actarus mon estomac me l'a fait payé, car cet événement est encore trop récent. 

Au début, je ne comptais pas le poster, c'était plus pour moi, comme une sorte de thérapie, pour exorciser comme tu l'as si bien dit. Mais j'ai compris que j'avais aussi besoin de l'éditer afin qu'il ne m'appartienne plus et que je puisse passer à autre chose. Je ne sais pas si je suis très clair dans mes propos, mais c'est ce que j'ai ressenti. 

Citation :
Je "quote" la même phrase qu'Oscar. J'ai eu un instant peur que tu ne lui fasses se retourner l'arme contre lui...

Non, aucun danger, j'aurai beaucoup trop peur de la réaction de toutes ces fans.  Wink 
Eh, c'est que je tiens à la vie moi!  affraid lol!

Merci Vénusia.
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 22:04

hikaru a écrit:
Citation :
Je "quote" la même phrase qu'Oscar. J'ai eu un instant peur que tu ne lui fasses se retourner l'arme contre lui...

Non, aucun danger, j'aurai beaucoup trop peur de la réaction de toutes ces fans.  Wink 
Eh, c'est que je tiens à la vie moi!  affraid lol!


Wink Wink Wink lol!

Elles ne sont pas si terribles. La preuve, je suis toujours en vie après avoir tué Actarus ppour vrai dans "Fin" pale

Mais bon, je vis assez loin de vous toutes, je ne crains rien! geek
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 22:15

Laughing Oscar ! Je n'ose imaginer si je malmenais Oscar (de Jarjayes)...J'ai déjà échappé au sécateur et au taille-haie Laughing Bon, pour Hermès, ça devrait aller...

Citation :
Au début, je ne comptais pas le poster, c'était plus pour moi, comme une sorte de thérapie, pour exorciser comme tu l'as si bien dit. Mais j'ai compris que j'avais aussi besoin de l'éditer afin qu'il ne m'appartienne plus et que je puisse passer à autre chose. Je ne sais pas si je suis très clair dans mes propos, mais c'est ce que j'ai ressenti


Si, si c'est très clair. La mise à distance par la publication, c'est thérapeutique. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 22:21

Oscar1965 a écrit:
hikaru a écrit:
Citation :
Je "quote" la même phrase qu'Oscar. J'ai eu un instant peur que tu ne lui fasses se retourner l'arme contre lui...

Non, aucun danger, j'aurai beaucoup trop peur de la réaction de toutes ces fans.  Wink 
Eh, c'est que je tiens à la vie moi!  affraid lol!


Wink Wink Wink lol!

Elles ne sont pas si terribles. La preuve, je suis toujours en vie après avoir tué Actarus ppour vrai dans "Fin" pale

Mais bon, je vis assez loin de vous toutes, je ne crains rien! geek

Oui, mais ce n'est pas mon cas. lol! lol! lol!

Je rigole mais il faut bien que je lui laisse la possibilité de venir jusqu'à nous.  Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 22:27

venusia45 a écrit:
Laughing Oscar ! Je n'ose imaginer si je malmenais Oscar (de Jarjayes)...J'ai déjà échappé au sécateur et au taille-haie Laughing Bon, pour Hermès, ça devrait aller...

Fais attention, tu prends des risques là. Wink lol!  

Citation :
Si, si c'est très clair. La mise à distance par la publication, c'est thérapeutique. La folie d’un seul homme Herz La folie d’un seul homme Herz

Voilà c'est exactement ce que j'essayais d'expliquer. Merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 23:45

venusia45 a écrit:
Laughing Oscar ! Je n'ose imaginer si je malmenais Oscar (de Jarjayes)...J'ai déjà échappé au sécateur et au taille-haie Laughing Bon, pour Hermès, ça devrait aller...

lol! lol! lol!

Le plus fou c'est que me souviens de cette polémique mais pas de ce qui l'avais déclenchée... geek

Mais tu sais, Oscar de Jarjayes n'est pas si fragile. C'est ça qui fais son charme Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 23:48

Et puis tu peux difficilement la malmener plus qu'ikeda elle-même... pale pale
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMar 28 Juil 2015 - 23:59

Oscar1965 a écrit:
venusia45 a écrit:
Laughing Oscar ! Je n'ose imaginer si je malmenais Oscar (de Jarjayes)...J'ai déjà échappé au sécateur et au taille-haie Laughing Bon, pour Hermès, ça devrait aller...

lol! lol! lol!

Le plus fou c'est que me souviens de cette polémique mais pas de ce qui l'avais déclenchée... geek

Quand j'ai posté l'épilogue d'Hermès, j'ai repris le topic et je suis retombée dessus (c'était parce que séquestrais la muse et parce que je ne donnais pas d'indice sur l'identité d'Hermès Wink
 
Citation :
Et puis tu peux difficilement la malmener plus qu'ikeda elle-même..

Entre ça et Actarus, orphelin, exilé...Ils sont sympa ces auteurs What a Face !!
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 6:42

venusia45 a écrit:
Citation :
Et puis tu peux difficilement la malmener plus qu'ikeda elle-même..

Entre ça et Actarus, orphelin, exilé...Ils sont sympa ces auteurs What a Face !!

Dans beaucoup de DA et de fims aussi d'ailleurs, les persos sont assez malmenés par leurs auteurs, comme Candy (orpheline), les chevaliers du zodiaque (que des orphelins), Rémi sans famille (orphelin aussi), etc, etc ... C'est une façon de faire plutôt habituelle.

Et je pense que nous aimons ces persos autant pour leurs blessures que pour leur force et leur courage.
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 7:33

Tu as raison. De plus, cela leur donne un intérêt spécial comme perso dès le début de leur histoire.

Mais je me demande (flash comme cela en passant) si la différence entre ces différents DA "pour enfants" n'est pas leur fin. Ceux "pour enfant" se terminent bien et ceux pour adultes (ou enfin pour enfants plus vieux) comme Lady Oscar (je préfère "La rose de Versailles", jamais Oscar n'est une "lady" et ces termes anglophones comme titre d'une VF japonaise m'horripilent au plus haut point, mais c'est une autre histoire) qui se termiinent mal...
Revenir en haut Aller en bas
venusia45

venusia45

Messages : 4465
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 46
Localisation : dans ma soucoupe

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 10:58

Oscar1965 a écrit:
Tu as raison. De plus, cela leur donne un intérêt spécial comme perso dès le début de leur histoire.

Mais je me demande (flash comme cela en passant) si la différence entre ces différents DA "pour enfants" n'est pas leur fin. Ceux "pour enfant" se terminent bien et ceux pour adultes (ou enfin pour enfants plus vieux) comme Lady Oscar (je préfère "La rose de Versailles", jamais Oscar n'est une "lady" et ces termes anglophones comme titre d'une VF  japonaise m'horripilent au plus haut point, mais c'est une autre histoire) qui se termiinent mal...

out à fait d'accord Wink (et ok aussi pour le titre anglophone mal choisi par la version française

Mais mais...7 h 33...ça fait quelle heure par chez toi ??
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 12:56

venusia45 a écrit:
Mais mais...7 h 33...ça fait quelle heure par chez toi ??

Ça fait 1h33 du mat... Grosse chaleur+médoc de migraine bourrée de cafféine= Oscar qui ne dort pas... drunken What a Face
Revenir en haut Aller en bas
juliett_009

juliett_009

Messages : 791
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 38
Localisation : québec

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 16:27

Très belle plume...

On sent que cette histoire est proche de toi et tirer de quelque chose de personnel... J'espère que ça va mieux sunny

Honnêtement un peu comme le vidéo de la revenge des mangas (je ne me rappelle plus du nom du gars)... Les fan-fictions ne sont pas réelles... On peut laisser notre imagination voguer et voir les différentes possibilités pour un même personnage... Si un récit mène à la mort d'un de nos personnages préférés, beaucoup d'autres leurs offrent de très belles fin...

C'est un peu comme dans l'histoire sans fin (le 1er) dans la scène avec le loup: fantasia n'a pas de limites!
Revenir en haut Aller en bas
http://julie-juliett.blogspot.com
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 18:07

juliett_009 a écrit:
Très belle plume...
On sent que cette histoire est proche de toi et tirer de quelque chose de personnel... J'espère que ça va mieux La folie d’un seul homme Icon_sunny 

Merci beaucoup. En effet, si certains passages sont uniquement sortis de mon imagination, d'autre sont très réel pour moi. Et oui, ça va mieux, merci pour ta sollicitude.

Citation :
C'est un peu comme dans l'histoire sans fin (le 1er) dans la scène avec le loup: fantasia n'a pas de limites!

Je ne me souviens pas de cette scène en particulier, mais c'est vrai que nous sommes libres d'imaginer ce que nous voulons pour nos persos.

En ce qui me concerne j'essaie autant que possible de voir le positif dans les situations que je rencontre, alors une note d'espoir à la fin du texte me correspond mieux qu'une fin tragique.
Revenir en haut Aller en bas
juliett_009

juliett_009

Messages : 791
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 38
Localisation : québec

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 18:52

flower
Revenir en haut Aller en bas
http://julie-juliett.blogspot.com
homnorak

homnorak

Messages : 3348
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 19:43

Quel beau texte ! J'espère que tu as pu te décharger de ce que tu as vécu en l'écrivant. Tu as pu faire passer énormément d'émotions.

N'hésite pas à rencontrer un professionnel si ça ne passe pas, en thérapie brève ou EMDR, ils peuvent t'aider.

Gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeMer 29 Juil 2015 - 21:36

homnorak a écrit:
Quel beau texte ! J'espère que tu as pu te décharger de ce que tu as vécu en l'écrivant. Tu as pu faire passer énormément d'émotions.

Merci Homnorak. Le fait de l'avoir écrit m'a permis d'exprimer des choses que je gardais bien au fond de moi et le fait d'avoir posté ce texte m'a permis de le sortir de ma tête et de ne plus y penser. 
Maintenant, je vais pouvoir passer à autre chose de moins sombre, bien que le chapitre de la fin de l'épisode avec Aphélie n'est pas très drôle non plus. 

Citation :
N'hésite pas à rencontrer un professionnel si ça ne passe pas, en thérapie brève ou EMDR, ils peuvent t'aider.

Ne t'inquiète pas, comme ça c'est passé dans le cadre du travail, nous avons eu le soutien de plusieurs psychologues et assistantes sociales. Elles ont vraiment été super et en cas de besoin nous pouvons toujours les contacter. Je sais combien le fait de parler et de se libérer de ses angoisses est important dans ces cas là. 

J'espère seulement que les vacances qui arrivent très bientôt vont être bénéfiques pour se vider la tête.

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
homnorak

homnorak

Messages : 3348
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 43
Localisation : Belgique

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeJeu 30 Juil 2015 - 23:29

I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Http://fictionsdeflo.wordpress.com
Gurendaizä

Gurendaizä

Messages : 10791
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 52
Localisation : A bord de Goldorak

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 1:06

Merci hikaru pour ce texte sublime et terrible à la fois ...

Je souhaite de tout mon coeur*  -oui, bizarre pour un robot! Wink - que tu ailles mieux !  

I love you I love you I love you I love you I love you I love you sunny sunny sunny sunny sunny


Oscar1965 a écrit:
Elles ne sont pas si terribles. La preuve, je suis toujours en vie après avoir tué Actarus ppour vrai dans "Fin"

Ah oui ??? Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Wink

_________________
Goldorak, Go !     グレンダイザー    Gurendaizä go ! 
La folie d’un seul homme 20914310
Revenir en haut Aller en bas
Oscar1965

Oscar1965

Messages : 6271
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 53
Localisation : Planète Bleue

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 4:58

Gurendaizä a écrit:
Oscar1965 a écrit:
Elles ne sont pas si terribles. La preuve, je suis toujours en vie après avoir tué Actarus ppour vrai dans "Fin"

Ah oui ??? Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Wink

lol! lol! lol! Même pas peur! Wink
Revenir en haut Aller en bas
hikaru

hikaru

Messages : 5436
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 45
Localisation : ESSONNE

La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 6:44

Merci beaucoup Gurendaizä. 


Citation :

La folie d’un seul homme Lol La folie d’un seul homme Lol La folie d’un seul homme Lol Même pas peur! La folie d’un seul homme Icon_wink

Pourtant, tu devrais Twisted Evil  quelques coups de propulsions est Gurendaizä sera de l'autre côté de l'Atlantique.  affraid lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La folie d’un seul homme Empty
MessageSujet: Re: La folie d’un seul homme   La folie d’un seul homme Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La folie d’un seul homme
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le seul homme sensé !
» La solitude de l'homme et la nature
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...
» Et m’aime si {A Toi Séduisant Jeune Homme}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Goldorak ... by Invincible ! :: Invincible : Espace Créatif ! :: Fan-Fictions-
Sauter vers: